Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… Emilie Achin

Emilie Achin

Je remercie tout d’abord Emilie Achin d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du12/11/2019 à Brebières

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Émilie Achin

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Je suis une maman et une femme comblée. J’ai la chance de faire le métier de mes rêves tout en restant disponible pour ma famille. Je suis autodidacte, passionnée par la lecture, l’écriture et la langue française. J’ai toujours aimé relever les paris les plus osés, ce qui est facile pour les autres est souvent difficile pour moi et inversement.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Maîtresse d’école ou avocate.

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

J’ai toujours écris, même toute petite, surtout dans les moments où j’avais besoin d’aider mon esprit à s’évader. Puis j’ai vécu une période assez difficile il y a environ 4 ans et je ne voulais pas me confier de peur que l’on me juge. Alors je me suis plongée dans l’écriture de fictions qui me faisaient oublier mes tracas.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

De café, de livres et de stylo et papier.

Votre émission de tv favorite :

Je n’en ai pas. Je regarde très rarement les émissions.

Votre film favori :

Bohemian Rapsody

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Je verrais bien Mathilde Seignier pour son côté grande gueule qui déteste l’injustice, bonne copine… Mais niveau corpulence, nous sommes très différentes.

Votre série favorite :

Sons of anarchy

Votre chanson préférée :

Cela dépend des moments. Aujourd’hui, c’est Creep, de Radiohead.

Votre idole :

Mon père.

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Du café.

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Je me mords souvent les lèvres.

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Ma plus grosse honte… c’était lors de mon premier accouchement et c’est vraiment trop hard pour que je le raconte ! 😉

Il y a quelques jours, j’ai cru qu’une personne me parlait, mais en fait elle s’adressait à quelqu’un qui était derrière moi. Je lui répondais sans m’en rendre compte, puis la personne dans mon dos m’a tapoté l’épaule pour me montrer sa présence. Moment de solitude !

Croyez-vous au destin ?

Non. Nous en sommes maîtres.

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

Quand on veut, on peut ! Il faut souffrir pour être belle ! 😊

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Je suis toujours souriante, quelle que soit mon humeur. Mon plus gros défaut est certainement le manque de filtre. Je dis ce que je pense sans toujours y réfléchir.

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

En fait.

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Non.

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

L’interne.

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Outlander, pour les voyages dans le temps, la vie sans confort, l’amour véritable et sincère entre les personnages, l’intelligence de Claire et sa force de caractère.

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Je me prépare un bon café, je me mets dans le calme complet, dans mon lit ou mon canapé, couverte d’un gros plaid.

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

Ne m’approchez pas.

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

Alexandra (dans Harley Club).

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

Au bord d’une rivière, les pied dans l’eau.

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Ne m’approchez pas.

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

J’ai plusieurs nouveaux projets d’écriture, mais aussi, j’aimerais que ma maison d’édition (Plumes de Mimi éditions) continue à s’épanouir et à grimper dans le classement des meilleures maisons d’édition.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Oui ! Je serai présente à Mons le week-end du 16 et 17 novembre, ensuite, je fais le marché de Noël de Brebières les 7et 8 décembre, les salons de La Couture le 1er week-end de février, Saint-Pathus le week-end du 25 avril, Vire le week-end du 7 juin. D’autres sont à confirmer, je mettrai les infos sur ma page Facebook (Émilie Achin auteure) au moment venu.

Publié dans Chroniques d'Elina, Editions Addictives, Service Presse

Sex Friends – Où tu veux, quand tu veux ! de Louise Valmont aux Editions Addictives

sex friends où tu veux quand tu veux

vecteur calendrier5 octobre 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 258 pages

Themes_B Littérature sentimentale – Sex Friends – Sexe – Romance – Voisins

13043675_1171013972932265_6539518305321662523_n Editions Addictives

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Tout a commencé par une dispute.

Entre Alec et Norma, c’est explosif dès le premier jour !
Il est fêtard, arrogant, charmeur… et il met la musique à fond.
Elle est vive, déterminée, joyeuse… et veut briser sa chaîne hi-fi.
Ils sont voisins, s’attirent, s’agacent, et ne veulent surtout pas de relation !
Alors un contrat de sex friends, c’est l’idéal…
Ou plutôt le début des emmerdes !

 

elina

Norma débarque pour une nouvelle vie, nouvelle ville, nouveau job et nouvel appartement. 

Alec vit dans l’appartement depuis quelques temps et organise chaque semaine des fêtes mémorables. Elle ne rêve que de tranquillité, il ne cherche qu’à s’amuser. Leur rencontre sera explosive !!!! 

Norma débarque dans cette vie avec Oscar et Edward dans ses valises, nouvelle vie, nouvelles résolutions, mais une demeure : surtout pas d’attache. Aussi lorsqu’elle rencontre son voisin du dessus, charmant, sexy, mais au combien bruyant, la rencontre ne se passe pas comme prévue. Jusqu’à ce qu’ils trouvent un arrangement qui leur convient à tout 2, sex friends, pas d’attache, pas de sentiment, pas d’exclusivité…. 
Louise nous livre une histoire fluide, sans prise de tête mais avec des fous rires anthologiques grâce à Mme O’Neill.  

Les personnages sont attachants, tous deux cachent des fêlures de leur passé, mais peu à peu ils se livreront et seront plus fort à 2. 

Une histoire à découvrir. 

Le blog remercie son partenaire Les Editions Addictives pour sa confiance et ce sp ainsi que l’auteure Louise Valmont pour le super moment de lecture d’Elina.

