Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… Alex N.R.

Alex NR

Je remercie tout d’abord Alex N.R. d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 5 avril 2020

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

ALEX N.R

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Enseignants des mathématiques hiques sciences physiques et chimiques, passionné par l’écriture depuis l’âge de 13 ans . Boulimique de la vie, ne cesse de s’éparpiller dans tous les domaines que j’ai la possibilité de tester.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Enseignant ou astrophysicien 😂

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

Depuis l’âge de 13 ans, ma professeur de français m’a obligé d’écrire un poème et de le lire devant toute la classe. C’est à ce moment là que j’ai pris plaisir à écrire.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

Le sport, la famille et les amis proches.

Votre émission de tv favorite :

Koh-Lanta 😋

Votre film favori :

Je vais en citer trois: Moulin Rouge, into the wild et coach carter.

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Pierre Niney car c’est un acteur que j’admire et j’ai l’impression qu’on se ressemble beaucoup.

Votre série favorite :

Game of thrones et Spartacus.

Votre idole :

Michael Jordan sans hésitation

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Je fais un énorme câlin à mon chien qui me sert de réveil 😂

Quels sont vos tics ou vos manies ?

J’en ai beaucoup… surtout avec les nombres. Volume de la radio, du chauffage, réveil…

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Ma plus grande honte: Me péter la cheville lors d’un match de foot entre ami alors que j’avais une finale très importante de basket le lendemain…

Que j’ai quand même joué mais qu’on a perdu du coup…

La chose la plus drôle récemment: créer un escape game et jouer le rôle d’un agent du MIB. Un très bon souvenir.

Croyez-vous au destin ?

J’en parle tout au long de mon premier roman, pour moi le destin existe, mais on peut le contrôler avec nos choix. 

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

«Si tu abandonnes une fois, cela peut devenir une habitude. N’abandonne jamais» Michael Jordan

«Certains veulent que cela se produise, d’autres souhaiteraient que cela se produise et quelques uns font que cela se produise» Michael Jordan

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Qualité : persévérant et protecteur

Défaut : susceptible, besoin d’attention.

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

“Genre”

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Pour moi il ne l’est pas 😋

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

Aucun en ce moment.

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

La Nuit des temps de Barjavel, pourquoi ? Parce qu’il y a ce livre d’un côté, et tous les autres de l’autre. 😂

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Le top c’est sur une terrasse de café au soleil. Mais le plus courant c’est musique méditative dans les oreilles, dans le salon avec une thermos de thé

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

Mon premier roman “Plus jamais”

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

Ed, car c’est un personnage atypique que j’aurai vraiment aimé rencontrer.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

La chambre où Tolkien a écrit son univers.

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Je pense que NOLA du recueil Nouvelles Orléans

Pourrait bien fonctionner à l’écran

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

J’aimerai finaliser mon recueil de poème (enfin…), reprendre pas mal de projets laissaient un peu à l’abandon depuis un moment.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Normalement il y aurait dû avoir Livre Paris, mais il y aura Valjoly et Mons.

Certainement d’autres salons une fois que cette crise sanitaire prendra fin. ( le plus rapidement possible je l’espère !!!)

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… Chani Brooks

Chani Brooks

Je remercie tout d’abord Chani Brooks d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 20/01/2020 à  Bois de Vincennes

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Chani Brooks

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Je suis une geek/otaku très romantique *-* C’est pourquoi, après avoir écrit de la SF pendant des années, j’ai commencé à écrire de la romance. Mais je garde des influences de mes premiers amours et j’aime mettre en scène des personnages geeks, que ce soit des intellos ou des fans de mangas ou de pop culture.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Je voulais faire scientifique pour sauver le monde (j’ai fini par comprendre qu’on ne sauve pas le monde dans un labo et qu’on peut même tout faire péter :-p)

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

J’ai toujours inventé des histoires avant même de savoir lire (je m’emmerdais sévère quand j’étais enfant). Vers 16 ans, quand j’ai attaqué les jobs d’étudiant dans l’animation, j’ai commencé à raconter certaines de mes histoires aux enfants. Puis j’ai commencé à les écrire sur un cahier. Puis j’ai eu un ordinateur (oui, quoi, je suis de la génération Club Dorothée !) et j’ai attaqué mon premier roman. Il a fallu longtemps avant que je ne finalise vraiment mes écrits. C’est l’autoédition qui m’a vraiment motivée. Je suis entrepreneure dans l’âme (et je ne supporte pas les cadres, donc…).

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

D’un calepin ou d’un clavier. Et de thé

Votre émission de tv favorite :

Arf. Non, je ne regarde pas la télé. Berk !

Votre film favori :

L’Histoire sans Fin. Il a déterminé ma vision de l’univers (oui, je suis devenue écrivain pour sauver le monde. Comment ça, c’est aussi inutile que scientifique ?)

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Euh… je ne connais pas trop les noms des acteurs et si un jour j’estime que ma vie vaut la peine d’être racontée, ce sera dans un livre.

Votre série favorite :

Community

Votre chanson préférée :

Arf, ça dépend du moment et de l’histoire que j’écris. En ce moment, c’est Bloodstream de Ed Sheeran, car j’ai écrit ma romance de Noël et ma novella d’hiver gratuite dessus.

Votre idole :

J’idôlatre pas trop les gens. Je respecte les personnes remarquables comme Mère Theresa and co. Mais je n’irai pas les imiter. Sinon, je respecte fortement George Sand en tant qu’autrice et en tant que femme. Je la lis. Je lis sa correspondance et ses mémoires. Mais de là à l’idôlatrer, bof…

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Je râle.

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Arf, tu parles à une hypocondriaque angoissée. Je suis pourrie de rituels. Avant de dormir, avant de me mettre à travailler. Etc. J’aime que tout soit préparé et optimisé avant d’attaquer un truc. Donc, avant de me mettre à écrire, il me faut mon thé, mon verre d’eau, mes écouteurs, mes notes bien placées, etc.

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Arf, tu parles à une hypocondriaque angoissée. Je suis pourrie de rituels. Avant de dormir, avant de me mettre à travailler. Etc. J’aime que tout soit préparé et optimisé avant d’attaquer un truc. Donc, avant de me mettre à écrire, il me faut mon thé, mon verre d’eau, mes écouteurs, mes notes bien placées, etc.

Croyez-vous au destin ?

Mouarf… En théorie non, par contre, je crois aux volontés cachées et à l’enchaînement des causes conséquences, un peu comme dans les tragédies grecques. Parfois, inconsciemment, on veut se punir et on fait les mauvais choix les uns après les autres. Donc, notre destin nous envoie des ennuis à la figure et on ne pourra pas les éviter. Parfois, on se sent bien et on s’envoie des pensées positives tout en cherchant inconsciemment le bonheur et en s’ouvrant aux opportunités. Alors, le destin nous récompense.

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

Mada mada dane. まだまだだね

C’est du japonais. Je crois que littéralement, cela veut dire « Non, pas encore». C’est du manga «Prince of tennis». Le gamin disait toujours cela quand tout le monde croyait le match perdu. Cela définie bien ma vie d’écrivain. Cela fait dix ans que je me prends des vestes, que je grandis pas à pas, que je n’abandonne jamais. Je pense que la ténacité est le plus important dans la vie.

