Publié dans Alter Real Editions, Chroniques de Flo, Service Presse

InCryptid tome 2 : Salsa mortelle de Seanan Mcguire aux Editions Alter Real

‌cryptid

vecteur calendrier22 mai 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 322 pages

Themes_B Fantasy urbaine – Cryptides – Danse de salon – Danger – Attirance – Choix – Amitiés – Loyauté

alter real Editions Alter Real

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 5,99 € – Ebook / 20,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Cryptid, nom:

1. Toute créature dont l’existence n’a pas encore été prouvée par la science. John Wall E., cryptozoologue, a été le premier à utiliser ce terme en 1983.
2. Créature qui est sur le point de vous dévorer la tête.
3. Voir aussi : « monstre ».

La famille Price étudie les monstres qui peuplent le monde depuis des générations et s’efforce de les protéger des humains. Et de protéger les humains.
Verity Price a suivi des études de cryptozoologie, mais elle préfère les danses de salon, et si possible, participer à des compétitions de haut niveau.

Après avoir réglé leur compte à une bande de fanatiques qui vouaient un culte à un serpent, Verity pensait avoir gagné le droit de se reposer. Mais les choses se passent rarement comme on l’a prévu.
Le séduisant Dominic de Luca, membre du Covenant de St. George, l’institution ennemie jurée de la famille Price, réapparaît pour la prévenir d’un grand danger. Le Covenant a décidé de purger Manhattan des cryptides.
Hors de question qu’elle les laisse faire, trop de vies sont en jeu !

Entre ses colocataires (des souris qui parlent), sa cousine télépathe aux pouvoirs inquiétants et ses sentiments confus pour Dominic, Verity ne sait plus où donner de la tête.
La vie n’est jamais un long fleuve tranquille, surtout pour une Price !

Alliances, mensonges, trahisons, morts… Verity va devoir affronter la pire épreuve de sa vie pour sauver ceux qu’elle aime.
Et finalement, elle va peut-être faire un tour de danse, mais avec des ennemis mortels…

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Une suite que j’attendais de lire avec impatience pour savoir ce que l’auteure allait nous réserver mais également en découvrir plus sur le Covenant et la famille Price. Un tome intense, tout en action et où la romance sera relégué en second plan comme cela elle aura le temps de se développer au fil de notre lecture.

Dans Salsa Mortelle, Verity et Dominic ne sauront plus où donner de la tête et devront faire des choix qui auront de lourdes conséquences sur leur avenir…

Dans ce tome, j’ai trouvé Verity bien différente du précédent. Elle n’a rien perdu de sa fougue, de son courage et de son fichu caractère mais là, face au danger qui court pour elle mais également pour tous les cryptides de Manhattan (heureusement qu’elle a pu être prévenue bien avant) après que le Covenant ait décidé de les exterminer, elle semblera totalement perdue, ne sachant plus où donner de la tête dans les préparatifs « désordonnés » de la résistance et cela lui fera baisser sa garde. Heureusement qu’elle pourra compter sur l’aide de ses amis cryptides et de sa famille (enfin une certaine branche de sa famille et vous conprendrez pourquoi je vous cite cette information qui aura une grande importance par la suite) qui viendront lui porter secours suite à un événement imprévu.

Verity va se remettre en question, va douter de ses alliances et ne sachant plus en qui elle peut avoir réellement confiance… surtout en ce qui concerne Dominic qui l’a pourtant prévenu du danger. Est-il vraiment de son côté ? Ne jouerait-il pas un double jeu ? Seul l’avenir le lui dira, enfin si elle s’en sort vivante de ce dur combat pour sauver les personnages auxquels elle tient et pour lesquelles elle n’a pas hésiter à se mettre en danger n’écoutant pas ses proches qui lui avaient conseillé de fuir pour se mettre à l’abri. Cela nous prouve une fois de plus que Verity est une personne courageuse, dotée d’une force de caractère impressionnante mais aussi qu’elle est altruiste faisant passer les autres avant elle !

Vous verrez que ce tome ne sera pas de tout repos pour elle car en plus de ce danger venant du Covenant, elle va devoir faire un choix crucial concernant son avenir à savoir continuer et percer dans le milieu de la danse de salon où elle excelle ou alors suivre la voie familiale et devenir cryptozoologue à temps plein lol A votre avis quel sera son choix ??? 

Concernant Dominic, je l’ai trouvé moins sûr de lui et surtout complètement perdu entre son devoir et sa fidélité envers ceux qui l’ont élevé et « formaté » (le Covenant) et ce qu’il a découvert concernant les cryptides depuis qu’il a rencontré Verity, sans oublier ses sentiments « naissants » pour la jolie danseuse. Il va finir par choisir son camp non sans y laisser « des plumes » et surtout les conséquences que sa décision aura sur sa relation avec Verity… mais je ne vous en dirai pas plus afin de vous laisser la joie de le découvrir par vous-même.

Les personnages secondaires ont une place importante dans l’histoire. J’ai apprécié retrouver certains personnages du précédent tome qui nous dévoileront un peu plus leur personnalité mais également leur place dans l’intrigue. Parmi eux, il y en a certains qui vont prendre plus de place et seront au cœur de l’action comme Ryan, Ista et surtout Sarah dont nous en apprendrons plus sur elle, sa vie et surtout ses étranges « pouvoirs ». Nous ferons aussi connaissance avec de nouveaux personnages qui ne nous dévoileront pas aussi facilement leurs intentions. Mais waouh qu’est-ce que c’est prenant et excitant de les découvrir et se faire nos propres idées sur eux !

Par contre j’avoues avoir été intriguée dès le début de ma lecture du tome 1 par la famille Price et leur histoire et je ne serai pas contre en découvrir encore plus sur eux, pourquoi pas sous une forme de spin-off ?!

Un 2ème tome plus rythmée, plus dynamique et surtout plus centré sur l’action. En effet, tous les personnages et surtout les cryptides ou les ennemis jurés du Covenant vont apprendre à leur dépend que la vie n’est pas un long fleuve tranquille et que le danger rôde toujours. Entre alliances, trahisons, mensonges, vérités qui vont éclater, événements tragiques, Verity devra affronter bien des épreuves si elle veut réussir à sauver ceux qu’elle aime mais aussi tous les « bons » cryptides de Manhattan. Pour ces derniers, les temps sont durs et ils devront apprendre à se serrer les coudes s’ils veulent survivre à la purge qu’a prévu le Covenant. Certains vont même se découvrir des « pouvoirs » et apprendront à s’en servir à bon hessien, surtout que cette redoutable organisation n’a pas abattu toutes ses cartes et leurs réserves bien des mauvaises surprises.

L’action atteint surtout son apogée dans la 2ème partie de l’histoire sans s’essoufler jusqu’au final ce qui nous a tenu en haleine tout au long de notre lecture car entre les rebondissements, les retournements de situation, les coups de sangs, les joies et l’humour, vous aurez tous les éléments à une super lecture passionnante et envoûtante. Une fois plongée dans l’histoire dur dur d’en décrocher car on a toujours envie d’en découvrir plus lol

Par contre, si je devais émettre un ptit bémol, ce serait que la danse, qui est pourtant essentielle dans la vie de Verity, est presque reléguée aux oubliettes bien qu’elle en parle de temps à autres notamment lorsqu’elle pense aux choix d’avenir qui s’offrent à elle. 

La plume de Seanan McGuire est agréable à lire, fluide, moderne, rythmée, prenante et surtout elle arrive à nous faire passer par tout un panel d’émotions fortes et intenses. 

En conclusion, si vous êtes fan de lecture urban fantaisy ou si comme moi ce résumé vous plait, alors je vous invite à découvrir sans plus attendre cette série rempli d’action, d’humour, de rebondissements où vous ne vous ennuierez pas une seule seconde.

 

Je remercie mon partenaire les Editions Alter Real pour sa confiance et ce sp ainsi que Seanan McGuire pour ce très bon moment de lecture.

Publié dans Chroniques de Flo, Plumes de Mimi Editions, Service Presse

Harley Club tome 3 : La vengeance nous unit d’Émilie Achin chez Plumes de Mimi Editions

Harley Club - Tome 3 La vengeance nous unit Format Kindle

vecteur calendrier3 mars 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 126 pages

Themes_B Biker(s) – Romance – Drame

plumes de mimi éditions

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 5,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Alors que l’état de santé de Speed l’oblige à se reposer, Alex doit prendre une décision qui risque de se retourner contre elle. Seulement, elle sait qu’elle est la seule à pouvoir sauver le club.

Lorsque le danger rôde autour de ses proches, elle comprend qu’elle n’a pas l’expérience ni la force de Speed. Les membres lui feront-ils assez confiance pour l’écouter ?

Quand un ennemi redoutable crée le chaos au Harley Club, la situation échappe à Alex, qui devra assumer un nouveau rôle auquel elle n’est pas préparée. Speed réussira-t-il à la soutenir ?

La perte d’un être cher peut parfois nous briser à tel point que personne ne peut nous aider à sortir la tête de l’eau. Alex sera une fois de plus confontrée à des événements qui mettront à mal ses émotions.