 

 

Publié dans Auto-édition, Chroniques de Flo, Service Presse

Pretty one dolls – A la vie à la mort de Nathalie P. (by Flo)

Pretty One Dolls A la vie à la mort

vecteur calendrier15 octobre 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 245 pages

Themes_B Romance Contemporaine – Oneshot – Action – Passion – Amitié – Tatouages

auto-édition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook / 16,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Réédition

La Nouvelle-Orléans… Ma terre d’accueil. L’endroit où j’ai trouvé refuge et où mon existence est toute tracée. Les connaissances que j’ai ici remplissent mes soirées et mon passe-temps favori fait vibrer tous mes sens. Les défis, l’adrénaline, le danger, les courses sauvages… Voilà ce qui me tient en alerte ! Mais par-dessus tout, c’est grâce à cela que j’ai rencontré la personne qui me maintient en vie. Lui compte bien plus pour moi que quiconque, mais il ne le voit pas encore. Pourtant… il ne sait rien de moi. Et surtout pas, que mon enfer va réapparaître…

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Ce roman est une réédition . C’est aussi une histoire que je découvre pour la 1ère fois dans son intégralité (même si j’en avais déjà entendu parlé et lu quelques extraits) et qui m’a subjugué du début à la fin.

Pretty one dolls est l’histoire d’une rencontre entre 2 âmes blessées qui ont chacun fuient leur passé mais qui ne demandent qu’à vivre une vie meilleure?. Au fil du temps passé, ils vont s’apercevoir qu’ils ont beaucoup de choses en commun et surtout qu’ils ont besoin l’un de l’autre pour panser leurs blessures. Mais la vie leur apprendra aussi que les apparences sont bien souvent trompeuses, que toute vérité n’est pas toujours facile à accepter et que le chemin vers le bonheur peut être truffé d’embûches à surmonter !

Malaury 22 ans est l’héroïne principale de ce roman. Elle aime les défis, sentir l’adrénaline courir dans tout son corps, le danger et surtout les courses automobiles où elle excelle. Elle vit dans une grande villa avec ses 3 amies qui sont également ses collègues car elles ont monté une entreprise spécialisée dans la construction d’habitations de luxe. C’est une jeune femme sublime, qui le sait et en profite mais toujours en restant dans le jeu de la séduction sans aller plus loin. Officiellement elle est célibataire car elle ne fait pas (ou plutôt plus) confiance aux hommes si ce n’est Arona avec qui elle vit une drôle de relation… dont ils ne veulent mettre aucun nom dessus ni engagement et pourtant entre eux c’est vraiment caliente lol Mais alors qu’un contrat juteux se présente à elle, le passé et les secrets de Malaury vont refaire surface et replonger la jeune femme dans les noirceurs de son passé qui semblent l’envahir de nouveau alors qu’elle avait fui laissant tout derrière elle : sa famille, sa maison, ses amis, sa vie… quelques années auparavant et réussissait enfin à se reconstruire à la Nouvelle-Orléans. Elle pourra compter sur le soutien infaillible de ses amies (même si personne ne connaît vraiment le passé de la jeune femme) mais surtout sur Arona qui deviendra son ancre, son soutien. Il sera celui qui la maintient en vie mais elle aura bien du mal à le lui avouer (car de là où elle vient on expose pas ses sentiments sans que cela ne soit perçu comme signe de lâcheté) mais li aussi ne sait rien d’elle et avec le retour de son « passé » dans sa vie elle a peur de la réaction de ce dernier s’il apprenait qui elle était et surtout ce qu’on lui a forcé à faire !!! Arona la verrait-il d’un autre œil, comme elle le craint, s’il apprenait la vérité ? Voudra-t-il toujours d’elle maintenant que leur relation semble évoluée ?

Arona, 32 ans exerce le métier de tatoueur dans son propre salon qu’il partage avec l’un de ses amis. C’est un beau gosse, sexy à souhait avec un ptit air bad boy comme on les aime lol Il est assez mystérieux surtout en ce qui concerne sa vie et son passé mais l’on sent assez rapidement qu’un événement tragique a eu lieu et qu’il culpabilise ce qui l’empêche de vraiment tourner la page. Et pourtant il a envie d’y croire avec Malaury car même s’il joue l’homme fier, sûr de lui, etc… il a Malaury de plus en plus dans la peau. Il sait ce qu’il fait et surtout ce qu’il veut… et ce qu’il veut (enfin plutôt qui il veut) c’est Malaury lol Il partage avec cette dernière plusieurs points communs à savoir que c’est fervent adepte de vitesse, une passion qu’il partage lui-aussi avec sa bande d’amis. C’est un homme prévenant, doux, affectueux, parfois sensible mais surtout protecteur que l’on découvre au fil du roman. Mais c’est aussi un homme prêt à tout pour protéger ceux qu’il aime quitte à y laisser sa peau…

Les personnages secondaires sont attachants pour la plupart car il en est certains qui vous donnera des pulsions meurtrières. Ils ont tous une place importante dans l’histoire. Ils sauront également vous faire rire et vous emmener dans leur délire surtout en ce qui concerne les bandes d’ami(e)s de Malaury et Arona qui au final n’en formera plus qu’une mdr

Parlons un peu de l’histoire… Au début on peut dire qu’il s’agit d’une histoire d’amitié mais aussi de reconstruction de soi où l’amour fera son apparition quand on s’y attend le moins. 

Le récit est rythmé par les courses automobiles et l’adrénaline qui en découle, par l’action quasiment présente mais tellement bien écrite et travaillée  mais aussi des rebondissements savamment distillés ça et là pour attiser notre curiosité et nous amener bien des questions dont on cherche les réponses. Mais le danger, revenu du passé, va prendre de plus en plus de place et n’épargner personne ou presque, et certainement pas Malaury qui devra se remettre en question et surtout faire des choix pour protéger ceux qui comptent pour elle même si c’est au péril de sa vie… ce qui m’a tenu en haleine tout au long de ma lecture car on ne sait jamais à quoi s’attendre car l’auteure s’amuse à nous sortir des « sentiers battus » pour nous embarquer dans une autre direction insoupçonnée jusqu’ici !!! Jusqu’à la fin, et quelle magnifique fin, on ne sait jamais ce que l’auteure a réservé à nos personnages. Elle arrive facilement à nous faire passer par tout un panel d’émotions fortes et intenses. 