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Je suis têtue. Je suis toujours dans la lune et je peux oublier qu’on me parle (Chaton n’aime pas ça du tout). Quoi ? Oui, têtue est une qualité. Mada mada dane.

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

Arf.

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Non, mais Peter Pan vivait dans l’arbre à côté de la terrasse quand j’avais 5 ans.

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo. Je vous épargne les 5 webtoons en cours.

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Dune. Pour l’univers grandiose de SF/Fantasy et pour sa morale écologiste sous LSD. Pour ce héros que je surkiffe et pour ces personnages féminins badass qui pullulent dans un livre écrit à une époque où la femme servait juste de faire valoir au héros. Mais surtout, je suis Dune pour cette fille encore plus badass que j’ai inventée et placée dans cet univers. Ado, j’écrivais des fan fictions de malade dans ma tête. Je ne connaissais pas fanfiction.net (ou alors, ça n’existait pas encore, génération Club Dorothée toussa, toussa…). D’ailleurs, mes deux pseudos viennent de personnages féminins du livre Dune. Chani est la femme de Muab Dib et Ghanima est sa fille.

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Ah zut, j’en ai parlé plus haut : thé + eau + casque. Mais dans le train ça marche aussi. L’important étant le casque. J’ai besoin de me couper du monde et que le monde comprenne que je ne veux pas de lui (non mai je suis une gentille fille, je vous jure, c’est juste que j’ai parfois besoin d’isolement).

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

… … … Je ne sais pas. À quelle personnalité tu parles ? Je crois que mon préféré est un livre jeunesse que j’ai écrit sous Ghaan (les aventures du chat-dragon). C’est le livre qui m’a débloquée. Dans mes romances, je pense que mon livre préféré, c’est mon dernier : Juste un câlin pour Noël. C’est plein de bons sentiments, j’y ai mis pas mal de moi, et puis j’ai réglé mes comptes avec mes parents et avec les parisiens.

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

Bon, ça reste Tomasi. Le héros de Contrat avec un Geek. J’ai passé des années avec ce gars dans ma tête. Je l’adore même s’il m’agace au plus haut point parfois.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

Dans un bureau-tourelle. Vous savez, ces maisons d’écrivain aux États unis, qui ont un angle rond plein de fenêtres. J’y mettrais mon bureau avec des livres partout autour de moi et un fauteuil ultra confortable. Et puis j’aimerai assez avoir un majordome qui me fait à manger et qui fait le ménage sans râler.

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Arf, encore une fois, j’ai envie de citer un de mes bouquins de SF, Mira la bataille de l’eau, qui parle de conflit sur l’eau avec des super pouvoirs. Je voudrais Christopher Gans pour l’adapter. Ou alors en anime japonais. Dans ce cas, j’aimerais bien les studios Madhouse. Sinon, je verrais bien ma romance de Noël à la télé (ça, n’importe qui peut l’adapter, c’est pas sorcier). L’humour et les quiproquos entre québécois et français seraient encore plus drôle à l’écran. ^-^

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

Une romance avec une otaku à paraître au printemps. Je crois que ça s’appellera : «les princes n’existent que dans les mangas».

Une romance d’été (sûrement un spin off de Contrat avec un geek) et une romance d’halloween (surement à Montréal avec un des potes du héros de juste un câlin pour Noël).

Une romance de Noël dans le même univers que Juste un câlin pour Noël mais on suivra un des frères de mon héroïne. Lequel ? Mystère. Bon, en fait, j’ai des lectrices qui ont déjà deviné ><

Oui, je sais, c’est un programme chargé. Il y a peut-être une saison qui va sauter. Boum !

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Je serais à Orchies le 14 février avec un stand.

Je serais au salon du livre Paris en off, aux petits déjeuners organisés par Marianna et à l’after party des indés le soir.

Je passerai sûrement au festival du roman féminin mais je ne sais pas si je serai auteure off…

Je serais au salon de Montargis dans le 77 en juin avec un stand.

Je vais tenter de faire Mons à l’automne.

Je vais tenter un salon geek à Paris ou en petite province pas loin de Paris à l’été ou à l’automne.

Je préciserai tout ça par mail tout en envoyant de la lecture gratuite. Pour recevoir ma romance cocooning d’hiver gratuite, c’est ici :

https://chanibrooks.com/ta-lecture-gratuite-cocooning/

Merci Flo !

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… Lola T.

Lola T

Je remercie tout d’abord Lola T. d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 11 janvier 2020

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Lola T.

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Je suis une auteur de romance fantastique, érotique. Depuis peu, je suis également auteur pour enfant (un rêve devenu réalité). Mais avant toute chose, je suis une maman de deux enfants et une passionnée d’art en général.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Reporter de guerre, journaliste.

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

J’ai commencé toute petite par des poèmes. J’aimais dire aux gens mon affection pour eux à travers des mots, trop pudique peut-être pour les dire de pleine voix.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

De ma famille, de chocolat et de créer.

Votre émission de tv favorite :

Quotidien. Tout le monde à son mot à dire (cela me détend de jouer)

Votre film favori :

Il y en a plusieurs. N’en citer qu’un est totalement impossible, parmi mes favoris il y a notamment, Dracula untold, Mama Mia, Pearl Harbour, The greatest showman, coup de foudre à Nothing Hill, la belle et la bête…la liste est très longue et j’ai des goûts très variés.

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Ma fille, elle serait exactement interpréter mes réactions.

Votre série favorite :

Doctor Who  avec dans le rôle une grande préférence pour David Tennant 🙂

Votre chanson préférée :

Aucune en particulier, mais je ne me lasse jamais d’écouter en ce moment : Lewis Capaldi – Someone You Loved, Maëlle toute les machines ont un cœur et Patrick Bruel, arrête de sourire. Là aussi, j’ai des goûts très éclectiques.

Votre idole :

Ma mère, elle est la plus merveilleuse femme sur terre.

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

J’essaie de sourire.

Quels sont vos tics ou vos manies ?

J’allume des bougies chaque jour pour purifiée ma maison, j’écris toujours lorsque je suis seule.

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Là, je suis désolée, je sèche….rien ne me vient.

Croyez-vous au destin ?

J’aime y croire.

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

Le regard est le lieu même de l’éveil  à l’autre (Lyonel Trouillot)

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

On dit de moi que je suis trop gentille, mon défaut sans contexte l’impatience.

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

Quoi !

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Certainement dans mon enfance, j’avais beaucoup d’imagination.

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

Aucun, j’attends ma prochaine lecture qui va arriver « Iris à fleur d’O »

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Le divin enfer de Gabriel, j’aime l’histoire et la douceur qui s’y dégage, la plume poétique de l’auteur. Mon livre préféré jusqu’à ce jour.

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Je dois être seule, et avoir un petit fond de musique. Je n’arrête jamais au milieu d’un chapitre.

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

Question très difficile….mais je dirais « Le lien du sang », car il fut le premier édité.

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

Preston dans les secrets de charmont, pour son charisme, et (il y en aura donc deux), Terence dans le lien du sang pour sa sagesse.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

Dans un cottage en Ecosse, ou face à la mer dans une chambre d’hôtel.

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Chacun à sa propre histoire qu’il serait plaisant de voir prendre vie. Il est donc peu aisé de savoir lequel, serait le plus adaptable au cinéma, car ils sont tous si différents. Mais si vraiment je devais choisir sous la force et la menace :-), je dirais Sentiments Aveugles.

