Publié dans Service Presse

Healing’s Place tome1 : A deux pas de toi de Thaïs L. chez Erato Editions

thaïs

vecteur calendrier 16 septembre 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 147 pages

Themes_B RencontreRelation Amoureuse – Nouveau départ – Passé – Perte d’êtres chers – Passion

16708678_1510407415650612_4105875821384282386_n Erato Editions

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 5,99 € – Ebook / 15,99 € – Broché

 

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Lorsque Eléa rencontre Evan dans un bar, sa vie est en train de lui échapper. Seule depuis plusieurs années, elle lutte en vain pour se construire un avenir.
Il est beau, protecteur et son passé lui colle à la peau.
Il n’est pas pour elle mais comment résister alors que le hasard s’efforce de les mettre sur le même chemin?

 

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un coup de cœur pour cette romance portant sur le nouveau départ suite à la perte d’êtres chers et la descente aux enfers, le racisme face à la couleur de peau et la jalousie… Un super moment de lecture pour moi et c’est pourquoi je vous le recommande !!!

C’est le 3ème roman que je lis de cette auteure, Thaïs L., tous d’un style différent et j’adore toujours autant sa plume qui est fluide, moderne, légère et très juste sans fioritures ni chichis lol L’auteure nous invite petit à petit au cour de l’histoire et l’intrigue nous prend dans son sillage sans même que l’on s’en rende compte auprès des personnages. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé que le roman soit fait du point de vue surtout des personnages principaux, Eléa et Evan bien que parfois le point de vue d’Eileen ou Thomas nous apportent certaines informations et/ou précisions sur certaines scènes.

Alors concernant Eléa, elle m’a tout de suite touchée par sa fragilité dans un 1er temps avec sa situation après la perte d’êtres chers… Bien qu’au bord du gouffre, si l’on peut dire, elle espère toujours que le destin lui fera un signe et elle ne sera pas au bout de ses surprises. Alors qu’elle pénètre dans un bar afin de s’abriter de la pluie, elle redeviendra l’espace de quelques instants une jeune femme enjouée et qui s’amuse… Mais la dure réalité de sa vie va lui revenir en pleine face tel un boomerang. Mais c’était sans compter sur sa rencontre avec Eileen, croisée un peu plus tôt dans le bar où cette dernière travaille en tant que serveuse et qui aura envie d’aider Eléa coûte que coûte… Cette dernière pourra aussi compter sur Thomas qui deviendra son ami mais aussi patron. Elle croisera le beau Evan, qui l’intriguera autant qu’il l’attirera car ce dernier est l’ami de Thomas. Bien que son passé soit triste et qu’elle ait du mal à se confier et accepter facilement l’aide des gens, on découvre au fur et à mesure une Eléa fougueuse, forte et séductrice, enfin surtout avec Evan?

Oh la la que dire d’Evan si ce n’est qu’il fait « office » de badboy car il vient de sortir de prison mais est bien décidé à reprendre sa vie en main… Après la perte tragique de sa sœur et son meilleur ami, il a sombré et a laissé sa colère prendre le dessus ce qui lui a valu des soucis judiciaires… De plus, il est fâché avec ses parents riches, qui ne pensent qu’à paraître et leurs conditions sociales et qui n’ont pas hésités à le renier pour ne pas ruiner leur réputation… Pfffff je leur en donnerai des baffes à ces gens surtout que lorsqu’ils reviennent dans sa vie, alors qu’il fait tout pour avoir une  vie saine, c’est pour le rabaisser, le manipuler de la pire des façons avec du chantage tout ça pour une question d’argent et d’héritage. Evan est assez mystérieux et parle peu de son passé et sa famille. Il essaye de contenir sa rage et sa colère à travers la boxe. Derrière ses allures de « gros dur », on découvre un homme blessé mais qui fait tout pour s’en sortir et avec un grand cœur, toujours prêts à tout pour aider les personnes à qui il tient.

Eileen et Thomas auront une grande place dans l’histoire et je les ai beaucoup appréciés. Thomas prendra plus de place surtout avec le rebondissement de la fin de l’histoire et j’ai vraiment hâte de découvrir le prochain tome…. 

En résumé, une super histoire qui sort des sentiers battus de part les personnages mais aussi avec une intrigue prenante qui arrive petit à petit au cours de notre lecture… Donc un seul conseil : allez vite la découvrir.

 

Je remercie mon partenaire Erato Editions pour sa confiance et ce SP mais aussi Thaïs L. pour ce très bon moment d’évasion littéraire.

Publicités
Publié dans Service Presse

Et j’ai choisi de vivre de Marilyse Trécourt chez Librinova

Et j'ai choisi de vivre

vecteur calendrier 10 août 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 244 pages

Themes_B SuspicionEnquêteCoupleSecretsétats-unisAvocat

1743573_736583776365996_2133253531_n Librinova

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 2,99 € – Ebook / 13,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

« — Allô, pouvez-vous envoyer une ambulance ? C’est pour mon mari. Il… il est inconscient. »
Alice et Maxime avaient un rêve : s’installer aux Etats-Unis pour ouvrir une boulangerie en plein cœur de Manhattan. La vie les a exaucés, même au-delà de leurs espoirs.
Jusqu’au jour où le cauchemar commence. Maxime est retrouvé inanimé, souffrant d’un traumatisme crânien. Que lui est-il arrivé ? Pourquoi Alice est-elle suspectée, alors qu’elle l’aime depuis leur premier regard ? Que cherche-t-elle à cacher, au péril de sa propre vie ?
Une histoire qui sonde les secrets qui sommeillent au fond de nous, ceux que l’on ne se pardonne pas, ceux qui reviennent nous hanter alors qu’on les croyait enfouis dans les cendres du passé.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un joli roman que j’ai découvert avec une très belle histoire, des personnages qui ne sont pas forcément ceux que l’on pense mais parfois un peu triste… J’ai beaucoup apprécié cette lecture et j’aime toujours autant cette auteure qu’est Marilyse Trécourt que j’avais pu découvrir avec son roman L’ombre du papillon.