L’intrigue est vraiment très bien menée. Elle tourne autour d’histoires de famille cachée mais qui hantent toujours les protagonistes bien des années plus tard, des secrets pas toujours bons à découvrir, du suspense, des doutes, des douleurs, des rapprochement mais surtout de l’amitié et beaucoup… même énormément d’amour. Autant vous dire que vous ne ressortirez pas indemne de cette lecture.

La plume de Nathalie P., que j’ai déjà découvert à travers d’autres de ses romans, est toujours aussi belle, prenante, percutante et surtout addictive. Pas de peine d’en faire des tonnes car l’auteure sait toujours trouver les mots justes, touchants qui sauront faire ressortir toute la sincérité de son écrit mais aussi la sensibilité de sa plume.

Je vous conseille de découvrir sans plus attendre cette histoire touchante et envoûtante mêlant aussi bien de l’humour que du danger, du stress et l’amour. Ce roman nous délivre aussi un belle leçon à savoir qu’on est toujours plus forts à 2 et que l’on pourrait déplacer des montagnes juste par amour quel qu’en soit la « forme ».

 

Je remercie ma partenaire Nathalie P. pour sa confiance et ce très beau moment de lecture.

Publié dans Auto-édition, Chroniques de Maelle, Service Presse

Fucking Love tome 4 : For Pleasure d’Amélie C. Astier ( Amhéliie)

Fucking Love

vecteur calendrier18 août 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691  472 pages

Themes_B Romance M/M – Érotisme – Romance – Homosexualité – Littérature gay et lesbienne

auto-édition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook / 16,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Bienvenue dans l’univers du porno gay.

Chez FUCKING BOYS, le monde du X est revisité.

Brooks Hill et Lake Baker sont meilleurs amis depuis toujours et les sentiments qu’ils se portent ne sont plus un secret pour personne.

Le jeune duo du studio n’a pas froid aux yeux. Avides d’expériences, les deux hommes ne s’ennuient jamais dans leurs shows accompagnés de jouets. Alors, lorsqu’une marque de sextoys leur propose un projet de roadtrip filmé dans les capitales européennes accompagné de deux autres acteurs, Brooks et Lake foncent sans hésiter. C’est une opportunité pour eux et pour le label à ne pas foirer. Malheureusement, le conte de fées interdit au moins de dix-huit ans va rapidement s’achever. Un jour, tout va basculer et ce n’est pas seulement leurs existences personnelles et professionnelles qui vont changer, c’est tout un mode de vie qu’il va falloir réadapter. Et la bataille à mener engendrera forcément des conséquences sur cet amour intense qui va devoir affronter la dure réalité. Il suffit d’une seule fois pour voir son monde chuter. Brooks et Lake s’étaient promis pour le meilleur et pour le pire. Le pire est là, que se passera-t-il ?
*
*
*
FUCKING LOVE 4/6

 

Avis de Maelle bis

Nous retrouvons dans ce tome notre couple adepte des sex-toys. Partis pour un périple en Europe afin de tourner une mini série, ils découvrent de nouveaux lieux et font la connaissance de nouveaux acteur. 

Mais quand profiter de la vie engendre des conséquences, c »est toute une vie qui est à revoir. Brooks se retrouve au cœur de la tempête et Lake sera là pour le soutenir. Ces deux-là s’aiment d’un amour profond et même si Brooks se renferme, se sent perdu, Lake ne lâche rien. 

C’est une belle leçon de vie. Le sujet abordé n’est pas le plus facile, encore tabou et Amélie nous prouve que la vie ne s’arrête pas, que des ajustements sont possibles. 

Suivre l’histoire de ce beau couple, c’est vivre et ressentir avec eux. Et puis on apprend, on se relève avec Brooks; 

Bref, j’ai beaucoup aimé encore une fois découvrir ce couple au sein du porno Arty et attends avec impatience le prochain tome ! 

Le blog remercie son partenaire Amélie C. Astier (alias Amhéliie) pour sa confiance, ce sp et l’excellent moment de lecture de Maelle.

Publié dans Chroniques d'Elina, Service Presse, Sharon Kena Editions

Raison ou passion de Pierrette Lavallée chez Sharon Kena Editions

RAISON OU PASSION

vecteur calendrier12 novembre 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 376 pages

Themes_B Romance – Dark romance

sk.png

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 6,99 € – Ebook / 19,50 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Léo Charlites se décrit lui-même comme un psychopathe. Il n’a aucune conscience et n’éprouve aucun remords à faire souffrir les filles qui tombent entre ses griffes. Les deux dernières en date : Amanda et Alwina, deux jeunes femmes à l’opposé l’une de l’autre.

Si la première est raisonnable, il en va autrement pour la deuxième qui cache un être passionné sous ses vêtements gothiques. Toutefois, tout ne se passe pas comme prévu pour Léo qui a oublié un détail important : L’amour !

 

elina

ATTENTION : Ce roman est un « DARK ROMANCE  » !

Certaines scènes sont donc susceptibles de heurter la sensibilité des lecteurs.

Léo Charlites est un psychopathe. Capitaine de l’équipe de foot il n’a qu’une idée en tête, ramener la coupe à l’UCM. Peu importe les moyens à employer, il ne reculera devant rien pour parvenir à ses fins. Même si pour cela il doit kidnapper Amanda, cette jeune intello et Etienne, son meilleur buteur.  