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

J’ai écrit récemment une trilogie érotique, je retourne à mes premiers amours pour les deux années à venir avec des romances fantastiques, dont un livre qui mêlera deux de mes passions, l’écriture et la photographie, grâce à L.S Ange qui a validé ce joli projet. En 2021, un autre projet qui me tient tout particulièrement à cœur verra le jour, mais je n’en soufflerai mot. Il y aura aussi si tout va bien deux nouveaux livres pour enfants.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Malheureusement comme le sais beaucoup de mes lecteurs et lectrices, je suis très malade. Je ne peux donc pas faire énormément de salon, mais, si je ne suis pas en traitement à ce moment précis, je serais au salon du livre de Paris avec ma maison d’édtions Elixyria et nouveauté cette année avec les éditions Sharon Kena, dont l’éditrice réédite l’un de mes romans. J’espère également pouvoir faire le salon de Mons en fin d’année . A suivre…

 

Je me permets de rajouter un mot et de vous remercier pour m’avoir invité gentiment à répondre à ce questionnaire. J’y ai pris grand plaisir. Et je tenais par ces quelques mots à envoyer toute ma sympathie à tous ceux et celles qui aiment plonger dans mes univers et qui font de mes livres de jolis succès.

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… Charlie Genet

Charlie Genet

Je remercie tout d’abord Charlie Genet d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 19/02/20 au fond des marais bretons

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Charlie Genet

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

j’habite en Bretagne Nord, près de la Rance et de la Manche, avec mes trois enfants de 5ans, 3 ans et 14 mois et mon mari. Je suis passionnée de danse latine, de lectures (Thriller, Policier, romance, urban fantasy et bit-lit). J’aime vivre en pleine nature, entourée d’animaux, que je cache dans mes livres.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Avocate, militaire dans l’armée de Terre, vétérinaire… Je suis devenue infirmière.

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

En janvier 2018, je cherchais une nouvelle orientation, un nouveau projet professionnel, mon mari m’a demandé ce qui me faisait envie, j’ai répondu écrire. Il m’a dit OK, mais fais-le bien. C’est comme ça qu’est né Section Némésis.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

De mes enfants… et d’écrire. C’est mon évasion, ma soupape.

Votre émission de tv favorite :

Danse avec les stars, les premières années. Depuis deux ans, je ne regarde plus vraiment d’émissions, privilégiant l’écriture.

Votre film favori :

Dirty Dancing, vu au moins 200 fois.

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Charlize Theron. J’aime son autodérision dans le choix de certains rôles, sa douceur, sa beauté de plus en plus charmante en vieillissant et son talent.

Votre série favorite :

Shameless, la version américaine.

Votre chanson préférée :

ça change souvent, ce sont des coups de cœur. Mais j’aime beaucoup celle de grand corps malade, Dimanche soir. Ça fera 10 ans cette année que je n’ai plus peur du dimanche soir. 😉

Votre idole :

c’est dur. En littérature, j’adore Maxime Chattam, Sophie Jomain, Nora Roberts, Mary Higgins Clark.

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Pipi 😊

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Je tourne souvent une mèche de cheveux autour de mon index.

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Je me suis pris un énorme poteau, le genre affichage dans grande ville un matin en pleine face.  J’ai fini sur les fesses.

Et la chose le plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ? Essuyer un caca Arendel (Dixit ma fille dans l’interprétation de la forme de …)

Croyez-vous au destin ?

Oh oui. Mais avec un S. je crois qu’on a tous de multiples destins et que nos décisions nous entraînent vers l’un ou l’autre.

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

En route mauvaise troupe !

La vie est trop courte, le temps trop précieux, pour dire des choses inutiles. (Voltaire)

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Qualité : La résilience

Défaut : L’impulsivité

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

Non

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Oui, un poney qui vivait dans les murs et me rejoignait en sortant par les prises électriques.

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

Thérapie du crime, Sophie Jomain et Maxime Gillio

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire. Pour sa mélancolie et sa diversité.

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Je n’en ai aucun.

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

Oh c’est difficile comme question. Je dirai Section Némésis, le tome 2.

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

Aloïs, le déchu sarcastique. Un personnage qui me colle à la peau.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

Dans un chalet de film romantique, près d’une cheminée, alors qu’il neigerait dehors.

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Section Némésis, la saga entière.

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

En 2020, sortent ma première Dark Romance à 4 mains avec L.S ange (le 13 mars) et les 4 tomes de Section Némésis. Pour 2021, peut-être une nouvelle enquête pour Aloïs.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

je serai à Livre Paris du 20 mars au 22 mars ; Les Imaginales à Epinal, du 15 au 17 mai ; Il était une fois… Pusignan du 19 au 20 septembre ; Mons livre Le 21 et 22 novembre.

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… Léa Perrin

Léa Perrin

Je remercie tout d’abord Léa Perrin d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 29 février à Orléans

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Léa Perrin. C’est mon pseudo. J’ai choisi d’en prendre un parce que personne ne sait prononcer mon nom (enfin celui de mon mari) et encore moins l’écrire ! Difficile si on veut essayer de se faire connaître, non ?

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Je suis très bavarde, c’est assez compliqué pour moi de faire court mais je vais essayer ! (MDR) Que dire qui pourrait être un tant soit peu intéressant sans faire trop de bla-bla ? Tout simplement que je vis ma vie tambour battant avec mon mari et mes deux enfants, et que je n’ai jamais assez de temps pour accomplir tout ce que j’ai prévu dans une journée, parce que je planifie toujours trop de choses ! J’adore la musique, voyager, sortir avec mes amis, dessiner et écrire évidemment ! Plus qu’une nécessité, aujourd’hui je le fais pratiquement non-stop mentalement sans vraiment le réaliser. Des tas de phrases me viennent à longueur de temps, et dès que j’ai un moment, je couche tout ce qui m’a traversé l’esprit et que je n’ai pas encore noté.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Mécanicienne ou coiffeuse. Le premier métier à cause de mon papa. J’adorais le regarder bricoler des voitures et je lui demandais de m’apprendre certaines choses. Le second parce que… la coiffure c’est un peu réparer les cheveux, n’est-ce pas ?

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

Je crois que j’en ai toujours eu envie. J’ai commencé mes premières histoires quand j’avais onze ans, mais je me décourageais rapidement, je ne terminais jamais rien. J’écrivais plutôt des poèmes et des chansons. En classe de quatrième j’ai participé à un projet sur une comédie musicale. Les élèves devaient concevoir le tout de A jusqu’à Z, de l’écriture des chansons à leur composition, de l’élaboration des dialogues à la mise en scène… jusqu’à la représentation finale. Ce fut un des meilleurs souvenirs de ma vie niveau créativité, jusqu’à ce que je me décide finalement à écrire vraiment un roman et surtout à le terminer ! Mais ça n’a été que bien plus tard ! Après des années à n’ouvrir que quelques bouquins par ci par là, cédant à l’appel des séries télé, j’ai finalement repris goût à la lecture et je suis redevenue la lectrice compulsive que j’étais étant plus jeune. Mais concernant l’écriture, j’ai mis un long moment avant de reprendre. Je pensais que je n’avais pas assez d’idées pour faire quelque chose d’abouti, je me bridais. Puis un jour, je me suis dit que si je n’essayais pas vraiment, je ne saurais jamais ce que ça pourrait donner. J’ai commencé « Ma pire ennemie c’est moi » en octobre 2018. Cet ouvrage s’appelle aujourd’hui « Au risque d’aimer » et sort justement le 21 mars. Tout est partie de l’histoire de Soane, puis lors de l’écriture, l’histoire d’Iris s’est imposée d’elle-même, en parallèle… mais également celle d’autres personnages, d’autres histoires… Dans la foulée, j’ai donc écrit plusieurs romans, dont mes deux premiers déjà parus, « Tu peux toujours courir » et « Ski, (love) and Sun »… Finalement après avoir tellement attendu avant de me lancer, j’ai comme le sentiment de devoir rattraper le temps perdu et dès que je termine une histoire, j’en entame une nouvelle peu de temps après…

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

Sur une île déserte ou pas ? Je considère que non et que j’ai l’électricité, MDR, mais du coup je ne peux choisir entre la musique et les livres.