L’histoire commence par l’appel affolé d’Alice qui a trouvé son mari inanimé dans une marre de sang… Le ton est de suite donné et on comprend que l’histoire ne sera pas de tout repos et que tout n’est pas simple !!! Que s’est-il passé ? Alice y est-elle pour quelque chose ? Telles sont les 1ères questions que l’on se pose et j’avoue avoir été intriguée par l’attitude d’Alice alors qu’on la soupçonnait de quelque chose… Je l’ai trouvé très forte d’accepter ainsi son « destin » et elle semble même résolue. Je me suis posée beaucoup de questions à son sujet car on voit bien qu’elle aime plus que tout son mari (grâce aux flasbacks sur des événements de leur passé comme leur 1ère rencontre, etc..) mais qu’elle cache également quelque chose qui l’a changé à tout jamais et a l’air de la « hanter ».

J’ai beaucoup apprécié le fait que la narration se fasse à plusieurs voix car cela nous donne le ressenti des personnages mais aussi quelques infos sur leur passé, leur quotidien, sur certains événements. Ainsi on peut également apprendre à connaître Maxime lors de son coma et comprendre sa réaction à son réveil. Par contre je l’ai trouvé assez injuste envers sa moitié préférant écouter les conseils d’une « presque-inconnue »…

2 personnages m’ont donné du fil à retordre car je n’ai jamais su sur quel pieds danser face à eux et leur comportement. Ce sont Léo, le jeune apprenti boulanger venu de France pour travailler auprès de Maxime que je trouvais assez distant voir effacé quant au drame touchant ses patrons et bien entendu Bradley, client de la boulangerie, ami d’Alice et devenu son avocat… Alors ce dernier me mettait en confiance dès le début  mais bien vite des doutes ce sont insinués en moi et j’ai chercher le moindre indice pouvant me mettre sur la voix et quelle ne fût pas ma surprise lors des révélations.

Alors si vous voulez lire une histoire prenante, captivante mêlant suspense, rebondissements avec des personnages attachants, cachant bien leur jeu et bien je vous promets que vous ne serez pas dessus…

D’autant que la plume de l’auteure Marilyse Trécourt est très fluide, simple sans fioriture inutile et tellement réelle… 

 

Je remercie Librinova et Marilyse Trécourt pour ce sp et ce bon moment de lecture.

Publié dans Service Presse

Red stories épisode 4 : Pardonnez nos offenses de G.H. David chez Pandorica Editions

RED

vecteur calendrier 25 octobre 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 91 pages

Themes_B Belfast – Milices – Disparition – 1er amour – Enquête – Alliés – Trahisons – Révélations

pandorica

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 2,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

La mort a le gout du sang, les souvenirs celui de la cendre. Réveiller les démons du passé nous a mis en danger Sean et moi. Pourtant, derrière les doutes et l’effroi je perçois l’espoir. Peu m’importe les risques à prendre tant que je peux venger ceux que j’aime.

J’avais fait le serment de ne jamais abandonner Dorothy, j’avais juré quoi qu’il advienne, je la retrouverais. Aujourd’hui, l’heure est venue de tenir ma promesse. Dans les terres d’Irlande, les souvenirs ont un goût de cendres et la vengeance, la couleur du sang. Deux fratries de clans opposés et amour impossible.

 

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un final en apothéose qui confirme mon coup de cœur pour cette série envoûtante et addictive… Mais aussi un ptit pincement au cœur de « quitter » cette histoire et ses personnages auxquels je m’étais tant attachée.

Dans ce final on se rend compte que parfois toutes les vérités ne sont pas forcément faciles à dire mais surtout à encaisser car elles mettent à mal des certitudes que l’on pensait voir et peuvent réduire à néant les alliances passées !!! 

J’ai vécu la lecture de cet épisode comme un apnéiste tellement j’en ai eu le souffle coupé par le stresse de savoir si Jenny, Sean et leurs alliés allaient finalement mener à bien leur mission, l’espoir d’un Happy End et les doutes quant à la « paix » en Irlande car on voit que des groupes clandestins essayent de rallumer le brasier afin d’élargir leurs affaires et leu champs d’action n’hésitant pas à semer la mort sur leur passage… Des rebondissements qui nous gardent dans une lecture bien rythmée et ne nous laisse pas de répit car on se sent vraiment au cœur de l’action.

Une fin à couper le souffle et qui a failli me faire hurler à l’injustice, au « sadisme » bien connu de l’auteure G.H. David pour jouer avec nos émotions mais ouf une ptite surprise fût la bienvenue !!!! Mais chuttttt vous n’en saurez pas plus !!!

Merci G.H. David pour ce Roméo et Juliette des temps modernes sur « guerre » d’Irlande que j’ai découvert grâce à toi et tes recherches poussées car on sent très bien que tu t’es énormément documentée pour être au plus proche des faits réels… 

Donc vous l’aurez compris énorme coup de coeur pour cette saga que je vous recommande sans plus attendre.

 

Je remercie mon partenaire Pandorica pour sa confiance et ce sp et vivement sa sortie papier pour qu’il vienne embellir ma belle étagère spécialement dédiée à cette auteure que j’admire et apprécie beaucoup. A toi ma Geny ait confiance en toi et en ta faculté de nous embarquer dans tes récits !!!

Publié dans Service Presse

Red stories épisode 3 : Œil pour œil de G.H. David chez Pandorica Editions

red

vecteur calendrier 18 octobre 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 81 pages

Themes_B Belfast – Milices – Disparition – 1er amour – Enquête – Alliés – Trahisons – Révélations

Pandorica Pandorica Editions

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 2,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Dans certains quartiers de Belfast le temps semble avoir été suspendu. Sur les murs de Falls road, l’histoire de la ville s’étale en couleur pour que personne ne perde la mémoire.