Sa rencontre avec Alwina, une jeune femme gothique, ne se fera pas dans la douceur non plus, un psychopathe reste un psychopathe. 

Entre raison ou passion, qui l’emportera ??? A moins que l’Amour vienne tout chambouler. 

Nom de Zeus !!!! Vous me connaissez assez maintenant pour savoir que Pierrette est mon auteur chouchou, que j’ai lu tous ses livres (ou presque), et qu’à chaque fois je suis sous le charme. Après plus d’une quarantaine de livres lu de cette auteur je me dis à chaque fois qu’elle ne pourra plus me surprendre…. Et paf!!!! Dans les dents Elina, ne jamais au grand jamais ne sous-estimer le pouvoir des écrits de Pierrette. Je viens de me prendre une claque monumentale !!!! 

Ce roman aurait pu sortir en 2 tomes, mais Pierrette (que je l’aime 😀 <3) a pensé à nous pauvres lecteurs incapables de patienter. Ce roman est donc scinder en deux parties :  

  1. Raison :  

Léo est donc un psychopathe, c’est lui qui le dit. Il ne recense aucune empathie, n’a aucune conscience. Son but est de ramener la coupe de foot à son université qui ne l’a jamais remporté et pour cela tous les moyens sont bons, même le kidnapping et la séquestration. Il voit en Amanda, par qui il est irrémédiablement attiré, sa  possible rédemption. 

  1. Passion : 

L’année scolaire est terminée. Léo a fini ses études et il a une nouvelle proie dans le viseur… Alwina, une jeune femme au look gothique, elle est le total opposé de la douce Amanda. Sera-t-elle sa rédemption ??? 

Alors comme dit dans l’avertissement, nous sommes ici dans un Dark  et si voulez des paillettes, des licornes et des bisounours, passez votre chemin. Nous sommes ici dans une Dark bien sombre. 

Au fil des pages, le comportement borderline de Léo se révélera dans toute sa noirceur et son intensité. 

Le récit est fait par les trois personnages principaux, Léo, un maniaco dépressif à tendance schizophrène, Amanda, une jeune étudiante douce et sensible et Alwina, jeune femme gotique qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. D’autres personnages secondaires prennent ponctuellement la main sur le récit.

La plume de Pierrette est toujours aussi addictive et comme dit plus haut elle vous surprendra de bien des façons… Votre petit cœur risque d’avoir du mal à s’en remettre.  

Alors que choisirez-vous ??? La raison ou la passion ???? 

Un MEGA GIGA coup de CŒUR .

 

Le blog remercie son partenaire Sharon Kena Editions pour sa confiance et ce sp mais aussi Pierrette Lavallée pour le coup de cœur livresque d’Elina.

Publié dans BMR, Chroniques de Flo, Service Presse

Alliance factice tome 2 de Cécilia City chez BMR Editions

alliance factice

vecteur calendrier12 juillet 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 399 pages

Themes_B Passion amoureuse – Drame – Trahisons – Manipulations – Couple – Famille

BMR Editions

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 7,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

En épousant un homme qu’elle ne connaissait pratiquement pas, Livia pensait faire la plus grosse erreur de sa vie.
Pourtant les choses ne se sont pas passées comme prévues, et l’alliance factice entre elle et son mari s’est vite transformée en une histoire d’amour passionnée et insatiable.
Alors que tout semble aller pour le mieux pour le couple, le pire se produit. Et il y a des coups du sort dont on ne se relève jamais vraiment…

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Ayant beaucoup aimé le tome 1 et étant restée sur ma FIN, je dois dire que j’attendais avec impatience de découvrir la suite des aventures de Livia et Victor. Je dois dire que ce tome a été bien plus qu’à la hauteur de mes attentes et que je suis passée par toutes les émotions possibles et inimaginables.

Replaçons un peu l’histoire dans son contexte : en se mariant à Victor suite à un arrangement, Livia ne pensait pas qu’elle pourrait apprécier cet homme à qui elle semblait vouer une certaine « haine » et même commencer à avoir des sentiments… Mais ce qu’elle savait encore moins, c’est qu’en prenant Victor, elle prenait aussi ses secrets, ses em**des et sa famille et là c’est un gros soucis car il faut bien le dire leur couple fait toujours autant couler d’encre et le danger rôde, jamais très loin d’eux… Pourquoi ? Et surtout de qui vient-il ?

Da sn ce tome nous retrouvons notre douce et bienveillante Livia, toujours avec son ptit caractère et son sens de la répartie intact mais ce que l’on va découvrir aussi c’est que c’est une jeune femme forte et combattante qui ne sera pas ménagée par l’auteure. Elle devra faire face à une tante, Colombe vraiment trop intrusive et qui la pense malléable ce qui n’est pas le cas, des ex-jalouses qui aimeraient remettre le grappin sur Victor mais aussi des secrets de famille, un passé qui viendra à elle et surtout un grand danger mais on ne sait pas d’où il vient… Elle devra affronter des moments très durs mais heureusement pour elle Victor sera à ses côtés et elle pourra aussi compter sur le soutien infaillible de Mme Laurent et Barbara (soutien qui sera aussi étendu à Victor car ces dernières ont bien compris qu’il faisait à présent entièrement partie de la vie de Livia). Elle nous prouvera sa bravoure mais aussi son amour pour Victor en encaissant de « coups » aussi bien au sens propre qu’au sens figuré et pas une seule seconde elle ne voudra l’écarter de sa vie, même si ça veut dire par là qu’elle risque encore d’être en danger. Mais ça fait rien car pour elle et surtout par amour pour lui elle se sent prête à tout. Je l’ai trouvé très mature dans ce tome et je trouve que son personnage évolue bien dans la continuité de ce qu’elle était déjà. J’ai été attendrie lorsqu’elle décide enfin de laisser une place à une partie de son passé dans sa vie actuelle mais tout ça c’est surtout grâce à l’aide de Victor.

