Publié dans Chroniques d'Amélie, Harlequin & H

La librairie des rêves suspendus d’Emily Blaine chez Harlequin &H

51nQ9vx0bqL.jpg

vecteur calendrier5 juin 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 309 pages

Themes_B Roman – Livres – Romance – Libraire – Amour des livres

téléchargement Harlequin &H

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 9,99 € – Ebook / 15,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Entrez dans un monde où tout devient possible…

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu  : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de  bad boy  que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier…  Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir  : celui de vivre leurs rêves.   

 

avis d'Amélie

Habituellement je ne suis pas une grande fan de cet auteur mais en lisant le résumé cela m’a donné envie de découvrir l’histoire de Sarah et Maxime. 

Bien m’en a pris car j’ai passé un très bon moment de lecture la compagnie de cette libraire complètement accro à la lecture et de cet acteur écorché vif. 

Maxime est un acteur provincial qui depuis sa plus tendre enfance à une colère noire tapis au plus profond de son cœur. 

Lors d’une soirée c’est la bagarre de trop et il est condamné à devoir effectuer des travaux d’intérêt général dans la librairie que gère Sarah pour éviter de se retrouver par la case prison et de perdre sa carrière. 

Cette dernière est une jeune femme très timide et introvertie qui se réfugie dans les livres pour oublier que la vie quotidienne est dure. 

La rencontre entre leurs deux univers va être rude : mais la douceur naturelle de Sarah va être son principal allié dans l’apprivoisement du taciturne Maxime. 

Au final ils vont se découvrir un intérêt commun pour la lecture et le théâtre, ce qui les rapprochera => mais les lourds secrets que cache Maxime sous son apparente froideur et sa violence ne seront-ils pas de trop dans l’équation ? 

⭐ J’ai vraiment beaucoup aimé cette petite histoire fort sympathique qui se lit très bien et qui laisse le sourire : pour tout dire j’aurais bien aimé que la fin dure un peu plus longtemps pour voir l’évolution de ce binôme atypique dans le temps.  

Je me suis retrouvée très souvent aussi dans le personnage de Sarah : fan de lecture moi aussi, je m’immerge dans ce fabuleux monde imaginaire et j’ai tendance à avoir des piles de livres un peu partout 😮 

=> Une excellente lecture feel-good qui fait du bien. 

Publié dans Chroniques d'Elina, Harlequin & H

Mais sinon, tout va bien ! de Max Deloy chez Harlequin &H

mais-sinon-tout-va-bien-1185950-264-432

vecteur calendrier 2 mai 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 319 pages

Themes_B Comédie romantique – Père célibataire – Comédien – Enfant surdoué

téléchargement Harlequin &H

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 9,99 € – Ebook / 15,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

À force de jouer les tragédiens, il a tenté le destin.

Déjà, s’appeler Georges quand on a la trentaine, c’est partir avec un sacré handicap. Mais aujourd’hui, c’est bien le dernier souci de ce père célibataire au bord de la crise de nerfs. Car tout fout le camp. D’abord, sa carrière  : s’exhiber en slip kangourou pour une publicité n’est pas exactement ce qu’il avait en tête en embrassant le métier de comédien. Mais pour payer ses factures et conserver l’école de théâtre léguée par ses parents, il n’a pas le choix. Ensuite, il y a Henrik, son fils adoré, surdoué mais exigeant, qui fait fuir tous ses professeurs. Enfin, Georges n’a que quelques mois pour monter Phèdre avec une poignée d’amateurs et une prof incontrôlable. Bilan  : c’est la cata. Et quand une nouvelle élève, aussi talentueuse que fascinante, et une préceptrice punk aux cheveux bleus, surgie de nulle part, mettent leur grain de sel dans ce monumental bazar, Georges commence à se demander si les dieux n’auraient pas une dent contre lui.