Moi, je n’ai rien oublié de mon passé dans les milices. Des embuscades improvisées aux interrogatoires glauques au fond des caves, tout est gravé dans mon esprit. J’ai été d’un côté de la barrière avant de me retrouver de l’autre, j’ai gagné mes galons avant de les perdre. Mais ce que j’ai laissé derrière moi m’a fait plus mal encore : aujourd’hui je reviens pour prendre ma revanche et conjurer le sort. Dans les terres d’Irlande, les souvenirs ont un goût de cendres et la vengeance, la couleur du sang. Deux fratries de clans opposés et amour impossible.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Toujours autant enthousiasmée par cette saga qui se veut vraiment addictive et qui confirme mon coup de cœur.

Dans cette épisode, les révélations vont commencées à se faire connaître et l’on devine bien pourquoi Jenny est en danger… En effet, en enquêtant sur une vieille « affaire », elle a réveillé de vieux démons qui feront tout pour que l’ultime vérité n’éclate… Heureusement qu’elle peut compter sur Sean, son amour de toujours. Par des flashbacks vraiment bien placé on en apprend un peu plus sur le sombre passé de nos 2 personnages principaux mais aussi ce que leur rapprochement à l’époque à provoquer.

Alors qu’ils retournent à Belfast pour avoir des réponses aux questions qu’ils se posent et qui leur seraient bien utiles pour arriver à leur but, des « ennemis » inattendus se mettront sur leur chemin et se montreront très féroces. En qui peuvent-ils avoir confiance ? Et si finalement nos ennemis sont plus proches de nous qu’on le pensait ???

Ce sont les réponses que vous trouverez, du mois en partie, en découvrant vite cet épisode ou en vous mettant à lire cette superbe saga qui rend addictif !

La plume de l’auteure G.H. David est toujours aussi envoûtante et fluide avec un rythme très soutenu qui ne vous laissera pas le moindre répit pendant votre lecture mais c’est ça la « touche de génie » de l’auteure… Nous faire vivre à 100 à l’heure l’histoire en compagnie des personnages tant et si bien qu(on a l’impression d’appartenir nous aussi à l’histoire lol

Vivement le 4ème et ultime épisode pour savoir si l’énigme « Dory » sera enfin résolue ?!

 

Je remercie mon partenaire Pandorica pour sa confiance et ce sp mais aussi G.H. David pour cette ptite pépite qui m’attire inlassalement à ne pas lever mes yeux de ma lecture avant les derniers mots écrits… parfois j’essaye même de  tourner des pages supplémentaires sur ma liseuse mais non y en a pas plus et faut attendre l’épisode suivant non sans une grande impatience mdr

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di … Pierre Thiry

Leticia

Je remercie tout d’abord Pierre d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 21/12/16

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

THIRY, Pierre

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Je m’appelle Pierre Thiry, je suis Lorrain d’origine mais je vis en Normandie. Je suis animateur d’ateliers d’écriture et auteur. Je peux me définir comme un passionné des mots, de langues et d’écriture… J’adore les librairies et les livres. Modestement j’en ai publié quatre :

« Ramsès au pays des points-virgules » (fiction fantaisiste pour tous lecteurs de dix à cent-dix ans),

« Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines » (un conte pour enfants), « Le Mystère du pont Gustave-Flaubert » (un roman ou un « polar décalé »),

« Sansonnets un cygne à l’envers » (ou « Cent sonnets insignes allant vers… » un recueil de cent courts textes : des sonnets…

J’ai eu la chance que ces livres intéressent des internautes qui en ont parlé par exemple sur le forum Babelio

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Lorsque j’étais petit je disais volontiers : « Quand je serai grand, je serai écrivain… » Et quand je suis devenu grand, j’ai été assez déçu de ne pas devenir complètement écrivain.

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

Dès que j’ai appris à le faire. Ce sont les premiers livres que j’ai aimé qui m’ont donné envie d’écrire. Mais j’ai sans doute aussi bénéficié d’un entourage amical et familial favorable à cela.

De quoi vous ne pourriez pas vous passer ?

De mes livres.

Votre émission de tv favorite :

« Apostrophes » de Bernard Pivot, c’est une émission qui était diffusée tous les vendredi soir. http://www.ina.fr/video/I00008392/claude-hagege-et-raymond-devos-video.html Ensuite il y avait le « Cinéma de minuit ». Je regardais souvent les deux. Ces émissions n’existent plus je crois… Je  n’ai plus la télévison.

Votre film favori :

« Playtime » de Jacques Tati. C’est le film que j’aime aujourd’hui (https://www.youtube.com/watch?v=ZO3SIkso0QQ) . Vous m’auriez posé la question hier j’aurais peut-être répondu « Les Petites marguerites » de Vera Chtylova (http://www.dailymotion.com/video/x7kwuw_les-petites-marguerites_shortfilms ) et avant hier j’aurais  assuré que c’était  « Drôle de drame » de Marcel Carné (https://www.youtube.com/watch?v=ZDce7Kl_LDo) , et puis il y a quelques années j’aurais évoqué « To be or not to be » d’Ernst Lubitsch. Mon film favori change sans arrêt (comme les images qui ne cessent de défiler).

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Moi-même. J’imagine que ce film serait un documentaire, il serait donc naturel que je joue mon rôle. Et puis si c’était un film de fiction, j’aimerais également jouer à être moi-même.

Votre série favorite :

« Grey’s anatomy » un peu par nostalgie, à cause de souvenirs que cette série m’inspire mais aussi par esprit de contradiction parce-que je n’aime pas les hôpitaux… J’aime bien aussi Kaamelot, Petits meurtres d’après Agatha Christie. Je regarde aussi avec plaisir les vieilles séries comme « Zorro » ou bien « Chapeau melon et bottes de cuir »…. Mais je ne passe pas ma vie devant la télévision et d’autant plus que je n’aime pas la télévision. Je préfère lire, écrire ou aller au cinéma.

