Publié dans Chroniques d'Elina, Evidence Editions, Service Presse

Hell’s bikers tome 3 : Mani de Jessie Moon chez Evidence Editions

3

vecteur calendrier4 juin 2021

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 274 pages

Themes_B Enfance difficile – Biker – Romance Contemporaine – New romance – Romance – Violence

unnamed

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 7,99 € – Ebook / 17,00 € – Broché

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Mani, grand frère de Tessalia et père de Kako, emménage à Cœur d’Alène avec sa famille.
Dans les rangs des Hell’s bikers, il ne tarde pas à faire la rencontre de la charmante et dynamique Daiby. Cependant, malgré les efforts qu’elle met en place pour le rendre fou, ce dernier met un point d’honneur à ne pas la faire entrer dans sa vie. Loin de connaître les démons que dissimule cette dernière depuis des années, il ne se doute pas un seul instant de ce qu’il va réveiller en elle la souffrance.

Deux cœurs meurtris peuvent-ils aimer à nouveau sans subir de conséquences ?
Ou, au contraire, provoquent-ils toujours plus de douleurs ?

elina

Dans ce troisième tome des Hell’s Bikers, nous faisons plus ample connaissance avec Mani, père de Kako et frère de Tessalia. Nous l’avons rencontré dans les précédents tomes. Nous apprenons également à connaître la furie Daiby, la sœur de Ripper.

Ce troisième tome m’a beaucoup plus, car si nous repartons dans le passé de nos héros, nous avons moins de redit des évènements passés et ceux-ci ne sont que survolés. Ce tome est vraiment consacré à l’histoire de Daiby et Mani et c’est vraiment appréciable.

Nous découvrons la furie Daiby sous un autre jour et découvrons les horreurs qu’elle a subi dans son enfance et dont le comportement actuel ne laissait pas présager l’immensité de l’ignominie qui lui a été affligé. Nous apprenons à la connaitre mieux.

Nous (re)découvrons Mani, ce jeune homme pour qui la famille est sacré et qui prend soin de ceux qui lui sont cher. Nous apprenons pourquoi il repoussait autant Daiby alors que l’attirance était si évidente. Ce tome est vraiment prenant et fort émotionnellement.

Nous continuons également de suivre nos héros précédent et prenons part à leur vie. Un regret, encore et toujours, le fait que la vie du club ne soit pas assez développé.

Je file maintenant découvrir Rugger et découvrir ses secrets.

Un très bon tome à découvrir.

Le blog remercie son partenaire Evidence Editions pour sa confiance et ce sp ainsi que Jessie Moon pour le très bon moment de lecture d’Elina.

Publié dans Chroniques d'Elina, Evidence Editions, Service Presse

Hell’s bikers tome 2 : Ripper de Jessie Moon chez Evidence Editions

2

vecteur calendrier19 mars 2021

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 354 pages

Themes_B Romance – Biker – Romance Contemporaine

unnamed

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 7,99 € – Ebook / 19,00 € – Broché

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Ripper ou Rip, président des Hell’s bikers de Cœur d’Alène dans l’Idaho et ancien marine, ne voit pas sa vie sans son club et ses frères. Ce club, c’est toute sa vie. Les road trips, les nombreuses femmes à ses pieds, les beuveries, il a tout ce qu’il aime. Après avoir vécu un échec amoureux, il s’est imposé une règle ; ne jamais plus donner son cœur. Seulement, il n’avait pas prévu de croiser deux prunelles noires d’une sublime amazone, sortie tout droit de ses plus inavouables fantasmes.

Ripper saura-t-il apprivoiser la belle et mystérieuse nymphe ? Sera-t-il capable d’ouvrir à nouveau son cœur et son âme ?

elina

Nous retrouvons les Hell’s bikers dans ce tome 2 où nous suivons Ripper, le Président des Hell’s Bikers d Chapitre de Cœur d’Alène et Mona, la sœur de cœur de Mani et Tessalia.

Je suis une fois de plus mitigé à la sortie de ma lecture. Si certains points négatifs du tome précédent ne sont plus (une lecture plus fluide, le passé du personnage masculin plus développé), un autre apparait clairement. Je m’explique. L’histoire de nos deux héros se déroule principalement en parallèle de l’histoire de Tessalia et Bly, aussi nous revivons une seconde fois les évènements mais cette fois du point de vue de Mona et Ripp, nous avons très peu d’exclusivité dans ce tome. Alors certes nous en avons mais presque les ¾ du livre sont un bis répétita de l’histoire précédente. J’espère de tout cœur que le troisième tome sera plus exclusif et que nous ne revivrons pas une fois de plus les évènements précédents.

Un point reste encore toutefois très flou…. les activités du club qui ne sont pas développé.

Toutefois, à contrario, car oui il y a quand même du positif, j’ai beaucoup apprécié découvrir Mona et Ripp, découvrir leurs ressentis, leurs fêlures, leurs blessures, mais surtout leur rapprochement. J’ai apprécié également de retrouver toute la bande et d’amorcer l’histoire des prochains protagonistes.

L’écriture de Jessie m’a bien plu dans ce tome et j’ai hâte de découvrir l’histoire de Mani. D’ailleurs, j’y file…

A découvrir.

Le blog remercie son partenaire Evidence Editions pour sa confiance et ce sp ainsi que Jessie Moon pour le très bon moment de lecture d’Elina.