Qu’adviendra-t-il de son couple ?

Ce dernier tome ne vous laissera sûrement pas indemne…

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un tome que j’avais hâte de découvrir pour savoir ce que la vie, et surtout l’auteure, réservait à ses personnages. Je dois dire que le suspense est au rendez-vous et que vous ne ressortirez pas indemne de votre lecture.

Alors que Speed doit se reposer s’il veut reprendre au plus vite sa place au sein du Harley club, Alex va devoir prendre des décisions qui risquent de se retourner contre elle tant le danger rôde autour d’elle et de sa famille. En effet, pour sauver un être cher d’un très grand danger elle n’hésitera pas à mettre sa vie en péril et surtout cacher des choses à Speed après avoir « imposer » l’aide des membres du club. On est loin de la jeune femme qui cherchait sa place dans la vie de Speed et qui faisait preuve de beaucoup de retenu.

Dans ce tome elle nous montrera qu’elle a encore mûrie, qu’elle est plus forte et qu’elle est prête à tout pour ceux qu’elle aime et cela passe aussi par le club et ses membres. Malheureusement son « initiative » va se retourner contre elle et elle devra faire face à un événement dramatique qui marquera à jamais sa vie et brisera son cœur en morceau. Dans ces moments difficiles, elle pourra compter sur l’aide de l’homme de sa vie mais aussi de ses amis du club. Surtout qu’elle devra remonter la pente si elle veut assumer le nouveau rôle qui lui est tombé « dessus » mais pour lequel elle se révélera être parfaite bien qu’elle passera par quelques moments de doute.

Le personnage d’Alex n’a rien perdu de son caractère fort et même mieux, je dirai qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et impose ses choix peu importe qui se tient face à elle. Speed aura de quoi faire avec elle mais cela augmentera l’admiration du jeune homme pour sa compagne. Elle fera preuve de beaucoup de courage et de bravoure et j’ai beaucoup aimé découvrir cette facette d’elle… bien qu’à un moment donné elle m’a donné froid dans le dos face à son insensibilité face à un événement dont je vous laisse le privilège de le découvrir par vous-même car je ne veux en aucun cas spoiler l’histoire et gâcher votre plaisir !!!

Speed ne sera pas épargné dans ce tome et il aura fort à faire pour protéger ceux qu’il aime d’un danger lattant. Son statut de président du Harley Club est bien ancré et il a le soutien et le respect de ses « hommes » surtout depuis qu’il a donné au club une autre direction afin d’éloigner les dangers et assurer à ses « frères » une vie plus calme, plus sereine. Malheureusement ce ne sera pas du goût de tous et ils devront se serrer les coudes pour déjouer un piège qui va se refermer sur eux et toucher certaines personnes dont ils avaient en quelque sorte la protection.

Je trouve que le personnage de Speed est celui qui a le plus évolué depuis le 1er tome car on est loin du jeune bad boy qui s’est retrouvé du jour au lendemain devoir assumer un rôle trop lourd à porter pour lui et qui pourtant a réussi en prenant en maturité. Il est désormais plus sûr de lui, sait s’imposer mais sait aussi écouter les autres et reste ouvert au dialogue. Il est toujours aussi gentil, charmeur, attentionné, fidèle et protecteur envers Alex et ceux qui lui sont chers comme des nouveaux personnages qui feront leur apparition. Il prendra son nouveau rôle très au sérieux et il pourrait bien vous étonner tout comme je l’ai été lol C’est vraiment mon coup de foudre de cette série.

Les personnages secondaires ont une place importante dans l’histoire car ils y ont un rôle clé. J’ai vraiment apprécié de retrouver certains personnages rencontrés dans les précédents tomes car ça nous permet de les voir évoluer dans leur vie. Certains sauront vous étonner, d’autres cacheront bien leur jeu et enfin vous ferez connaissance avec des nouveaux qui auront bien des choses à vous dévoiler.

L’intrigue de ce tome tourne autour de cet ennemi redoutable qui va semer le chaos au sein du Harley Club. Pour cela, Alex devra prendre des risques pour sauver le club et ses membres. Cependant la situation va lui échapper et elle ne pourra que déplorer des pertes notamment une qui va chambouler le cours de sa vie… mais pas que la sienne car Speed sera toujours là à ses côtés pour l’aider, la soutenir même s’il sera soumis à quelques doutes et aura besoin d’une bonne remise en question.

L’histoire nous tient en haleine tout au long de notre lecture car elle nous propose tous les éléments indispensables à savoir action, rebondissements, suspense à gogo à un super roman et une série qui devient très vite addictive.

Le récit est riche en émotions fortes et intenses qui vous feront passer par tout un panel de sensations uniques et surtout authentiques.

L’intrigue est menée à bien et se dévoile petit à petit laissant planer une sorte de « mystère » quant à l’issue de ce tome qui clôt en apothéose cette série. J’avoues avoir eu du mal à arrêter ma lecture en cours tant j’étais absorbée par l’histoire mais en même temps je redoutais d’arriver trop vite à la fin car je n’avais pas envie de quitter ses personnages auxquels je me suis attachée au fil des tomes. D’ailleurs Emilie Achin je ne serai pas contre quelques spin-off car avec de telles personnalités différentes et attachantes il y a de quoi faire mdr

La plume de l’auteure est fluide, moderne, rythmée, efficace car elle n’a pas besoin de fioritures et surtout elle est prenante et envoûtante. Emilie Achin nous livre les sentiments pures, brutes et surtout authentiques des personnages ce qui ne peut nous laisser de marbre.

En conclusion, je vous invite à découvrir sans plus attendre, si ce n’est déjà fait, cette saga se déroulant au sein d’un club de bikers aussi « féroces » qu’au grand cœur qui sauront vous entraîner dans leur vie, leurs amours et surtout leurs em***des lol

Je remercie mon partenaire Plumes de Mimi Editions pour sa confiance et Emilie Achin pour mes super moments de lecture passés avec Alex et Speed que j’ai pris plaisir à découvrir et à voir évoluer dans leur relation.

Publié dans Auto-édition, Chroniques de Flo, Service Presse

Darkpuls tome 3 : Kent – Son avatar et moi de Solène Layken

darkpuls

vecteur calendrier31 janvier 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691  76 pages

Themes_B Bikers – Amitiés – Rencontre – Jeu en réseau – Attirance – Virtuel – Danger

auto-c3a9dition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 0,99 € – Ebook / 6,99 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Tout roulait dans ma vie : mon MotoClub, mon job, ma famille, les femmes à volonté, et mes amis virtuels… jusqu’au jour où le virtuel rencontre la réalité…
C’est là que tout à basculer et que les emmerdes ont commencé… Et qui en paie les frais ? Moi, Kent, biker et geek à mes heures perdues.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un spin-off qui m’a bluffée et m’a happée dans l’univers de ces bikers au grand cœur quand on apprend à les connaitre. J’avoues que j’aurai bien aimé qu’il soit un peu plus long mdr

Kent, que nous avions découvert précédemment en tant que personnage parmi d’autres, a là son « heure de gloire »… Tout roule pour lui car faut dire que sa vie est assez simple et rythmée comme du papier musique : son MotoClub, son job, sa famille, ses amis, ses jeux en ligne et surtout des femmes à volonté car ce célibataire qui ne veut aucune attache. Et pourtant il suffit d’un appel au secours lors d’une partie de jeu pour que sa vie s’en retrouve chamboulée à tout jamais. Il va enfin faire la connaissance de Surreya, jeune femme mystérieuse avec qui il a lié une « amitié virtuelle » lors de leur cession de jeu. Ils savent peu de choses l’un de l’autre si ce n’est ce qu’ils peuvent bien se dire lors de leurs moments passés ensemble sur le réseau. 

Dans ce tome, on va découvrir un Kent plus posé, mature, qui a repris du poils de la bête et surtout qui va se dévoiler à nous. Il va nous faire partager sa passion pour les jeux vidéos et les mondes virtuels. C’est le vrai geek dans toute sa splendeur. Il est fidèle en amitié (et se le découvrira aussi en amour), bourré d’humour et plein d’honneur. C’est vraiment un homme bien qui n’hésitera pas à se mettre en danger par amitié, même si cette dernière est 2.0.

Concernant Surreya je préfère vous la laisser découvrir par vous-même mais je peux juste vous dire qu’elle cache bien des choses et va faire découvrir des sensations nouvelles à notre beau Kent.

Les personnages secondaires ont tous une place importante dans l’histoire. J’ai vraiment apprécié de pouvoir suivre l’évolution des personnages rencontrés lors des précédents tomes.

Avec ce spin-off, l’auteure nous replonge dans l’univers des bikers. On est vite happée par l’histoire d’autant plus qu’elle est assez courte. 

L’action est présente tout comme les rebondissements qui sont bien écrits, pensés et semés juste là où il le faut.

L’intrigue va se développer au fur et à mesure de notre lecture ce qui nous tient en haleine tout au long du récit.

La plume de l’auteure est fluide, moderne, prenante, envoûtante et en devient assez rapidement addictive.

En conclusion, je vous invite à découvrir sans plus attendre cette série où les bikers se révéleront aussi « féroces » qu’attachants et où la romance aura une grande place.