Votre émission de tv favorite :

Je n’en ai plus vraiment ces dernières années… Depuis que je me suis remise à lire et à écrire, je ne regarde plus vraiment la télévision, bien que j’ai, à une époque, été scotchée à mon écran ! Aujourd’hui, lorsque je la regarde, c’est pour les infos ou des reportages. (Oui, je suis hyper ennuyeuse comme fille ! J’ai omis de le préciser dans ma présentation !) Je laisse le choix du programme à mon mari et mes enfants et souvent je fais autre chose. Je tope des bribes et je capte d’une oreille.

Votre film favori :

C’est encore très compliqué pour moi de faire un choix unique. Mais s’il le faut vraiment, je dirais Thelma et Louise.

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Sincèrement, je ne peux pas vous répondre. Déjà parce que, soyons franches, ma vie n’intéresserait personne, MDR… et puis… parce que c’est la meilleure des raisons, je n’en trouve aucune autre !

Votre série favorite :

Aie, vous avez décidé de me poser uniquement des questions pour lesquelles je vais me torturer avant de faire un choix !? Bon, si je dois n’en citer qu’une sans vous donner une liste à rallonge, alors je dirais Friends !

Votre chanson préférée :

Là, je ne peux pas choisir, désolée… Ce n’est pas une chanson que je vous citerais mais des dizaines, récentes comme complètement has been et dans des styles très éclectiques. En bref, pour savoir ce que j’écoute, il suffit de consulter les playlists à la fin de mes livres !

Votre idole :

je n’ai pas réellement d’idole, plus des personnes que je trouve admirables de s’être dévouées à de nobles causes… Nelson Mandela, Martin Luther King, l’Abbé Pierre, Mère Teresa… vous voyez le style ?

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Je consulte les réseaux sociaux sur mon portable. J’ai honte de l’avouer, d’autant plus qu’en dehors de mon compte auteure, je n’y suis pas très active…

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Je me mords l’intérieur des lèvres continuellement comme d’autres se rongent les ongles, depuis que j’ai cessé de taper du pied à longueur de journée… (son hyper irritable pour les autres, vous en conviendrez, MDR). Et quand je suis chez moi, je passe continuellement l’éponge…

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Traverser la cour du collège en cinquième avec ma jupe coincée dans mon collant. Ou alors qu’on m’appelle « monsieur » quand j’avais quinze ans et les cheveux courts. J’hésite… Les deux sont très humiliants, MDR. Sinon dernièrement… ça doit être fixer quelqu’un qui me dévisageait en continuant à marcher tête haute, et finalement trébucher !!! La honte ! Mais bon, ça c’est un détail parmi tant d’autres !

Croyez-vous au destin ?

Oui, sans aucun doute. Je pense que sinon je ne répondrais certainement pas à vos questions en ce moment…

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

J’en ai une multitude, encore une fois (oui, je suis usante d’être si indécise mais j’aime trop de choses). La plupart sont issues des films cultes, tels que « Les bronzés », « Le père Noël est une ordure », ou encore des sketches des Inconnus. Avec mes amis nous passons notre temps à les citer, il y a toujours un événement qui s’y rapporte au moins une fois dans la journée et nous en rions inlassablement !

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Ma plus grande qualité je pense que c’est la générosité, et mon plus grand défaut, c’est la rancune. Je donne tout sans restriction, mais si on me déçoit, intentionnellement, j’entends, c’est terminé. Sans avoir de désir de vengeance, j’éprouve de grandes difficultés à passer outre si on m’a blessée.

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

Un mot terriblement grossier, évidemment, sinon pourquoi considérer que je l’emploie trop ? Il commence par un P… Je le dis tellement dans une journée que c’est comme s’il n’avait plus aucun impact dans mes oreilles, je ne fais même plus attention, il est devenu pour moi comme un mot standard ! Sinon dans mes bouquins, ce serait le verbe « avouer » mais depuis qu’on me l’a fait remarquer, je tente de me soigner. MDR

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Non. Je crois que je n’en ai jamais eu besoin parce que j’ai toujours eu la chance d’avoir beaucoup d’amis depuis toute petite. Le genre d’amis sur lesquels vous pouvez compter quoi qu’il arrive. Et heureusement d’ailleurs, parce que j’ai aussi beaucoup ramassé ! Les plus anciens sont même encore à mes côtés aujourd’hui, même si la vie fait que l’on se voit moins souvent.

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

« Tout ce qui est sur terre doit périr » de Michel Bussi.

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Je serais « Les Hauts de Hurlevent » d’Emily Brontë. Tout d’abord parce que cette histoire représente l’amour envers et contre tout, au-delà des convenances, des conditions, de la classe sociale… Un amour partagé mais qui n’a pu ni s’exprimer réellement, ni s’épanouir, mais qui ne s’est jamais éteint, jusqu’à la mort. Finalement, le plus bel amour qui soit, malgré son contexte et la personnalité des héros. Et puis parce que je suis toujours si époustouflée par la puissance des sentiments décrits par une jeune femme qui n’a jamais connu l’amour elle-même, mais qui a su le dépeindre avec une telle force, une telle exactitude…

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Je n’en ai pas véritablement ! J’écris n’importe où et n’importe quand dès que j’ai un moment. Ça peut être sur un carnet si j’en ai un avec moi, des notes sur mon téléphone si je n’ai rien d’autre sous la main, en voiture, dans une salle d’attente… Peu importe. Même si la plupart du temps c’est le soir sur mon ordi après ma journée de boulot, avec de la musique dans les oreilles. La musique m’aide énormément à me projeter dans l’ambiance que je souhaite décrire ou dans le ressenti de mes personnages. Je crée une playlist à l’avance, bien souvent je choisis très justement chaque chanson parce qu’elle exploite ce que je veux raconter elle aussi. Toutefois lors des corrections, je n’en écoute plus. Je préfère focaliser réellement mon attention l’écriture.

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

J’aime énormément toutes mes histoires et tous mes personnages, même si aujourd’hui déjà, si je devais réécrire ceux qui sont déjà parus, je ferais sans doute certaines choses différemment. Toutefois j’ai le sentiment que plus j’écris, plus je m’attache à mes héros… Toutefois,  si vraiment je dois me prononcer, je dirais que c’est celui qui devrait arriver à la rentrée prochaine, bien que ceux à venir ensuite me fassent également de l’œil. Je ne peux pas trop vous en révéler encore, son titre n’est pas définitif et sa date de sortie pourrait être modifiée… mais j’aurai peut-être l’occasion de vous en parler prochainement, qui sait ?