Publié dans Chroniques d'Elina, Evidence Editions, Service Presse

Hell’s bikers tome 1 : Bly de Jessie Moon chez Evidence Editions

1

vecteur calendrier4 décembre 2020

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 379 pages

Themes_B Biker – Romance Contemporaine – Amour possessif – Guerre des cartels – Romance – Meurtre

unnamed

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 7,99 € – Ebook / 19,00 € – Broché

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Ancien marine qui a fait la guerre d’Afghanistan, Bly a intégré les rangs des Hell’s Bikers dont son père est l’un des fondateurs. Depuis son retour, il ne jure que par trois règles : le club, sa moto, et les filles. Tout roulait jusqu’à ce qu’il voie Tessalia, belle et sauvage comme il les aime. Il ne pense qu’à la faire sienne et sera prêt à tout pour en faire sa régulière, mais les apparences peuvent nous aveugler.

Sera-t-il prêt à faire face au passé sombre et violent de celle qu’il convoite ?

elina

Je découvre cette série que je ne connaissais pas, tout comme la plume de Jessie que je découvre également.

Mon avis à la fin de la lecture de ce premier tome est mitigé je dois bien l’avouer. Je vais essayer de vous donner les plus et les moins, selon mon point de vue, car cela reste bien évidement mon avis personnel.

  • Je suis fan des bikers donc j’ai beaucoup apprécié de me retrouver dans un milieu connu, bien que le côté « gros durs » n’est pas très exploité, mais cela n’est pas le plus important, bien que cela aurait apporté un plus non négligeable à l’histoire, car au final, nous avons un gang de bikers mais quels sont leurs activités illicites, on n’en a aucune idée contrairement à leurs affaires légales dont nous savons tout. Par ailleurs, nous n’avons que peu d’indication sur qui est qui dans le club, on apprend que Bly est VP à plus de 50 % du livre.
  • Les personnages principaux sont tout deux de forts caractères et il faut l’avouer Tessalia est une survivante. Je trouve dommage que le passé de Bly ne soit pas aussi détaillé, car c’est dans le résumé qu’on apprend qu’il était un marine et que son père faisait parti des fondateurs du club. Les personnages secondaires sont nombreux certes mais en même temps avec un club de bikers il fallait s’y attendre. Toutefois Jessie nous offre un « lexique » des personnages à la fin du roman – peut être aurait il dû être au début, sans risque de spoiler.
  • L’histoire quant à elle est tout simplement originale, hop hop hop je vous entend crier qu’y a-t-il dans d’original dans l’histoire d’un club de bikers… ben lisez le et on en reparle :p
  • Mon plus gros point noir, et bien évidement je le répète cela reste mon avis, est la présentation du texte et les tournures de phrases qui, à de nombreuses reprises, m’ont fait « tiquer ». Je pense que le texte aurait mérité un présentation plus aéré et les dialogues épurés, à certains moment c’était redondant. Pour ce qui est de la tournure de certaines phrases, j’avoue mon cerveau a corrigé tout seul et quand je revenais dessus, je m’apercevais des couacs, ce qui risque peut être de gêner certains lecteurs. Alors je ne suis pas une pro de la grammaire ou de l’orthographe, je suis même certaine que mon avis regorge d’erreurs, mais justement n’étant pas pro, si cela m’a fait tiquer, il en sera très certainement de même pour les plus pro. De même certains passages clés de l’histoire auraient peut être mérité d’être étoffés au contraire d’autres moins important qui auraient pu être allégés.

Mais au final ce que je retiens surtout de ce livre, c’est que l’histoire est tout simplement géniale. Dure, mais géniale. Car avouons le, Tessalia n’a pas eu une vie entourée de licornes et de paillettes mais toutes ces épreuves n’ont fait que la rendre plus forte quand d’autres se seraient écroulés et j’ai beaucoup apprécié cet aspect de sa personnalité. Bly est un biker redoutable et redouté, mais avec un cœur de bisounours.

Je vais lire les autres tomes avec grand plaisir et d’ailleurs je file découvrir l’histoire de Ripper, le Pres’.

Je n’aurai donc qu’un conseil, passez outre des petits couacs et laisser une chance à cette histoire car elle le mérite véritablement.

Le blog remercie son partenaire Evidence Editions pour sa confiance et ce sp ainsi que Jessie Moon pour le bon moment de lecture d’Elina malgré quelques petits couacs.

Publié dans Auto-édition, Chroniques de Flo, Service Presse

The Christmas Bet d’Alessia Jourdain

41tNqITP7lL

vecteur calendrier17 janvier 2022

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 349 pages

Themes_B Noël – Célébrité – Attirance – Magie de Noël

auto-c3a9dition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Moi, c’est Niall, acteur de romance et plus spécialement de romances de Noël. Mais depuis quelque temps, c’est la galère. Je déteste Noël, genre vraiment. Et devinez quoi ? Entre la chaîne qui me soumet des scenarios alors que je les refuse systématiquement, mon ex qui m’a plaqué le vingt-cinq décembre et cette vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, franchement, c’est la merde ! Même les paroles de Georges Michael « Last Christmas » pourraient décrire ma vie privée sur ma page Wikipédia. Pitoyable. Alors, pour sortir de là, je m’en remets à Andy, mon manager…

Retourner à Aviemore, retrouver la douceur de vivre, le calme, célébrer Noël… J’en rêve depuis un an. J’ai tellement hâte de rentrer retrouver ma famille ! Comme chaque année, j’attends cette période avec impatience. Ce sont mes festivités préférées et surtout, la seule fois où je m’octroie une pause dans le rythme de dingue que m’impose mon boulot. Mais quelle n’est pas ma surprise lorsque je trouve la maison vide, avec seulement un dossier à mon nom, « Joy ». Ce n’est pas ainsi que j’envisageais de passer Noel !