Je remercie Solène Layken pour sa confiance et les très bons moments passés auprès des Darkpuls.

Publié dans Chroniques de Flo, Livresque Editions

Entre les Mondes tome 1: Le Passage de Maëlle Andals chez Livresque Editions

41K-3szO3cL

vecteur calendrier15 août 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 312 pages

Themes_B Magie – Vampires – Chasseur(s) de vampires – Harem inversé – Aventure – Fantastique

Livresque éditions Livresque Editions

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook / 9,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Embarquée dans une chasse au traître inédite pour aider la communauté des vampires, Néva va rencontrer par accident Adrian. Il est chevalier dans un royaume en guerre dans un monde où la magie est partout. Des mondes différents… Mais le sont-ils vraiment ? Malgré ce qui les séparent, ils vont découvrir un lien inexplicable, qui les aidera pour mener à bout leurs missions respectives. Une plongée dans deux vies éloignées l’une de l’autre. Pourquoi se rencontrent-ils ? Quel est le lien entre eux ? Que seront-ils prêts à sacrifier pour atteindre leurs objectifs ?

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Alors là, comment dire en restant polie… je suis vraiment sur le c*l après cette lecture.

Alors que j’avais déjà lu la précédente version j’ai eu l’impression de redécouvrir la plume de Maëlle Andals, et j’ai pris plaisir à me replonger dans son « univers » mêlant fantastique, fantasy le tout sur fond de romance et écrit avec brio.

Effectivement, comme le titre l’indique si bien, nous serons projetés entre 2 mondes :

  • un contemporain qui pourrait ressembler au nôtre où les êtres « surnaturels » (tels les vampires, loup-garous, sorcières…) doivent rester discrets et cachés aux yeux des humains…
  • l’autre qui se passe au temps des royaumes avec les rois et reines qui rêvent de conquérir de nouveaux territoires avec les Chevaliers livrant bataille et où la magie est perçu comme un don.

Alors que tout oppose ces 2 mondes ils vont pourtant se retrouver liés par nos 2 personnages principaux Néva et Adrian.

Néva vit dans le monde « contemporain ». C’est une jeune femme dynamique, qui assume ses préférences « amoureuses »,  au fort caractère et qui pourtant cache un passé sombre qui la tourmente toujours. Elle travaille avec ses collègues, qui sont devenus sa famille, au sein de la Hunters, une société de traqueurs d’êtres surnaturels malfaisants, et ils seront aidés de leurs dons « spéciaux ».

Puis il y a Adrian, Chevalier qui vit à l’époque des royaumes où une guerre fait rage depuis de nombreux cycles. Alors qu’il est issu de la famille royale, ce dernier fuit l’héritage « particulier » de cette dernière en rejoignant les rangs « ennemis » et apprendra à connaître ses donc et s’en servir.

Maëlle Andals va réussir ici une super tour de passe-passe et donnant une intrigue faite de nombreux rebondissements pour chaque monde mais qui pourra trouver des éléments d’aide dans l’autre monde… Jamais au cours de la lecture, je ne me suis sentie déstabilisée ou gênée par le passage d’un monde à l’autre qui est réalisé avec brio, souvent fait par l’alternance des points de vue de nos personnages.

En résumé : J’ai vraiment adoré ce roman même si la fin qui est terrible de mon point de vue me donne encore plus envie de découvrir le tome 2 et voir si mes questions trouveront enfin leurs réponses lol

Je remercie mon partenaire Livresque Editions d’avoir donné une seconde « vie » à ce très beau roman mais aussi à Maëlle Andals pour ce très bon moment de lecture.

Publié dans Chroniques de Flo, Librinova, Service Presse

Miss Egality de Robyne Max Chavalan chez Librinova

miss egality

vecteur calendrier29 mai 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 314 pages

Themes_B Romance – Féminisme – Concours de beauté

1743573_736583776365996_2133253531_n Librinova

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,49 € – Ebook / 19,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Il faut souffrir pour être belle… J’aurais dû me souvenir de cet adage lorsque par défi, je me suis présentée au concours de Demoiselle de France. Parce que, contre toute attente, moi Isobel Leroux, l’étudiante en sociologie qui écrit un mémoire sur le féminisme d’hier à aujourd’hui, j’ai gagné.

Désormais sous le feu des projecteurs, je dois composer avec mon étiquette de féministe en même temps que la couronne et l’écharpe tant convoitées.

C’est paradoxal ? Certainement. Vous croyez que je vis un rêve éveillé ? Détrompez-vous. Rien ne saurait être plus éloigné de la vérité…

Et je ne parle même pas de Caelen Malchian, moitié d’Écossais coupé de macho arrogant au corps parfait que l’on me colle dans les pattes pour améliorer notre image commune…

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Qui n’a jamais voulu découvrir l’envers du décor des concours de miss ??? Ce milieu de strass et de paillettes où les fausses idées sont monnaie courante comme l’adage « sois belle et tais-toi » dès qu’une belle fille se fait connaître. Et bien vous verrez qu’Isobel va bousculer toutes ses « croyances » et vous en mettre pleins les yeux mdr

Isobel Leroux, 24 ans, étudiante en sociologie s’est lancé dans le célèbre concours de Demoiselle de France juste pour le défi mais aussi pour avoir plus de contenances pour écrire son mémoire sur le féminisme d’hier et d’aujourd’hui. Alors qu’elle a participé à ce concours sans grande conviction, son franc-parler, son naturel, son intelligence et bien sûr sa beauté vont le donner gagnante de ce concours. A partir de là sa vie va basculer pour l’année à venir.

Isobel va découvrir que la vie de miss est bien loin de l’image qu’elle s’en faisait et qu’elle ne l’éloigne pas des manipulations, dangers et méchancetés. Mais la jeune femme n’a pas dit son dernier mot et saura montrer qu’elle a du caractère, de la répartie mais surtout qu’elle n’est pas prête à se laisser marcher sur les pieds par qui que ce soit. 

Elle profitera de son règne pour faire passer des messages forts concernant le féminisme mais elle prônera également l’égalité homme/femme. Elle fera preuve d’une sensibilité à fleur de peau et profitera de sa notoriété pour mettre en avant les atrocités que subissent les femmes car elle fait preuve d’une très grande empathie qu’elle compte bien « utilisée » pour défendre de grandes causes.

Mais une rencontre va la chambouler bien plus qu’elle ne le voudrait et notre Fémini-miss ne saura plus où donner de la tête…

En effet, Caelen Malchian, bel homme franco-écossais sexy en diable va faire tourner la tête de notre miss. Pourtant cet homme va se montrer, lors de leur rencontre, comme quelqu’un d’arrogant, trop sûr de lui, orgueilleux et surtout macho.. tout le contraire de ce qu’espère Isobel d’un homme.  C’est un riche homme d’affaires qui a décidé d’ouvrir, avec son associé et meilleur ami Keith (un ami fidèle comme tout le monde rêverait d’avoir à ses côtés), un club exclusivement réservé aux gentlemans où ces derniers pourront se retrouver pour parler et refaire le monde. Imaginez ce fervent défenseur du masculinisme se sentir déboussoler par notre miss qui prône le féminisme mdr Cela donnera lieu à des prises de becs mémorables, des joutes verbales qui sauront vous ravir… surtout que Caelen ne veut plus souffrir par amour et cela le pousse à ne plus avoir du tout confiance en la gente féminine.

C’est un homme empli de colère et de rancœur que l’on rencontre au début mais qui va se dévoiler petit à petit et concernant son passé je dois dire que ça m’a touché et permis de mieux le découvrir et de comprendre certains de ses comportements, bien que je ne les excuses pas ! Allez-vous vous laissez séduire par cet homme si fort et pourtant qui cache tant ses fêlures car faut dire qu’il n’a pas été épargné par la vie et a dû affronter de nombreuses mésaventures ?

Les personnages secondaires ont une place importante dans l’histoire mais aussi dans la vie de nos personnages. J’ai vraiment adoré Marie, la sœur d’Isobel, quelque peu « spéciale » mais surtout déjantée mais je ne vous en dirait pas plus et vous laisse la découvrir par vous-même lol

L’histoire commence juste pendant le sacre d’Isobel et notamment le moment qui a fait pencher la victoire de son côté. En parallèle nous faisons connaissance avec Caelen et sa brillante idée pour faire de la pub à son club… Vous l’aurez compris leur rencontre n’est pas forcément fortuite mais ce dernier se laissera prendre à son propre jeu. Une rencontre qui va faire des étincelles d’entrée de jeu surtout quand les a-prioris de l’un et de l’autre ont la vie dure. Très rapidement une attirance forte viendra semer la zizanie entre eux sans qu’ils ne s’en soient vraiment rendus compte de suite !!! Leur « relation » va évoluer petit à petit au gré de leurs affrontements qui laissera place à une alchimie aussi inattendue que merveilleuse et sensuelle lol

L’auteure aborde un sujet de société sur la place de la femme dans notre société et surtout l’image que l’on veut donner d’elle et je lui tire mon chapeau pour le travail de titan qu’elle a fait afin de donner le plus d’authenticité possible à son histoire mais aussi à ses personnages… ce qui donne que ce sujet de société est bien maîtrisé et bien traité.