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

C’est justement un personnage du livre dont je viens de vous parler et qui n’est pas encore paru. Je vous dirais simplement que son prénom est Cameron. Pour le reste, je vous laisse la surprise à la sortie de ce roman.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

Je n’ai pas de préférence, peu importe finalement, l’essentiel pour moi aujourd’hui c’est d’écrire, tout simplement. Cela m’est devenu essentiel, presque aussi vital que respirer ! Après m’être si longtemps bridée, je ne compte plus m’arrêter.

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Si déjà un de mes bouquins était un jour adapté, ce serait extraordinaire, alors n’allons pas chercher si loin que Spielberg, MDR ! Ce serait encore et toujours ce même livre… celui avec le personnage de Cameron. Bon, je vais quand même vous faire une révélation, je ne suis pas si avare… Le héros pratique des courses de vitesse… Vous n’en saurez pas plus pour le moment ! En revanche, j’aurais une exigence sur le rôle de mon héros masculin ! (Oui, ça y est, je m’y crois, je choisis mon casting !) J’aimerais qu’il soit tenu par celui qui m’a servi de modèle pour mon personnage et que j’ai décrit dans mon histoire : Le mannequin et acteur Matthew Noszka.

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

Mes projets sont déjà bien avancés, à vrai dire. D’autres histoires, déjà écrites, verront le jour au fil des mois aux éditions Lips and Co, ma plus grande envie étant, évidemment, que de plus en plus de lecteurs s’y intéressent et que mes romans leur plaisent.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

A l’heure où je vous réponds, nous venons tout juste d’apprendre l’annulation de Livre Paris. Mon troisième roman « Au risque d’aimer », était programmé en exclusivité pour salon, le 21 mars, et j’avais prévu de m’y rendre le lendemain en tant que visiteur. Evidemment, la sortie de mon livre est maintenue malgré la déprogrammation de l’événement. Puis dans les mois à venir, je serai probablement présente sur d’autres salons et dédicaces au moment des sorties, mais il est encore un peu tôt pour connaître les dates et les lieux de ces futures rencontres avec mes lecteurs.

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… June Robin

June Robin

Je remercie tout d’abord June Robin d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 02/03/2020, à Bernay-Vilbert

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

June Robin, tant que personne ne l’a encore dévoilé, je conserve mon identité. J’ai encore quelques personnes à qui je n’ai rien dit, du coup il me faut attendre un peu encore

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

J’ai 38 ans, je suis mariée et maman de deux garçons. Ma famille est mon équilibre et mon inspiration. J’aime que ma famille et mes amis en général soit heureux et je fais tout mon possible pour que ce soit le cas.

J’apprécie la lecture, le dessin la musique et tout particulièrement l’écriture.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Je voulais être journaliste. Ça m’a tenu quelques années et puis j’ai changé d’optique

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

J’ai commencé à écrire il y a plusieurs années, d’abord pour m’amuser pour voir de quoi j’étais capable puis à force de lectures pour écrire des histoires que j’aurais moi-même aimé lire.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

En numéro 1 ma famille et mes amis

Votre émission de tv favorite :

Je regarde peu la télé mais j’apprécie les émissions culinaires type Cauchemar en cuisine, Top chef…

Votre film favori :

Orgueil et Préjugés forcément

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Je crois qu’il n’y aurait pas grand-chose de passionnant ou d’intéressant, aucune actrice saine d’esprit ne se battrait pour ce rôle 😉

Votre série favorite :

Là c’est plus difficile je ne regarde pas assez la télévision pour avoir une série favorite. La lecture et l’écriture prenne une place importante aussi il n’est pas facile de trouver du temps pour regarder la télévision mais pour faire plaisir à mon fils, je vais dire les 100. C’est la série que l’on regarde en ce moment en tous les cas.

Votre chanson préférée :

Là c’est impossible. J’ai des goûts musicaux très éclectiques. Je n’ai pas un mais des centaines de chansons préférées. Je ne peux pas me résoudre à faire un choix dans ce domaine

Votre idole :

Jane Austen. Si j’avais 1/100ème de son talent, je mourais heureuse

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Je me prépare à vitesse grand V pour aller prendre le train et commencer la journée de boulot. Donc la première chose c’est la salle de bain

Quels sont vos tics ou vos manies ?

J’espère ne pas en avoir. Quand ce genre de choses s’installe, c’est difficile de s’en débarrasser. Généralement mon mari me fait remarquer si je fais trop souvent quelque chose ou si je dis souvent la même expression et j’essaie de corriger tout ça

Croyez-vous au destin ?

 Totalement

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

Je suis obligée d’en mettre trois au moins : il y a Anna Gavalda dans Ensemble C’est tout avec « Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences », Jane Austen lorsque Darcy parle de Wickham « …est doué d’agréables manières qui lui permettent de se faire facilement des amis. Qu’il soit également capable de les conserver est une chose moins sûre », Oscar Wilde pour « Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais et en Enfin Olivier de Kersauson pour « La solitude, ça ne m’impressionne pas du tout. Au contraire, j’aime bien ça, ça ressemble à la vie réelle. Quand l’instant est grave, important ou difficile, on est seul, toujours. » Bon en fait ça fait quatre mais vraiment je ne sais pas laquelle choisir

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Je pense que ce sont les deux extrêmes de la même qualité. Je fais preuve de bonté avec la plupart des personnes et mon défaut est des fois d’oublier que bon ne s’écrit pas avec un C

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

C’est plus une expression : Mais non !!!

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Non

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

 Passion en Alaska de Jennifer LaBrecque

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Orgueil et Préjugés parce que c’est mon livre favori, qu’il est magnifiquement écrit et qu’il est juste dans toute l’étude des comportements

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Je n’ai pas rituel spécifique. J’écris partout et n’importe où

 

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

J’hésite. Je les aime tous de façons différentes. Si je devais faire un choix ce serait entre Marginal et Solitaires

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

Thomas ou Marley, le choix reste dur. Peut-être Marley

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

A Belle-Ile en mer devant les Aiguilles de Port Coton

 

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Toujours les deux mêmes

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

Essayez de terminer un roman et en commencer un nouveau. J’ai des tonnes d’idées mais pas assez de temps pour les mettre en œuvre.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

En tant qu’exposant, je n’ai rien de prévu. En tant que visiteur je comptais me rendre à Livre Paris mais c’est annulé.

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… Jeanne Pears

Jeanne Pears

Je remercie tout d’abord Jeanne Pears d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 10.02.2020 à Bourges

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Jeanne Pears

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Avant d’être auteure, je suis une très grande lectrice. J’écris depuis un petit moment et en 2018 mon rêve d’être publiée s’est réalisé. Depuis, il se poursuit et je suis très heureuse. En plus de l’écriture, j’aime peindre, écouter de la musique, le cinéma et les séries TV et j’adore les Etats-Unis.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Archéologue, j’étais passionnée par la mythologie, j’ai adoré les cours d’histoire qui relataient de l’Égypte ancienne, de la Rome et Grèce antiques. J’ai eu une phase police scientifique, notamment grâce aux séries CSI et j’ai d’ailleurs fait des études dans ce sens, mais je ne suis pas entrée dans la police.

