Publié dans Chroniques d'Abby, Milady

La meute de Phénix et la meute de Mercure de Suzanne Wright chez Milady

Suzanne wright

vecteur calendrier1ère sortie : en 2013 pour La meute du Phénix / en 2017 pour La meute Mercure

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 La meute du Phénix = 8 tomes / La meute Mercure = 5 tomes

Themes_B

milady Milady

 

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Résumé de la meute de Phénix tome 1 :

Des cendres de la meute renaîtra l’amour.

Incapable de se transformer en louve, Taryn Warner a toujours été méprisée par sa meute malgré son puissant don de guérison. Quand son père décide de l’unir de force à Roscoe Weston – un Alpha violent et dominateur qui lui promet de la briser – , Taryn refuse de se soumettre.

C’est alors que Trey Coleman, dangereux Alpha connu pour sa sauvagerie, lui propose un marché : s’unir – temporairement – à lui. Il y gagnerait une alliance et elle sa liberté. Mais faire semblant comporte aussi des risques. D’autant que leur attirance l’un pour l’autre semble hors de contrôle…

Résumé de la meute de mercure tome 1 :

Ally Marshall n’est pas une simple louve, c’est aussi une prophétesse. Pourtant, nul besoin de ses pouvoirs pour se rendre compte que Derren Hudson la méprise… autant qu’il la désire.

Derren a été trahi trop souvent pour faire un jour de nouveau confiance à une prophétesse, mais lorsqu’il se retrouve à devoir protéger la jeune femme, l’attirance instantanée qui naît entre eux manque de le rendre fou. Alors que des ennemis ciblent la meute, le don d’Ally pourrait bien faire toute la différence dans leur lutte pour la survie.

Derren pourra-t-il s’obliger à lui faire confiance, ou devra-t-il tourner à jamais le dos à celle qui a volé son cœur ?

Avis Abby

Je sais ce n’est pas très courant de réduire deux séries de respectivement 8 et 4 tomes en une simple chronique. Pourtant quand j’ai commencé à l’écrire, j’ai été incapable de les séparer.  

J’ai attaqué ma lecture sur les conseils de mes amies qui les ont adorés et j’avoue que je suis assez d’accord avec elle. Ici, il est question d’hommes et de femmes qui partagent leur corps avec un animal. Animal qui à la demande ou sous le coup d’émotions intenses peut prendre le dessus sur l’Homme.  

Les métamorphes peuvent être de toute race allant du loup dont il est principalement question dans cette série, au corbeau en passant par le serpent. Chaque animal influençant de façon étonnante la personnalité de l’être à qui il est lié.  

Si je devais faire un résumé grossier des différents tomes je dirai que nous partons à la découverte de couples que tout opposent et qui en même temps sont liés à un niveau essentiel. C’est évidemment très très simplifié, et cela ne rend pas hommage au travail fournit par les auteurs mais il n’en reste pas moins que c’est assez véridique.  

C’est d’ailleurs un peu où le bât blesse.  Pour moi, il manque ce petit rien qui en aurait fait un coup de cœur et cela pour plusieurs raisons.  

D’abord je comprends que l’auteur est choisi de créer deux meutes ça apporte de l’intensité et les liens entre les deux histoires sont particulièrement intéressantes. Pourtant pour parvenir à ne pas spolier la suite, il est nécessaire de lire les deux histoires en parallèle. Mais comment savoir lequel est à lire et quand. J’ai parfois commencé un tome et en lisant découvert des personnages inconnus. Du coup j’ai dû m’arrêter pour reprendre l’autre. Pas simple de suivre.  

Ensuite et j’avoue que ça m’a aussi un poil agacé les personnages masculins sont tous construits sur le même modèle très « testotéroneux » (oui, je l’ai créé exprès) si vous voyez ce que je veux dire. J’aurai apprécier un peu d’originalité dans la série, seul exception Marcus que je trouve craquant au possible.  Bref des personnages très très viril et certain de parvenir à leur fin même s’ils font bien entendu fausse route.  

Malgré tout, j’ai aimé ces séries autant pour l’histoire globale que par la façon dont elles ont été menées. C’est bien écrit, bien construit. Les personnages sont haut en couleur et attachant chacun à leur façon.  