 

elina

Georges à 33 ans, ça pourrait être un problème mais entre sa carrière de comédien qui ne décolle pas, l’école de théâtre que lui a légué ses parents, où la prof veut faire jouer Phédre à ses 3 élèves loin d’être au point, son fils de 12, Henrik, qui a des capacités hors normes et qui n’arrive pas à conserver une préceptrice, donc oui son prénom est le dernier de ses soucis. Surtout si on ajoute à tout ça une nouvelle élève de ses cours de théâtre qui fiat battre son cœur, une préceptrice punk qui l’exaspère et un promoteur immobilier véreux qui a décidé de lui pourri la vie, la coupe est pleine, mais sinon tout va bien !!!! 

Les personnages sont tout simplement géniaux, bien loin des clichés actuels de la romance, ceux sont des personnages qui peuvent être notre cousin, notre voisin, notre collègue. L’histoire est savoureuse bien que la vie de Georges soit loin d’être réjouissante, on ne peut s’empêcher de sourire. L’écriture de Max est fluide, captivante, mordante, et on prend plaisir à suivre les péripéties et les coups durs de Georges au fil des pages et au détour des rues de Lille. Margot, la préceptrice punkette est sans filtre j’adore. Fais la taire si tu peux Georges !!!  

Un roman feel good qui fait du bien merci Max… Un coup de cœur.

Publié dans Chroniques de Miss C., Harlequin & H

Something about you de Mily Black chez Harlequin &H

something-about-you-1021495-264-432

vecteur calendrier10 janvier 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 347 pages

Themes_B New AdultRomance

&H Harlequin

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook / 4,99 € – Poche

 

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Elle est le genre de femme que personne n’ose contrarier. Personne, sauf lui

Jo n’a pas l’habitude qu’on lui tienne tête. Il faut reconnaître qu’avec ses cheveux bleus, ses nombreux tatouages, son franc-parler et son expertise en mécanique, la plupart des gens qui la croisent détournent le regard. Mais pas Andrew Anderson. Le bras droit de Mme Nichols – la puissante femme d’affaires qui vient de la recruter comme chauffeur particulier –   aurait même tendance à la défier  ; une attitude hautement risquée de la part de cet homme charismatique qui donne au costume-cravate une tout autre dimension. Jo ne s’y trompe pas  : sous ses dehors policés, Andrew Anderson dissimule un tempérament de guerrier. Et elle a bien envie de tester le self-control de son nouveau collègue…

 

Avis de Miss C

Les personnages

Joséphine dite Jo est le personnage principal, mais aussi la narratrice de cette histoire. Grande gueule au caractère fort, seul le lecteur connaitra ses peurs, ses doutes et ses faiblesses. Elle n’a rien d’une jeune fille en fleur qu’on croise parfois dans la romance. Observatrice et délurée, dans le bon sens du terme, elle ne laisse pas indifférent.

Sa rencontre avec Andrew (surnommé Andy-chou ^^) déclenchera forcément des étincelles et donnera lieu à des échanges savoureux. A côté de Jo et de ses cheveux teints en bleu, il parait presque normal malgré son existence dorée. Sous ses abords autoritaires, je l’ai trouvé patient et attachant.

Les personnages secondaires ont toute leur place dans l’histoire. Bien construits, ils apportent de la crédibilité à l’héroïne.

Une mention spéciale pour Sam, la meilleure amie de Jo, car je sais que l’auteure nous réserve quelque chose à son sujet…

L’histoire

La vie de Jo est plus que compliquée et difficile en France. A tel point qu’elle craint pour elle et son entourage. Finalement, elle décide de prendre sa vie en main et de partir pour les Etats-Unis. Contre toute attente, la nana des banlieues s’adapte très bien à sa nouvelle existence. L’histoire prend des allures de rêve américain, sans faire cliché.

On suit Jo dans une suite de petites scènes de la vie de tous les jours, parfois cocasses mais aussi plus piquantes grâce à Andy-chou.

Plusieurs incidents émargeront l’intrigue, mais toutes les réponses ne seront pas données. Normal, un deuxième tome est en préparation…

L’auteur

Comme nombre d’auteurs, Mily Black aime la lecture. Elle est venue à l’écriture grâce à la fanfiction (écrits prolongeant ou transformant un roman, ou bien s’inspirant d’une célébrité).

Exilée à l’étranger pour son travail, elle rentre en France pour devenir maman, puis professeur de maths sciences en lycée professionnel mais surtout écrire et encore écrire.