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

Il y a douze ans pendant mon premier congé maternité. J’ai toujours eu beaucoup d’imagination, j’ai tout simplement eu envie de noter mes idées quelque part et voir où cela pouvait me mener. Et depuis je ne m’arrête plus. C’est souvent après avoir regardé un film ou une série qu’il me vient beaucoup d’idées.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

Écrire véritablement. J’essaie parfois de me faire violence notamment durant les vacances, mais c’est dur. J’écoute aussi beaucoup de musique, tous les jours, le silence me fait peur.

Votre émission de tv favorite :

Capital

Votre film favori :

Gladiator de Ridley Scott.

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Absolument aucune idée…

Votre série favorite :

Supernatural, je suis un tout petit peu amoureuse de Jensen Ackles. Dernière saison cette année, après 15 années à leurs côtés… snif

Votre chanson préférée :

Elderbrook and Rudimental – Something About You

Votre idole :

Je ne sais pas si je peux en parler en tant qu’idole, mais j’admire énormément Angelina Jolie. J’aime le personnage, la liberté avec laquelle elle vit sa vie et son engagement humanitaire. De plus, je trouve que c’est une femme magnifique. D’un point de vue plus personnel, mes parents sont mon modèle au quotidien.

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Réveiller les enfants avec un bisou et un câlin et ensuite je me prépare un café.

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Je n’en ai pas, du moins je ne le pense pas. Mais peut-être que je découvrirais le contraire si je me voyais de l’extérieur.

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Je suis un peu maladroite, alors ma plus grosse honte est sans doute cette fois où pendant les vacances, je me suis pris le pied dans la corde de la tente et où je me suis étalée de tout mon long, par terre, et devant public bien sûr, parce que sinon ce n’est pas amusant. Anecdote que j’ai reprise dans Insupportable Coloc.

En ce qui concerne la chose la plus drôle, je ne saurais en citer une seule, c’est au quotidien avec les enfants, dans leurs phrases pas toujours très justes, quand ils emploient un mot à la place d’un autre (parasol pour désigner un parapente par exemple), dans leurs disputes. Ils savent animer la maison, aucun doute.

Croyez-vous au destin ?

Absolument, mon histoire avec mon mari en est la preuve.

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

Je n’ai pas vraiment de phrase culte favorite, un échange au cinéma peut-être, la fameuse scène du Dîner de cons avec le fameux Juste Leblanc.

Ma citation favorite, de Mark Twain, est comme un mantra : Life is short, break the rules. Forgive quickly, kiss slowly, love truly, laugh uncontrollably and never regret anything that makes you smile. À tel point que je l’ai dans la peau.

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Je suis très patiente et à l’inverse, mon plus gros défaut est que je m’emporte assez vite, mais j’essaie d’y travailler.

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

Aucune idée

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Jamais !

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

Je viens de terminer L’amant parfait est un inconnu… ou presque de Camilla Simon et je vais me plonger dans le dernier Helena Hunting, Sweet Boy, qui conclut la série sur le hockey. Mais d’autres m’attendent dans ma PAL, The Boss d’Erin Graham, Coach me Love de Mary Ann Davis, le premier tome d’Heroes de K Bromberg et plein d’autres (trop !!).

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Du café, de la musique, une connexion internet pour les recherches, du papier et des crayons et mon PC portable.

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

Je suis très attachée au premier, Insupportable Coloc, justement parce que c’est le premier, celui qui m’a permise d’être remarquée par la maison d’édition et de signer mon contrat. Et puis aussi, parce qu’il est différent des romances traditionnelles, l’héroïne casse les codes et j’aime ça. Même si elle ne remporte pas les suffrages, je ne la changerai pour rien au monde, elle est telle que je l’ai voulue.

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

J’aime beaucoup Sarah, de Colocs et Sex Friends. Elle est celle dont je suis la plus proche. J’aime son optimiste, sa bonne humeur, sa manière de voir la vie, mais aussi l’univers autour d’elle, les amis, la famille.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

J’ai déjà eu l’occasion d’écrire depuis la plage, les montagnes, la campagne, alors je ne sais pas ! J’aimerais un vrai bureau chez moi, tout simplement. Un petit coin rien qu’à moi.

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Ouh là !! Ce serait un véritable rêve, sans doute partagé par la plupart des auteurs et auteures. Une fois de plus, je dirais Insupportable Coloc.

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

Une sortie papier de mon deuxième roman paru chez Addictives : Colocs et Sex Friends le 06.02.20. Je travaille sur d’autres manuscrits, avant de les soumettre à la maison d’édition, espérant qu’ils soient acceptés. Et j’ai un projet d’auto-édition, sous un autre pseudo (Jane Pierce), j’espère une parution fin mars – début avril.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Je serai présente au Salon du Livre Paris 2020, en séance de dédicaces sur le stand des Éditions Addictives, le vendredi 20.03 de 17h à 19h, et je serai aussi là le samedi en tant que visiteuse, mais toujours prête à rencontrer les lecteurs pour une dédicace à la sauvage ou tout simplement échanger et discuter.

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… Antony Altman

Antony Altman

Je remercie tout d’abord Antony Altman d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 14 février 2020  à Paris

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Antony Altman

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Auteur de 4 romans et d’une pièce de théâtre (en cours d’adaptation), j’ai appris à suivre mon instinct en écriture. Ainsi, il m’est arrivé à plusieurs reprises de « co-écrire », pour quelque part, aller encore plus loin dans le processus créatif. Je salue au passage Catherine Lang, Elise Veith et Valérie Bel.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Aucune idée. Et je ne sais toujours pas ce que je ferai plus tard !

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

J’ai commencé à lire récemment, il y a environ 5 ans. Dans la foulée, je me suis mis « naturellement » à écrire. L’avantage de ces débuts tardifs est d’avoir la chance d’apprécier les mots avec un œil d’adulte et œil d’enfant. En d’autres termes, d’avoir une envie authentique.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

De chansons.

Votre émission de tv favorite :

Je ne regarde beaucoup plus la télé (après en avoir abusé). J’adore les séries depuis toujours ; je prends bien le temps de les regarder à présent.

Votre film favori :

« L’année prochaine si tout va bien », avec Isabelle Adjani et Thierry Lhermitte. Une petite comédie des années 80, pur jus.

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

« Je voulais te parler d’ma vie, c’est rare quand ça m’arrive. Un moment suffira, y’a pas grand-chose à dire ».

Parler d’ma vie : une chanson de Jean-Jacques Goldman.

Votre série favorite :

Super Jaimie à laquelle je dois d’avoir écrit mon premier roman quelques années plus tard ; ces choses-là prennent du temps.

Votre chanson préférée :

« Quelques mots d’amour » de Michel Berger.

Votre idole :

Pas d’idoles, c’est un mot trop fort !

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Jouer du piano (avec un casque) (je viens de m’y mettre).

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Me mordre le petit doigt lorsque je suis en phase d’écriture. Je vais finir avec le même petit doigt que les envahisseurs, si ça continue.

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Ma première interview pour une émission sur France Info. Une journaliste m’appelle en amont et demande naturellement à parler à Antony Altman. Je lui réponds qu’elle fait erreur avant de raccrocher poliment. Je réalise dans le même temps qu’il s’agit de moi. Euh… Je venais juste de choisir mon pseudo et je n’avais pas encore l’habitude.

Croyez-vous au destin ?