Alors que dire de Victor si ce n’est que ce personnage que j’ai pu trouvé assez complexe et bien souvent énervant dans le tome précédent va se révéler et devenir un coup de cœur. En effet, fini l’homme arrogant, sûr de lui et imbu de sa personne, il nous montrera qu’il a des failles et surtout des faiblesse dont la plus importante est livia, et justement si on veut lui faire du mal il suffit de s’en prendre à sa chérie. En Livia, il a trouvé une compagne mais aussi un guide pour l’épauler mais aussi la seule personne qui sait l’apaiser. D’ailleurs il va enfin s’ouvrir à cette dernière notamment concernant son passé qui cache bien des secrets inavouables qui sonneront peut-être le « glas » de cette famille. En effet entre ces secrets de famille, l’opposition avec son frère Maxence, la jalousie de certaines personnes envers son couple et le danger qui les entoure, il ne sera pas au bout de ses surprises . Il voudra prendre certaines décisions quitte à souffrir mais Livia n’a pas dit son dernier mot et ne compte pas se laisser faire sans se battre… 

Concernant les personnages secondaires, ils sont quasiment les mêmes que dans le tome 1 à quelques exceptions près. Ils ont toujours une place importante dans l’histoire et les « masques » vont enfin tomber. Vous risquez d’être très étonné ou même révolté par la tournure des choses mais je ne vous en dirai pas plus car c’est à vous de le découvrir.

Vous l’aurez peut-être compris en lisant le début de mon avis mais ce tome est tout en rebondissements, faux-semblants et surtout révélations qui vont nous laisser sans voix. Je dois dire que je ne m’attendais vraiment pas à certaines choses et qu’une fois dévoilées ma curiosité a été très forte car j’avais envie d’en savoir plus et pour cela les pages se sont tournées très vite lol

Dès les 1ers chapitres le ton est donné car ce tome est à mes yeux bien plus rythmé que le précédent car l’action est omniprésente. Les rebondissement et le suspense seront présents tout au long de notre lecture ce qui nous tient en haleine et nous donne même parfois l’impression d’être en apnée tant on stresse de ne pas encore savoir ce que l’auteure a prévu pour ses personnages. En effet, Cécilia City ne les a pas ménagé et chacun d’eux vivra des moments durs et affronter ses « démons ».

L’intrigue est vraiment menée à bien et surtout avec brio. Entre tentative de meurtre, séduction, trahisons, amour, manipulation, doute mais aussi confiance, vous avez là tous les éléments pour passer un très bon moment de lecture qui ne vous laissera pas une seule minute de répit et au final, vous en redemanderez encore lol

La plume de Cécilia City est magnifique, envoûtante, prenante et surtout addictive. L’auteure arrive à nous faire passer par tout un panel d’émotions fortes, intenses et surtout tellement puissantes que l’on a l’impression d’être sur des montagnes russes émotionnellement parlant !

Au niveau de la narration, nous avons la chance d’avoir le point de vue des 2 personnages ce qui nous rend une vision plus réalistes de leurs ressentis, de mieux comprendre leur comportement et d’avoir un « angle » nouveau sur une situation.

En conclusion, un 2ème tome à la hauteur du précédent voir même un peu plus car plus d’actions, plus de révélations, plus de danger, sans oublier de l’humour et surtout plus d’amour qui ne vous laissera pas de marbre et que je vous conseille de découvrir sans plus attendre. Réel coup de cœur pour cette série qui se confirme de nouveau après lecture de ce tome et dont j’attends avec impatience de lire le tome 3 (heureusement déjà en ma possession).

 

Je remercie BMR pour avoir répondu favorable à ma sollicitation sur NetGalley pour ce sp et donc m’avoir une nouvelle fois accordé leur confiance mais aussi à Cécilia City pour ce merveilleux moment de lecture.

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… Sybelia

Sybelia

Je remercie tout d’abord Sybelia d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du18 septembre 2019

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Sybelia

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

31 ans, maman d’un enfant, mariée. Je vis dans la campagne normande. En dehors de l’écriture, je suis auxiliaire de vie scolaire.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

J’ai d’abord voulu être puéricultrice, puis comédienne.

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

Je dirais il y a un peu plus d’un an, d’abord pour moi, pour exorciser une partie de mon passé.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

roh, mon téléphone, j’y suis accroc.

Votre film favori :

Le seigneur des anneaux.

Votre série favorite :

Doctor Who

Votre idole :

Charlie Chaplin

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Je pose les pieds par terre. 😀

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Je suis plutôt généreuse. Hum… Je ne réfléchis sans doute pas assez avant de parler.

 

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

Ah, je viens de finir « Un Youtuber à Croquer » de Matthieu Biasotto.

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

Marc. J’aime son côté spontané et un peu fou.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

J’ai déjà écris sur la plage (dans un cahier) et j’avoue que c’est vraiment agréable.