Qu’est-ce qu’il leur est passé par la tête, à tous ?

Il doit retrouver l’esprit de Noël, elle doit sauver le patrimoine familial… Mais parviendront-ils à leur but sans trop de casse ?

14894477_10154716951124228_437922262_o

C’est toujours avec autant d’impatience que je me lance dans les romans d’Alessia Jourdain car je sais à chaque fois que je passe un très bon moment de lecture et je dois dire que ce roman ne fait pas exception. Un bon roman de Noël que j’ai pu dégusté tranquillement installée sous mon plaid avec un bon chocolat chaud. J’ai été embarquée dès les premières lignes par l’univers choisi par l’auteure et je peux vous dire que je suis passée par tout un panel d’émotions fortes.

Dès le prologue, nous découvrons notre héroïne principale Joy qui se réjouit de retourner chez elle à Aviemore, en Ecosse, afin de passer les fêtes de fin d’année avec ses parents et ses frères Lewis et Tate surtout que cette année elle va pouvoir y séjourner plus longtemps. Mais qu’elle ne fût pas sa surprise, à peine arrivée à l’hôtel familial, que sa famille ne s’y trouve pas, laissant la maison vide, et que seule un dossier à son nom est déposée en évidence. C’est là qu’elle va découvrir que ses parents lui ont choisi de « drôles » d’occupations à savoir faire des travaux dans l’hôtel mais aussi et surtout s’occuper d’un invité « surprise » à qui elle doit faire retrouver l’esprit de Noël…. Joy va vite déchanter quand elle apprendra l’identité de la personne qui va venir l’aider pour les travaux car il n’est autre qu’un acteur connu qu’elle a quelque peu « côtoyé » par le passé.

Joy travaille à Londres comme analyste financière dans une grande multinationale, boulot qu’elle adore et à qui elle consacre tout son temps au détriment de sa vie sentimentale… C’est une jeune femme intelligente, joviale, déterminée et surtout qui voue une passion à la période de Noël. En effet, elle adore regarder les téléfilms de Noël et adore décorer son appartement dès début décembre pour profiter de la magie des fêtes lol Mais c’est elle est aussi joviale, espiègle, souriante mais avec un caractère bien trempé ce qui fait d’elle une héroïne vraiment attachante et qui est comme une bouffée d’air frais pour nous lecteur mais aussi pour tout ceux qui la côtoient.

Dans sa vie professionnelle, elle est organisée, ne laisse rien au hasard, planifiant et régissant tout alors imaginez son « désarroi » et sa déstabilisation quand elle a découvert l’identité de son « invité »… En effet, elle se demande ce qu’une grande star comme lui peut venir faire dans son hôtel familial quelque peu « délabré » ?! Mais c’est ensemble qu’ils découvriront les raisons de leur « cohabitation » forcée et je vous avoue qu’elle sera quelque peu explosive mdr

Niall est un acteur célèbre aux Etats-Unis surtout connu pour avoir jouer dans des films romantiques et ces 2 ou 3 dernières années pour avoir tourner des téléfilms de Noël. Mais comment cet acteur de téléfilms peut-il à ce point détester Noël ??? Il suffit de le demander à son ex-fiancée Jenna. Alors quand sa chaine lui propose un nouveau scénario et que ce dernier refuse, ne se gênant pas pour faire ressortir toute sa « haine » et son mépris pour cette période de l’année à travers une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, son manager Andy se voit contraint d’employer en quelque sorte les moyens forts pour lui redonner goût en l’esprit e Noël et pour cela quoi de mieux que de retourner dans son pays et sa ville d’origine à savoir Aviemore en Ecosse. Mais hors de question que ce dernier profite des hôtels de luxe, etc… Il va séjourner dans un hôtel et aider la fille des patrons à faire des travaux.

Contrairement à l’image que l’on pourrait avoir de la grande star, à savoir quelqu’un de c*n, arrogant, hautain et du genre diva, on va découvrir un personnage totalement à l’opposé de cela… bien qu’à son arrivée, il était déjà d’une humeur désastreuse car rien n’allait comme il l’espérait lol Niall est quelqu’un de calme, souriant mais on va aussi le découvrir prévenant, attentionné et protecteur envers Joy au fil du temps, ce qui va quelque peu le chambouler car il n’a jamais ressenti cela envers personne, même pas envers Jenna… Au début de leur cohabitation, il va plutôt se confronter à la froideur et la distance de la jeune femme, alors qu’ils ne se connaissent pas et qu’il n’a rien fait pour mériter un tel comportement. Mais petit à petit, ils vont se rapprocher, apprendre à se connaître et même s’ils ne veulent pas l’admettre, ils sont attirés l’un vers l’autre et commenceront même à ressentir des choses qu’ils n’ont jamais ressenti jusque là. Ecouteront-ils leur cœur ou leur raison ?