En résumé : 

C’est une lecture sympa où se mêle action, amour, sexe, intrigues et surprises en tout genre. Le tout sur un fond de romance fantastiques plutôt agréable. Je recommande  

Publié dans Chroniques d'Abby, Milady

Noirs démons tome 1 : Tout ce qui brûle de Suzanne Wright chez Milady

Noirs démons T1 Tout ce qui brûle

vecteur calendrier21 avril 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 480 pages

Themes_B Romance paranormale – Fantasy urbaine – Pouvoirs surnaturels – Bit-lit – Érotisme – Fantastique

milady Milady

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 5,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Préparez-vous à être enchanté par cette série hautement addictive…

Membre d’un repaire de démons mineur, Harper Wallis mène une vie plutôt simple – si l’on ne tient pas compte de sa famille haute en couleur. Tout bascule lorsqu’elle découvre que son ancre, le seul démon capable de l’arrêter lorsqu’elle laisse libre cours à sa rage, est Knox, l’un des démons les plus puissants au monde.

Knox est bien décidé à l’obliger à admettre qu’ils sont liés – et à l’entraîner dans son lit. Il est prêt à tout pour la garder auprès de lui et la protéger contre ceux qui voudraient l’utiliser contre lui. Harper n’est pas sûre de vouloir l’un ou l’autre, mais elle n’est pas pour autant du genre à battre en retraite lorsque le danger rôde, que la menace pèse sur elle… ou sur lui.

 

Avis Abby

J’ai attaqué cette lecture parce que j’ai découvert la plume de Suzanne Wright il y a quelques semaines et quand j’apprécie un auteur, je lis la totalité de ses œuvres. Autant se faire plaisir !  

Je n’avais pas d’attente particulière mais j’espérai simplement passer un bon moment de lecture dans un univers un peu différent de ses précédents livres j’y reviendrais dans une prochaine chronique. Pour l’instant parlons de cette série.  

Ici il est question d’un monde parallèle au nôtre où certains humains partagent leur corps avec une entité démoniaque. Dis ainsi ça fait un peu peur, j’avoue, on pense de suite à des histoires de possession, avec des fantômes ou des monstres dans le placards. Il n’est absolument pas question de cela. Ici nous avons plutôt à faire à des êtres qui tentent de concilier leur part humaine et leur entité démoniaque qui n’est clairement pas de tout repos. Pour faire court, ses êtres mauvais par essence le seraient bien moins que nous le pensons. En somme bien que dépourvu de conscience et vil par nature, il tenterait de trouver leur place en menant le monde et en cachant leur nature profonde. Bien entendu ils passent pour des êtres impitoyables, charismatiques et indomptables (ça ne serait pas drôle sinon) mais ils sont aussi capables de loyauté et de dévouement dans certaines circonstances, comme lorsqu’ils rencontrent leur alter égo… Cet être exceptionnel, prédestinée aide la part humaine à garder le contrôle sur l’entité démoniaque. C’est exactement ce qui arrive à Knox (démon de haut niveau) lorsqu’il rencontre Harper Wallis et bien plus encore… 

Je ne rentrerai pas plus dans la description de l’histoire préférant vous laisser le plaisir de la découvrir. Par contre ce que je peux vous dire c’est que l’auteur est parvenu à me surprendre par ses intrigues et quand on me connait c’est déjà un sacré challenge. L’histoire est bien écrite, avec un vrai fond d’histoire et une vraie intrigue.  

Vous me connaissez maintenant il y a toujours un oui mais… ce que je déplore par contre beaucoup, beaucoup de sexe surtout dans le premier tome un peu trop pour moi je l’avoue. Des personnages secondaires sympas mais que j’aurai aimé plus présent dans l’intrigue.  

Une mention spéciale pour Lucifer avec ses TOCS et son délire que j’ai particulièrement apprécié.  

En résumé 

C’est un voyage que j’ai apprécié, assez original et que je recommande pour les amatrices du genre amour fantastique et associé. J’ai lu les 4 tomes en une petite semaine et j’avoue que c’était assez sympa.  

Publié dans Chroniques de Flo, Milady, Service Presse

Ravissantes de Nicolas Jaillet chez Milady

Ravissantes

vecteur calendrier14 mars 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 282 pages

Themes_B RomanceComédie

MiladyMilady

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 9,99 € – Ebook / 18,20 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Ilona Kowalsk est jeune est belle, et d’ailleurs, c’est son métier. Elle se lève tous les matins à 5 heures, fait du sport, ne mange pas, ne boit pas, ne sort pas, change de tenue trois à dix-sept fois par jour.