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Je n’ai qu’un livre, mais quel auteur ne rêve pas de ça. Ce serait cool ^^

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

Olalah.. Pour 2019, je pense que c’est mort… Mais j’ai néanmoins quelques histoires en cours. Il n’y a plus qu’à aller au bout.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Non

Publié dans Chroniques de Flo, Evidence Editions, Service Presse

Pardonne-moi si tu peux de Marilyne Weiss chez Evidence Editions

pardonne moi si tu peux

vecteur calendrier6 septembre 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 140 pages

Themes_B Agressions – Traumatisme – Amour – Tranche de vie – Romance

EE

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 7,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Loren Clarke, 25 ans, souffre de phobies depuis qu’un délinquant l’a accidentellement blessée quelques mois auparavant. De son côté, Mathias Stevenson, son agresseur, effectue sa peine de prison pour cambriolage et les blessures involontaires qu’il lui a infligées.
Alors que le psychiatre de Loren lui conseille vivement de pardonner à son agresseur afin de tourner la page, l’avocat de Mathias lui recommande de s’excuser auprès de sa victime pour obtenir une réduction de peine supplémentaire.
À priori, tout semble les opposer, mais c’est sans compter sur la détermination de Mathias et le caractère détonnant de Loren. De cette rencontre insolite naîtront des sentiments aussi poignants qu’inattendus. Du remords au pardon, de la haine à l’amour, les préjugés s’envolent et la vérité triomphe.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un résumé qui donne le ton sur cette histoire à savoir que c’est tout sauf une romance à l’eau de rose. Un roman qui a su me toucher et que j’ai lu d’une traite tant j’ai été happée par le récit et quel plaisir de découvrir par la même occasion la plume de Marilyn Weiss qui est vraiment très belle et prenante.

« Pardonne-moi si tu peux… » c’est l’histoire de la rencontre entre Loren, la victime et Matthias son « Bourreau »,r rencontre insolite qui va faire naître des choses surprenantes et surtout inattendus entre ces 2 personnages. Mais c’est aussi et surtout une histoire de rédemption, de pardon mais surtout de 2ème chance car bien souvent la vie nous réserve des événements durs à surmonter mais qui nous changent du tout au tout. Elle nous montre aussi que bien souvent les apparences sont trompeuses et qu’il vaut mieux avoir le fin mot de l’histoire avant de juger !

Loren est une jeune femme qui a développé des phobies depuis son « accident » qui lui bouffent la vie. En effet, alors qu’elle se promenait elle s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment et s’est pris une balle sur les lieux d’un cambriolage. Autant vous dire que depuis ce jour-là cette dernière est apeurée, fragilisée et traumatisée par tout ce qui l’entoure. D’ailleurs elle ne sort presque plus de chez elle (sauf par nécessité), ne supporte plus de se trouver au milieu du monde et a peur du moindre bruit un peu fort. Elle souffre aussi bien sur le plan physique (dû à l’impacte de la balle) mais aussi sur le plan psychologie. La seule personne qui peut l’approcher et parfois la convaincre de sortir un peu de chez elle est sa meilleure amie Millie sur qui elle peut toujours compter notamment pour essayer de lui remonter le moral. Sur les conseils de son psy, mais aussi pour essayer d’exorciser ses cauchemars qui l’empêchent de dormir la nuit, elle se rendra à la prison où « croupi » son agresseur afin d’avoir une explication avec lui, comprendre ce qui a bien pu lui passer par la tête ce jour-là mais aussi pardonner, car pour pouvoir tourner la page de cet événement traumatisant et essayer de se reconstruire le pardon en est la clé. Mais cette dernière sera prise au dépourvu lors de sa rencontre et entretien avec son Bourreau (comme elle le nomme) car il est totalement à l’opposé de l’image qu’elle s’était faite de lui aussi bien physiquement que mentalement. C’est un homme plein de culpabilité et de remord qui se trouve face à elle et elle ne comprend pas pourquoi elle se sent chambouler en sa présence. Surtout que depuis leur rencontre, elle pense souvent à lui bien qu’elle essaye de tout faire pour tout oublier… Mais ‘était sans compter sur la ténacité et la détermination de ce dernier pour essayer de vraiment se faire pardonner et d’apprendre à la connaître. C’est un personnage qui m’a vraiment plu car sous sa fragilité dû au traumatisme subi, elle saura se montrer forte et surtout jamais elle ne se victimise alors que ce serait si facile de le faire. Elle se remet même en question et donne la possibilité à son agresseur de s’expliquer sur son geste ce qui lui enlèvera un poids immense qu’elle portait sur ses épaules et son cœur jusque là ! Mais pour autant, Loren saura-t-elle pardonner à son Bourreau ? Pourra-t-elle tourner la page de cet événement traumatisant qui lui pourri la vie depuis plusieurs mois maintenant ? Et si finalement elle s’était trompée et que Matthias, alias le Bourreau, n’était pas celui qu’elle pensait qu’il était ?

Tant de questions dont vous trouverez les réponses lors de votre lecture…

Matthias purge une peine de prison pour un cambriolage qui a mal tournée car il y a eu un blessé par balle, à savoir Loren. Il semble pourtant plein de culpabilité et de remord comme si il cachait quelque chose ou ne s’expliquait pas vraiment son geste. Suite aux conseils de son avocat pour alléger sa peine de prison, il va demander à rencontrer sa victime et là le déclic : tout va changer pour lui. D’ailleurs il n’hésitera pas à s’épancher sur son passé et ce qui l’a poussé à en arriver là auprès de la jeune femme et Loren lui pardonnera facilement. Mais ce dernier ne semble pas vouloir en rester là car pour des raisons qu’il ignore encore il a envie de s’impliquer dans la vie de cette dernière et de gagner sa confiance. Matthias est un personnage qui m’a vraiment touché car sous ses airs de bad boy on découvre un jeune homme qui a déjà bien souffert dans la vie et qui se retrouve à faire des « con**ries pour loyauté. Envers qui ça je vous laisse le découvrir ! On voit qu’il regrette vraiment son geste et qu’il cache au fond de lui une certaine fragilité. J’ai été agréablement surprise par son évolution tout au long du roman et sur les choix qu’il fera pour son avenir même si certains sont vraiment durs pour lui. Au final on s’aperçoit qu’il n’est pas celui que l’on pensait et on le découvrira sous un autre « angle » ce qui m’a fait craquer lol

Les personnages secondaires ont une place importante dans l’histoire mais par contre je regrette un peu qu’ils ne soient pas assez développés, à mon goût (c’est juste mon avis) notamment en ce qui concerne Millie qui a une grande place dans la vie de Loren.