Votre chanson préférée :

« Why » par Tracy Chapman (https://www.youtube.com/watch?v=K-WpxSrmV4Y ). C’est ma chanson préférée du moment. Je change souvent dans mes coups de cour musicaux. J’aurais pu vous citer « Browning » par Edith Piaf, « Il fait trop beau pour travailller » par Les Parisiennes » ou bien encore « Hit the road Jack »  par Ray Charles et les raylettes. Et puis j’oublie Benabar, Jacques Brel ou Serge Gainsbourg, Georges Brassens ou Ella Fitzgerald, Boris Vian ou Henry Salvador… J’ai énormément de chansons préférées… J’en évoque souvent quelques-unes dans mes livres…

Votre idole :

Je ne crois pas en avoir d’idoles mais il y a des gens que j’admire beaucoup… Je ne peux tous les citer mais il y en a que je ne peux oublier : Lawrence Sterne l’auteur de « Vie et opinion de Tristram Shandy » ou bien Malherbe (considéré comme l’un des initiateurs de français moderne), Montesquieu (un des fondateurs de la sociologie), Gustave Flaubert, Stendhal, Martin Luther King, Jean-Sébastien Bach ou Mozart ou bien encore Kierkegaard écrivant sur Mozart ou encore Raymond Devos ce formidable virtuose des mots… Il y a tant de noms qu’il faudrait citer.

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Je prépare du café.

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose le plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Ma plus grosse honte ? Heu je ne sais pas… peut-être en retard dans mon travail d’écriture… La chose la plus drôle qui me soit arrivée dernièrement ? Avoir dédicacé mon petit conte Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines à une petite fille s’appelant Shéhérazade comme la narratrice des Contes des mille-et-une nuits. Cela m’a amusé, mais intimidé aussi…

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Je n’en ai aucun à part le fait de préparer du café le matin et d’écrire tous les jours et de ne m’endormir avant d’avoir lu au moins un chapitre…

Croyez-vous au destin ?

Qu’est-ce que le destin ? Est-ce une force inexorable à laquelle on ne peut échapper ? Est-ce simplement une manifestation du hasard ? Mais qu’est-ce que le hasard ? Le destin n’est-il pas le simple aboutissement de notre liberté ? Mais qu’est-ce que la liberté ? Je crois en la liberté sans savoir exactement ce dont il s’agit… Il faudrait peut-être écrire une infinité de livres nouveaux pour répondre à votre question.

Quelle est votre phrase culte favorite  ? Et votre citation favorite  ?

 

J’applique volontiers à l’écriture une citation d’un auteur japonais Okakura Kakuzo dans « Le livre du thé ». A mes yeux écrire c’est « accomplir quelque chose de possible dans cette chose impossible que nous savons être la vie ». Il y a également une citation de Gustave Flaubert que j’aime beaucoup : « Aucun génie n’a conclu et aucun grand livre ne conclut ! parce que l’humanité elle- même est toujours en marche et qu’elle ne conclut pas… »

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Ma plus grande qualité : la patience… Mon plus gros défaut ? L’impatience…

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

L’expression « Il faudrait que… »

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Il me semble que l’amitié ne peut être que réelle… Mais c’est une affaire compliquée. Sur ce sujet il y a encore beaucoup de livres à écrire… Ceux que j’écris ont toujours un rapport avec mes amitiés.

 

5 Vos livres

Le livre que vous lisez actuellement :

C’est un bouquin qui m’amuse beaucoup et que je prends le temps de lire pour pour me détendre : « Bons baisers de Mesménie » de Fabienne Betting, une auteur rencontrée au Salon du livre de Villennes-sur-Seine auquel j’ai participé dernièrement. Mais je lis toujours plusieurs livres à la fois. Sur ma table de nuit j’ai aussi les poésies de Malherbe, les ouvres complètes de Montesquieu et quelques romans de Jules Verne…

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

« Vie et opinions de Tristram Shandy » de Lawrence Sterne c’est un de mes romans cultes. Mais dans cette catégorie, il faudrait aussi que je cite « L’homme qui rit » de Victor Hugo, « Vingt-mille lieues sous les mers » ou « Mathias Sandorf » de Jules Verne, « Les lettres persanes » ou « L’Esprit des lois » de Montesquieu, « La Chartreuse de Parme » de Stendhal…

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Je n’en ai pas. J’écris dès que je peux, là où je suis.

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

« Sansonnets un cygne à l’envers. » parce-que c’est le dernier publié et qu’il a reçu beaucoup de beau retours de lecture de la part de ses lecteurs… Mais il est difficile de n’en choisir qu’un seul. J’ai aussi un petit faible pour « Ramsès au pays des points-virgules » parce-que c’est un petit conte loufoque et absurde mais aussi parce-qu’il a fait l’objet d’un mémoire de Master « Littérature française » à l’Université de Constantine en Algérie et que cette année scolaire il est étudié comme « ?uvre au programme » en classe dans un C.F.A.

Cependant celui que je préfère vraiment avant tous les autres est l’un de ceux que je suis en train d’écrire et qui n’est pas encore fini et qui j’espère sera à la hauteur de mes attentes…

Quel est votre personnage, parmi vos personnages, préféré ?

Charles Hockolmess le chat noir au chapeau melon que j’ai inventé pour « Ramsès au pays des points-virgules » et qui réapparaît dans « Le Mystère du pont Gustave-Flaubert ». J’aime bien également Isidore Tiperanole du conte « Isidore Tiperanole  et les trois lapins de Montceau-les-Mines » mais aussi Salammbô la bibliothécaire (et danseuse) dans « Le Mystère du pont Gustave-Flaubert…

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

Aucun en particulier… Je peux écrire un peu partout. J’écris chez moi à mon bureau, dans un café, dans le train ou dans l’autobus…

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Steven Spielberg !!! Vous le connaissez ??? Ah ! Ah ! Ah ! Cela m’amuserait beaucoup que Steven Spielberg fasse un film à partir du « Mystère du pont Gustave-Flaubert » !!! Mais y parviendrait-il ? Je crois que je préfèrerais que ce soit un réalisateur français. Si vous en connaissez un que vous voulez me le présenter et que vous arrivez à le convaincre n’hésitez pas. Mais il y aura sans doute un gros travail d’adaptation à faire.

 

indexVos projets

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2017 (et les suivantes) ?