Rumeurs, non-dits, secrets, doutes, rancœur, manipulations, trahisons et peurs seront au cœur de cette histoire et il faudra beaucoup de courage, de patience, de confiance en l’autre et surtout d’amour pour réussi à affronter toutes les embûches qui se mettront sur le chemin d’Isobel et Caelen. 

L’intrigue va se développer progressivement pour nous permettre tout d’abord de planter le « décor », de découvrir les personnages et ensuite on passe à leur rencontre et les circonstances de cette dernière. Mais on aura aussi droit à une plongée dans l’univers des concours de miss qui est loin d’être un univers où tout est beau et où tout le monde « il est gentil » mdr

La plume de Robyne Max Chavalan, que j’ai découvert sous son autre pseudo et sa série Love Edition, est très belle, fluide, bien rythmée, prenante et devient très vite addictive ce qui donne un coup de cœur pour moi à la fin de ma lecture.

En conclusion, je vous invite à découvrir sans plus attendre cette romance moderne mêlant humour, sarcasmes, sensualité, émotions fortes mais qui est également un beau message de tolérance et d’égalité entre homme et femme.

 

Je remercie Robyne Max Chavalan pour sa confiance et ce très bon moment de lecture.

Publié dans Chroniques de Flo, Evidence Editions, Service Presse

Hopeless Romantic tome 2 : Pain de Sissie Roy chez Evidence Editions

hopeless romantic

vecteur calendrier1 mai 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 312 pages

Themes_B Musique – Deuil – Destruction – Passion – Amour – Sentiments – Manipulation – Amitiés

EE

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 7,99 € – Ebook / 17,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

À la suite de l’accident ayant causé la mort de plusieurs membres du groupe Hopeless romantic et de sa relation avec Lacey, James n’est plus que l’ombre de lui-même. Il boit trop, fume trop, et provoque colère et scandale partout où il passe.
Lorsqu’il tombe sur Lacey lors d’une fête, il revoit ses priorités et tente de redevenir celui qu’elle aimait il n’y a pas si longtemps. Malheureusement pour lui, la jeune femme traîne un mal de vivre que seul Tristan Bennett semble pouvoir apaiser. Toutefois, James ne baissera pas les bras et se battra pour la reconquérir, car elle est toute sa vie.
Parviendra-t-elle à trouver la paix et se pardonner d’être vivante alors que son groupe est mort ?
Est-ce qu’elle réussira à vivre enfin heureuse avec celui qu’elle aime vraiment ? Une question s’impose, Tristan ou James.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Une suite que j’attendais avec impatience car la fin du précédent tome m’a laissé en état de stress au vu de l’événement final que l’on ressent bien comme tragique. J’avais hâte de savoir ce qu’il s’était vraiment passé et quelles seraient les conséquences de cet événement. J’ai eu énormément mal au cœur en apprenant ce qu’il s’est vraiment passé et surtout comment cela a affecté nos héros que j’ai parfois versé quelques larmes que je n’ai pu retenir tant les émotions étaient fortes et l’histoire prenante.

Dans ce tome, on retrouve 2 personnages blessés, voir même brisés par la vie et cet événement tragique. Chacun d’eux a un lourd bagage qu’il doit porter chaque jour de son existence et qui lui pèse tant. Mais ils existent aussi entre eux ce lien unique et fort qui les unit. Mais ressortiront-ils unis de toutes es épreuves ? Rien n’est plus sûr !!!

James n’est plus que l’ombre de lui-même depuis qu’il n’est plus auprès de Lacey suite au tragique accident dont elle a été victime avec son groupe lors de leur tournée. Il boit trop, fume trop, se bât ce qui provoque scandale sur scandale et désespère sa famille qui ne sait plus comment l’aider à remonter la pente. Il se voile la vérité en niant être tombé bien bas et refuse de croire son frère et sa sœur quand ces derniers lui disent qu’il fait vraiment n’importe quoi. Il se sent seul, vide depuis son éloignement d’avec Lacey et on sent que tout à coup il manque totalement de confiance en lui. Quelque chose s’est brisé en lui suite à cette tragédie dont il se sent coupable alors qu’il n’aurait rien pu faire pour l’empêcher.

Alors qu’il ne l’avait plus jamais revu depuis plusieurs mois, le destin va mettre Lacey sur son chemin lors d’une soirée où il a tout fait pour être invité sachant que cette dernière y sera. Mais leurs retrouvailles ne se passeront pas du tout comme il l’espérait ce qui va le pousser à se remettre en question et essayer de tout faire pour redevenir celui qu’il était et qui avait tant plu à la jeune femme. Jamais il ne s’avouera vaincu et ne baissera pas les bras, même s’il ne supporte pas la distance que Lacey a mis entre eux, car il en est sûr à présent qu’elle est toute sa vie et il se battra pour leur amour… même si pour cela il devra affronter des « éléments » perturbateurs de son passé qui essaieront de se mettre en travers de leur route vers le bonheur. 

Dans ce tome, James m’a beaucoup ému car on le découvre brisé, détruit pour tout ce qu’il s’est passé et son éloignement d’avec Lacey. Il fera preuve d’une patience d’ange concernant la jeune femme, se montrera patient, doux, attentionné, protecteur tout en sachant se remettre en question juste par amour pour elle. Par contre, on verra que sa patience peut avoir des limites surtout quand la jalousie va naître en lui.

Concernant Lacey, on va la découvrir changé, totalement fragilisée et brisée par l’événement qui lui a pris tous les membres de son groupe à savoir sa sœur, son meilleur ami et son ex petit-ami dans un accident de car. Elle traîne un mal-être tenace et n’est plus que l’ombre d’elle-même. Elle n’arrive pas à remonter la pente vu qu’elle repense tout le temps à ce qu’il s’est passé et se sent coupable d’être toujours en vie. Heureusement qu’elle peut compter sur l’aide de son amie Arabella, chez qui elle se ressource depuis sa sortie d’hôpital et qui la materne comme le ferait une mère. A part cette amie, elle repousse tout ceux qui essayent de l’aider et ne se sent à sa place nulle part car elle a beaucoup de mal à faire son deuil. D’ailleurs, ses retrouvailles avec James vont lui laisser comme un goût amer car elle est perdu dans ses sentiments envers lui. D’un côté elle l’aime bien plus que tout et de l’autre elle ne cesse de le repousser et le blesser car elle lui reproche de l’avoir abandonner lors de son séjour à l’hôpital quand elle avait le plus besoin de lui. El si on ne lui avait pas dit toute la vérité ??? N’oublions pas que bien souvent les apparences sont trompeuses !!!

Elle trouvera du réconfort auprès d’un nouvel allié qui semble être le seul à pouvoir l’apaiser ce qui créera des tensions avec James. Mais ça je ne vous en dirai pas plus car je vous laisse découvrir de qui il s’agit et qu’elle sera son rôle dans la vie de Lacey…

Dans ce tome j’ai eu un peu de mal avec le personnage de Lacey. D’un côté, elle m’a touchée et émue à travers sa détresse et sa tristesse face à l’événement tragique qui l’a marqué à jamais… et de l’autre côté, elle m’a parfois énervée avec son changement d’humeur constant, son caractère exécrable mais aussi son attitude envers James qu’elle blesse et repousse alors que lui aussi est fragilisé par cet accident même s’il n’y ait pas lité directement. 

Les personnages secondaires sont très importants pour nos 2 héros mais ils ont aussi une place importante dans l’histoire. Aaren et Arabella, pour ne citer au’aux parmi tant d’autres, sont des soutiens infaillibles pour nos héros. D’ailleurs, je ne serai pas contre un spin-off sur ces derniers car j’avoues que j’adorerai les découvrir mieux lol

Ce tome est un concentré de nouvelles aventures, des rebondissements, d’obstacles à surmonter et des décisions à prendre… mais il y aura aussi des drames, des événements « inhabituels » mais aussi et surtout de bons moments, comme dans la vraie vie en fin de compte. 

L’auteure abordent des thèmes importants tels que les conflits familiaux, le deuil, la reconstruction de soi après la perte d’un être cher, la culpabilité d’être survivant et bien d’autres…  Ce tome est un déchirement pour notre ptit cœur tout comme celui de nos héros qui auront bien des choses à régler. En effet, ils vont devoir faire face à la méchanceté de certains mais aussi ils se rendront compte qu’ils ne sont pas toujours bien entourés et devront affronter trahisons et autres manipulations…

Sissie va malmener nos héros car on les voit toucher le fond, douter de leurs aspirations (comme Lacey concernant la musique), de leur avenir mais jamais de leurs sentiments car ils savent qu’ils s’aiment plus que tout et qu’ils auront bien du mal à faire leur vie loin l’un de l’autre plus longtemps !!!

