Publié dans Chroniques d'Abby, Hugo Roman New Way

The Field Party Tome 1 : Dans un silence d’Abbi Glines chez Hugo Roman New Way

silence.jpg

vecteur calendrier 9 mars 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 360 pages

Themes_B RomanceRomance ContemporaineDrame familialAdolescenceNew AdultYoung Adult

telechargement

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 9,99 € – Ebook / 17,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

La vie de Maggie a volé en éclats il y a deux ans, lorsque son père a assassiné sa mère sous ses yeux.

Après avoir raconté tous les détails à la police, elle a décidé de ne plus jamais parler. À son arrivée au lycée de Lawton en Alabama, tout le monde la croit muette. Et personne n’aurait pu imaginer qu’elle se rapproche de West Ashby, le beau footballeur-star du lycée. Mais lors d’une soirée au campus, West confie ses peines à Maggie. Son père souffre d’un cancer qui le consume peu à peu. Maggie décide alors de retrouvrer sa voix seulement pour lui. Les secrets qui les lient vont-ils les amener à briser tous leurs silences ?

 

 

Avis Abby

Je me suis lancée dans la lecture de ce roman parce qu’il faisait parti de ma PAL depuis un moment déjà.  J’ai déjà lu pas mal de roman d’Abbi Glines. C’est une autrice plutôt respectée dans la new romance et en général je trouve ses romans à la hauteur. Je partais donc avec une certaine sérénité et une nouvelle fois, elle ne m’a pas déçu.

Je ne suis pas fan de New romance, j’en lis de temps en temps pour varier les plaisirs, mais ce n’est pas ma lecture de prédilection. J’ai souvent la sensation que c’est toujours un peu la même chose. Pourtant cette fois, je me suis laissée happer par la personnalité de l’héroïne  qui a plongé sciemment dans le silence. Après avoir vécue, une expérience traumatisante, elle a peur de s’effondrer si elle se remet à parler. J’avoue que ce choix m’a suffisamment intrigué pour m’accrocher à l’histoire.

En arrivant dans son nouveau lycée deux ans après le drame, elle ne dit toujours pas un mot et vit en marge des autres. Son silence la protège enfin jusqu’à ce qu’elle rencontre West qui va complètement renverser ses barrières. Malgré l’image d’un gros dur égoïste et ignoble avec les filles, elle décèle derrière son masque une douleur qui résonne en elle. 

Voilà le début d’une histoire prometteuse qui le reste jusqu’à la fin.

Je pense qu’avec quelques détails supplémentaires, il aurait peut être pu devenir l’une de mes new romances préférés, sauf qu’il y a quelques détails qui me chiffonnent.

D’abord, elle n’a aucune expérience avec les garçons. Ce qui au vue de son histoire n’a rien de vraiment surprenant. Il est son premier baiser, le premier qui lui donne l’envie de plus. Pourtant, elle ne semble pas ni effrayée ni douloureuse… C’est comme si c’était un détail anodin. Sans en faire des tonnes j’aurais tout de même apprécié que ça ne semble pas n’avoir aucune espèce d’importance, un détail tout au plus.

 De la même façon, J’avoue que j’ai regretté qu’elle  n’exploite pas plus la relation avec son cousin qui me semblait pourtant prometteuse. Le jeune homme est très retissant face à cette relation. On a la sensation qu’il finit par l’accepté sans vrai heurt. Pour moi c’est dommage cela aurait rajouté de la profondeur au texte.

A part ces détails qui ne sont pas essentiels, l’ensemble de l’histoire est agréable, logique et plutôt attrayante. Je ne peux pas dire que j’ai été prise aux tripes pourtant j’ai quand même été émue à certains moment de l’histoire.

En conclusion :

C’est une jolie histoire qui se lit vite et qui nous plonge dans l’univers du lycée et de l’avant fac. Je ne doute pas que les personnages pourraient faire l’objet d’un « dix ans plus tard »….

 

Publicités