L’histoire est prenante tellement prenante que l’on accroche dès les 1ères lignes et que l’on ne voit pas les pages se tourner, ce qui fait que l’on arrive vite à la fin du roman (qui est un peu court et que j’aurai bien aimé plus long) et qu’on n’a qu’une envie : en avoir encore plus !!! surtout que l’auteure nous donne juste de qu’il faut quand il le faut sans tomber dans des extrêmes. 

Vous l’aurez sans doute compris, c’est l’histoire d’un reconstruction pour l’un et de culpabilité grandissante pour l’autre (surtout après leur rencontre) qui va pourtant les rapprocher alors que tout semble les opposer si ce n’est cet événement dramatique « commun » qui lui les liera à jamais ! Alors que l’on pensait tout avoir découvert et s’imaginer l’issue finale, l’auteure nous livre quelques vérités et des rebondissements dont nous ne nous attendions pas et qui vont remettre en cause absolument tout et apporter une « dimension » supplémentaire à l’histoire. Et si finalement les apparences étaient trompeuses et la vérité détournée, qu’en serait-il ? Et puis que dire de cette fin étonnante qui m’a laissé sur le c*l mais qui en même temps m’a touchée.

L’intrigue est vraiment menée à bien entre action, sentiments intenses et émotions fortes sans oublier la romance qui se mettra en place en « arrière-fond » , éléments importants qui nous tiennent en haleine tout au long de notre lecture.

La plume de Marilyn Weiss est moderne, prenante, captivante et addictive. La narration se fait du point de vue des 2 personnages ce qui nous permet d’avoir le ressenti de chacun d’eux en « temps réel », d’apprendre à mieux les connaître et avoir plus d’éléments sur l’intrigue ce qui nous apporte tout un panel d’émotions fortes et intenses.

Il s’agit ici d’une romance mêlant action, sentiments naissants et amour que je vous conseille de découvrir sans plus attendre car c’est un réel coup de cœur pour moi.

 

Je remercie mon partenaire Evidence Editions pur sa confiance et ce sp ainsi que Marilyn Weiss pour ce très bon moment de lecture.

Publié dans Auto-édition, Chroniques d'Elina, Service Presse

Pretty one dolls – À la vie à la mort de Nathalie P. (by Elina)

Pretty One Dolls A la vie à la mort

vecteur calendrier15 octobre 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 245 pages

Themes_B Romance Contemporaine – Oneshot – Action – Passion – Amitié – Tatouages

auto-édition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook / 16,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Réédition

La Nouvelle-Orléans… Ma terre d’accueil. L’endroit où j’ai trouvé refuge et où mon existence est toute tracée. Les connaissances que j’ai ici remplissent mes soirées et mon passe-temps favori fait vibrer tous mes sens. Les défis, l’adrénaline, le danger, les courses sauvages… Voilà ce qui me tient en alerte ! Mais par-dessus tout, c’est grâce à cela que j’ai rencontré la personne qui me maintient en vie. Lui compte bien plus pour moi que quiconque, mais il ne le voit pas encore. Pourtant… il ne sait rien de moi. Et surtout pas, que mon enfer va réapparaître…

 

elina

La vitesse, l’adrénaline voici ce qui la tient en vie, ainsi que celui pour qui son cœur bat. Elle pensait avoir laisser l’enfer derrière elle, mais le diable n’est jamais là où on l’attend et il pourrait bien réapparaître plus tôt que prévu….. 

Je découvre ici les écrits de Nathalie P. et j’ai plongée dans cette histoire à 100 à l’heure. 

L’histoire est tour à tour raconté par les deux héros. Elle, forte, fonceuse, elle croque la vie à pleine dent et l’on comprend vite que son passé n’était pas rose. 

Lui, tatoueur, casse-cou, raide dingue de cette fille, il garde ses secrets pour lui. Mais n’est-ce pas un risque où est-il contrôlé ? 

Chacun à ses secrets, aucun ne les révèle à l’autre, pour se protéger ? Pour le protéger ? Mais lorsque la vérité éclate pourront ils s’en relever ? Où cela les mènera-t-il à leur perte ? 

L’histoire est intense, Nathalie ne nous ménage pas. 

Nous prenons plaisir à découvrir ses deux accros à l’adrénaline. Une histoire à découvrir. 

 

 

Le blog remercie sa partenaire Nathalie P. pour sa confiance et le très beau moment de lecture d’Elina.

 

Publié dans Auto-édition, Chroniques de Flo, Service Presse

Une nuit à Montmartre de Caroline Costa

Une nuit

vecteur calendrier5 novembre 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 62 pages

Themes_B Montmartre – hôtel – famille – Floride – Achat / vente – nuit – rencontre – amour

auto-édition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 Ebook inédit et offert par l’auteure

 

Pour découvrir le roman cliquez ici

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Parker Flemming – Miami
Mes clients sont de riches investisseurs et veulent le meilleur.
Je ferais tout pour les satisfaire !

Solène Sagan – Paris
Je ne me lasserais jamais du charme de notre bel hôtel familial.
J’aime que les clients s’y sentent chez eux.

Il suffit d’une nuit…

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Une nouvelle que j’ai pu découvrir en avant-première grâce à la confiance et la gentillesse de l’auteure Caroline Costa. Après avoir lu juste le ptit « speech » de Caroline et sans avoir eu le résumé je me suis lancée dans cette histoire que j’ai trouvé vraiment superbe et que j’aurai aimé même plus longue tellement j’étais prise par ma lecture.