J’avoue que j’ai vécu au même rythme que Lacey et James. J’ai trouvé ce dernier vraiment très touchant, bien plus que dans le précédent tome. On ressent sa peine, sa colère, son envie de retrouver sa vie telle qu’elle était avant cet événement tragique qui l’a chamboulé tout autant que Lacey. Concernant cette dernière j’ai eu mal pour elle mais en même temps j’ai parfois eu envie de la bouger pour qu’elle se reprenne car elle avait la chance d’être encore en vie et il fallait qu’elle vive pour « eux » qui n’auront plus cette chance.

Siisie Roy est une magicienne des mots tant elle met toute sa passion à travers ses écrits. Elle y met aussi bien son coeur que ses tripes et c’est cela qui fait que ses histoires deviennent rapidement addictives et qu’elle arrive à nous faire passer par une multitude d’émotions, nous faisant passer de la joie à la tristesse, de l’amour à la haine, de la vengeance au pardon, à tel point que l’on a l’impression d’être sur des montagnes russes… Nous devenons acteurs de cette histoire que l’on a l’impression de vivre en même temps que les personnages.

La plume de l’auteure est fluide, moderne, envoûtante, prenante et surtout addictive. J’ai adoré les paroles des chansons qui apportent beaucoup d’émotions et permettent à nos personnages de laisser parler leurs sentiments quand le faire de vive-voix leur est trop difficile.

En conclusion, je vous invite à découvrir sans plus attendre cette superbe histoire qui saura vous toucher, vous émouvoir, vous emporter dans l’univers de la musique et qui est une merveilleuse histoire d’amour qui ne pourra vous laisser de marbre.

 

Je remercie mon partenaire Évidence Editions pour sa confiance et ce sp ainsi que Sissie Roy pour ce merveilleux moment de lecture et d’émotions pures et fortes.

Publié dans BMR, Chroniques de Flo, Service Presse

Over Protected tome 2 : Man in fire de Cécilia City chez BMR Editions

Over Protected - TomeMan in fire Format Kindle

vecteur calendrier18 mai 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 242 pages

Themes_B Garde du corps – Dangers mortels – Starlette – Passé – Relation amoureuse – Faux semblants

BMR Editions

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 7,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Bien déterminé à se racheter une conduite, Stan Bear accepte d’assurer la garde rapprochée de Juliette Siyavong, une jeune actrice en vogue. Une mission simple, sur le papier seulement.
Car derrière le strass et les paillettes de la célébrité se cachent la jalousie, la rancœur et la perversion. Partout, le danger guette.
Et quand Juliette échappe de justesse à une tentative d’assassinat, il devient urgent d’agir. Le compte à rebours est lancé. La vie de Juliette ne tient plus qu’à un fil.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

C’est avec beaucoup de plaisir que je me suis lancée dans la lecture de ce second opus de la saga Over protected. Les personnages principaux ne sont pas les mêmes que ceux du précédent tome mais il y en a un que l’on a tout de même « croisé » auparavant et j’avoue que son « rôle » dans la précédente intrigue avait attisé ma curiosité. Ce tome est vraiment prenant, haletant et il devient vite addictif à tel point que l’on a du mal à lâcher notre lecture avant d’en être arrivé à la fin.

Stan Bear est une vraie tête brûlé de 28 ans que l’on a connu en tant que mercenaire dans le précédent tome. En effet, c’est un personnage complexe qui n’en fait qu’à sa tête tant il est insaisissable et impossible à contrôler.

Alors qu’il est à un tournant de sa vie aussi bien professionnellement, où il essaye de se racheter une conduite il se verra confier une mission en tant que garde du corps par son ami Machan, au sein de sa boîte de sécurité. Il fera équipe avec Fabio Mancini, avec lequel il sera complémentaire de bien des façons, pour protéger une jeune starlette imbue de sa personne et tyrannique qui semble être en grand danger. 

Concernant sa vie privée, il vit une histoire avec sa meilleure amie mais aussi colocataire Allessia pour laquelle il semble avoir de plus en plus de sentiments bien qu’il les cache au plus profond de son être. En effet, c’est un homme qui est semé de doutes concernant sa vie intime car il a du mal à laisser « parler » ses sentiments alors qu’il semble tout avoir à porter de main pour être heureux, enfin pour cela faudrait d’abord qu’il arrive à ouvrir son cœur.

Sa mission de surveillance envers Juliette Siyavong qui paraît simple va se montrer plus difficile qu’il n’y parait car trop d’embûches se mettront sur leur chemin. En effet, dangers, manipulations, mensonges, trahisons seront au cœur de leur mission et ils devront démêler le vrai du faux s’ils veulent accomplir leur mission comme il faut. Mais ce mercenaire, qui a voyagé dans tous les pays n’hésitant pas à braver tous les dangers, ne se laissera pas charmer ni mener à la baguette par la starlette . En effet, il ne va en aucun cas satisfaire tous les caprices de la diva mais tout en restant raisonnable, ce qui ne lui ressemble guère. Cela va amener des prises de tête mémorables, des joutes b$verbales excellentes et bien d’autres surprises que je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même…

Cette missions va mettre ses nerfs et sa patience à rude épreuve mais il pourra compter sur ses missions « nocturnes » et surtout secrètes qui lui apporteront la dose d’adrénaline dont il a besoin mais aussi elles lui permettront de décompresser. 

Au fil de l’histoire, nous allons en apprendre plus sur son personnage mais également sur son passé et nous faire comprendre pourquoi il semble tout le temps en colère, empli de culpabilité et quels sont ses démons qui le hantent toujours et l’ont empêché jusque là d’avoir une relation stable. 

Stan est un personnage complexe car il est à la fois provocateur, impertinent, intriguant, têtu, réservé mais il peut être aussi protecteur, tendre, attentionné, aimant…  Une fois qu’il va s’ouvrir et laisser parler ses sentiments il semblera plus humain et de ce fait il sera plus attachant. J’ai eu de la peine en découvrant son passé chargé mais je ne vous dévoilerai rien de plus pour vous laisser le plaisir de tout découvrir par vous-même mdr

Juliette Siyavong est une jeune actrice en vogue qui a échappé de justesses à une tentative d’assassinat. Comme si cela n’était pas suffisant, elle est la cible d’un corbeau et reçoit de nombreuses lettres de menace. Autant dire que sa vie ne tient plus qu’à un fil. C’est dans ce contexte-là qu’elle fera la rencontre de Stan et Mancini qui assureront sa protection. Malheureusement pour eux, la jeune starlette est un véritable tyran avec les personnes qui l’entourent. La seule personne qu’elle semble vraiment aimer et qui semble l’apaiser est son fidèle chihuahua Oréo.

C’est un personnage exécrable, caractérielle, capricieuse, autoritaire et surtout habituée à ce qu’on lui passe ses moindres caprices mais elle va se trouver un ennemi de taille en la personne de Stan qui n’est pas prêt à se laisser mener à la baguette par cette dernière. C’est aussi une personne secrète, étrange, véritable énigme à elle toute seule, et surtout qui cache beaucoup de chose. Du coup on ne sait jamais si ce qu’elle dit est vrai ou pas car son comportement « changeant » passant de l’hystérie au zen du Dalaï Lama nous déroute tout autant que Stan et Mancini. Que cache-t-elle ? Qui est-elle vraiment ?

Les personnages secondaires ont une place importante dans l’histoire. J’ai vraiment apprécié retrouver les personnages du tome précédent car ça nous permet de garder un « lien » avec eux et surtout de savoir ce qu’ils deviennent dans leur nouvelle vie mais ne vous inquiétez pas, vous ferez également connaissance avec de nouveaux qui vous livreront parfois quelques secrets. Parmi eux, j’ai eu un véritable coup de cœur pour Allessia qui est une très belle personne, à l’écoute des autres et qui aime Stan du plus profond de son cœur.

 Dans ce tome, l’auteure nous montre l’envers du décor que cache le strass et les paillettes de la célébrité qui cachent bien souvent plus de jalousie, rancœur et perversion que de belles choses. Partout le danger guette et ce n’est pas Juliette Siyavong qui dira le contraire. 

L’histoire promet de l’action mais pas que car nous suivrons en parallèle la relation entre Stan et Allessia et surtout les questionnements et doutes de ce dernier. 

Les thèmes abordés par l’auteure sont authentiques et réalistes et correspondent très bien au milieu du cinéma, un milieu qui tel qu’il est dépeint ici n’est pas très reluisant car il s’agit d’un univers où les fausses apparences sont monnaies courantes. Stan et Mancini vont devoir partir à la pêche aux infos sans jamais relâcher leurs efforts car leur mission ne sera pas si semble qu’elle en avait l’air au début. 

L’intrigue se met en place petit à petit et prend de l’ampleur au fur et à mesure qu’on avance dans notre lecture. Cette dernière m’a tenue en haleine tout au long de ma lecture car elle est centrée spécialement autour de l’enquête concernant le danger qui rôde autour de Juliette mais en arrière-plan, on suit également l’évolution de la relation entre Stan et Allessia. En effet, ce dernier est à un tournant important, voir crucial même, de sa vie où il va devoir faire des choix qui auront des conséquences sur son avenir.  

Cécilia City nous permet de déchiffrer « l’énigme » que représente Stan à nos yeux depuis son apparition dans le tome précédent. 

La narration se fait du point de vue exclusif de Stan ce qui nous permet de mieux le connaître, d’avoir son ressenti et de mieux comprendre son comportement.