Mais au final qu’ont-ils à y gagner ??? Pour Niall, il doit retrouver l’esprit de Noël coûte que coûte et remettre sa carrière sur de bonnes voies suite à son dérapage… Pour Joy, elle doit sauver son patrimoine familial à savoir l’hôtel que sa mère a hérité de sa propre mère et qui est quelque peu vétuste.

Les personnages secondaires sont vraiment très importants et tiennent une place particulière dans l’histoire. Ils sont tout aussi bien travaillés que les personnages principaux et parmi eux j’ai vraiment beaucoup aimé la famille de Joy, une famille aimante, unie et soudée (même si notre héroïne a pu avoir quelques envies de meurtre en découvrant leur maison vide lol) et aussi Andy qui ferait tout pour aider Niall, dépassant même le rôle du simple manager… Et que dire de Caroline (et son côté déjanté, mettant bien souvent les pieds dans le plat lol) et Glenn (la force tranquille, l’ami toujours de bon conseil), les amis d’adolescence qui reprennent facilement leur place aux côtés de nos personnages principaux.

Vous l’aurez sans doute compris mais The Christmas Bet est une romance de Noël toute douce avec des personnages attachants et « délirants » et une intrigue qui nous tient en haleine d’un bout à l’autre du roman car quelques rebondissements viendront mettre à mal nos « hypothèses » quant à la fin de l’histoire. 

La plume d’Alessia Jourdain est toujours aussi belle, fluide, prenante, envoutante et surtout ADDICTIVE. Elle arrive à nous livrer le ressenti des personnages comme si c’était les nôtres et rien que pour cela je la remercie. Dès les premiers chapitres j’ai été embarqué par la magie de Noël et j’ai beaucoup ri du « Grinch » mdr et j’ai eu du mal à arrêter ma lecture une fois commencé car j’étais trop curieuse de découvrir ce que l’auteure nous réservait et je dois dire que le récit a été à la hauteur de mes espérances et même plus car j’ai eu une énorme coup de cœur pour cette histoire.

En conclusion, si vous cherchez une romance de Noël où les protagonistes ont tout à gagner de leur collaboration alors je vous invite à découvrir sans plus attendre cette pépite et n’hésitez pas une fois lu à partager votre ressenti auprès de l’auteure ou sur les réseaux sociaux ou sites livresques.

Je remercie Alessia Jourdain pour sa confiance et ce très bon moment de lecture avec des personnages attachants et touchants.

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… Sarah Dheilm

15424415_10154851189164228_2120985370_n

Je remercie tout d’abord Sarah Dheilm d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 15 décembre 2021 à Saint Quentin

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Sarah Dheilm

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Mon nom de Plume est Sarah Dheilm. J’ai 41 ans. Je suis enseignante, mariée, et j’ai trois enfants. J’essaie d’écrire dès que je le peux, ce qui n’est pas toujours facile avec tout ce beau monde autour de moi.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Je voulais être infirmière ou institutrice, finalement j’ai choisi la deuxième solution.

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

Je me suis vraiment lancée il y a 6 ans, après avoir lu After, qui ne tournait pas exactement comme je le voulais.  Du coup, j’ai eu l’idée d’écrire mes propres histoires.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

De temps pour moi. Souvent réservé à l’écriture, d’ailleurs…

Votre émission de tv favorite :

Aucune, toutes les émissions que ce soit de cuisine, de téléréalité, etc… Je n’accroche à rien de tout ça, je suis fiction avant tout !

Votre film favori :

Matrix. Le 4 sort bientôt, c’est la fête !

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Alors ça… Bonne question ! J’ai un faible pour Emma Stone, je trouve qu’elle a un petit truc en plus, un côté espiègle que j’aimerais avoir… Donc on va dire elle !

Votre série favorite :

Supernatural. J’adore le surnaturel, les acteurs, l’ambiance. La série m’a d’ailleurs inspiré « De Plumes et de Sang », une saga d’urban fantasy qui sortira cette année aux éditions Bookmark.

Votre chanson préférée :

C’est par phase de plusieurs mois. En ce moment, c’est « Chop Suey ! » de System of a Down.

Votre idole :

Euh… Je n’en ai aucune, qu’elle soit médiatique ou dans la vraie vie. Je n’admire personne en particulier, ou en tout cas pas au point d’en être folle.

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

J’ouvre les yeux… Non, je déconne. J’éteins mon réveil 25 fois, puis je me balade un peu sur les réseaux sociaux le temps que le cerveau redémarre.

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Je parle fort, avec les mains. Du coup je me fais pas mal remarquer alors que je suis super timide mais personne ne s’en rend compte !

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Oh ben mince, je sèche. Pour la honte, ça doit être mon cerveau qui zappe exprès, et pour la chose drôle, j’ai tellement la tête dans le guidon qu’il n’y a rien de vraiment marrant qui me soit arrivé dernièrement… Par contre, il y a plein de choses qui me font râler. Ça compte ?

Croyez-vous au destin ?

A la base non, mais force est de constater que parfois le hasard a l’air de vouloir mettre des gens ou des événements sur votre chemin dans un but bien précis.

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

« Ça ne tombera pas plus bas », ou comment révéler sa fainéantise en une phrase… Et surtout « il vaut mieux avoir des remords que des regrets », phrase à laquelle je ne peux qu’adhérer. Autant tenter de vivre les choses plutôt que de se dire qu’on ne les a jamais faites.

