Publié dans Chroniques d'Elina, Editions Addictives, Service Presse

Arrogant Fake Lover d’Alexia Perkins aux Editions Addictives

Arrogant Fake Lover

vecteur calendrier30 avril 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 256 pages

Themes_B Star du rock – Romance Contemporaine – New Adult – Groupe de rock – Passé douloureux – Tatouage(s)

13043675_1171013972932265_6539518305321662523_n Editions Addictives

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Comment jouer la comédie du couple parfait quand on n’a jamais eu de petit copain ?

À la suite d’un concert mouvementé, Addison se retrouve embarquée dans un mensonge qui la dépasse : elle va devoir jouer la petite amie du célèbre chanteur du groupe de rock Misteria.
La jeune femme est totalement déboussolée : elle n’a jamais eu de vrai petit copain, alors comment saurait-elle jouer le jeu avec un « faux » ?
Surtout quand celui-ci est célèbre, arrogant, terriblement sexy, et qu’il la rend folle !
Pourtant, elle n’a pas le choix : elle va devoir apprendre à « être en couple ».
Et cet apprentissage lui réservera bien des surprises…

 

elina

Addison arrive à New York et avec sa nouvelle coloc’ les voici parties pour un concert dans un pub. Après quelques agitations, la voici à devoir jouer la petite amie du chanteur du groupe de rock qui s’est produit dans le pub. 

Tout ça c’est pour de faux, mais comment composer pour de faux, quand on a jamais été pour de vrai avec un mec… 

Saura t’elle relever le challenge surtout quand son « petit ami » s’avère être terriblement sexy, arrogant et surtout qu’il ne la laisse pas indifférente ??? 

Je découvre ici Alexia et elle est incontestablement une auteur à suivre. Sa plume et son imagination nous embarque dès les premières lignes dans son histoire. Ses personnages sont loin des stéréotypes auxquels on pourrait s’attendre à la lecture du résumé. En effet, Addison est une jeune femme qui ne s’en laisse pas conter, bien que vierge, elle est loin de la jeune fille timide et effacée. Les cheveux mauves, des tatouages pleins le corps, son job d’étudiante est dans un salon de tatouage, bien loin des serveuses et autres bibliothécaires, auxquels on aurait pu s’attendre. Elle ne sait pas aimer, et ne veut pas être aimer, car aimer c’est l’abandon à coup sûr. Toutes les personnes qui l’ont ou qu’elle a aimé l’ont abandonnée. Et comment aimer lorsqu’on ne s’aime pas.  

Dix-mille de son côté, est apparemment le chanteur sexy par excellence, arrogant, sans attache, il parait sûr de lui et de ses atouts, mais derrière cette façade se cache un homme blessé, torturé. Il ne rit plus, ne vit que pour sa musique. Aux côtés d’Addison, il va se révéler un autre et réapprendre à rire. 

Des personnages au passé sombre, un concours de circonstances, une vie à réapprendre, une romance qui nous fait palpiter, des réparties qui nous stimulent bref un livre à lire de toute urgence . 

Le blog remercie son partenaire les Editions Addictives pour sa confiance et ce sp ainsi qu’Alexia Perkins pour le très bon moment de lecture d’Elina.

Publié dans Chroniques d'Elina, Editions Addictives, Service Presse

Boss Challenge de Gwen Delmas aux Editions Addictives

Boss Challenge

vecteur calendrier22 avril 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 491 pages

Themes_B Romance – Suspense

13043675_1171013972932265_6539518305321662523_n Editions Addictives

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Il gagnera à tout prix. Elle aussi.

Timo est têtu, ambitieux et impertinent… et surtout il adore les défis !
Quand il rencontre Deva, au sein de la maison de haute couture qui vient de l’embaucher, il trouve en elle une parfaite adversaire.
Mais Deva est farouchement indépendante, et elle ne laissera rien ni personne entrer dans sa vie.
Entre affrontements, séduction, soupçons, Timo est loin d’avoir gagné son pari !

 

elina

Pour Timo, la vie est un pari… son plus grand défi, se faire embaucher au sein de la maison Baldi, et lorsqu’il rencontre Deva, sa future boss, son pari sera encore plus, non seulement il veut décrocher le job, mais en plus il veut que cette dernière soit séduite par son charme et lui tombe dans les bras… 

Alors on parie qu’il y parviendra??? Ou pas ??? !!!! 

Je retrouve avec plaisir les écrits de Gwen Delmas qui m’avait charmée avec son précédent titre. Son écriture nous happe dans l’histoire dès les premières lignes. Son héroïne Deva est la future PDG de la maison BALDI, sa position l’oblige à se montrer forte, sans concession dans un monde d’hommes où aucune place n’est laissée au hasard. Son intransigeance et sa verve en font une redoutable partenaire de travaille. Comme le dit si bien Timo « C’est une cheffe d’entreprise brillante. Une femme dans un monde d’hommes. Une femme à l’esprit vif, à la langue acérée, capable d’émasculer un adversaire d’une phrase bien sentie. »  

Timo quant à lui est directeur artistique, il va devoir s’imposer auprès de Deva. Son attirance pour sa patronne ne sera pas du goût de tous, surtout quand la presse people est à l’affut de ses moindres faits et gestes. Deva pourra t’elle s’épauler sur lui où devra-t-elle toujours regarder au-dessus de son épaule ? 

Une incursion dans le monde de la haute couture et de la presse people  

Et un pari réussi où la romance et le suspense se mêlent et s’entremêlent.  

A découvrir de toute urgence !!!!! 

Le blog remercie son partenaire les Editions Addictives pour sa confiance et ce sp ainsi que Gwen Delmas pour le très bon moment de lecture d’Elina.

Publié dans Chroniques d'Elina, Editions Addictives, Service Presse

High School Challenge d’Allie Krown aux Editions Addictives

high school challenge

vecteur calendrier17 avril 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 298 pages

Themes_B Romance Contemporaine – Université – Suspense

13043675_1171013972932265_6539518305321662523_n Editions Addictives

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Séduire une vierge et coucher avec elle ? Pari tenu.