En 2017 j’espère animer de nombreux ateliers d’écriture en multipliant les lieux afin de toucher un plus grand nombre de participants (vous pouvez en suivre la programmation sur mon site internet ici http://charles-hockolmess.e-monsite.com/pages/ateliers-d-ecriture-animes-par-pierre-thiry-1.html )

J’ai également quatre ou cinq projets d’écriture en cours dont deux que je devrais bientôt finir. J’espère les publier en 2017 (les autres devraient voir le jour plus tard).

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Je serai présent en tant qu’auteur sur plusieurs salons dans les mois à venir. Je dédicacerai mes livres le 12 mars au forum « Vivre et l’écrire » un salon du livre organisé à Triel-sur-Seine dans les Yvelines. Entre le 24 et le 27 mars (la date est encore à préciser) je serai présent au Salon du livre de Paris également pour y dédicacer mes livres… Je serai probablement présent sur d’autres salons encore mais pour le moment j’attends des confirmations. Pour celles et ceux qui veulent les connaître dates elles seront annoncées sur mon site internet.

 

Publié dans Service Presse

Ensemble tome 1 (réédition) de Sissie Roy chez Lips & Roll Editions

ensemble

vecteur calendrier 14 octobre 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 335 pages

Themes_B New AdultBad boyAttirancePassé douloureuxConflitAmour

Lips

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook / 10,95 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

« Reste loin de lui, il te brisera le cœur ou il te détruira… »

Abby et Brian sont diamétralement opposés. Ils ressentent une attirance inéluctable l’un pour l’autre, et ce même s’ils ne peuvent se l’avouer.

Leur rencontre, pourtant catastrophique, changera à jamais leur façon de voir la vie.

Lui, entre dans le quotidien d’Abby comme une explosion, bouleversant ses principes et sa vision des choses. Elle, s’impose dans son existence, l’ébranlant de toutes les façons possibles.

Brian a une vision particulière de l’amour, qu’il préfère éphémère. Mais pour Abby, être ensemble devient un besoin vital pour ne pas sombrer.

Tous la mettent en garde contre lui, têtue, elle n’écoutera que son cœur, alors qu’au plus grand désarroi de tous, Brian multiplie les bévues.

Pour elle, ce n’est qu’une autre bataille à livrer contre le destin.

Pour lui, ce n’est qu’une passade, un moment d’égarement.

Parviendront-ils à s’apprivoiser malgré leurs différences ?

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un coup de cœur pour ce new-adult que je découvre pour la 1ère fois mais dont j’avais toujours entendu parler en bien… Il me tardait de découvrir ce roman et j’ai fut plus qu’enthousiaste !!!

Alors qu’elle a été trahie de la pire des façons par son ex-fiancé, Abby décide de rejoindre son frère Mat qu’elle n’a pas vu depuis plusieurs années (si ce n’est des contacts virtuels) à Los Angeles pour enfin tourner la page sur son ancienne vie et repartir de zéro. Mais rien ne sera facile pour elle car il va falloir qu’elle renoue des liens fraternels avec son frère mais leurs retrouvailles seront « explosives » car ce dernier vient la chercher avec son meilleur ami Brian qui aura de suite réussi à mettre à cran notre douce Abby… Pourtant ils vont bien être obligés de mettre chacun du leur car Brian se trouve habiter la même maison que Mat et par conséquent il deviendra le colocataire un peu trop sexy et style badboy d’Abby… Entre provocations, insultes mais aussi moments touchants et poignants nous ne saurons jamais sur quel pied dansé avec ces 2-là!!!

Abby est une jeune fille simple, un brin renfermée et ayant toujours l’impression de déranger et de ne pas être à sa place où qu’elle se trouve. Elle accorde un peu trop facilement sa confiance et cela lui  jouera des tours… Mais c’est une jeune femme blessée et fragilisée par un passé assez sombre et qui continue de la torturer. A cela s’ajoute cette attirance qu’elle ressent de plus en plus pour Brian mais dont elle doit se protéger car tout le monde lui répète que ce dernier est dangereux et qu’il ne pourra que la faire souffrir. Et pourtant, ce dernier est là quand elle a besoin d’une épaule sur laquelle pleurer, pour la sortir de situations gênantes… Et si finalement c’était elle qui avait raison quand elle pense avoir découvert qui est le « vrai » Brian ?!

Alors Brian c’est vraiment l’image du badboy dans toute sa splendeur : sexy à souhait, piercé et tatoué, au mauvais caractère et qui profite des plaisirs de la « chair » avec des filles à qui il ne promet rien de plus que des « amusements »… Mais on voit bien qu’avec Abby il est tiraillé entre son comportement habituel et une attirance qui devient plus grande de jour en jour et à laquelle il essaye d’échapper sous prétexte qu’Abby est la sœur  de son meilleur-ami Mat… Que cache-t-il ? Pourquoi ne veut-il plus d’attaches envers une fille ? J’avoues que je n’aurai pas eu autant de patience qu’Abby face à son mauvais caractère, à son jeu du chat et de la souris.. et le fait qu’il souffle sans cesse le chaud et le froid.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Si certains sot attachants comme Mat et sa petite-ami Harper (qui deviendra une amie sincère et sur qui Abby peut compter), d’autre qui me font me poser encore quelques questions sur leur sincérité comme Kacey (c’est devenue une amie pour Abby, est là quand elle a besoin d’elle mais un ptit quelque chose me gêne sans que j’arrive vraiment à savoir quoi ?! Seule la suite me donnera tort ou raison lol)et alors il y a ceux que je déteste comme Sam, Jimmy et surtout Zara grrrrrrr j’leur filerai bien des baffes à ces derniers !!! Mais pour savoir pourquoi c’est à vous de le découvrir car ils ont tous une part importante dans l’histoire que ce soit par rapport à Abby ou pour l’intrigue…

La plume de l’auteure Sissie Roy est hyper fluides et les mots glissent d’eux-même pendant notre lecture, elle contient une belle sensibilité qui fait que l’on ressent les sentiments des personnages et les rebondissements et le suspense sont tellement bien dosés qu’on reste suspendu aux mots tellement on veut savoir si cette histoire se soldera par un happy-end !!!