J’y crois et je n’y crois pas en même temps. Essayez de comprendre, j’y ai renoncé pour ma part.

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

« Je est un autre. Mais ce n’est pas de moi ».

« Ce qui compte, c’est un pas, encore un pas ».

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

La sensibilité.

La sensibilité.

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

Problème (dans mon travail alimentaire).

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Mes personnages de roman.

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

« Parenthèse », un magnifique roman graphique d’après la véritable histoire d’Elodie Durand.

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Peut-être « Carnets 1978 » d’Albert Cohen, dans lequel il tente de revenir sur les événements importants de sa vie en toute sincérité.

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Réveil à l’aube, une tasse de café bien fort et c’est parti.

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

Toujours le dernier au moment où je l’écris.

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

Même réponse qu’à la question précédente.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

Je n’ai pas d’endroit en particulier. De même, j’aime bien écrire, tantôt assis, tantôt couché, parfois debout.

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Une comédie inspirée de « Branle-bas sous le sapin », la pièce de théâtre co-écrite avec Valérie Bel.

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

Un nouveau projet avec Valérie Bel, un feel-good léger et psy, cette année ou un peu plus tard et puis écrire des chansons.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

J’ai prévu d’aller au salon du livre, pour y retrouver mes ami(e)s auteur(e)s et l’équipe de Kobo dans les allées. Éventuellement le salon de Mons en Novembre.

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… Nina Loren

nina loren

Je remercie tout d’abord Nina Loren d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 27 janvier 2020

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Nina Loren

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Je m’appelle Nina et je suis une toute jeune auteure de 34 ans (jeune dans le métier, en ce qui concerne l’âge … ça va encore 😉) qui a un seul livre à son actif (pour l’instant) : Player Boy.

Dans ma vie personnelle (et professionnelle), je suis professeure de physique et d’histoire des sciences en école d’ingénieurs (je suis aussi, en parallèle, en doctorat en sciences du langage). Je suis une passionnée de chevaux, de danse et de hockey sur glace. Même si pour le moment je ne fais plus de danse à cause de mon emploi du temps bien rempli et de ma vie de famille, je trouve toujours le temps d’aller monter à cheval ou de chausser mes patins (je n’oublie pas, non plus, de supporter mon équipe de hockey favorite, les Stars de Dallas)

Comme toute auteure qui se respecte, je suis une lectrice passionnée et une acheteuse compulsive de livres ! Mes styles préférés : le fantastique, la fantasy et bien sûr la romance, à laquelle je suis complètement accro !

Je suis aussi maman d’une petite fille de 4 ans. J’ai trois chats et je vis avec mon chéri, avec qui je suis depuis le lycée, dans le sud de la France. Il est, d’ailleurs, le premier beta lecteur de toutes mes histoires. Il est toujours très impliqué dans mes projets.

Mon plus grand rêve est de partir vivre au Canada et d’avoir un jour mon cheval rien qu’à moi.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Je voulais être danseuse ou monitrice d’équitation.

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

J’ai commencé à écrire des histoires de fantasy, il y a à peu près 10 ans. C’est un univers qui m’a toujours beaucoup inspiré, mais je n’avais pas, à l’époque, l’envie d’être publiée. C’était pour mon propre plaisir. J’écrivais pour moi, c’était un exutoire et un moyen d’extirper de ma petite tête toutes les histoires qui s’y cachaient. Ce n’est qu’en avril 2018, quelques mois après avoir lu ma première romance un peu par hasard (je cherchais à lire un peu autre chose que ce que je lisais d’habitude) que j’ai eu envie d’écrire une histoire d’amour. Mon premier roman est alors né : Save me (qui deviendra ensuite « Player Boy » lors de sa sortie aux Editions Addictives). J’ai d’abord montré mon manuscrit à mon chéri, qui m’a conseillé de le faire lire à quelques amies. Ensuite, tous m’ont convaincue d’envoyer mon manuscrit à une maison d’édition. En mars 2019, je me lançais. 6 mois plus tard, Player Boy était sorti, pour ma plus grande fierté.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

Mes livres, c’est inconcevable pour moi de vivre sans lire.

Votre émission de tv favorite :

Je ne regarde pas vraiment la télévision, mais lorsque ça m’arrive, j’aime bien regarder les émissions de Stéphane Plaza.

Votre film favori :

En choisir un seul est un peu compliqué, je suis une grande fan de la trilogie du Seigneur des Anneaux, mais aussi (dans un genre complètement différent) de Bridget Jones (c’est mon film doudou).

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Renée Zellweger et mon film serait une copie de Bridget Jones : je suis une miss catastrophe comme elle !

Votre série favorite :

Je vais en citer deux : Buffy contre les vampires (depuis mon adolescence) et Supernatural (depuis mon entrée à la fac).

Votre chanson préférée :

J’écoute énormément de musique, mes goûts sont assez éclectiques et je suis plutôt du genre à écouter en boucle une chanson quand j’ai un coup de cœur. Je n’ai pas vraiment de chanson préférée qui serait au-dessus des autres, ça dépend aussi beaucoup de mon humeur.

Votre idole :

Je ne sais pas si on peut parler d’idoles, mais je pense à deux personnes : Sharon Den Adel, la chanteuse du groupe Within Temptation, pour sa voix, son charisme et sa beauté, et Patrick Kane, qui pour moi, est l’un des meilleurs joueurs actuels de hockey sur glace de la NHL.

J’aimerais aussi citer mon fantasme absolu : Tyler Seguin (joueur de la NHL également, lui aussi extrêmement talentueux, mais pas seulement 😉)

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

C’est un peu la honte, mais je vérifie mes réseaux sociaux.

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Je n’en ai pas vraiment.

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

J’ai tendance à tomber très facilement dans la rue. Ça m’arrive très souvent de louper un trottoir et de me vautrer devant tout le monde.

Croyez-vous au destin ?

Absolument pas.

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

J’ai toujours adoré cette réplique du film Moulin Rouge : « La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour ».

Sinon je suis quelqu’un qui retient très facilement les répliques de film ou de séries et qui adore les ressortir dans toutes les situations possibles (mon chéri est pareil), j’ai des centaines de références !

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Mes plus grandes qualités sont ma capacité de travail et ma loyauté, et mon plus gros défaut : je suis très, très têtue. Je suis aussi mon juge le plus dur.

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

Putain ou merde (si c’est pas l’un, c’est l’autre).

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Quand j’étais petite, oui. Il s’appelait Frédéric et je répétais sans arrêt à mes parents qu’un jour je partirais en voyage avec lui. Un jour donc (je devais avoir, je ne sais pas … 3 ou 4 ans) alors que mes parents étaient occupés, je suis montée sur ma moto électrique avant d’ouvrir le portail et de partir de chez moi, dans la rue. Quand mes parents m’ont rattrapée et qu’ils m’ont demandé pourquoi j’étais partie comme ça, je leur ai dit que j’allais retrouver Frédéric, je crois que je leur ai donné une sacrée trouille.

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

La fin de la série Confessions d’Ella Frank (tome 5 et 6) : « Henri » et « Bailey ».

Alors pour la petite histoire, je viens de les terminer mais je vais les relire, là, tout de suite. Je ne me vois pas les quitter maintenant, mon cœur ne s’en remettrait pas (je suis parfaitement capable de relire encore et encore le même livre si j’ai eu un vrai coup de cœur).