Evan est sûr de lui, sexy, mystérieux : rien ni personne ne lui résiste.
Les filles ? Une différente chaque soir. Le deal est simple : elles se donnent toutes à lui, il ne se donne à personne.
Tout bascule lorsque son équipe de foot lui impose un pari : séduire une fille vierge et coucher avec elle.
Sa cible ? Calliopé, jolie, un peu coincée et naïve. Ça devrait être simple et facile.
Ce sera son plus grand défi.

 

elina

Evan est le gars sûr de lui par excellence, capitaine de son équipe de foot, il papillonne à droite et gauche sans jamais s’attacher. Une fille différente chaque soir et celui lui convient parfaitement. Quand ses coéquipiers lui propose un défi, il ne peut qu’accepter… son défi, séduire et coucher avec Calliopé, une jeune fille vierge.  

Calliopé reprend sa scolarité après un drame personnel. Renfermée, peut sûre d’elle, son monde vient une fois de plus d’être bouleversé.  

Parviendra-t-il à son but et gagnera-t-il son pari ?  

Je découvre de nouveau une nouvelle auteur grâce aux Editions Addictives et une fois de plus le pari est réussi. Une plume fluide, une histoire bien construite, des personnages forts et attachants. 

Calliopé reprend le chemin du lycée après six mois d’arrêt. Son premier jour ne se passe pas comme elle l’aurait prévu, entre son café renversé sur un parfait inconnu, qui se trouve être le capitaine de foot de son lycée, et son petit ami qui s’en va, rien ne va…  

Evan est le serial baiseur par excellence, capitaine de l’équipe de foot, personne ne lui résiste. Son passé mystérieux et son présent sulfureux, il est LE garçon à éviter et quand cette jeune femme l’arrose de son café juste le jour de la rentrée, son humeur est loin d’être au beau fixe.  

Une histoire qui ne sera pas sans vous en rappeler une autre, mais Allie remporte le pari de nous la faire oublier… son histoire est très bien construite, ses personnages sont forts, touchants,  

J’ai pris beaucoup de plaisir à la découvrir… venez vous aussi la découvrir…. 

Le blog remercie son partenaire les Editions Addictives pour sa confiance et ce sp ainsi qu’Allie Krown.

Publié dans Chroniques de Flo, Editions Plumes du Web, Service Presse

Attirance Criminelle Tome 3 de Jenn Guerrieri aux Editions Plumes du Web

attirance criminelle tome 3

vecteur calendrier9 mars 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 339 pages

Themes_B Amour – Romance – Dark romance – Photographie – Criminel Plumes du web Editions Plumes du Web

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook / 18,90 € – Broché

 

Pour le broché cliquez ici

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

L’arrivée soudaine des parents de Maya à Phoenix fragilise la relation entre l’étudiante et le criminel. Des blessures surgissent, les doutes s’installent et les tensions naissent.
Evann, en proie aux fantômes du passé, s’emploie à garder ses distances avec la jeune photographe. En parallèle, il poursuit ses activités au FBI pour John Sanders, afin de démanteler le réseau de proxénétisme qui sévit à Phoenix. C’est, selon lui, la seule issue pour se racheter et prendre un nouveau départ.
Mais une nouvelle menace se profile en Arizona. Une menace dont Maya et Evann semblent être la cible…
Entre haine et passion, entre liberté et sacrifice, cette attirance criminelle sauvera-t-elle Maya et son ancien ravisseur du danger ? Sera-t-elle leur salut ? Ou signera-t-elle leur déchéance ?

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Waouh sont les 1ers mots qui me viennent quand je repense à ce tome que j’attendais de découvrir avec impatience… En effet, la fin du précédent m’avait laissé sur ma « fin » et j’avais trop hâte de découvrir ce qui allait arriver à Maya. Je dois dire que mon attente fût récompensée tant ce tome est une véritable pépite et un énorme coup de cœur. Tome final où l’action est au cœur de l’histoire et où les sentiments seront révélés sans que le suspense ne retombe pour autant.

Attirance criminelle est l’histoire de 2 âmes meurtries qui tentent tant bien que mal de trouver le chemin vers le bonheur à travers leur liberté mais qui devront prendre en compte leurs sentiments naissants et affronter les démons qui les hantent et les empêchent d’avancer dans leur vie.

Maya va devoir supporter l’omniprésence de ses parents maintenant qu’ils sont arrivés à Phoenix. Bien qu’ils soient eux aussi des dommages collatéraux des événements ayant touchés leur fille, elle a bien du mal à se rapprocher d’eux surtout depuis que leur arrivée à creuser un fossé entre elle et Evann, ce qui fragilise leur « relation » déjà bien « bancale ». Dans ce tome, le personnage de Maya va évoluer au fil des pages tout comme son caractère et son sens de la répartie (d’ailleurs ce dernier m’a bien souvent donné le sourire lol). En effet, la jeune fille passera de fragile à jeune femme gagnant en confiance, plus sûre d’elle et surtout plus combattante. D’ailleurs elle serait prête à tout pour ceux qu’elle aime. Malheureusement pour elle, elle ne sera pas épargné par les événements, comme si elle n’en avait pas déjà assez « bavé » et devra faire face à des blessures qui vont resurgir, des doutes prenant place en elle et surtout les tensions naissants qui feront apparaître des prises de tête entre nos 2 protagonistes principaux.

Evann quand à lui est toujours égal à lui-même bien qu’il évolue tout de même. En effet, son côté « tête à claque » réapparaît après sa « rencontre » fortuite et rapide avec les parents de Maya et son envie de s’éloigner d’elle. Il fera tout pour garder ses distances avec cette dernière mais malheureusement il devra faire face à son passé, affronter ses démons et combattre aussi une nouvelle menace dont il semble être la ligne de mire avec Maya. Ce danger fera prendre conscience à Evann de ses sentiments concernant cette dernière, bien qu’il ait du mal à se les avouer et il sera prêt à tout pour la protéger quitte à se mettre encore plus en danger. 