Je remercie mon partenaire Lips & Roll Editions pour sa confiance et ce sp mais aussi l’auteure Sissie Roy pour ce merveilleux moment de lecture… Hâte de découvrir la suite qui est d’ors et déjà dans ma liste de livres à lire lol

Publié dans Service Presse

Tu me l’avais promis…: L’amour est éternel de Céline Musmeaux chez Nymphalis Editions

CM

vecteur calendrier 15 novembre 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 363 pages

Themes_B Amour – Espoir – Maladie

11902556_674239796044629_5203588842978652090_n

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 5,99 € – Ebook / 15,99 € – Broché

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Le monde de Sarah s’effondre. Sa mère avec qui elle vit seule vient d’être hospitalisée. Le diagnostic est là, c’est un cancer foudroyant.

Il ne lui reste plus que quelques mois, voire moins à vivre. Le choc est dur à encaisser pour la jeune femme qui sort à peine de l’adolescence.

Mais alors qu’elle pleure dans la salle d’attente, un garçon s’assied près d’elle pour la consoler. Il s’appelle Raphaël et il semble être un habitué des lieux. Aussi, il trouve les mots justes pour diminuer la peur et la peine qu’elle ressent après cette terrible annonce.

En quelques instants, un lien fort s’installe entre eux. Les sourires timides du jeune homme font rougir Sarah. Ce n’est pourtant pas le moment de tomber amoureuse.

Cependant, les jours passent et le hasard fait qu’ils se croisent encore. Il n’en faut pas plus à Sarah pour obtenir du réconfort auprès de lui. Seulement, il se peut que Raphaël lui ait menti sur ses raisons d’être présent dans cet hôpital.

Comment acceptera-t-elle la vérité ?

Destiné aux lecteurs âgés de 15 ans et plus.

 

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un roman poignant où la mort rôde autour de nos personnages…

Dans ce roman, l’auteure nous oppose les thèmes de la mort et de l’amour… Comment peut-on tomber amoureuse alors que l’on vient de perdre la personne qui nous est le plus chère en notre cœur ?! C’est le dilemme auquel sera confrontée Sarah.

Sarah est une jeune fille de 18 ans qui vient d’apprendre que sa mère vit ses derniers jours ou semaines de vie. Alors qu’elle s’effondre en plein couloir du service d’oncologie, elle fera une rencontre inattendue en la personne de Raphaël. Aussi bizarre que cela puisse paraître, ce dernier semble la comprendre et trouver les mots pour la consoler et lui insuffler sa force. Mais comment se fait-i qu’il comprenne si bien les doutes face à la mort ? Que fait-il dans cet hôpital ? Vient-il voir quelqu’un ?

Ce sont les questions que se posera Sarah, et nous par la même occasion…

Raphaël est le jeune homme qu’on rêvait toutes de rencontrer plus jeune dans nos rêves. En effet, il est gentils, doux, attentionné, sait manier les mots comme personne (il pourrait être écrivain) mais est aussi à la fois un peu mystérieux. Il ne se dévoile que très peu sur sa vie au quotidien. Entre lui et Sarah un lien unique et très fort va se créer mais on verra bien que parfois après avoir fait un pas Raphaël recule de plusieurs autres. Que cache-t-il ? 

Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas spoiler l’histoire car c’est à vous de le découvrir… Je peux juste vous dire que ces jeunes gens m’ont énormément touché car ils seront là l’un pour l’autre envers et contre tout !!!

La plume de l’auteure Céline Musmeaux m’a de nouveau embarquée dans son histoire tant et si bien que j’ai pleuré avec Sarah et Raphaël, j’ai ri de certaines situations et je me suis laissée glisser par le flot des ses mots si touchants et bouleversants.

 

Je remercie mon partenaire Nymphalis Editions pour sa confiance (partenariat reconduit pour l’année 2018) mais aussi Céline Musmeaux pour ses œuvres si criantes de vérité… et les bons moments de lecture passé avec ses romans chaque moi que j’attends avec impatience.

Publié dans Service Presse

7 : Le jeu de tous les péchés de Jenny Louise

7.jpg

vecteur calendrier 13 septembre 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 551 pages

Themes_B AmourÉrotismeHumourJeux érotiquesRomanceSexe

logoae

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Quand une première rencontre laisse un goût amer, accorder une seconde chance n’est pas chose aisée. Alors quand le désir s’en mêle, quand se laisser séduire est plus facile que haïr, le plus simple n’est-il pas d’écouter son instinct, de se laisser guider par ses envies, d’assouvir ses fantasmes, de repousser ses limites pour enfin ouvrir son cœur à l’amour…
Ava était une jeune fille complexée et en recherche d’elle-même lorsqu’elle a rencontré Théo, homme arrogant, sûr de lui et méprisant et le souvenir qu’il lui a laissé est peu flatteur. Mais aujourd’hui, elle revient travailler dans l’entreprise familiale plus confiante, plus affirmée que jamais et son intention est bel et bien de ne pas se laisser impressionner par Théo. Le changement significatif d’Ava n’échappe pas à celui-ci, cependant la jeune femme est farouche. Théo désireux de se racheter à ses yeux se dit prêt à tout pour la séduire et quoi de mieux pour Ava qu’un jeu érotique basé sur les péchés capitaux pour tester la détermination de son nouveau patron à gagner son cœur. 7 péchés, 7 semaines, 7 épreuves et une chance pour Théo de se soumettre à la volonté d’Ava et gagner son amour.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un roman qui m’a vraiment beaucoup plu avec en fond les 7 péchés capitaux pour retrouver la confiance de l’être aimé !!! C’est ce qu’Ava « imposera » à Theo…