La plume de Cécilia City est fluide, agréable à lire, rythmée, mêlant sentiments forts à une bonne dose d’humour. Elle nous embarque dès les 1ers chapitres dans son univers et nous fait passer par une multitude d’émotions intenses.

En conclusion, je vous conseille de découvrir sans plus attendre cette ptite pépite qu’est la série Over protected qui saura nous embarquer dans l’univers très fermé des garde du corps au grand cœur qui vous révéleront bien des secrets.

 

Je remercie BMR pour sa confiance en ayant accepter ma demande de sp via NetGalley mais aussi et surtout Cécilia City pour ce merveilleux moment de lecture.

Publié dans BMR, Chroniques de Flo, Service Presse

Friends tome 1 de Marie-Charlotte François chez BMR Editions

friends marie-charlotte françois

vecteur calendrier8 février 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691  447 pages

Themes_B Romance – Deuil – Reconstruction – Attirance – Trahisons – Manipulations – Amitié – Amour

BMR Editions

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook / 18,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Jade, 17 ans voit sa vie basculer à la mort de sa mère. Obligée de changer d’air, elle déménage avec son père.
Elle doit tout quitter : ville, maison, amis… Tout quitter pour refermer les blessures du passé et bâtir un nouveau futur, rempli de bonheur.
Elle déchante cependant vite lorsqu’elle découvre  quelle doit cohabiter avec Cameron, 18 ans, aussi insupportable que sa petite amie, Lucie.
Face à cet horrible duo, pas facile de se reconstruire.
Mais si les apparences étaient trompeuses ? Et si Cameron, sous ses airs supérieurs, cachait un cœur ?

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un résumé qui m’a plu et donné surtout envie de découvrir la plus. J’ai découvert une belle histoire « jeunesse » qui peut autant plaire aux adolescents qu’aux adultes. Pour les uns de part les thèmes abordés mais aussi la façon dont est construite l’histoire car on se croirait devant l’une de ses séries jeunesse hyper médiatisée alors que pour les autres il s’agit d’un agréable moment de lecture sans prise de bec mais aussi parfois une façon de retourner dans notre propre adolescence avec son lot d’événements vécus et dont l’on garde un souvenir indélébile.

Friends est l’histoire d’une rencontre « explosive » entre 2 jeunes gens qui ne se connaissent pas mais qui auront tout le temps pour rattraper cela car ils devront cohabiter ensemble peut importe s’ils s’entendent ou pas… A première vue tout semble les opposer et ils se détestent « cordialement » mais petit à petit ils sont se découvrir, se rapprocher bien plus qu’ils ne pensaient que ça pouvait être possible… Et là l’histoire va prendre une nouvelle dimension que je vous laisse découvrir à travers mon avis mais surtout une éventuelle lecture de votre part lol

Jade, 17 ans, a vu sa vie entière basculée 1 an auparavant suite au décès de sa mère. N’arrivant pas à faire face à ce drame qui l’a détruite, elle mais aussi son père, ce dernier a décidé que la seule solution pour qu’ils puissent aller mieux était qu’ils partent loin de leur vie et surtout loin de tous se souvenirs que les empêchent d’avancer. C’est comme cela que Jade va se retrouver obligée de démanger chez un ami à son père afin de tout quitter : sa ville, sa maison, ses amis… ce changement d’air a pour but de l’aider à refermer les blessures du passé et bâtir une nouvelle vie de bonheur. Mais ce que la jeune fille ne savait pas c’est que bien que l’ami de son père Pierrick Kent soit un homme adorable et qu’il vive dans une bien belle maison, il porte sa « croix » en la personne de son détestable de fils Cameron. 

Jade est une jeune fille assez solitaire et fidèle en mous comme en amitié. En effet elle n’a qu’une seule et unique amie avec qui elle partage tout depuis de nombreuses années mais qu’elle a malheureusement du laisser dans son ancienne ville… En amour, elle était en couple avec un jeune homme depuis 3 ans qui lui a manqué incontestablement manqué de respect en la trompant ouvertement car cette dernière ne désirait pas « franchir » le pas car ne se sentant pas prête. Et oui, c’est une fille fleur bleue, qui croit à l’amour avec un grand A et surtout qui dure toujours mais qui malheureusement aura son lot de déceptions et de blessures. 

Malgré les épreuves qu’elle a dû endurer, elle a su garder plus ou moins la tête hors de l’eau notamment grâce au soutien de sa meilleure amie Pauline, une vraie tornade qui apporte un brin de « folie » dans la vie de Jade. 

On le sait tous qui dit déménagement dit nouvelle vie, nouveau lycée, nouveaux amis mais aussi nouveaux « problèmes » et il se matérialiseront bien assez vite sous l’apparence de Cameron qui a véritablement chamboulée la vie de Jade de bien des façons et lui donne à se poser de trop nombreuses questions comme « pourquoi a-t-elle envie de l’étriper tout comme elle a envie qu’il la remarque ? »

Bien qu’elle ait la tête sur les épaules Jade va parfois faire de mauvais choix qui auront des conséquences sur le reste de sa vie. Mais n’allez pas croire que ce personnage foncièrement gentil manque de caractère car c’est faux… En effet, la jeune fille a un caractère de feu, n’hésitant pas à ruer dans les brancards quand il le faut voire même à attaquer quand elle se sent menacer et surtout elle joui d’un grand sens de la répartie dont elle se servira à bon escient. 

Malgré des débuts difficiles pour cette jeune fille fragilisée par ce qu’elle a vécu dans cette nouvelle vie où elle n’a plus aucun repère, elle trouvera en Cameron, son roc, celui qu’elle veut aider à ses risques et périls car elle sent qu’il se cache derrière cette façade de jeune homme infecte et elle fera tout pour découvrir de quoi il s’agit !!! 

Cameron est le bad boy par excellent c’est-à-dire méchant, exécrable, détestable même… faut dire que ses actes ne l’aident pas à redorer son blason. En effet, il est dur, blessant, cassant, vulgaire (parfois même un peu trop mais ça colle bien avec son image de mauvais gars lol).

C’est un personnage assez mystérieux, réservé ce qui fait que l’on a du mal à le cerner et découvrir qui il est vraiment. D’ailleurs il fait tout pour cultiver cette image qu’il veut se donner pour faire le « fanfaron » face à sa petite-amie, une sorte de bimbo superficielle  aussi belle que méchante et son groupe d’amis. Il n’y a qu’elle qui semble savoir comment le prendre et faire de lui ce dont elle a envie. Bizarre me direz-vous ?!!! Que cache ce couple ?

Sa première rencontre avec Jade est étonnante et « explosive » et qu’elle ne fût pas sa surprise de réaliser que cette dernière est la fille de l’ami de son père et surtout qu’ils vont vivre ensemble. Leur cohabitation fera grincer des dents surtout lorsque Lucie a décidé de voir d’un mauvais œil l’arrivée de Jade qu’elle ne connaît pourtant pas ce qui va donner place à des trahisons, coups bas et autres vengeances pfffff ces filles ça peut être vraiment méchants quand ça le décide lol

Au fil du roman, on va constater que finalement Cameron cache bien des choses et qu’il est bien loin de ce qu’il nous a montré jusque là… En effet, le jeune homme se cache derrière l’image de bad boy qu’il s’est créé mais très vite il va aussi nous dévoiler ses faiblesses ce qui le rend de suite plus humain et surtout plus attachant. J’avoue que j’ai vraiment été touché par les révélations concernant son passé car ça nous aide à comprendre « l’envers » de ce personnage pour lequel les apparences sont bien plus que trompeuses. A partir de ce moment-là, on va découvrir qu’il peut se montrer attendrissant et charmant quand il laisse transparaître ses émotions (bien que ce ne soit pas souvent) et c’est là que l’on comprend qu’il a vécu des choses traumatisantes qui le hantent encore bien des années plus tard surtout que l’auteure joue un malin plaisir à laisser planer une sorte de mystère autour de ces événements ce qui fait monter le suspense en flèche.

J’ai beaucoup apprécier la naissante de la relation entre Jade et Cameron. En effet, on voit se tisser leur relation sous nos yeux passant de l’attirance à la haine, des moments tendres à des coups bas blessants sans oublier les comportements enfantins dont ils sauront faire preuve. 2 personnages au fort caractère qui vont s’affronter à coup de prises de becs, de joutes verbales, de coups-bas mais aussi une complicité qui va grandir au jour le jour. Entre eux l’attirance va être très dure à repousser et un ptit jeu du chat et de la souris va prendre « vie » mais ne risquent-ils pas d’y « laisser des plumes » ? Surtout que leur chemin vers le bonheur sera mené de bien des embûches qu’ils devront surmonter s’ils veulent enfin vivre la vie qu’ils désirent au plus profond d’eux !