On le retrouve dans sa quête de liberté mais il apprendra très vite que cette dernière a un prix et qu’il devra faire ce qu’on lui demande, en protégeant ses arrières car le danger rôde toujours et peut venir de n’importe où !!!

Le personnage d’Evann est constamment tiraillé entre ses envies de se racheter et de prendre un nouveau départ et ce qu’on lui impose , mais aussi entre ce que lui dicte son cœur et sa raison en ce qui concerne une certaine jeune femme lol Cela va le pousser à réfléchir quant à sa vie, ses envies et surtout sa relation avec Maya bien qu’il sache très bien qu’il ne la mérite pas surtout après les atrocités qu’il lui a fait lors de sa séquestration et son comportement en général envers elle… Mais c’était sans compter sur la détermination de la jeune fille et surtout les sentiments nés au fond de lui ! On découvre un Evann plus fragile mais aussi plus vulnérable qui n’hésite pas à parfois se mettre à nu pour notre plus grand plaisir de mieux le découvrir et le comprendre bien que ce ne soit pas évident lol

Les personnages secondaires ont une place importante dans l’histoire et chacun a un rôle à jouer dans l’intrigue. J’ai vraiment apprécié le fait que tout au long de l’histoire les personnages restent au cœur de l’intrigue et que l’auteure ne nous délivre que les informations importantes dont nous avons besoin au moment le plus importun. Eux non plus ne seront pas épargnés par l’auteur et auront également des épreuves à affronter. J’ai beaucoup aimé retrouver un personnage du 1er tome et en apprendre plus sur lui car dès ma 1ère rencontre avec « lui » j’ai eu un coup de cœur (d’ailleurs je ne serai pas contre avoir un spin-off sur cette personne… enfin j’dis ça j’dis rien mdr)

Entre haine, amour, liberté, sacrifice et danger, l’intrigue n’en sera que plus prenante, captivante et haletante. Nos héros se rendront compte qu’ils sont plus forts en faisant équipe et non en se détruisant mais surtout ils vont comprendre en qui ils peuvent avoir confiance car je dois dire que les apparences sont vraiment trompeuses et que j’ai vraiment été « choquée » de découvrir certaines vérités et de comprendre le rôle joué par certains personnages une fois le masque tombé !

Dans ce tome, on découvre davantage l’univers des gangs ce qui va nous mener tout droit dans un climat sombre où violence et terreur règnent en maître. La romance entre les protagonistes est quelque peu passée au 2nd plan laissant davantage accès à l’action et le suspense. L’auteure nous embarque avec une grande facilité dans l’histoire à tel point que l’on ne voit pas les pages se tourner et qu’on arrive très rapidement à la fin du roman… sans avoir envie de les quitter ! On va aller de surprises en surprises entre sentiments, peurs, doutes, dilemmes ce qui attise notre curiosité.

L’intrigue, riche en rebondissements, vibrant sous l’action omniprésente, pleine d’humour et surtout d’amour, est vraiment menée à bien et surtout avec brio par Jenn Guerrieri qui sait ménager le suspense, fournir une fin « surprenante »… pas une seule seconde je n’aurai pu m’imaginer une telle issue finale pour cette série coup de coeur. J’ai été subjuguée par la facilité avec laquelle l’auteure arrive à garder la surprise à travers un suspense pesant et surtout prenant.

La plume de Jenn Guerrieri est toujours aussi fluide, belle, prenante, envoûtante et surtout ADDICTIVE. J’ai beaucoup apprécié le façon dont l’auteure nous décrit les actions en prenant soin de nous les rendre « visible » dans notre tête mais aussi de nous parler de la passion de Maya avec autant de ferveur que le personnage lui-même. On se sent très rapidement intégrée à l’histoire et proche de Maya. 

En conclusion, une fin digne de ce nom pour clore cette série addictive et coup de cœur avec toujours plus d’émotions fortes et intenses, de suspense mais aussi d’amour au fil des pages qui se tournent ce qui me pousse à vous conseiller de découvrir sans plus attendre l’histoire de Maya et Evann. J’avoue que j’ai un peu de mal à me séparer de ces personnages attachants mais au combien torturés qui ne souhaitent que le bonheur de vivre leur vie comme il la veule !

 

Je remercie mon partenaire Plumes du Web pour sa confiance et ce sp ainsi que Jenn Guerrieri pour les super moments passés en compagnie de ce duo « infernal » que j’ai beaucoup aimé et pris plaisir à voir évoluer au fil des pages et surtout des tomes.

Publié dans Chroniques d'Elina, Editions Addictives, Service Presse

Play My Game d’Eugénie Dielens aux Editions Addictives

play my game

vecteur calendrier14 avril 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 328 pages

Themes_B Romance – suspense – Film – Liberté – Rencontre – Attirance

13043675_1171013972932265_6539518305321662523_n Editions Addictives

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Il est prêt à tout. Elle aussi.

Lowen tient farouchement à son indépendance comme à sa liberté. Les femmes, c’est pour une nuit et jamais chez lui !
Alors quand la production de son prochain film lui impose d’héberger sa future partenaire à l’écran, il voit rouge.
Il est prêt à tout pour la faire fuir, peu importent les conséquences !
Sauf que Vicky ne compte pas se laisser faire aussi facilement…
Et si seulement elle était moins sexy et moins affolante, il réussirait peut-être à mener à bien sa mission…

 

elina

Lowen est acteur. Lorsque sa production lui impose de cohabiter avec sa future partenaire, il est loin d’être ravi car il tient à son indépendance.  

Vicky est une jeune apprentie comédienne, elle passe les auditions pour être la partenaire de Lowen et doit cohabiter avec ce rustre. 