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

La gentillesse. La gentillesse. Oui, pour les deux. Je me fais beaucoup trop facilement bouffer à cause de ça, malheureusement.

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

« quoi », que j’ai tendance à mettre à la fin de toutes mes phrases.

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Non. Mais il y a plein de monde dans ma tête parfois… Tous les personnages de mes livres à venir que je m’imagine faire ci, ou ça… Jusqu’à ce qu’enfin je les pose sur les pages.

5 Vos livres

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

Le coloc de mon frère, je l’ai commencé il y a une heure dans le train.

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Aucune réponse ne me vient. Je lis trop peu pour avoir des références, malheureusement.

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Je relis systématiquement ce que j’ai écrit la veille pour me remettre dedans et en profiter pour faire un petit passage « corrections ». Mais si j’ai été productive, ça dure un moment et du coup parfois je n’écris rien derrière…

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

« De plumes et de Sang ». Je crois que je suis tombée amoureuse de l’un des personnages principaux… Et puis je me suis éclatée, car avec la magie, il n’y a aucune limite, et bien plus de choses à raconter que quand la romance est la base principale de l’intrigue. On peut ajouter des enquêtes, des combats, des quêtes… Mais bien sûr, il y a une histoire d’amour et sans elle, rien ne pourrait arriver…

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

Celui dont je suis tombée amoureuse… Ah… Matt… Son côté écorché, de plus en plus au fil des tomes… J’espère qu’il plaira tout autant aux lecteurs, mais attention, il est à moi !

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

Sur une plage paradisiaque, un cocktail à la main (servi par les hommes qu’on trouve dans les livres, ça serait un plus)

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Encore une fois : « De plumes et de Sang ». Non pas parce que c’est mon chouchou, mais parce qu’il y a vraiment matière à en faire un truc de fou. Je serais au 7ème ciel si Netflix voulait bien y jeter un œil… Ou deux !

indexVos projets

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2021 (et les suivantes) ?

Je commencerai 2022 avec une sortie chez Addictives : Elite Fighter. Une histoire d’amour entre Marine, une pâtissière et Romain, un soldat. C’est aussi une belle histoire d’amitié. On démarre en France pour continuer dans un pays d’Amérique du Sud, tout ça entouré d’un escadron commando « fantôme ».

Les deux premiers tomes de « De plumes et de Sang » doivent sortir (aux alentours d’avril et de septembre). Le 2ème est une vraie fin, cependant j’ai relancé l’histoire par la suite, et les deux derniers devraient être publiés en 2023.

Je viens juste d’envoyer en soumission le spin off de Elite Fighter, qui a pour héroïne Sissi, la meilleure amie de Marine. Sinon, j’ai des envies d’autres spin off : pour Jay, le bassiste des HotEverShot dans Hot Reward et Hot Bastard, pour Esteban, le cousin de Sissi. Et aussi des envies de préquelles pour « De Plumes et de Sang », et d’un livre ou d’une saga autour des enfants qu’auront les personnages principaux.

Et j’ai aussi une très grosse envie d’aller plus loin et de tenter la Fantasy.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Pour le moment, je n’ai rien de prévu, mais j’espère qu’il y en aura en 2022 auxquels j’aurai l’occasion de participer.

Publié dans Auto-édition

Braqcoeur(s) d’Emily Audrin

51262UqlwmL

vecteur calendrier 15 mars 2021

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 301 pages

Themes_B Enquête – Braquage – Passé – Rencontre – Attirance – Choix – Cœur ou raison ?

auto-c3a9dition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 2,49 € – Ebook

14922926_10154716934704228_1542764148_o

À New York, un drame vient d’arriver. En direction de Lexington Avenue, toutes sirènes hurlantes, le commissaire ne perd pas une seconde. À ses côtés, l’inspectrice Brett Jamson se cramponne comme elle le peut. Un braquage sanglant vient d’avoir lieu, et tandis qu’on évacue les premiers corps, la jeune femme s’apprête à prendre, sans le savoir, le plus gros virage de son existence.
Entre des parents psychorigides, une sœur envahissante, des amis antagonistes et une carrière controversée, elle va devoir jongler !
Mais le pire reste à venir… Au cœur d’une enquête qui la mènera au bout du monde, elle va devoir aller au bout d’elle-même. Pour en sortir, heureuse ou victorieuse, elle va devoir trancher. Face à elle, une succession de choix et de désarrois vont mettre à mal toutes ses convictions, ses habitudes et faire voler en éclats trente-cinq années d’illusion. Et vous ? Auriez-vous sacrifié vos idéaux au profit de l’impensable ?

14894477_10154716951124228_437922262_o

Une couverture qui a attiré l’œil et un résumé qui m’a vraiment donné envie d’en découvrir plus… Moi qui ne suis pas trop en général roman policier car plutôt fana de romance, je dois dire que ce roman m’a embarquée assez facilement et j’ai laissé ressortir mon âme » « d’enquêtrice » ce qui m’a vraiment fait passer un très bon moment de lecture. 

Dès les premières pages du roman on rentre dans le vif du sujet et notamment dans l’intrigue à savoir un braquage sanglant dont le commissaire Douglas sera saisi de l’enquête. Il est accompagné de son second, l’inspectrice de la criminelle Brett Jamson, 34 ans, enquêtrice chevronnée ayant une profonde intuition qui fait d’elle l’un des meilleurs éléments de l’équipe. Mais cette enquête va se révéler bien plus compliquée que prévue car alors que Brett et son coéquipier Andrew pensent travailler sur la piste des braqueurs barbares, le commissaire Douglas va les diriger sur une enquête « officieuse » concernant un ancien gang et dont le fantôme de ce dernier semble planer sur le braquage notamment… Mais ce dont ne se serait jamais douter notre héroïne c’est que cette enquête risque de bouleverser sa vie et mettre à mal ses convictions les plus profondes.