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

« Le journal de Bridget Jones » d’Helen Fielding. Pour des raisons évidentes quand on me connaît.

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Je m’installe dans un endroit confortable avec du thé et de la musique. Je prends aussi toujours avec moi mes carnets de notes dans lesquels je griffonne toutes mes idées ou alors les recherches que j’ai menées pour mon histoire.

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

Pour l’instant je n’ai qu’un seul livre à mon actif : Player Boy, mais je pense qu’il restera toujours mon préféré parce que c’est ma toute première histoire.

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

J’adore mon héros, Matthew ; c’est un homme dévoué qui n’a pas peur de montrer ce qu’il ressent.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

N’importe où du moment que c’est au Canada et qu’il y a de la neige pas loin.

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Par la force des choses, Player Boy !

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

Mon premier projet est de terminer mon doctorat, le second : écrire (encore et encore). J’ai deux projets de romans en cours, un que j’ai déjà envoyé à ma maison d’édition (Addictives) pour passer en comité de lecture, et un qui est déjà bien avancé et que je pense terminer pour fin mars. Pour l’instant je n’écris que des romances MF, mais j’ai d’autres projets comme me lancer dans la romance MM (mon style de romance préféré, enfin si on peut appeler ça un style) et terminer un vieux projet de fantasy que j’ai un peu délaissé.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Hélas, pour l’instant, je n’ai pas de salon prévu en tant qu’auteure. En revanche, je pense que je vais me rendre au salon « Des livres et des hommes » d’Auriol en mai prochain, pour revoir notamment une de mes auteures fétiches : Amheliie (Amélie C. Astier)

Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di…Hélène Caruso

Hélène Caruso

Je remercie tout d’abord Hélène Caruso d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du : 28/01/2020

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Helene CARUSO.

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Je suis mariée et mère de famille. Je ne vis pas de mes écrits, malheureusement, mais j’espère y parvenir un jour. J’adore la mer, je suis bretonne mais j’habite depuis 16 ans en Lorraine. Je suis une gourmande invétérée mais je déteste faire la cuisine.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Haha, je voulais être médecin légiste. Mais je n’étais pas très douée en maths.

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

En réalité, j’ai toujours été douée en français et en anglais, notamment en rédaction. Il y a deux ans, je me plaignais de lire toujours le même genre d’histoires plates de PDG et de secrétaires. Mon mari m’a alors mise au défi d’écrire mes propres histoires. Alors, j’ai dit ok.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

Mon téléphone. Quelle horreur. Je suis complètement dépendante de lui.

Votre émission de tv favorite :

Les séries US ou les dessins animés de mon enfance. Dragon Ball, Ken le survivant… Seigner, je suis vieille !

Votre film favori :

Aie… Dur, je suis une parfaite cinéphile. Je suis bon public, j’aime tout. Même les pires films !

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Haha, ce serait un rêve. Disons, Margot Robbie. Elle a cette beauté douce en surface et ce caractère de feu, j’aime beaucoup cette actrice. Je suis un peu comme elle, volcanique à l’intérieur.

Votre série favorite :

Hawai 5.0. Les paysages sont justes magnifiques.

Votre chanson préférée :

En ce moment, ‘’avant toi’’ de Vitaa et Slimane

Votre idole :

Là aussi, je ne sais que choisir. Beaucoup de personnes m’inspirent : Gandhi, Martin Luther King, Rosa Parks, ma fille qui est une ado qui évolue dans un monde qui n’est pas facile, une femme élevant seule ses enfants… Tous ces gens-là ont quelque chose à nous apprendre.

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Pipi. Mon dieu, j’ai honte mais je dois répondre honnêtement à cette question.

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Lorsque mes lunettes sont sur mon nez, je le plisse toujours pour les décoller de ma peau. C’est ridicule mais je n’arrive pas à éviter de le faire.

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Ma plus grosse honte, c’était il y a quelques années, j’ai chuté d’un trottoir dans une rue passante très animée, en pleine été.

La chose la plus drôle, je ne sais pas trop. Je rigole tout le temps donc c’est difficile à dire.

Croyez-vous au destin ?

Tout à fait. Sans être croyante, je crois au destin, à l’amour, aux âmes sœurs.

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Ma plus grande qualité ? Je suis honnête. Je dis toujours ce que je pense, avec tact et diplomatie, mais jamais je ne dis noir si je pense blanc.

Mon pire défaut… Têtue. Et quand il s’agit de moi, je suis assez pessimiste.

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

Aie…c’est un gros mot : Putain. Je le dis quinze fois par phrase, une catastrophe.

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Je n’en ai pas le souvenir mais je suppose oui. Il se sera évaporé avec mon âme d’enfant.

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

Persona, de Maxime Girardeau. C’est un service Presse.

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Ha… J’aimerais être tout à la fois ! Une héroïne d’un roman de Nora Roberts, forte et fragile à la fois. Une héroïne d’un roman de Stephen King, vivant l’horreur ou Esmeralda du Bossu de Notre Dame, fière et libre… C’est difficile comme question.

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

En réalité, je n’en ai pas. Ou plutôt, chaque roman est écrit avec son propre rituel. Pour Sorry Not Sorry, par exemple, je n’écrivais qu’entre 20h et 4h du matin. Demain commence aujourd’hui s’est écrit avec la playlist de Lindsey Sterling dans les oreilles…

Par contre, j’écris presque uniquement sur mon mobile, car il est avec moi tout le temps et je peux écrire lorsque bon me semble.

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

Demain commence aujourd’hui. Avec ce roman, j’ai voulu montrer aux gens qu’on peut se relever de l’invivable. Que du pire, on peut en retirer le meilleur. Que dans l’horreur, on peut finalement trouver l’amour. L’être humain est une machine extrêmement complexe qui, même en ayant vécu le pire, peut encore sourire, aimer, marcher, vivre. C’est fascinant.

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

Olivia. Cette femme, je l’ai créée à partir de ma personnalité, de mon passé, de ce que je vis au quotidien. 90% d’elle est de moi.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

J’écris n’importe où. Il m’est arrivé d’écrire à la table de la cuisine, dans le lit, le canapé. Mais aussi lors d’un dîner entre amis, au cinéma, sous la douche ou aux toilettes. Lorsque j’écris, je cède à une pulsion. Je ne peux pas me mettre devant le PC et me dire : ok, c’est parti, écrit. Cela ne fonctionne pas comme ça, avec moi.

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Encore une fois, Olivia. J’y ai mis tellement de moi, tellement d’émotions que j’estime qu’il restera mon meilleur roman.

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

Tout au long de l’année 2020, ma série Just Don’t Care sortira des tomes 2 à 5. Au salon du livre de Paris, le broché du tome 1 d’Olivia Kincaid sortira en avant-première.

Ensuite, j’ai différents projets dont je ne peux pas parler, certains sont en attente d’approbation. Mais après cette série de romans MM, je vais à nouveau me consacrer à la romance MF.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Tout à fait. Je serais à Hagondange (57) les 8 et 9/02, à Orchies (59) les 15 et 16/02, à Lemainville (54) les 7 et 8/03, au salon du livre de Paris du 20 au 22/03, au salon du livre gay de Metz (57) le 2/05 et à Mon’s Livre en Belgique du 21 au 22/11.

Merci beaucoup pour cette interview 😀