Aucun ne veut de l’autre, chacun est attiré par l’autre…. qui aura le dernier mot.  

Je découvre cette nouvelle autrice Addictives et je suis bluffée. Sa plume est fine, fluide, son histoire est totalement du point de vue masculin. 

Lowen est un acteur qui tient à son indépendance. Les femmes, oui mais pas chez lui. Aussi quand son agent et accessoirement cousine, lui impose d’héberger sa future partenaire, c’est loin de lui plaire et il est prêt à tout pour la faire fuir. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que loin d’être une jeune femme timide, Vicky a tout autant de répondant que lui, si ce n’est plus.   

Leurs joutes verbales sont succulentes,  l’histoire est fluide, simple, sans prise de tête.   

Une très bonne romance à découvrir et une auteur à suivre.  

 

Le blog remercie son partenaire les Editions Addictives pour sa confiance et ce sp ainsi qu’Eugénie Dielens pour le très bon moment de lecture d’Elina.

Publié dans Alter Real Editions, Chroniques de Maelle, Service Presse

Blades hockey tome 2 : Play it safe de Maria Luis aux Editions Alter Real

Blades hockey T2

vecteur calendrier1 mai 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691  245 pages

Themes_B Sport – Hockey sur glace – Romance – New Adult

alter real Editions Alter Real

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 5,99 € – Ebook / 17,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Règle numéro 1 : Ne jamais coucher avec son agent chargé des Relations Publiques.

Je suis un dur à cuir, le bad boy de la Ligue de Hockey. Une carrière à se battre sur la glace, et à squatter le banc des pénalités aide à se forger une réputation.
Mais là, ma réputation me précède.
Nouvelle équipe, nouvelle ville, mais toujours cette foutue étiquette de bad boy qui me colle à la peau. J’ai le choix : soit je redore mon image, soit je raccroche les patins.
Vous parlez d’un choix…
Je me suis donc payé les services d’une agence de Relations Publiques… La meilleure du pays.
Et parmi toutes les chargées de Relations Publiques, il fallait que je tombe sur elle.
Celle que je devrais à tout prix éviter.
Celle qui m’attire à en perdre la raison.

Règle numéro 2 : voir règle numéro 1.

 

maelle

C’est un nouveau coup de cœur pour ce deuxième tome. Quand Zoé tente de retrouver du travail après la fin catastrophique de son ancien travail, elle est loin de se douter que le responsable de ce désastre sera celui avec lequel elle devra faire ses preuves.  

Découvrir André Beaumont est un vrai régal. Le roi du banc des pénalités est froid, tient tout le monde à distance et seule Zoé réussit à le « dérider ».  

Zoé a une forte personnalité et une répartie qui m’a beaucoup plus. Elle se tiendra à sa ligne de conduite bien qu’André soit plus que tentant.  

J’attendais ce tome avec impatience et je ne suis absolument pas déçue. Tout est intense dans la plume de Maria et elle se lit avec fluidité.  

Ce roman se dévore et on en demande plus.  

Vivement le prochain tome ! 

 

Le blog remercie son partenaire les Editions Alter Real pour sa confiance et ce sp ainsi que Maria Luis pour le très bon moment de lecture de Maelle.

Publié dans Chroniques de Flo, Editions Libre Label, Service Presse

Elliot sur l’île secrète à grandir T1 de Virginie Henriet aux Editions Libre Label

ELLIOT sur l'île secrète à grandir

vecteur calendrier30 avril 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 128 pages

Themes_B Jeunesse – Grandir – Île – Anniversaire

libre label

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 13,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Elliot, 7 ans aujourd’hui, se retrouve propulsé sur L’île secrète à grandir, un monde surprenant peuplé d’étranges créatures… Une mission lui est confiée  dès son arrivée : celle d’apprendre à grandir. Oui mais voilà, comment fait-on pour devenir grand  ? C’est ce que nous allons découvrir à travers ce roman d’aventures. Entre énigmes à résoudre et rencontres plus étranges les unes que les autres, Elliot va t’entraîner dans son aventure où de nombreuses péripéties l’attendent pour parvenir à grandir. Es-tu prêt à l’aider à réussir sa mission  ? Alors c’est parti pour l’aventure  !! Prépare-toi… à te creuser les méninges et surtout à bien rigoler  !

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un livre pour enfant qui m’a été proposée par son auteure et dont le résumé m’a bien plu. D’autant que travaillant dans l’espace jeunesse d’une médiathèque, je suis perpétuellement à la recherche de nouveaux auteurs et/ou romans qui pourraient plaire à mes petits abonnés ainsi qu’à leurs parents. Je me suis vite laissée prendre au jeu et j’ai fait travailler mes méninges pour résoudre les énigmes du sage Sapiens mais je ne vous en dirai pas car je vous laisse les découvrir par vous-même lol

Elliot fête ses 7 ans. Vous savez cet âge charnière où l’on quitte la petite enfance pour commencer à devenir grand comme disent les adultes. Alors qu’il est à la fête il n’attend qu’une chose : recevoir le vieux solex de son grand-père Jonathan pour partir à l’aventure comme son aïeul le fait… Pourtant quelle déception quand ce dernier lui offrira une clé qui mènera notre jeune héro tout droit à une bien drôle destination. Voici Eliott propulsé sur l’île secrète à grandir où il se verra confier une mission dès son arrivée : apprendre à grandir. Mais comment va-t-il pouvoir prendre plusieurs centimètres pour pouvoir quitter ce lieu et retourner chez lui ??? Et si finalement grandir ce n’était pas ça ??? Elliot sera aidé dans sa quête par de drôles de créatures, des animaux plus exactement comme on en voit chez nous, à la différence que ces derniers ressemble à des œuvres d’art inachevées, comme si l’artiste avait ébauché un brouillon sans jamais l’avoir achevé, je dirai même qu’on a l’impression qu’il les a raté.