Brett est une jeune femme assez complexe, pleine de faiblesses et de fragilité ce qui est en parti dû à sa relation conflictuelle avec ses parents qui n’ont jamais réussi à accepter qu’elle quitte son métier d’avocat (métier qu’il voulait qu’elle exerce) pour rentrer dans la police… Et pourtant elle adore son métier qui lui procure de l’adrénaline, lui apporte de l’action et faut dire qu’elle adore résoudre des enquêtes. Sa vie professionnelle est très bien remplie contrairement à sa vie privée. En effet, elle s’est séparée de son petit ami et depuis, elle cohabite avec sa jeune sœur Jane, 26 ans, patronne d’un bar où Brett à ses habitudes. C’est d’ailleurs lors d’une soirée dans ce bar que Brett va faire une rencontre qui, sans qu’elle ne le sache encore, va bouleverser sa vie entière et pourrait lui imposer de faire certains choix.

On rencontre Brett à un moment de sa vie où elle semble être à bout de souffle et où elle se pose beaucoup de questions personnelles concernant sa vie privé, son célibat qui commence à lui peser chaque jour un peu plus (notamment face à l’injonction sociétale) mais aussi sur ses relations avec ses collègues qui ont bien du mal à reconnaître ses compétences juste par pure « jalousie ». Alors imaginez comment elle va réagir quand sa vie privée va être étroitement liée à son boulot ??? Il se pourrait bien alors à ce moment que l’heure de choix devienne inévitable !

Le personnage de Brett est vraiment attachant, gentille, déterminée et qui n’a peur de rien. Je l’ai vraiment trouvé très intéressant en proie entre ses convictions et ce qu’elle va commencer à ressentir en présence d’une certaine personne. Elle m’a émue face à son « désarroi » concernant sa remise en question et ses successions de choix qui s’offrent à elle, ou pas. J’ai vraiment été peinée de voir à quel point elle pouvait souffrir de la rigidité de sa mère et de l’indifférence de son père pour lesquels tout ce qu’elle fait n’est jamais assez bien pour eux ce qui causent certaines fêlures au fond d’elle. 

J’ai apprécié de la voir évoluer tout au long du roman notamment quand elle apprendra à réellement se connaître et se découvrir enfin…

Aura-t-elle les épaules assez solides pour voir ses convictions mises à mal et sa vie entière voler en éclat ? Heureusement qu’elle pourra compter sur le soutien de sa sœur Jane et de sa meilleure amie Ariana.

Les personnages secondaires ont une place très importantes dans l’histoire. Parmi eux, j’ai vraiment adoré le commissaire Douglas, cet homme rigide, fiable, franc, taiseux, super expérimenté en ce qui concerne son travail mais qui semble en proie, lors de cette enquête sur le braquage sanglant, avec des fantômes de son passé. On peut dire qu’il est vraiment attaché à Brett bien qu’il ne veut pas le montrer et que pour elle, il fait office de père de substitution. Jane, Ariana et Andrew sont aussi des personnages attachants mais dommage que l’auteure ne nous ait pas permi de plus les découvrir. Concernant Paula et John Jamson, les parents de Brett grrrrrr je les ai détesté. Ils sont vraiment l’archétype des bourgeois aisés, psychorigides, faisant attention aux apparences et qui veulent tout contrôle notamment en ce qui concerne Brett qui ne trouve pas grâce à leurs yeux ! 

Braqcoeur(s) est avant tout un roman policier où l’on suit 2 histoires en parallèle. En effet d’un côté nous suivons l’enquête sur le braquage qui a couté la vie à plusieurs innocents et de l’autre nous avons une histoire d’amour qui va se développer petit à petit. 

Dès le début du roman, on se trouve de suite au cœur de l’histoire avec ce braquage et l’enquête qui va suivre, une enquête qui s’annonce compliquée et dangereuse semée d’embûches et de nombreux rebondissements avec beaucoup de suspens également. De l’autre côté il y a cette romance bien amenée et captivante. En effet, elle apporte un plus à l’histoire policière qui pourrait à jamais changer la vie de notre inspectrice…. Il faut dire que cette relation, qui lui tombe dessus au moment où elle s’y attendait le moins, est difficile au départ mais petit à petit viendra naître une réelle amitié avec une telle complicité qu’elle saute aux yeux mais qui cache beaucoup plus, surtout lorsque les sentiments vont entrer en jeu… Vous remarquerez que je ne vous parle pas de cette fameuse rencontre qui a tout changé pour Brett mais c’est volontaire afin de ne pas spoiler l’histoire lol comme ça je vous laisse le découvrir par vous-même !

Avec ce roman je découvre la plume d’Emily Audrin qui est vraiment fluide, moderne, prenante et efficace. L’auteure arrive à nous emmener là où elle le désire et cela ne fait qu’attiser notre curiosité car on a vraiment envie de savoir ce qu’elle mijote encore car on ne sait jamais à quoi s’attendre. Concernant l’histoire, j’avais eu l’impression d’avoir en partie « élucidé » une des principales énigmes et pourtant je suis restée estomaquée par le rebondissement final… Waouh je suis vraiment restée sur le c*l. 