Ilona est mannequin, et ce n’est pas comme ça qu’elle va trouver l’âme sœur. Ses relations avec les hommes sont difficiles. Elle les intimide, ou bien ils ne cherchent qu’à se pavaner à son bras.

Sa complice et agent, Lucie Chanterelle, un mètre soixante pour quatre-vingts kilos, a plus de chance. Elle mange, boit et sort sans la moindre retenue. Est-ce pour cela qu’elle exerce sur les hommes une fascination sexuelle irrépressible  ?

Quand Zlotan Marvelis, un créateur en pleine ascension, est sur le point d’engager Ilona, Lucie se dit qu’il faut tout mettre en œuvre pour que sa protégée se détende. Elle fait donc appel à son ami Pierre Barbier, gigolo free-lance .

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

J’avoue avoir été tout d’abord intriguée par la couverture que je trouve vraiment sympa, puis le résumé m’a bien plu et me voilà à solliciter ce sp sur NetGalley auprès de Milady que je remercie pour leur confiance.

Ce roman est une comédie romantique, pétillante et avec des personnages haut en couleur auxquels on s’attache très vite. De plus, l’auteur Nicolas Jaillet arrive à nous captiver dès les 1ers chapitres et on tourne les pages avec l’envie de vite découvrir la suite !

Dès le début nous faisons la connaissance d’Ilona et Lucie, 2 amies mais aussi 2 jeunes femmes que tout oppose. En effet, alors qu’Ilona a un physique de rêve mais manque de confiance en elle, Lucie, elle, assume ses rondeurs qu’elle utilise comme des « atouts » et est très sûre d’elle, elle assume ses nombreuses conquêtes masculines. Nous allons les suivre dans leur vie, leur histoire mais aussi dans leurs déboires. En effet, alors que chacune d’elles essaye de réaliser son rêve, le chemin vers celui-ci sera semer d’embûches et elles devront les affronter coûte que coûte et même parfois se remettre en question pour y arriver.

Ilona, est une jeune femme qui rêve de percer dans le monde de la mode et surtout dans le métier de mannequin. Mais c’est une jeune femme solitaire, timide et parfois naïve. Elle règle sa vie en fonction de son métier et s’astreint à une vie « fade » sans aucune folie. Alors que son rêve est presque à porter de main, elle devra supporter les lubies et surtout les humeurs de ce créateur de génie, Zlotan Marvelis. Afin qu’elle ne se laisse pas « manger » toute crue et qu’elle se lâche un peu, son amie Lucie fait appel à son ami Pierre Barbier, gigolo free-lance. Mais rien ne se passera comme prévu !!!

Lucie, c’est un ptit rayon de soleil. Elle assume ses rondeurs et ses défauts pour en faire des atouts. Elle croit tellement au potentiel d’Ilona en tant que mannequin qu’elle la pousse et a même créée une agence « Mirifique ». Pour le moment elle se contente de vendre des chaussures orthopédiques en espérant pouvoir vivre de son agence. C’est une croqueuse d’hommes et ne s’en cache pas. Elle prend la vie du bon côté et est bien décidé à en profiter. Mais une rencontre « passée » va venir la chambouler…

Enfin, le personnage de Pierre m’a bien intriguée au début car on le décrit comme quelqu’un avec un physique quelconque alors que des tas de femmes défilent dans son lit. On comprend alors que de son « don » il en a fait son métier. En chaque femme, il arrive à percevoir la vraie beauté… Mais une rencontre pourrait tout changé ! Il va devoir faire des choix.

J’ai vraiment passé un très bon moment avec ces 3 personnages si différents et pourtant dont les vie s’entrecroisent. Ils sont attachants, rigolos et j’ai adoré les découvrir. Pierre aura du mal à se faire une place au milieu du duo Ilona-Lucie lol mais il saura faire preuve d’une grande persévérance. Lui sera-t-elle bénéfique ?

Les personnages secondaires ne sont pas en reste et auront une part importante à l’histoire. Certains sont vraiment « haut perchés » et m’ont trop fait rire. J’ai beaucoup aimé Jean-Pierre qui m’a beaucoup touchée car je l’ai trouvé vraiment adorable. Par contre concernant Zlotan et la fameuse Gilda, je les aurai bien étripés car ils m’ont plus qu’énervée grrrr Mais je ne vous en dirai pas plus car c’est à vous de les découvrir et vous en faire votre propre idée !