Les personnages secondaires ont tous une place importante dans l’histoire et chacun d’eux aura un rôle à tenir dans la mission qui a été confié à Elliot. Bien qu’il ne le comprenne pas dès le début il va vite s’en apercevoir et devra composer avec les spécificités de chacun s’il veut approcher de son but.

Le but de cette histoire est de nous amener à comprendre comment on grandie à travers des énigmes à résoudre, des aventures hors du commun et surtout des rencontres aussi inattendues que surprenantes… Mais chacune d’entre elles aura une importance dans la quête de savoir du jeune Eliott. De nombreuses péripéties l’attendent pour parvenir à grandir et notre imagination est vite attisée car on se demande ce qui va encore arriver au héro.

Même si l’histoire est destinée en 1er lieu aux enfants, je me suis laissée embarquer également dans l’aventure comme si je me trouvais aux côtés d’Elliot. L’auteure veut faire comprendre à ses lecteurs que grandir n’est pas qu’une question de taille et de centimètres en plus mais qu’il s’agit de quelque chose de bien plus précieux que l’on a tous au fond de nous et qui ne demande qu’à être exploité. Elle délivre aussi une très belle morale concernant la différence entre les personnes et il faut comprendre par-là que ce n’est pas parce-qu’on est différent qu’on n’est pas quelqu’un de bien !!!

L’histoire est contée du point de vue d’Elliot avec ses propres mots d’enfant et les descriptions sont faites à partir de ce que ses yeux ont vu… 

La plume de l’auteure, Virginie Henriet, que je découvre à travers ce roman, est fluide, belle et surtout prenante… Elle arrive à nous faire ressentir toutes les émotions d’Elliot que ce soient ses peurs, ses doutes, ses joies, ses fou-rires, ses interrogations, etc… Elle nous fait vivre une folle épopée à travers cette île mystérieuse et ses habitants hors du commun qui ne demandent qu’à se faire « connaître » . Je vous assure que vous ne serez pas au bout de vos surprises lol

Je vous conseille de découvrir sans plus attendre cette histoire qui est une belle leçon de tolérance et de respect de la différence où l’amitié et la solidarité seront très importante pour conclure la mission qui a été demandé à Elliot, notre jeune héro.

 

Je remercie Virginie Henriet pour sa confiance et ce sp ainsi que cet agréable moment de lecture.

Publié dans Auto-édition, Chroniques d'Elina, Service Presse

Gayscort Agency tome 1 : Owen de Marie HJ

gay scort agency

vecteur calendrier1er mai 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 285 pages

Themes_B Littérature gay et lesbienne – Homosexualité – Romance M/M – Escort

auto-c3a9dition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook / 15,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

GayScort Agency.
Notre désir : Votre plaisir.

Tout le monde poursuit un rêve dans la vie.

Celui de Lou se résume en quatre lettres : O.W.E.N.

C’est peut-être la solution la plus simple, finalement. Fantasmer sur l’inconnu, idéaliser sans risque, rêver de cet homme sans le connaître, si ce n’est son goût prononcé pour le Latte Noisette, spécialité de Lou.

Cependant, lorsqu’une carte de visite tombe entre les mains de meilleurs amis bien intentionnés, l’utopie se rapproche dangereusement du champ des possibles et le monde du jeune étudiant menace de basculer.

Toucher du doigt (ou de plusieurs, si possible) son idéal, tomber follement amoureux (comme si ce n’était pas déjà le cas), perdre pied (ça, ce n’est pas vraiment une nouveauté non plus), tout en espérant une happy end ?

L’histoire est-elle réellement envisageable, franchement ?

Chaque tome de la série est une histoire intégrale

Homoromance pouvant comporter plusieurs scènes explicites susceptibles de heurter la sensibilité des personnes non averties

elina

Lou est un jeune étudiant en littérature. Il gagne sa vie en faisant des latte noisettes. Son rêve Owen, ce magnifique Appolon qui vient tous les jours au café pour avoir un latte noisettes après son footing. 

Lou est amoureux, mais cet idéal sait-il seulement qu’il existe  ??? Encore une douce utopie pour ce doux rêveur… à moins que…. 

Marie m’a donné goût au MM avec ses précédents titre, et pour celui-ci c’est tout naturellement que j’ai dit ok et une fois de plus son talent est à l’œuvre.  

En ces temps difficiles il est agréable de se perdre dans un livre et celui-ci est une vrai bouffé d’oxygène, un puissant anxiolytique qui devrait être remboursé par la sécu !!!! 

Lou est un jeune homme rêveur, il fantasme depuis plus d’un an et demi devant cet Appolon qui vient tous les jours chercher son latte noisette, sa spécialité, mais bien trop timide, Lou n’ose pas ne serait-ce que lui parlait. Lou est touchant, charmant mais surtout hilarant. 

Owen est le parfait businessman, sexy, sûr de lui et de son charme. Lui qui est habitué aux relations sans attaches ni sentiments, où tout est surfait, calculé, il vient tous les jours au café de Rita chercher son latte noisette auprès de ce serveur si timide, si touchant qui l’attire inexorablement et quant au détour d’une conversation il glisse sa carte de visite , il ne s’attendait pas à ce que sa vie soit bouleversé. 

Comme dit plus haut, une véritable bouffé d’oxygène que ce livre, entre les péripéties de Maurice, les amis de Lou et bien sûr Lou lui-même et le charisme d’Owen, ce livre ne pourra que vous rendre dépendante. A découvrir de toute urgence et encore un coup de cœur pour moi ❤  

 

Le blog remercie sa partenaire Marie HJ pour sa confiance et le coup de cœur livresque d’Elina.

Publié dans Auto-édition, Chroniques de Flo, Service Presse

Les amants du diable de Stéphanie J-L

les amants du diable

vecteur calendrier

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 281 pages

Themes_B Dark romance – Secte – Institut – Romance

auto-c3a9dition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook / 14,99 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Je ne suis pas ordinaire. Le mal que j’ai causé est réel et la rédemption n’est pas envisageable. Je fais partie des personnes qui rebutent la société car mon crime est immonde et mes pensées trop obscènes.