L’aventure deviendra vraiment sérieuse quand Harlequin publie son premier roman.

Grace à ses histoires modernes mais néanmoins romantiques bien d’autres suivront.

Dynamique et enthousiasme, Mily est une personne aussi attachante que ses héroïnes.

Le style de Mily est rafraichissant. Elle déroule les petits moments de la vie comme un fil qui nous lie à ses personnages. Comme ce n’est pas le premier livre que je lis de cette auteure, je crois pouvoir affirmer qu’elle prend plaisir à casser les codes de la romance (serait-elle aussi rebelle que Jo ?)

J’ai aimé

En caricaturant on pourrait comparer « Something about you » à « Pretty woman » : l’héroïne sans filtre qui débarque dans le milieu aisé du personnage masculin, un milieu dont elle ne connait rien.

Néanmoins, j’ai trouvé cette histoire plus crédible, plus proche de nous. Certes Andy-chou est riche, très riche. Mais la force de Mily Black est de relater le quotidien avec des personnages secondaires qui nous ressemblent.

J’ai moins aimé

Si la couverture peut correspondre à l’histoire, elle pourrait également correspondre à bien d’autres romances du moment. Pas d’originalité donc, on reste dans la mode actuelle.

Et avec « Something about you » on prolonge cette tendance de titre anglo-saxon. Rien de très original et c’est un peu dommage car Jo aurait mérité un titre plus percutant.

Le talent de Mily Black est de nous raconter une histoire qui aurait pu être cruelle avec légèreté. Des thèmes sérieux sont abordés (adoption, drogue, vengeance…) sans « pathos ».

 

 

 

Publié dans Chroniques d'Elina, Harlequin & H

Good Girls love Bad Boys d’Alana Scott aux Editions Harlequin – Collection &H

Good Girls love Bad Boys.jpg

vecteur calendrier7 mars 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 594 pages

Themes_B Bad boy – New Adult – Trafic de drogue – Adaptation Nouvelle Vie – Prison – Premier amour

 Editions Harlequin

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 15,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente  qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car son nouvel environnement est à mille lieues de l’établissement londonien dans lequel elle étudiait avant la mutation de son père : la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante dans cette zone de non-droit régie par la loi du plus fort. Elle le sait, elle a intérêt à faire profil bas et à éviter qu’on la remarque. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

 

elina

Elodie, jeune lycéenne anglaise se retrouve à devoir changer totalement de vie suite à la mutation de son père à Saint Louis aux Etats Unis…. 

Fini le lycée chic, les amis, sa petite vie bien rangée. 

La voici aux prises avec les dealers, la violence, les trafics en tout genre. Le lycée n’a plus rien de tranquille, c’est une vrai cours de récréation.  

Quand à sa petite sœur la voilà harcelé dans son collège…. 

Heureusement elle a rencontré Vic, cette jeune fille, bien que totalement déjantée, va lui permettre de s’adapter à sa nouvelle vie… D’ailleurs grâce à elle, Elodie sait qu’elle ne doit surtout pas s’approcher de Zach Menser, ce jeune homme troublant, dangereux et craint par tous, dont personne ne sait pourquoi il a fait de la prison. Et que d’ailleurs que fait il de ses journées alors qu’il devrait être au lycée…. 

Cette nouvelle vie révélera t’elle la vrai Elodie, face au danger sera-t-elle enfin se révéler…. 

 

J’ai beaucoup aimée cette histoire…. 

Une héroïne au caractère fort, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, qui fonce tête baissé jusqu’à atteindre ses objectifs. Elle sait ce qu’elle veut et fera tout pour y arriver…  

Un héros aux antipodes des héros littéraires qu’on a l’habitude de croiser, ancien taulard, dealer…. 

Mais si tout n’était qu’illusions…  

Des personnages secondaires attachants et d’autres totalement énervants. 

Une pléiades de situations dangereuses qui révéleront la force de caractère de nos héros. 