Les personnages secondaires ont une place importante dans l’histoire mais aussi et surtout dans la vie de nos personnages. Vous retrouverez l’ami fidèle, sur lequel on peut compter aussi bien dans les bons que dans les mauvais moment, mais aussi l’ami qui paraît être « trop » tout car trop beau, trop gentil, trop serviable (tout ces « trop » ne cacheraient-ils pas quelque chose ?) mais aussi la peste qui se croit au-dessus de tout le monde et se venge à base à coups de manipulations et trahisons sans se soucier du mal qu’elle peut faire… Mais chut je vous laisse découvrir qui est qui et vous en faire par la même occasion votre propre opinion.

Ce roman « jeunesse » traite de nombreux thèmes connus et que l’on retrouve bien souvent dans la plupart des romans mais qui sont destinés ici pour un public assez jeunes, les adolescents et ils sont traités de sorte qu’ils puissent être compris des jeunes lecteurs. Les thèmes sont parfois un peu léger tel la naïveté, l’innocence, le passage entre l’adolescence et l’âge adulte mais aussi des thèmes plus tristes et durs tel la perte d’un proche, le deuil, la souffrance, les moqueries, les humiliations, la drogue, les agressions et autres manipulations en tout genre. 

On suit au fil des pages les tribulations d’un groupe d’adolescents qui vivent leurs 1ères expériences telles les sorties, les fêtes, les baisers, l’amour impossible, l’amitié mais aussi la rivalité, les menaces, les disputes, la revanche, les secrets, enfin vous voyez tous ces ptits drames qui jalonnent l’adolescence. 

Bien que l’histoire se veut assez « légère » dans le fond, elle aborde tout de même des thèmes assez forts qui reflètent beaucoup d’authenticité à travers des personnages poignants, assez réalistes et qui pourraient bien être quelqu’un que l’on connaît (ou que l’on a connu). Il y a aussi beaucoup d’humour ce qui allège bien souvent les parties qui traitent de thèmes un peu « durs ». 

Une très belle histoire qui somme toute a su me toucher, m’émouvoir à travers les émotions fortes et intenses que l’auteure arrive à véhiculer à travers son récit. Elle a du aussi attisé ma curiosité par des enchaînements d’événements, des rebondissements savamment employés qui vous donnent envie d’en apprendre toujours plus et donc de continuer à tourner les pages sans que l’on ne s’en rende pas vraiment compte. 

L’intrigue est vraiment bien tissée et menée à bien. Elle se dévoile au cours des secrets qui vont « voler » en éclat.

J’ai également apprécié que chaque chapitre présente une petite pointe de suspense en leur fin ce qui nous tient en haleine tout au long de notre lecture.

La plume de Marie-Charlotte François, que je découvre à travers ce roman, est fluide, moderne, agréable à lire et nous transmet de belles émotions.

En conclusion, je vous invite à découvrir cette histoire racontant les maux de l’adolescence alliant romance et y mêlant amour, franche rigolade, amitié, secrets, trahisons, manipulations et bien d’autres choses qui ne vous laisseront pas un seul moment de répit.

 

Je remercie BMR pour sa confiance à travers l’acceptation de ma sollicitation pour ce sp via NetGalley ainsi que Marie-Charlotte François pour cet agréable moment de lecture et ce retour à l’adolescence lol

Publié dans Chroniques de Flo, Livresque Editions, Service Presse

Thuata Saison 1 : Anaïs et Iain tome 2 : Le Stùr Rionnag de Jeanne Malysa chez Livresque Editions

thuata

vecteur calendrier22 mai 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 622 pages

Themes_B Aventure – Enquête – Enlèvement(s)

Plumes du web Editions Plumes du Web

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 6,99 € – Ebook / 21,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Après avoir visionné un dvd démontrant qu’Anaïs n’était pas celle qu’il croyait, Iain est devenu fou. Avec des mots durs et des actes d’une violence inouïe, il lui a ordonné de sortir de sa vie. Dévastée, la jeune femme rentre seule à Paris… Or, le ZBB est toujours là et risque d’étendre ses tentacules que seul le Stùr Rionnag peut détruire… Entre mensonges, trahisons et faux semblants, le dernier tome de la saison 1 centrée sur Anaïs & Iain ne vous laissera aucun répit.

Attention : cet ouvrage est une réédition du titre « La Parisienne et le Highlander, tome 2 »

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

J’avais adoré le tome 1 mais alors là j’ai surkiffé (comme parlent les jeunes lol) le tome 2…

Juste un petit retour en arrière avant mon avis sur ce tome. A la fin du tome 1 nous laissions Anaïs et Iain en mauvaise posture au niveau de leur couple (je lui en filerai de ces baffes à Iain) mais ce serait sans compter sur l’aide de leurs amis et famille pour les rabibocher…

Anaïs ne va pas être épargnée dans ce tome aussi bien physiquement que moralement et elle va en ressortir grandie. Elle n’aura de cesse de penser à Iain bien que le comportement de ce dernier l’ait dévastée mais elle n’en oublie pas pour autant leur quête du Stùr Rionnag, mission transmise par son défunt grand-père… Elle pourra toujours compter sur ses amis du 54ter mais aussi sur la famille Mac Kelloch’ sans oublier les Thuataiens.

Iain comprendra enfin, mais un peu tard pour éviter une mésaventure à Anaïs, qu’elle est tout pour lui et qu’il ne peut plus vivre sans elle. En effet, ce dernier a été manipulé et pas qu’un peu et fera tout ce qui est possible pour reconquérir sa belle. Il devra apprendre à faire confiance malgré les fêlures laissées par son passé. Passé qui resurgira et pour lequel il devra affronter ses démons. On le découvre jaloux, excessif, parfois tête à claque (avec ses réactions « débiles ») mais aussi très tendre. Enfin le highlander dans toute sa splendeur. 

Tous les 2 vont vivre l’enfer à cause des mensonges, des manipulations et surtout des trahisons. Heureusement pour eux qu’ils pourront toujours compter sur leurs amis et leurs familles afin de mener à bien leur quête. Mais est-ce que ça sera suffisant pour atteindre leur but ?

Les personnages secondaires auront un grand rôle à jouer dans cette quête mais aussi pour éradiquer cette fichue épidémie qui sévit à cause du météorite…

L’intrigue est présente tout au long de ce tome encore plus stressante et passionnante que dans le précédant tome. Le suspens est à son comble et j’avoue avoir eu des palpitations durant ma lecture… « Les méchants » sont plus nombreux et plus farouches mais rien n’arrivera à stopper Anaïs et Iain dans la découverte du Stùr Rionnag.

Au final quel immense plaisir de retrouver la plume de Jeanne Malysa toujours aussi fluide, envoûtante, addictive, passionnante surtout que dans ce tome ce partage romance, histoire et même ésotérisme ce qui amène du piment à la lecture.

Je vous conseille donc de découvrir sans plus attendre, si ce n’est déjà fait cette aventure palpitante sous fond d’enquête , de complots, de mystère, d’amitiés, d’amour, sensualité, suspense sans oublier des rebondissements à couper le souffle et qui j’en suis sûre ne vous laissera pas de marbre lol

 

Je remercie mon partenaire Les Editions Livresques pour sa confiance et ce sp (obtenu sur Simplement Pro) ainsi que Jeanne Malysa pour le très bon moment de lecture.

Publié dans Chroniques de Flo, Service Presse, Something Else Editions

Hungry Wolves tome 2 : Mayhem de Caro Lyne chez Something Else Editions

Hungry Wolves

vecteur calendrier11 juillet 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 156 pages

Themes_B Romance – Autisme – Combat – Amour – Gang de motards – Biker(s)

17097237_1317906951626646_855710694520432197_o Something Else Editions

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Un club de bikers n’est pas toujours facile à diriger.
Farrell, président des Hungry Wolves, commence à s’en rendre compte.
Sa vengeance est devenue son seul objectif final.

La différence est ce qui distingue ou oppose deux êtres.
Gena est autiste Asperger et toute sa vie, elle n’a connu que méchanceté et rejet en dehors du club.
Il est temps pour elle de commencer à vivre sa vie.

Il s’enfonce dans les ténèbres alors qu’elle décide enfin de découvrir la lumière.
Leurs chemins sont pourtant amenés à se croiser…

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un tome vraiment très prenant où vengeance et amour seront les maîtres-mots. Une nouvelle fois l’auteure a su me toucher avec ses personnages si attachants mais aussi blessés par les fêlures de leur passé. N’oublions pas aussi une intrigue « stressante » et envoûtante. J’ai beaucoup apprécié de retrouver les Hungry Wolves et surtout d’en apprendre plus sur leur nouveau président Farrell.

Ce tome vous nous conter l’histoire de 2 âmes abîmées par la vie qui ne les a pas épargnés mais qui essayent tant bien que mal de vivre. Alors que tout semble les opposer, le destin va les rapprocher et ensemble, pas après pas, ils vont apaiser leur douleur, s’apprivoiser, s’aimer pour enfin pouvoir se sentir vivants.