La rencontre de Chris n’a rien arrangé. J’aurais dû lutter pour m’éloigner de lui, un être aussi nocif que magnétique. Seulement, sa perversité a fait écho à la mienne. Ensemble, nous étions nuisibles et pourtant…

Lorsque les ténèbres vous ont approché une fois, il n’est plus possible de leur échapper. Alors vous sombrez… jusqu’à commettre l’irréparable.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Ne vous fiée pas à cette jolie couverture toute mignonette car ce roman est une dark romance où tous les éléments à ce genre d’histoire sont réunis et même plus…  Le résumé vous donne un ptit aperçu de ce qui vous attend en partie car bien vite vous tomberez dans la noirceur, le côté sombre voir macabre de la vie des personnages.

Attention, ce roman comporte des scènes qui peuvent heurter les âmes sensibles donc je le recommande plutôt pour un public averti, habitué à la dark romance. Me concernant, bien que je lise souvent ce genre de roman je dois dire que celui-ci m’a donné froid dans le dos, m’a parfois horrifiée mais en même temps je voulais savoir la suite… J’ai parfois dû faire des micro-poses pour pouvoir me remettre de certains passages.

Les amants du diable est l’histoire de 2 personnages qui se rencontrent à un moment de leur vie à l’institut Hope Place qui essayent de se remettre d’un passé sordide qui leur a laissé bien des traumatismes et des séquelles… Très vite, on comprendra que leur rapprochement, au lieu de les aider à se sortir des ténèbres qui les ont englouti, les enfonceront encore plus dans les profondeurs de la noirceur qui les entourent et les poussent à la « folie ».

Annaelle, jeune fille de presque 18 ans, est arrivée à l’institut pour se soigner d’un profond mal-être dû à des événements traumatisants arrivés dans sa « tendre enfance » (enfin « tendre » ce n’est que dans l’expression car sa vie a été un enfer). Malgré son jeune âge elle a vécu des atrocités qui l’on marqué à jamais. Malheureusement pour elle, à Hope Place, alors qu’elle pensait se « soigner » et retrouver une vie normale, elle va très vite se rendre compte que cet institut cache de lourds secrets et que le danger rôde, détendant son ombre lentement en essayant de l’effrayer et de la fragiliser plus qu’elle ne l’est déjà. Heureusement, ou malheureusement pour elle, elle va pouvoir compter sur le soutien de Christian, jeune homme qu’elle a rencontré dans l’institut et qui deviendra dans un 1er temps son ami avant que leur relation évolue malgré toutes les mises en garde qu’elle a reçu concernant ce dernier. Mais sans qu’elle puisse se l’expliquer, elle refuse de s’éloigner de lui car elle ne s’en sent pas capable car il est le seul en qui elle peut avoir confiance. Saurait-il sa rédemption ??? Son sauveur ??? Rien n’est plus sûr mais je vous laisse le découvrir par vous-même.

Annaelle est un personnage aussi touchant et bouleversante (lorsqu’elle nous fait découvrir une partie de son passé et des atrocités qu’elle a connu) que flippant. En effet, parfois on a l’impression d’avoir sous nos yeux cette petite fille blessée et terrorisée et à d’autres moments on découvre quelqu’un de froid, insensible, agressive, n’ayant aucun scrupule ni remord. 

Que dire sur Christian, ce jeune homme aussi dangereux que sexy qui fait tourner bien des têtes à l’institut. C’est un personnage complexe et vraiment difficile à cerner car il peut se montrer gentil, attentionné et protecteur (surtout envers Annaelle) tout comme il peut devenir « bestial », n’ayant plus aucune trace d’humanité. Pour moi, c’est un psychopathe qui m’a donné à certains moments des sueurs froides tellement il peut se montrer atroce. C’est bizarre ce genre de personnage pervers, menaçant, instable, nuisible (surtout pour Annaelle) et qui pourtant nous touche et arrive parfois à nous émouvoir. Afin de ne pas spoiler l’histoire je ne vous en dirai pas plus !

Les personnages secondaires ne sont pas en reste niveau « noirceur » et « folie » et ils ont aussi une place très importante dans l’histoire. D’ailleurs, l’auteure a tout fait pour qu’ils nous fassent peur, nous dégoûtent parfois mais en même temps qu’on ait envie d’en découvrir plus les concernant. J’avoues que certains d’entre eux sont vraiment flippants grrrrr j’en ai la chair de poule !!!

Les amants du diable, vous l’aurez sûrement compris est l’histoire de 2 personnes blessées par les atrocités qu’ils ont pu vivre dans leur passé, un passé qui va se révéler commun aux deux et qui va conditionner leur soif de liberté et de vengeance, ce qui va les pousser à commettre à leur tour les pires atrocités dont l’humain peut être capable. Finalement en essayant de s’en sortir, ils vont reproduire certains sévices qui les ont traumatisé et qui hantent toujours leur esprit « malade » et quelque peu « dérangé » car il ne faut pas avoir peur d’employer les justes mots pour les désigner. 

Alors que sur le papier l’institut Hope Place est leur dernier espoir de se soigne et guérir de leurs traumatismes, ce dernier cache bien des secrets qui vous feront froid dans le dos.

L’amitié entre Annaelle et Christian qui va dévier vers un amour toxique va les pousser à sombrer dans le côté obscur dans l’espoir de s’en sortir. Il faut dire qu’au lieu de les aider, les autres feront tout pour les séparer afin de les affaiblir et les détruire encore plus qu’ils ne le sont déjà ! Très vite ils comprendront qu’à deux ils sont plus forts pour affronter toutes les épreuves qui se dresseront sur leur chemin vers cette liberté tant espérée.