« Une nuit à Montmartre » est la rencontre entre 2 personnes qui ne se connaissent pas et que tout semblent opposés mais qui pourtant ont un « intérêt » commun, et justement c’est ce dernier qui va tout changer entre eux mais aussi et surtout dans leur vie.

Parker Flemming habite à Downtown, Floride. Il est grand, athlétique et respire l’assurance à plein nez. C’est un homme d’affaire à qui tout réussi. En effet, il travaille dans une entreprise spécialisée dans l’hôtellerie de luxe dont il est le directeur, à savoir achat de revente de grands établissements pour de riches propriétaires américains. Concernant sa vie privée, il est célibataire car ce qu’il aime par dessus tout c’est son boulot au détriment de ses petites-amies qui en ayant marre finissent par le laisser tomber. Alors qu’il se rend à Paris pour finaliser la vente d’un futur achat, i fera la connaissance d’une charmante jeune femme qui va le chambouler et avec qui il passera une nuit torride. Mais le lendemain matin, il va vite déchanter quand il se rendra compte que cette dernière est la propriétaire, avec son père et son grand-parent, du bien que Parker souhaite acheter… Ce beau voyage va se transformer en cauchemar car la jeune femme n’est pas décidé à se laisser « dépouiller » de son bien mais il apprendra également une très mauvaise nouvelle concernant son entreprise qui va changer sa vie et son avenir mais ce dernier n’a pas peur de « retrousser » ses manches comme il l’a fait dans le passé car il a commencé comme simple agent immobilier et a gravi touts les échelons par sa volonté et son travail acharné. 

Que s’est-il passé à Paris ? Quels sont les problèmes rencontrées par son entreprise ? Qui est cette charmante jeune femme qui semble l’avoir chamboulé bien plus qu’il ne l’aurait voulu ??? 

Parlons ensuite de Solène Saga, 31 ans, propriétaire et gérante de l’hôtel « La Villa Jean Parfait », qui est un bien familiale. Elle vit sur la Butte Montmartre  dans un bâtiment où se côtoient 3 générations à savoir son grand-père, son père et elle. Chacun gère son affaire et la bonne entente est de rigueur… Enfin jusqu’à ce que Solène apprenne que ces derniers veulent vendre SON hôtel à des investisseurs américains et que l’un de leur émissaire ne va pas tarder à venir leur faire signer les papiers de vente. Mais c’est sans compter sur la détermination de cette dernière car l’hôtel c’est son « bébé » et en apprenant le projet de vente elle a l’impression que quelque chose se brise en elle. Alors qu’elle chante en s’accompagnant au piano dans le cabaret de son grand-père afin d’évacuer ce qui la ronge (en effet la musique est sa seule échappatoire en dehors de son hôtel) elle va faire la rencontre d’un inconnu avec qui elle va vivre une belle nuit de volupté et de plaisir mais qui va se transformer en cauchemar le lendemain quand elle comprendra que ce dernier est l’émissaire envoyé par le groupe américain pour essayer de lui forcer la main pour la vente de l’hôtel. La belle n’a pas dit son dernier mot et ne se laissera pas marcher sur les pieds ce qui nous offrira de beaux moment « explosifs » mais aussi marrants… J’adore ce genre d’héroïne avec un caractère bien trempé et qui ne se laisse pas dicter sa conduite. Le genre d’héroïne qui « peuplent » les romans de Caroline Costa et c’est sûrement pour cela que j’attaque toujours ses romans avec autant d’impatience lol

Dès leur première rencontre au cabaret, Solène et Parker vont se sentir attirer l’un vers l’autre et y a même plus entre eux car on a de suite l’impression qu’un lien invisible les lie sans qu’ils n’y comprennent rien de plus… un lien que tien ne pourrait séparer ni détourner leur attention l’un de l’autre. D’ailleurs dès que Parker entend la voix de Solène alors que cette dernière chante, il retient son souffle tout comme le reste du public et a même l’impression que la chanson qu’interprète la jeune femme a été écrite pour lui et surtout que cette dernière s’adresse directement à lui et uniquement à lui ! Après une merveilleuse nuit passé ensemble ils vont vite déchanter quand ils se retrouveront pour affaires car en effet Parker est venu à Paris pour acheter l’hôtel de Solène mais cette dernière y est farouchement opposée. Elle ne se laissera pas faire et cela ne fera qu’attiser le désir qu’à Parker pour cette jeune femme qui le chamboule au plus haut point lol Mais alors que les 2 parties ne voulaient pas plier, le destin semble donner un coup de pouce à Solène car des événements imprévus vont surgir et cela aura des répercussions sur nos 2 personnages qui devront faire des choix notamment concernant leur avenir.  Serait-il commun ou non ? Telle est la question et je vous laisse le découvrir par vous-même !!!

La plume de Caroline Costa est toujours aussi belle, émouvante, sincère, envoûtante et surtout addictive. Elle arrive à nous faire ressentir les émotions et sentiments des personnages ce qui nous fait passer par tout un panel de sensations fortes et intenses. Dès le début elle nous embarque dans son histoire et difficile d’en décrocher avant d’en arriver à la fin. Une nouvelle coup de cœur dont je n’aurai pas été dérangée si elle était plus longue lol

Une très belle histoire toute en douceur avec des mots justes et des personnages qui sauront vous toucher et vous embarquer dans le récit de leur rencontre et que je vous conseille de découvrir sans plus attendre surtout qu’elle avait été retenue parmi les 3 finalistes du concours organisé par les Editions Albin Michel qui est un très beau cadeau avant les fêtes de fin d’année, comme une sorte de cadeau de Noël avant l’heure mdr.

Je remercie Caroline Costa pour sa confiance et ce merveilleux moment de lecture.