Publié dans Service Presse

Le grand magasin fluo de Stéphane Gisbert chez Sarbacane (Masse critique Babélio)

Magasin.jpg

vecteur calendrier 1 novembre 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 208 pages

age 9 – 12 ans

Sarbacane Pépix

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 10,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Mathieu Martin est le souffre-douleur de sa classe. Heureusement, il a des amis : le gros Angelo au méga QI ; Peter, capable d’escalader n’importe quoi ; et Nat, championne de karaté !
Un jour, un immense supermarché pousse comme un champignon dans le terrain vague voisin. Un véritable monument, rose fluo, qui semble sorti de terre ! Dès l’ouverture, on annonce des promotions incroyables pour les chanceux qui recevront le fameux « Jeton d Argent » permettant de remplir son caddie… gratuitement !
Mais bientôt, le journal signale de nombreuses disparitions inexpliquées. C’est d abord Maillot Jaune, le fou de vélo, puis Mademoiselle Pim, la mercière…
Pour Mathieu et sa bande, c’est sûr : les disparitions ont quelque chose a voir avec ce magasin louche, voire diabolique.
Ils décident de mener l’enquête…

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un super roman que j’ai pu découvrir grâce à la masse critique Babélio que je remercie pour leur confiance.

J’ai beaucoup aimé cette histoire avec comme personnages principaux des enfants. Mais plus particulièrement Mathieu qui est le narrateur de l’histoire. C’est un garçon effacé, ayant peu d’amis (ça se compte sur les doigts d’une seule main) mais qui est surtout le souffre-douleur du « caïd » de sa classe (racket, coups en tout genre, etc..) !!! C’est un garçon rêveur qui aime beaucoup se plonger dans son imaginaire pour s’éloigner de sa vie maussade entre une mère peu souvent à la maison, les « maltraitances » de certains de ses camarades… Mais heureusement pour lui il peut compter sur ses amis : le gros Angelo au méga QI ; Peter, capable d’escalader n’importe quoi ; et Nat, championne de karaté. Quelle belle équipe il forme lol Mais un jour alors qu’il passe par le terrain vague comme d’habitude, ils découvrent un drôle de magasin fluo qui les intriguent surtout que quelques jours après on apprend des disparitions suspectes de voisins… Le seul lien entre tous les disparus, d’après ce qu’en ont conclus nos « joyeux lurons » lol, est qu’ils sont tous passés à un moment ou un autre par ce nouveau magasin pour y faire leurs courses. Alors contre toute attente, nos amis vont décider de mener l’enquête avec un chef de fil notre ptit Mathieu qui d’effacé et peu sûr de lui, se montrera courageux, stratège et plus sûr de lui même si ça vient petit à petit !!!

L’intrigue se met en place peu à peu mais la 2ème partie du livre est l’aventure en elle-même… Nos jeunes héros découvriront la partie cachée et très étrange de ce mystérieux magasin mais également ce qui se passent une fois le rideau descendu et les lumières éteintes. Je me suis beaucoup amusée en leur compagnie et j’ai aimé découvrir leur imaginaire et leur réaction. Surtout que derrière ces disparitions, l’auteur fait un « clin d’œil » à notre société de consommation où nous sommes pousser à consommer, acheter quitte à se laisser prendre dans un drôle d’engrenage qui fait que plus on en a plus on en veut !!!

Je recommande ce roman avec beaucoup d’enthousiasme aux jeunes lecteurs et ne manquerai pas d’en parler au sein de la Médiathèque où je travaille justement dans le secteur Jeunesse. D’ailleurs ma fille de 9 ans attend les vacances avec impatience pour dévorer ce roman aussi…

 

Je remercie Babélio qui dans le cadre de sa Masse critique m’a fait confiance en me permettant de découvrir ce roman, Les Editions Sarbacane pour leurs superbes sorties jeunesse mais aussi l’auteur Stéphane Gisbert pour ce très beau moment de lecture très plaisante et rigolote. 

Publicités