Je dois dire que par moment j’ai eu du mal à lire certaines scènes qui m’ont choquée mais en même temps j’avais besoin de connaître la suite de l’histoire ce qui est bizarre comme sentiment car contradictoire. Stéphanie J-L a réussi à attiser ma curiosité par ses rebondissements surprenants, parfois effrayants mais surtout envoûtants en même temps. Je me suis trouvée tout au long de ma lecture dans un sacré état de stress qui ne m’a pas quitté une seule seconde mais qui m’a tenue en haleine. Et ce n’est pas l’épilogue qui a pu faire redescendre la pression car je me suis posée beaucoup de questions et demandé comment c’était possible ?!

L’histoire se met en place tout au long du roman tel un puzzle dont l’on imbrique les pièces petit à petit car l’auteure ne nous donne pas toutes les « clés » de l’histoire dès le début et on découvre au fil des pages qui se tournent qui sont les personnages, ce qu’ils ont vécu et surtout de quoi ils sont capables… serait-ce du meilleur ou bien du pire ?

Une romance bien ficelée avec une intrigue menée à bien où les pires sévices se mêlent à une véritable histoire d’amour dans cet univers de faux-semblants car les apparences sont plus que trompeuses, de peur et où il faudra beaucoup de patience et de force à nos 2 héros pour pouvoir s’aimer comme ils « l’entendent ».

A travers cette dark romance, l’auteure nous ouvre les yeux sur la monstruosité dont l’humain est capable à travers des scènes sordides, écœurantes tant elles nous prennent aux tripes… Je peux vous dire qu’on ne ressort pas indemne de ce genre de roman qui nous donne assez vite l’impression de voir un film (et non de lire un livre) tant l’auteure arrive à nous rendre réel ce qu’elle nous conte. L’intrigue nous est donné par l’auteure avec beaucoup de talent car elle arrive à nous la rendre addictive malgré les horreurs vécues par nos personnages.

Il n’y a vraiment que Stéphanie J-L pour rendre sa plume belle et addictive en abordant des thèmes très sombres nous donnant froid dans le dos… D’ailleurs ce roman m’a fait passer par tout un tas d’émotions fortes et intenses mais pas forcément « belles » car j’ai été autant envoûtée qu’écœurée, peinée qu’émue, affolée que curieuse d’en découvrir plus.

En conclusion, Les amants du diable est une histoire très sombre, parfois « glauque » mais qui a su me tenir en haleine tout au long de ma lecture et dont je ne suis pas sortie indemne, que je recommande aux « amateurs » et surtout connaisseurs de dark romance car certaines scènes pourraient « traumatiser » un public non averti et surtout les âmes sensibles.

Je remercie Stéphanie J-L pour sa confiance et ce sp qui m’a marqué à tout jamais car je n’ai pu ressortir indemne d’un tel roman qui m’a bouleversée, effrayée mais qui m’a fait passé un bon moment de lecture même si mon ptit cœur a eu de nombreux ratés.

Publié dans Auto-édition, Chroniques de Flo, Service Presse

Borderline melody tome 1 : Camden d’Ena L

borderline melody

vecteur calendrier 8 avril 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 304 pages

Themes_B Romance – Musique – Groupe de rock – Star du rock – Différence d’âge

auto-c3a9dition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook / 17,50 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Camden Harrington : 17 ans, borderline, autodestructeur, drogué, chanteur et guitariste de Blind Melody, un groupe de rock en pleine ascension, aussi célèbre pour ses scandales à répétition que pour son talent.

Summer Miller : 26 ans, étudiante en psychologie, stagiaire dans un lycée privé, bonne vivante, altruiste, et désespérément amoureuse d’un homme qui court plusieurs lièvres à la fois.

Summer a l’impression que sa vie tourne en rond, jusqu’à cette rencontre improbable avec le musicien à la dérive, qui la bouleverse. Mais peut-on secourir quelqu’un d’aussi abîmé, presque mort, avec son passé trouble et son présent chaotique de rock star ?

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Dès que j’ai vu le résumé j’ai eu envie de découvrir cette histoire qui a été un réel coup de cœur pour moi. J’ai passé un très bon moment de lecture avec des personnages attachants mais brisés que l’on a envie de consoler sans oublier ce ptit grain de folie qui est la marque de fabrique d’Ena L.

Borderline melody est la rencontre entre l’ombre et la lumière ou devrais-je dire le bien et le mal. Et pourtant comment ces 2 êtres si éloignés autant par leur âge que leur condition sociale, leur vie… peuvent-ils s’attirer au point de ne plus pouvoir échapper à leurs sentiments et ce lien qui les attire ? 

Summer Miller, 26 ans est étudiante en psychologie et stagiaire dans un lycée privé. C’est une bonne vivante, rayonnante, qui croque la vie à pleine dent mais elle est aussi loufoque, déjantée… Parfois elle trouve que sa pte vie est trop calme, monotone car elle partage ses journées entre ses séances avec les lycéens, ses conversations téléphoniques avec ses amies toutes aussi foldingues qu’elle, ses parents qui en tiennent une couche car malgré son âge elle vie toujours chez eux et son fantasme vivant, le prof de sport qui fait craquer toutes les femmes et qui est un vrai coureur de jupons… mais jusqu’à présent elle se contente des moments qu’il veut bien lui accorder. Cette jeune femme attachante va faire la connaissance de Camden et May, des jumeaux stars de rock mais qui traînent derrière eux un lourd bagage. Dès leur 1ère séance, et bien que ce dernier ne se livre pas, elle ressentira quelque chose de bizarre au contact de Camden, ce lycéen au visage d’ange mais qui se bât contre ses démons… Elle se sent investie d’une sorte de mission et fera tout son possible pour « réparer » ces jeunes stars, surtout le jeune homme qui l’a touche comme jamais elle ne l’a été. A partir de ce jour, sa vie va s’en retrouver chambouler.