Si vous cherchez une bonne histoire mêlant polar et romance avec des braquages, de l’action, une enquête un peu compliquée, des personnages attachants… ou pas et surtout des sentiments forts et intenses alors Braqcoeur(s) est faite pour vous et je vous conseille de ne pas passer à côté de cette pépite qui m’a vraiment fait passer un très bon moment de lecture.

Je remercie Emily Audrin pour sa confiance et ce très bon moment de lecture. Aurons-nous la chance de retrouver Brett dans de nouvelles aventure ???!!!

Publié dans Auto-édition, Chroniques d'Elina, Service Presse

I Just Wanna Live de Siobhan Gabrielly

41DV4MehGWL

vecteur calendrier1 décembre 2021

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 353 pages

Themes_B Romance – Espoir

auto-c3a9dition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook / 16,00 € – Broché / 20,00 € – Relié

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Laissez vous emporter par cette histoire bouleversante ! Un vibrant message d’espoir !

Un véritable Home Run de la romance !

Quand Independence Day bouleverse davantage de vies…

Georgia, Addison et Merill évoluent dans des univers totalement différents. La première est une institutrice s’apprêtant à divorcer, la seconde, une avocate à l’ambition démesurée, et le troisième est un joueur vedette des Giants de San Fransisco sur le point de se fiancer.

Leurs destins vont pourtant se croiser et même se retrouver liés à jamais.

Un cœur, brisé, un cœur de pierre, un cœur malade, la Californie possède-t-elle le pouvoir de tout réparer ?

elina

Ce titre est une réédition de Home Run

Je découvre ce titre dans sa version 2.0 et par la même l’écriture de Siobhan (oui je sais pas taper c’est mal) mais je peux l’assurer ce sera loin d’être la dernière fois. En effet, je me suis plongée dans ce livre dont je ne connaissais ni l’histoire ni le passif… la seule chose que je savais c’est qu’il m’avait tapé dans l’œil lors de sa première édition et que je n’ai jamais pris le temps de m’y plonger.
Je viens donc de réparer cette erreur et que dire si ce n’est que je suis sous le charme …. Sous le charme de l’histoire, sous le charme des personnages, sous le charme des lieux mais surtout sous le charme de la plume de Siobhan qui a su traiter d’un sujet plus que douleur avec finesse et justesse, mais aussi et surtout sans le côté mélodramatique qui l’entoure.
Le roman est du point de vue des différents protagonistes ce qui nous apporte une vue globale des ressentis. Concernant les personnages nous avons le joueur de baseball, l’avocate, l’instit, le petit garçon pas tout à fait comme les autres, le mannequin anorexique, les BBF, le père, le grand père, le p’tit cœur et j’en passe et tout ce petit monde nous offre une très belle leçon de vie, d’espoir, d’amour….;
La plume de Siobhan est fluide, captivante, enivrante et je relirais avec grand plaisir d’autres titres de son cru.
Un coup de cœur pour moi pour p’tit cœur et son histoire.

Le blog remercie Siobhan Gabrielly pour sa confiance et le coup de cœur livresque d’Elina.

Publié dans Chroniques d'Elina, Elsie Editions, Service Presse

Tu seras sienne tome 3 : Tu l’obséderas de VL Daniel chez Elsie Editions

3

vecteur calendrier18 novembre 2021

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 619 pages

Themes_B Amour-haine – Chantage – Testament – Jalousie amoureuse – Mariage forcé – Romance Contemporaine

elsie

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Kiara et Adrien réussiront-ils à couper tous leurs liens ?

Plus d’une année s’est écoulée depuis que j’ai fait la connaissance d’Adrien. Aujourd’hui, nos parts du marché sont remplies, plus rien ne nous lie, plus rien n’empêche nos routes de se séparer. Sauf peut-être Adrien lui-même.

Je m’appelle Kiara Moreau, et ceci est la fin de mon histoire.

elina

Dans ce troisième tome, nous retrouvons bien évidement Adrien et Kiara, qui ont chacun honoré leur part du marché. Ils peuvent maintenant se séparer sans contrainte, sauf qu’Adrien ne voit pas les choses de la même façon.
Ce troisième et dernier tome est source de révélations en tout genre, il est à mon sens le plus fort émotionnellement.
Kiara y découvre une nouvelle facette de son mari qu’elle ne soupçonnait pas et trouve une alliée qu’elle n’aurait jamais cru. Adrien révèle son vrai visage. Mais leurs ennemis sont loin d’en avoir fini et eux même ne sont-ils pas leurs propres ennemis.
Nous suivons également l’évolution de cette famille pas comme les autres, fortes de leurs forces et leurs faiblesses, mais surtout de l’amour infini qu’ils se portent.
Un merveilleux tome qui clôture magnifiquement cette série pas tout à fait comme les autres.

Le blog remercie son partenaire Elsie Editions pour sa confiance et ce sp ainsi que VL Daniel pour le très bon moment de lecture d’Elina.

Publié dans Chroniques d'Elina, Elsie Editions, Service Presse

Tu seras sienne tome 2 : Tu le séduiras de VL Daniel chez Elsie Editions

2

vecteur calendrier14 octobre 2021

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 582 pages

Themes_B Amour-haine – Chantage – Testament – Mariage forcé – New romance – Romance

elsie

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Entre amour et chantage, Kiara arrivera-t-elle à se tirer des griffes d’Adrien ?