L’histoire est bien menée et surtout ficelée tant et si bien qu’on est tenu en haleine tout au long de notre lecture, et ce, jusqu’à la fin. Et quelle belle fin lol

La plume de Nicolas Jaillet est fluide, moderne, efficace et sans chichis mais surtout prenante. On se prend de passion pour cette comédie si bien que l’on ne voit pas les pages se tourner.

Vous l’aurez compris, je vous conseille ce roman qui saura vous charmer.

 

Je remercie Milady pour sa confiance et ce sp (en espérant pouvoir collaborer sur d’autres titres) mais aussi l’auteur Nicolas Jaillet pour ce super moment de rigolade et de légèreté avec cette si belle comédie romantique.

 

 

 

Publié dans Chroniques de Maelle, Milady

Les Écorchés tome 2 : Tourmente de Tillie Cole chez Milady

écorchés

vecteur calendrier24 janvier 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 480 pages

Themes_B Romance – Dark Romance – Russes – New Adult – Amour – Tatouages

milady Milady

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 9,99 € – Ebook / 16,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

La rencontre de Roméo et Juliette et du Parrain.

Constamment drogué par son maître, 221 tue avec une efficacité redoutable. Il est l’atout majeur qui permet de faire fructifier les affaires du parrain de la mafia géorgienne de New York. Jusqu’au jour où il est capturé par le clan adverse. Captif, il rencontre Talia Tolstaia, la fille d’un parrain russe. D’abord attendrie par ce colosse puis fascinée, elle décèle en lui bien plus qu’une machine à tuer et se donne pour mission de le faire s’ouvrir à la vie et à ses plaisirs… Mais la famille de la jeune femme la laissera-t-elle convoler avec leur ennemi de toujours ?

 

Avis de Maelle bis

Ce deuxième tome est dans la lignée du premier mais plus sombre.

Ce volume est consacré à Talia, amie de Kisa et sœur de Luka. Celle ci a besoin de prendre du recul par rapport à sa famille et part dans la maison de famille dans les Hamptons.

Luka à tenu la promesse faite à 362 et a retrouvé son frère, qui sera « sevré » dans les sous sols de la maison.

C’est là que Talia le rencontre et est intriguée par cet homme.

Comme dans le premier volet de cette série, 221 était un cobaye, drogué avec pour seule idée : tuer. La drogue injectée ne lui laisse aucun moyen de se défendre. Il est prisonnier de son corps et n’a plus le moindre libre arbitre. Il devient un pantin.

Sa rencontre avec Talia est le début d’une vie dont 221 a été privé. On ne peut que s’attacher à cet homme qui n’a connu que le violence et la mort. Un nouvel opus qui ne m’a pas laissé de marbre et dont les personnages m’ont émus.

Cet homme qui n’a pas eu d’enfance qui découvre la vie sous son plus beau jour…

Une fois encore Tillie Cole ne m’a pas déçue et m’emporte de nouveau dans son univers !

Publié dans Chroniques d'Abby, Milady

Hors jeu d’Amélie C. Astier et Mary Matthews chez Milady

hors jeu

vecteur calendrier

7 juillet 2016

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691

61 pages

Themes_B

HomophobieAcceptation de soiRoman M/mRomance gaySportFootball

milady

Milady

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200

25,00 € – Broché / 7,20 € – Poche

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Lorsqu’on est footballeur professionnel, ce n’est pas évident de protéger sa vie privée, et encore moins d’assumer son homosexualité au grand jour.
Ça, Wade Perkins l’a bien compris. Capitaine de l’équipe de Manchester, il se fait passer pour un coureur de jupons depuis des années, et ça lui a bien servi c’est un excellent joueur, et il a la cote auprès des supporters. L’impossibilité de vivre une vraie histoire d’amour ? Il fait avec. En tout cas, c’était ce qu’il croyait, avant l’arrivée dans son équipe de Nikki, une nouvelle recrue. Entre lui et Wade, c’est l’attraction immédiate, mais quel genre de relation les deux hommes pourront-ils nouer sans que cela ne détruise leur carrière et leur vie… ?

Avis Abby

Je me suis lancée dans cette lecture et l’ai dévoré en moins d’une journée. J’ai vraiment beaucoup aimé cette écriture à quatre mains et deux voix. Amatrice de Romance homme /homme, je suis vraiment difficile car mon point de référence dans ce domaine met la barre très haute, met ces autrices ont largement remplis leur part de marché.