Summer est vraiment un personnage attachant, elle est solaire, pleine d’empathie car elle veut aider tout le monde, joyeuse, dynamique, joviale, altruiste mais aussi un peu fleur bleue et parfois elle se montre quelque peu naïve… Cependant elle cache aussi un fort caractère qu’elle laisse exploser quand elle en a bien besoin. Elle m’a vraiment touchée et émue tout comme elle m’a fait rire car elle est bourrée d’humour. Parfois j’ai eu l’impression qu’elle n’était pas seule dans sa tête mdr 

J’ai aussi eu peur pour elle quand je l’ai vu plonger à pied joint dans les abysses de Camden en toute innocence alors que pour ce dernier il doit se battre avec des démons bien trop forts à vaincre. Elle qui a un moment donné trouvait que sa vie était un peu fade, elle va être servie en voyant celle-ci chamboulée par sa rencontre avec ce jeune musicien à la dérive… Qui est ce jeune homme qui dégage autant de charisme que de fragilité ??? Summer arrivera-t-elle à le « sauver » ?

Camden Harrington, 17 ans, chanteur et guitariste des Blind Melody, groupe de rock en pleine ascension outre-Manche et qui sont aussi bien connu pour leur musique que leurs débordements. Il est autodestructeur, borderline (comme il aime le rappeler), effronté, ingérable. Pourquoi ce jeune homme qui possède un si grand talent notamment pour écrire et composer des chansons, se détruit autant ? Est-ce le succès qui lui monte à la tête, comme à sa sœur jumelle May ?

On comprend très vite que son mal-être remonte à bien plus tôt et qu’il cache ses démons qui le rongent depuis bien des années tout au fond de lui. Il n’en parle à personne et encore mois au psy chez qui on l’a envoyé. Pourtant Summer va susciter un réel intérêt chez lui au point qu’il ait besoin de la voir même s’il se livre peu.

Camden est un personnage taciturne, asocial, mystérieux, sombre mais également fragile et torturé. C’est un écorché vif qui n’a pas été gâté par la vie et on apprend quelques pans de son passé par des flasbacks. On pourrait croire que le succès et l’argent font le bonheur et pourtant on est bien loin du compte car il se sent encore plus seul, mal dans sa tête et dans sa peau et seul sa musique est son échappatoire. Derrière son « plaisir » à l’autodestruction, on sent qu’il cache un profond mal-être et que quelque chose de grave s’est passé dans son passé. Malgré son jeune âge il donne l’impression d’avoir vécu plusieurs vies, d’accumuler tous les maux de la terre qu’il tente d’oublier à travers ses mots. C’est un jeune homme perdu, ne sachant plus qui il est ni ce qu’il veut comme si tout espoir d’être heureux l’avaient déserté… 

Sous ses airs de petit c*n, se foutant de ce que les autres peuvent penser de lui et de l’image publique qu’il renvoie, on découvre un jeune homme qui a besoin d’amour, de douceur, d’attention mais surtout que quelqu’un croit vraiment en lui et aura assez de force pour l’aider à se sortir de cet enfer qui est sa vie… et si c’était ELLE, Summer qui l’émerveille et le fait se sentir vivant. A ses côtés il a vraiment l’impression d’être lui, d’être quelqu’un de bien, qui pourrait avoir un avenir meilleur. 

C’est un personnage qui m’a beaucoup émue par ses démons, son passé et la bataille qui s’opère en lui constamment.

Les personnages secondaires sont assez nombreux et pour la plupart hauts en couleur. Pour autant, ils ont tous une place importante dans l’histoire. Il y a les déjantés sur qui ont peut toujours compter ou alors ceux qui pensent bien faire en laissant leurs démons dicter leur vie… 

Une histoire assez sombre abordant des sujets très délicats et graves mais qui malheureusement existent dans notre société et dont il faut oser parler. L’auteure le fait avec simplicité, sensibilité et authenticité afin de ne pas rentrer dans le « too much ».

Alors que Summer reçoit Camden en consultation, cette dernière ne restera pas de marbre face à cette beauté torturée et sombre pourtant aux traits angéliques qui met sa vie en danger à cause de ses démons qui lui pourrissent la vie depuis bien trop longtemps. Entre eux, un lien invisible mais fort va assez vite se tiser et ils sont se rapprocher malgré les interdits et leurs différences qui sont bien nombreuses. Pas facile de tisser une relation quand elle semble dès le début vouer à l’échec, surtout quand les démons du jeune homme ne lui laisseront aucunes portes de sortie des ténèbres qui l’engloutissent jour après jour. Mais ce dernier voit en Summer la « lumière » au fond de ce couloir si sombre comme si elle pouvait être sa rédemption. Malheureusement pour eux,  leur chemin vers le bonheur sera semé de bien des embûches qu’ils devront affronter et surtout ils devront apprendre à communiquer et à ouvrir leur cœur à l’être aimé.

Une histoire qui m’a embarquée dès les 1ers chapitre et dont je n’ai pu ressortir indemne tant les émotions sont fortes et intenses à tel point qu’on les ressent au plus profond de nous et ça nous chamboule énormément. 

Entre secrets, passion, autodestruction, prise de conscience et sentiments, l’intrigue est menée tambour battant et nous tient en haleine tout au long de notre lecture.

La plume d’Ena L. est toujours aussi belle, authentique, envoûtante et surtout addictive qui nous livre des émotions pures et intenses qui nous éclatent en plein cœur et nous laisse sur le c*l. 

En conclusion, je vous conseille de découvrir ce roman qui est un coup de cœur et qui m’a pris aux tripes… Alors Summer et Camden auront-ils droit à un happy end ??? C’est à vous de le découvrir.

Je remercie Ena L. pour sa confiance renouvelée suite à ma sollicitation sur Simplement Pro mais aussi et surtout pour ce super moment de lecture. J’ai hâte de découvrir le prochain tome sur la mystérieuse et surprenante May, jeune fille qui ressemble à une poupée mais qui semble être encore plus déjantée et borderline que son frère.