Au début du roman, Ava, qui est la fille du patron des éditions Bailey et qui va avoir un poste de directrice de la nouvelle correction romance au sein même de l’entreprise familiale, préfère caché son lien de parenté avec son père Alex, PDG de l’entreprise… On apprend qu’elle y avait déjà fait un stage 4 ans auparavant avec pour « maître de stage » Théo, petit protégé d’Alex. Ce qui devait être un merveilleux moment pour Ava va devenir un enfer car au détour d’une conversation qu’elle a surpris elle apprend que son « mentor », l’homme qui la fait craquer, parle d’elle par derrière méchamment et l’a affublé du surnom d’Ugly Betty… Mais comme dans la série, l’horrible « cocon » va devenir un merveilleux papillon mdr Et c’est là que 4 ans plus tard Ava va devoir collaborer avec son pire cauchemar et même lui faire confiance. Mais comment faire confiance à quelqu’un qui vous a terriblement blessé et qui le fera de nouveau sans vraiment s’apercevoir des conséquences que peuvent avoir ses actes. J’avoues qu’à la place d’Ava je serai de suite aller lui dire mes 4 vérités à Théo et que je lui aurai fait « bouffer » ses mauvaises paroles. Mais Ava est « faible » face à lui et tente de repousser des sentiments qu’elle pensait ne plus ressentir pour lui. Elle devra s’endurcir afin de ne pas retomber dans ses « travers » de l’adolescence. Heureusement pour elle elle pourra compter sur sa meilleure amie Macke (elle deviendra même plus que sa meilleure amie mais chutttttt je ne vous en dirai pas plus mdr) mais aussi sur son assistante devenue amie Molly. Et cette dernière sera beaucoup dans la prise de « maturité » d’Ava, l’aidant même à mettre en place son jeu des 7 péchés capitaux… Mais rien ne sera aussi simple que prévu car des rebondissements viendront prendre place, des vérités mais aussi quelques mensonges nous ferons nous demander si finalement tout rentrera dans l’ordre… Ava m’a autant touchée (quand elle parle des brimades qu’elle a du subir et qu’elle a encore de la bouche de Théo de façon indirecte – mais surtout pour le cadeau qu’elle veut offrir à Théo alors qu’ils ne sont pas encore vraiment ensembles) mais elle m’a aussi beaucoup énervée car purée elle se comporte parfois comme une fifille à papa capricieuse. Non mais elle avait quoi dans les oreilles pour ne pas entendre ce que Théo avait à lui dire, surtout lorsque ce dernier lui clamait son amour grrrr

Alors concernant Théo j’ai d’abord voulu l’étrangler tant il me paraissait hautain, arrogant, imbue de sa personne, méchant et j’en passe… Ok il est super sexy mais est-ce une raison pour se comporter ainsi avec les femmes et les considérer comme de simples objets que l’on utilisent pour assouvir ses moindres désir. Mais il y en aura une qui lui donnera du fil à retordre car évidemment après tout le mal qu’il a pu dire d’Ava, cette dernière n’est pas prête de lui faire aussi facilement confiance. On découvrira alors un homme qui doute parfois et qui aura bien du mal à se faire pardonner malgré les belles paroles qu’il peut dire…. Les actes sont plus importants que les mots et c’est là qu’il devra faire preuve de beaucoup de volonté et se laisser aller. Il m’a beaucoup touché en changeant au contact d’Ava mais il devra vraiment s’armer de patience car la confiance ne se gagne pas en un claquement de doigts… et il deviendra tout à coup plus « humain » à nos yeux !!! 

Comme vous l’aurez compris ce roman parle de passé difficile, mensonges, pouvoir, amitiés et surtout amour… Et j’ai vraiment beaucoup aimé que l’auteure se soit servi des 7 péchés capitaux afin pour tester la détermination de Théo à être enfin en couple avec Ava. Réussira-t-il à passer les 7 « épreuves » avec brio ? Ava arrivera-t-elle enfin à faire table rase sur le passé ?

Ça c’est à vous de le découvrir en lisant ce roman sans plus attendre.

La plume de l’auteure Jenny Louise que j’avais déjà pu découvrir avec d’autres de ses romans est toujours aussi fluides mêlée de sensibilité et de sensualité… Bravo ma belle car avec ce roman tu t’éloignes de ton style de « prédilection » et tu as vraiment bien fait car c’est une ptite pépite.

 

Je remercie Jenny Louise pour sa confiance, sa gentillesse et ce super moment de lecture.

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di … Leticia Joguin-Rouxelle

Leticia

Je remercie tout d’abord Leticia d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 20/12/16

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Léticia Joguin-Rouxelle

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Heu… C’est un exercice que je déteste faire, vraiment parler de moi ce n’est pas du tout ce que j’ affectionne faire, donc on va faire simple et court, j’ai 37 ans, je suis maman de deux garçons de 7 et 12 ans et j’écris à l’occasion…

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Petite je voulais être comédienne, actrice comme mon idole Marilyn Monroe et pourtant j’ écrivais déjà…

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

J’ai commencé à écrire en fait, dès que j’ ai su écrire… Des poèmes, des textes, des chansons… L’écriture a toujours été là, mon amie, ma confidente, elle sait tout de moi…

De quoi vous ne pourriez pas vous passer ?

Mes enfants et écrire

Votre émission de tv favorite :

J’en ai pas vraiment, mais j’ aime bien regarder the voice ou incroyable talent

Votre film favori :

J’ en ai trop… après j’aime les films qui parlent d’ amour, de premier amour, d’amour impossible, de seconde chance… Mais j’ aime les personnages forts comme Célie dans « La couleur pourpre » ou bien Angélique «  Angélique, marquise des anges »… Je suis très très romantique et un brin maso… Je crois que plus je pleure  devant un film plus je vais l’ aimer.

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Heu… Qui voudrais jouer ma vie ? Est-elle di intéressante que cela ? Bon d’accord, j’ ai compris alors je choisirais shailenewoodley ou Jennifer Laurence.

Votre série favorite :

Grey’sanatomy  et Games of thrones

Votre chanson préférée :

« Always » de Bon jovi et « i don’twant to miss a thing » d’Aerosmith

Votre idole :

Marilyn Monroe

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Je me fais un café

Quelle a été votre plus grosse honte ?