Je n’avais jamais eu l’occasion de découvrir la plume de ses deux autrices. Elle est fluide, respectueuse et additive. Lorsque j’entame et découvre le capitaine de l’équipe de Manchester, perdu dans les méandres des secrets de son orientation sexuelle, j’avais envie de hurler. C’est dérangeant et en même temps tellement vrai, de voir à quel point, sa vie personnelle est mise entre parenthèse pour rester dans le politiquement correcte. Le milieu sportif est particulièrement machiste et je n’ai pas vraiment été surprise de découvrir à quel point ce secret pouvait être lourd à porter. Les autrices ont fait un magnifique travail autour de l’acceptation du regard des autres, de la volonté qu’il faut avoir pour accepter la différence. Rien n’était à retirer, chaque phrase chaque étape marque le chemin de sa relation avec son coéquipier et j’avoue que ce livre m’a ému et révolté en même temps. Les mentalités évoluent et c’est tant mieux mais j’avoue que le comportement des parents du héro me laisse encore sans voix.

Je ne vous détaillerai pas plus l’histoire, elle se déguste sans commentaires. On se cale dans son lit ou dans le canapé on se sert un café et on ne relève la tête qu’au moment du mot fin. Du grand art mesdames. Merci pour ce magnifique livre.

En conclusion :

Pour les amatrices de romances H/H n’hésitez pas, tout y est sans pour autant mettre de côté la virilité qui fait de ses romans des histoires d’Hommes !

Publié dans Chroniques de Maelle, Milady

With You d’Amélie C. Astier et Mary Matthews chez Milady

with you

vecteur calendrier 13 décembre 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 480 pages

Themes_B Dark Romance – Séquestration – Violence sexuelle – Abus Sexuels – Enlèvement –Maltraitance Psychologique

milady Milady

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 9,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Il y a quatorze ans, les vies de Reagan et de Vic se sont liées à jamais. Ils ont été kidnappés et séquestrés durant leur adolescence. Ensemble, ils ont vécu le pire, et en secret, ils se sont aimés malgré leur calvaire. Mais une fois que leur captivité a pris fin, la vie les a séparés.

Aujourd’hui, alors que la justice s’apprête à être rendue, leurs chemins vont se croiser de nouveau. Ils ont changé, et les stigmates de plusieurs années de souffrance ont forgé leurs existences. Lorsque le présent les replonge dans ce passé de cauchemar, Reagan et Vic vont découvrir que les blessures infligées à cet amour sont loin d’être refermées.

 

Avis de Maelle bis

Je termine tout juste ma lecture et je ne sais pas par ou commencer… Déjà merci à amheliie et maryrhage pour m’avoir fait voyager dans toutes ses émotions.

Cette histoire m’a bouleversée de bien des façons. On m’avait prévenue que c’était un récit difficile et que des pauses seraient nécessaires. Ces recommandations n’ont pas été vaines.

Des le début nous voilà plongés dans l’univers de reagan, jeune homme d’apparence froide qui est nerveux à cause du premier jour d’un jugement le concernant. Au tribunal, il retrouve Vic, une jeune femme qu’il a aimé dans des circonstances que nous découvrons au fil des pages.

Ils ont tout les deux subit des sévices durant plusieurs années et de leur douleur est né l’amour. Le beau, celui qui vous aide à supporter même le plus noir, qui vous fait vous relever et continuer à espérer que tout ira mieux…

On ne peut s’empêcher de se questionner : qu’aurions nous fait à leur place? Quelle aurait été notre réaction ? Aurions nous pu supporter la souffrance tant physique que moralement? Et en tant que mère je me demande aussi comment j’aurai géré le retour d’un enfant devenu adulte trop vite après 4 ans de silence et d’inquiétudes. aurai je réagi comme leur parents à la découverte de l’amour qu’ils se portent?

Quel que soit notre âge nous pouvons nous identifier aux personnages principaux et/ou à leur parents et j’ai apprécié cela.

Des flashbacks de leur captivité nous font ressentir une foule d’émotions. Tout y passe: La peur, la souffrance, la colère, la tristesse… j’ai vécu tout ça avec eux, les larmes sont montées et ma gorge s’est nouée plus d’une fois.

Je n’en dirais pas plus, pour vous laisser découvrir par vous même cette histoire qui pour moi est un coup de cœur. Merci aux auteures d’avoir su si bien alterner passé et présent et de m’avoir fait vivre tant de choses.