Je pensais m’être enfin débarrassée d’Adrien Carter et de son chantage ignoble. Je croyais pouvoir reprendre ma vie là où elle s’était arrêtée. J’aurais dû savoir qu’un requin acharné n’abandonne pas sa proie sans se battre. J’aurais dû me douter qu’il reviendrait à la charge pour me plier à sa volonté. Seulement, je ne pensais pas y prendre goût, et encore moins en ressortir plus brisée que je ne le suis déjà. Je m’appelle Kiara Moreau, et ceci est la suite de mon histoire.

elina

Dans ce second tome nous continuons de suivre Kiara, victime du chantage d’Adrien, victime parfois consentante, et Adrien, qui reste incontestablement le conn**d arrogant que l’on connait.

Pourtant au fil des chapitres, les choses semblent s’arranger pour nos deux tourtereaux, avant qu’un indésirable refasse surface et déchaine une succession de catastrophe sur son passage.

J’ai beaucoup aimée la phase « tous les coups sont permis » et les « blagues » entre nos deux héros, par contre un peu moins leurs comportements. Chacun cache ses émotions à l’autre et aucun des deux ne comprend l’autre.

Kiara est toujours aussi soutenue par ses deux acolytes, Jess et Gwen face à l’horrible Adrien.. Mais est-il si horrible ????

Petit plus non négligeable, l’épilogue par Adrien.

J’ai apprécié de suivre ce jeu du chat et de la souris de nos deux héros et ces « je t’aime moi non plus » et j’ai hâte de connaître le dénouement de cette farce made in Ludovic…..

Le blog remercie son partenaire Elsie Editions pour sa confiance et ce sp ainsi que VL Daniel pour le très bon moment de lecture d’Elina.

Publié dans Chroniques d'Elina, Elsie Editions, Service Presse

Tu seras sienne tome 1 : Tu l’intrigueras de VL Daniel chez Elsie Editions

41ZNi9XibKL

vecteur calendrier2 septembre 2021

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 580 pages

Themes_B Mariage forcé – Romance Contemporaine – Femme infidèle – Amour-haine – Chantage – Testament

elsie

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Amour, manipulations, engagement… Kiara aurait-elle mieux fait de ne jamais s’approcher de la famille Varins ?

J’ai fait la connaissance de Ludovic Varins le jour où il s’est écroulé à mes pieds sur le bitume. Si j’avais pu deviner l’avenir qu’il me réservait, si j’avais eu vent des plans machiavéliques qu’il avait pour moi, aurais-je commis l’erreur de lui venir en aide sur ce trottoir mouillé ? Aurais-je fait la bêtise de lui offrir l’hospitalité ? Si j’avais eu conscience qu’il bouleverserait irrémédiablement ma vie, pour le meilleur mais surtout pour le pire, me serais-je arrêtée ? Sûrement pas. Mais je l’ai fait, mon cœur tendre a pris le pas sur ma prudence légendaire. Et me voilà empêtrée dans le terrible complot qu’il a organisé, un complot incluant son petit-fils diabolique.
Je m’appelle Kiara Moreau, et ceci est mon histoire.

elina

Je découvre ici cette série qui avait fait grand bruit lors de sa première édition, mais que je n’avais pas pris le temps de découvrir (bien que j’ai les 6 tomes en papier honte à moi). Aussi quand Elsie a réédité cette saga, je n’ai pas hésité longtemps. Et grand bien m’a pris.

Nous découvrons des personnages haut en couleur, totalement différents, aussi bien du point de vue caractère que du point de vue social.

Kiara est une jeune publiciste, qui n’a pas un passé facile, on comprend à demi-mot que ces relations passées n’ont pas été sans conséquence sur son psychisme.

Adrien quant à lui est un jeune homme d’affaires, sur le point de prendre la tête de l’affaire familiale, à la condition qu’il exécute les dernières volontés de son grand père, à savoir épouser et faire un enfant à Kiara.

Si j’avoue que j’ai eu un peu de mal à me mettre dans l’histoire, ça a rapidement passé et je me suis plongée dans ma lecture sans ne plus faire attention à ce qui m’entourée.

Nous apprenons à connaitre Kiara, car rappelons c’est son histoire, nous n’avons donc pas la point de vue d’Adrien, et je pense que si nous l’avions, l’histoire aurait été tout autre. Cette jeune femme, fragile psychologiquement, se retrouve face à un prédateur en la personne d’Adrien, mais les réactions des deux personnages sont parfois incompréhensible et les non-dits entre eux sont légions.

Les personnages secondaires sont un grand soutien pour Kiara, car en ce qui concerne Adrien, nous ne savons pratiquement rien de lui, si ce n’Est-ce que Kiara en pense (mais est-elle toujours dans le vrai ??? )

J’ai hâte de découvrir la suite, car ce premier tome m’a captivé et je impatiente de découvrir l’histoire de Kiara et d’Adrien, surtout avec cette fin de tome qui nous laisse sur notre faim….

Foncez vite découvrir cette saga qui mérite d’être lue.

Le blog remercie son partenaire Elsie Editions pour sa confiance et ce sp ainsi que VL Daniel pour le très bon moment de lecture d’Elina.