Le personnage principal masculin de ce tome n’est autre que Farrell, le nouveau président des Hungry Wolves qui le deviendra bien malgré lui suite aux événements dramatiques qui l’y ont poussé. Il commence enfin à comprendre que ce n’est pas toujours évident de diriger un club de bikers et que chaque jour il doit se « battre » pour gagner sa « place » aux yeux des autres. Pourtant son « règne » ne commence pas sous de bons hospices car il se laisse submerger par la perte d’un être cher qui a ébranlé le club. Il n’est plus que l’ombre de lui-même depuis cette tragédie qui a laissé nos bikers, ainsi que nous lecteurs, en plein émoi. C’est un homme en pleine souffrance que l’on découvre et qui cherche tous moyens pour évacuer le trop-plein de sentiments qui le submerge mais aussi d’assouvir son projet de vengeance. Il a du mal à remonter la pente et à avancer sans cette personne chère à ses yeux, il se sent vide, se pose de plus en plus de questions notamment concernant sa vie, car avec cette tragédie il s’est rendu compte qu’elle ne tient qu’à un fil.

Malgré qu’il soit épauler par sa sœur et ses frères de cœur, il se noie dans une sorte de noirceur qui le pousse à faire des choses dangereuses et irréfléchies et s’enfonce de plus en plus dans un gouffre sans fin. Il s’isole des autres pour ne pas les inquiéter car il se rend compte qu’il sombre dans une violence qui ne lui ressemble pas pour essayer d’oublier cette perte mais également pour mettre en place son projet de vengeance non assouvie à ce jour. Il ne semble n’y avoir que sa louve qui l’apaise et lui permet de se sentir en « paix »… enfin, jusqu’à ce qu’il se rapproche d’une certaine jeune femme qu’il a toujours eu près de lui mais qui prend petit à petit un peu plus de place dans sa vie et lui redonnera le sourire. Au contact de cette dernière, il rêve de devenir quelqu’un de meilleur et pour la première fois de sa vie, il ressent l’envie et surtout le besoin de se poser. Il faut dire qu’elle n’est pas n’importe quelle femme mais LA femme, celle qu’il a toujours aimé secrètement et qui fait battre son cœur depuis bien des années. Même s’il sait que cette relation sera dure à faire « accepter » par son meilleur ami, son presque-frère, il prendra la décision d’enfin vivre son amour au grand jour peu importe les conséquences que cela peut avoir. Alors qu’il avait peur de la réaction de certaines personnes, il n’a pas vu venir le danger !!! 

La jeune femme qui aura le plus « d’influence » sur Farrell et bien vous la connaissez déjà car elle est présente dans le tome précédent et je dois dire qu’elle m’a tout de suite touchée. Il s’agit de Gena, la sœur aînée de Darden. Cette jeune autiste Asperger est un véritable génie, bien loin de l’idée qu’elle se fait d’elle et que certaines personnes l’ont amenés à penser à cause de leur méchanceté et de leur rejet envers elle. Il n’y a qu’au sens des Hungry Wolves qu’elle se sent en « paix », en sécurité et surtout qu’elle ne se sent pas juger car tous la connaisse et l’apprécie énormément car avec eux elle peut enfin être elle sans avoir peur du jugement ou de la critique. Du fait de sa « différence » mais aussi des brimades qu’elle a subi dans le passé, elle a toujours été un peu à part, enfermée dans sa bulle, je dirai même dans son monde. Pourtant, cet être courageux malgré les difficultés qu’elle doit surmonter au quotidien va s’apercevoir du mal-être de son « ami » Farrell et à partir de ce moment-là elle fera tout pour l’aider. En effet, Gena est une personne généreuse, gentille, pleine d’empathie, bienveillante et qui est surtout « solaire ». Elle éclaire la vie des gens qu’elle aime et ce n’est pas Farrell qui dira le contraire car elle deviendra très vite sa lumière au fond de toute la noirceur qui l’entoure.

Elle aussi a bien du mal à surmonter la perte de cet être cher à elle mais aussi à Farrell et au club, mais au lieu de s’enfoncer dans sa peine, elle décide de prendre le taureau par les cornes et qu’il est enfin temps pour elle de commencer à vivre sa propre vie. En effet, son rêve le plus cher est de pouvoir avoir une vie « normale » sans être surprotéger ou surveiller par son frère (bien qu’il le fasse par amour car il veut le protéger comme il l’a toujours fait ces dernières années), de se sentir femme et belle, d’être heureuse et surtout d’avoir la chance d’aimer et d’être aimé en retour comme n’importe quelle femme sur terre le voudrait. 

Gena est un personnage fort et courageux qui apprend à surmonter sa « particularité » qui la fait tant souffrir et l’empêche d’être à l’aise en présence des autres car cela fait ressortir en elle ses plus grandes peurs et angoisses. C’est vraiment une jeune femme surprenante dotée d’une force et d’un courage incroyables qui n’hésitera pas à affronter sa peine pour pouvoir aider Farrell à surmonter la sienne. J’ai été très émue et touchée par ce personnage authentique et si « décalée ».

Concernant les personnages secondaires, ils ont tous une place importante dans l’histoire et auront eux-aussi leur lot d’épreuves à affronter. J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver Darden et Eryn car ça nous permet ainsi d’avoir de leurs nouvelles et découvrir ce qu’ils sont devenus depuis la fin du tome précédent qui leur était consacré.

L’histoire reprend juste après le drame qui a entaché la fin du tome 1. Dès le début on sent que ce tome sera plus sombre, plus « dramatique » car l’ombre de ce personnage disparu trop tôt sera présente tout au long de l’histoire et fera prendre certaines décisions à certains personnages. Elle jouera également sur le rapprochement entre Gena et Farrell car cette disparition leur fera comprendre que la vie est courte et semée d’embûches et qu’il ne faut surtout pas la laisser filer mais en profiter pour être heureux… pour cela ils devront accepter de laisser ressortir leurs sentiments et de s’ouvrir à l’autre. 

Ce tome est plus axé sur le ressenti profond des personnages mais aussi sur la relation entre l’homme et l’animal. En effet, nous allons voir que les animaux peuvent ressentir les émotions des « humains » qui leur sont proches mais qu’ils peuvent également avoir leurs propres sentiments et nous les faire ressentir, à travers ses loups qui peuvent faire preuve parfois de plus d’humanité que certains humains. 

Les thèmes abordés sont très forts car l’auteure aborde le deuil, le handicap, la « différence », la vengeance, l’acceptation de soi avec beaucoup d’humilité et d’authenticité. 

Nous allons être assez rapidement embarqué par l’histoire et surtout cette relation naissante qui nous montrera des choses merveilleuses, mais aussi que la différence ne doit pas faire peur et que chaque personne a droit au bonheur. J’avoues que mes émotions ont été exacerbées par le contexte de l’histoire. Surtout que le danger, les ennemis et les embûches en tout genre se mettront en travers du chemin de Gena et Farrell et ensemble ils devront être forts et s’épauler pour pouvoir les surmonter. Auront-ils droit à un happy end ?

L’histoire est intense et poignante mêlant colère, soif de vengeance, peurs, doutes, envie, amitiés et surtout amour. Les pages se tournent sans que l’on ne s’en rende compte car  les événements s’enchaînent pour ne nous laisser aucun répit ce qui nous tient en haleine tout au long de notre lecture.

L’intrigue, quant à elle, est passionnante et surtout menée à bien. Elle nous plonge dans le côté obscur de la vie de bikers au sein d’un club mais aussi dans les méandres de la peine et de la mort… où seul l’amour se dresse comme unique « rédemption ».

Le prologue nous ouvre le chemin vers le prochain tome qui promet d’être lui aussi très fort en émotion et surtout haletant car on a envie de savoir si l’instigateur (ou les instigateurs) de tous les malheurs touchant les Hungry Wolves seront enfin mis hors-état de nuire. 

La plume de Caro Lyne est fluide, agréable à lire, prenante, envoûtante et addictive. L’auteure nous embarque sans mal dans l’univers des bikers, un univers assez sombre et dangereux dans lequel pourtant nous découvrons des hommes au grand cœur, qui sont présents les uns pour les autres car ils forment une grande famille unie aussi bien dans les bons que les mauvais moments.  Elle arrive à nous faire passer par tout un panel d’émotions et je ne vous cache pas que j’ai versé quelques larmes par moment. 

J’ai vraiment apprécié que Caro Lyne prenne le temps de nous expliquer parfaitement bien de quel style d’handicap « souffre » Gena et ce qu’elle peut ressentir par rapport à ce dernier.

Bravo Caro Lyne pour le réalisme de tes descriptions car même si parfois les scènes sont assez tristes et dures au point de nous prendre aux tripes, elle nous donne aussi l’impression d’être nous aussi dans l’histoire, de vivre le ressenti des personnages en même temps qu’eux. Nous n’avons plus l’impression d’être que de simples spectateurs mais de faire partie à part entière de l’histoire.

J’ai réellement eu un coup de cœur pour ce roman où l’on découvre la face cachée des bikers avec ce qu’il y a de plus « sombre » mais aussi leurs règles sans oublier leurs histoires d’amour et d’amitié, que je vous conseille de découvrir sans plus attendre car c’est une très belle romance mêlant sensations fortes et intenses sur fond d’action, de danger et de rebondissements « époustouflants ».

 

Je remercie mon partenaire Something Else Editions pour sa confiance et ce sp ainsi que Caro Lyne pour le merveilleux moment de lecture passé avec ses bikers au cœur un brin « guimauve ».