Bref un super moment de passé avec Elodie et Zach 

 

 

 

Publié dans Chroniques d'Elina, Harlequin & H

Devil’s night tome 2 : Dark desire de Penelope Douglas chez Harlequin & H

dark desire.jpg

vecteur calendrier9 mai 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 448 pages

Themes_B New Adult – Romance Contemporaine – Vengeance – Dark Romance – Thriller –Univers sombre

 Harlequin

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x2009,99 € – Ebook / 15,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Ce n’était qu’un jeu… Maintenant c’est une traque.

Kai Mori. Beau, riche, talentueux… C’était l’enfant chéri de Thunder Bay jusqu’au jour où il a brutalement tourné le dos à son brillant avenir. Un mystère pour tout le monde, sauf pour moi. La même noirceur coule dans nos veines, la même fascination pour le danger et le secret. Ensemble, nous aurions pu être invincibles, peut-être même heureux. Mais nous n’aurons jamais l’occasion de le découvrir. Car aujourd’hui nous sommes ennemis. Et, si Kai s’imagine pouvoir détruire ce que j’ai de plus cher au monde, je me dresserai sur sa route sans hésiter une seule seconde.

 

elina

Ils sont quatre…. Rien ne leur fait peur, personne ne les arrête… 

Les Quatre Cavaliers….. 

Les enfants chéris de Thunder Bay… 

Damon, Kai, Will & Michael  

 

Dans ce second tome nous suivons Kai, un an après la fin du tome 1. 

Une ombre plane sur les Cavaliers restants, elle est là prête à s’abattre et personne ne sait où elle va surgir. 

Un nouveau personnage arrive, qui est elle ??? Pourquoi est elle si proche de Damon ??? Peuvent ils réellement lui faire confiance ???? Et si les traqueurs deviennent les traqués ??? 

De nouveau un récit à double voix, une alternance entre passé et présent qui ne gêne en rien la lecture au contraire elle nous permet une fois de plus d’assembler les pièces du puzzle. 

Une atmosphère suffocante, la traque, la peur, le désir… Bref les Cavaliers dans toute leur splendeur…. 

De nouveau un mega giga coup de cœur. 

Publié dans Chroniques d'Elina, Harlequin & H

Devil’s night tome 1 : Dark romance de Penelope Douglas chez Harlequin & H

dark romance

vecteur calendrier8 février 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 504 pages

Themes_B New Adult – Manipulation – Vengeance – Sexe – Dark Romance – Érotisme

 Harlequin

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x2007,99 € – Ebook / 8,50 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Leur amour peut les sauver… ou les détruire.
Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n’est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine – enfin, pas seulement. Non, moi, c’est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m’a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s’intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée… ou terrifiée.

 

elina

Ils sont quatre…. Rien ne leur fait peur, personne ne les arrête… 

Les Quatre Cavaliers….. 

Les enfants chéris de Thunder Bay… 

Damon, Kai Mori, Will & Michael  

Et ici nous suivons plus particulièrement Michael…. 

Il est beau, il est riche mais surtout il est sombre, envoûtant, terrifiant 

Et pourtant Rika est terriblement et irrémédiablement attirée par lui, sa prestance, sa présence, son côté sombre surtout. 

Un récit à double voix, une alternance entre passé et présent qui ne gêne en rien la lecture au contraire elle nous permets d’assembler les pièces du puzzle. 

Mais surtout une leçon à retenir, comme le dis si bien Michael  

« Il faut apprendre le plus tôt possible la leçon la plus précieuse qu’on puisse recevoir dans la vie : nous ne sommes pas obligés de vivre dans une réalité inventée par un autre ; nous n’avons pas à faire quoi que ce soit si nous n’en avons pas envie. Jamais. 

Il fallait redéfinir la normalité. Aucun d’entre nous ne connaît l’étendue de ses pouvoirs avant de repousser ses limites et de provoquer sa chance, et plus nous le faisons, plus ce que les autres pensent nous est égal. C’est trop bon de se sentir libre ! » 

En résumé une lecture prenante, suffocante, intrigante, excitante, un suspens qui ne s’étiole pas au fil des chapitres et qui nous rappelle que la frontière entre la bien et le mal, la peur et le désir est finalement très mince. 

Et alors que dire de la scène du hammam … caliente :p  

Un énorme mega giga coup de cœur