Quand mon caleçon à craqué lors de mon voyage scolaire en Irlande et que je ne m’en suis aperçue que lorsque je suis retournée à ma place et que tout le monde a vu ma culotte a petit cœurs…

Et la chose le plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Heu j’ai tellement la poisse que j’en ris toute seule donc bon…

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Je parle avec les mains. Je lève beaucoup les yeux au ciel quand je parle et je sais pas.

Croyez-vous au destin ?

Bien sûr, je pense que tout est écrit mais que l’on peut aussi parfois modifier les choses

Quelle est votre phrase culte favorite  ? Et votre citation favorite  ?

« Ceux qui sont fait pour être ensemble finiront toujours par se retrouver. »

« C’est impossible, dit la fierté

C’est risqué, dit l’expérience

C’est sans issue, dit la raison

Mais essayons, murmure le cœur. »

William Arthur Ward

Quelle est votre plus grande qualité ?

Ma générosité

Et votre plus gros défaut ?

Ma gentillesse

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

«  du coup »

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

bien sûr comme tous, je crois qu’il est encore là d’ailleurs … ( rires)

 

5 Vos livres

Le livre que vous lisez actuellement :

Je ne lis pas en ce moment, je suis dans une phase d’écriture

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Je ne sais pas j’en aime trop, mais je serais celui de Ludivine Delaune, pourquoi parce que le titre veut tout dire… « Et puis un jour … ».

Réalises-toi et vis…

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Café cigarette pc

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

Je les aime tous, mais j’aime RUN  plus particulièrement pour le message qu’il délivre…

Quel est votre personnage, parmi vos personnages, préféré ?

Marnie.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

En Nouvelle-Zélande ou au Canada

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Spielberg serait génial sur RUN…

 

indexVos projets

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2017 (et les suivantes) ?

La suite de RUN déjà et une surprise aussi, une romance contemporaine mêlée à un peu de new romance ( Hé oui, comme quoi…)

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Je vous invite à me retrouver au SDL de paris ainsi que mes sœurs de plumes de chez SEE… Les 24-25 et 26 Mars 2017.

 

Publié dans Service Presse

Le projet Phénix tome 1,5 : Max de G.H. David aux Editions DreamCatcher

Max

vecteur calendrier 20 novembre 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 324 pages

Themes_B Passé – Amitié – Amour – Révélations

Dreamcatcher

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook / 17,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Max est un jeune homme intelligent, populaire, plein d’ambition.

Des amours ordinaires, des amitiés de circonstance et une famille aisée.

Ainsi vont les apparences.

Max est insensible, hermétique au désir.

Il est foncièrement solitaire et entretient une rancœur tenace envers son père dont les erreurs, ont brisé sa vie.

Ainsi va la réalité.

Pourtant, son quotidien va être bouleversé.

Sa rencontre avec la mystérieuse Élisabeth Ribes va tout changer.

Entre sombres révélations et obscure dépendance…

Ainsi va le destin…

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

ENORMEEEEEEEEEEEE COUP DE COEURRRRRRRRRRR !!! Max et encore plein de Max, le rêve sur terre.

Bon comme vous l’aurez compris j’ai vraiment adoré ce tome intermédiaire de la fantastique saga Le projet Phénix surtout qu’il est concentré sur les réflexions et la vision de Max face à cette histoire et surtout sa rencontre avec Liz.

Dans ce tome, Max se livre à nous et nous découvrons que derrière ce séducteur « qui n’a pas vraiment l’air de s’en rendre compte » se cache une personne de foncièrement gentil (voir même parfois trop surtout avec son ex) et protecteur surtout envers ceux qu’il aime… Dans le 1er tome de cette saga, il est assez en retrait dans l’histoire mais c’est bien pour cela que l’on a encore plus envie de le connaître. Du coup on se lance dans ce tome 1,5 qui lui i consacré avec envie et on ne décolle plus de notre lecture.

C’est pour moi mon personnage préféré après Liz, et encore je me demande si ce ne serait pas le number one dans mon cœur… car il a vraiment tout pour être l’homme idéal quitte à mettre ses propres envies et/ ou sentiments de côté pour son « amie » Liz même s’il en souffre. C’est vraiment l’homme de la « situation » sur qui on peut toujours compter.

J’ai beaucoup apprécié de découvrir quelques pans de son passé, notamment celui commun avec Alex (alors lui je lui mettrai bien des baffes pour la méchanceté qu’il peut avoir parfois envers Max !!!) car c’est un garçon assez mystérieux tout de même… 

On le découvre aussi au sein de sa bande d’amis et on en apprend un peu sur leurs activités même si on ne sait pas précisément en quoi ça consiste et quel est vraiment le rôle de chacun mais justement ça nous met l’eau à la bouche et nous donne envie de vite découvrir la suite alors G.H. David tu sais ce qu’il te reste à faire mdr

Concernant l’auteure G.H. David, je ne le cache pas que c’est une auteure chère à mon coeur que j’ai commencé à suivre depuis un ptit moment et que je ne me lasserai jamais de lire, bien au contraire… 

La plume de Geny est toujours aussi captivante, je dirai même envoûtante et surtout sublime… Elle sait nous attirer dans son univers comme personne et bien que ce soit une « femme »  elle sait si bien décrire les sentiments et les pensées de ses personnages masculins comme ici en l’occurrence avec Max. On est tellement embarqué dans ses romans et notre lecture qu’arrivé au mot fin, on aimerait qu’il y ait encore quelques lignes, voir quelques chapitres mais non on doit attendre jusqu’au prochain tome.

Comme vous devez le comprendre après ma chronique, je vous conseille de ne surtout pas louper cette saga qui se veut addictive et vous m’en direz des nouvelles !!!

 

Je remercie mon partenaire DreamCatcher pour sa confiance et ce sp mais aussi la génialissime G.H. David qui est devenue une personne chère à mon cœur et qui me bouleverse tant au travers de son écriture et de ses romans.