Marie-Béatrice Ledent

51kc5e3t5fl-_sy346_

A mon grand regret, les exercices d’écriture étaient plutôt rares dans mon cursus scolaire. Quand il nous a été demandé comme devoir de rédiger un comte de fée, je l’ai fait lire et ensuite, plusieurs de mes camarades de classe m’ont demandé de faire le leur… Et j’étais avide de cette reconnaissance. La lecture ouvre un monde parallèle qui donne accès aux émotions et à l’imagination. C’est un des aspects  de la lecture et de l’écriture qui me plaît.

Plus tard, j’ai suivi des cours d’écriture par correspondance depuis le Canada. Par manque de courage, de confiance, je ne me suis jamais donné la peine d’aller au bout. Jusqu’à l’année passée, j’ignorais l’existence des plateformes d’écriture. C’est grâce à un article de presse que j’en ai été informée et ce sont les commentaires des lecteurs qui m’ont permis de franchir mes barrières mentales. Je viens de publier mon premier roman et un deuxième est en cours de finition. Je trépigne d’impatience de voir comment « la Douleur du Silence » sera accueilli et j’espère qu’il conscientisera la jeunesse sur le harcèlement scolaire.

Sa page facebook : https://www.facebook.com/MB-Auteure-323528171329836/

Son twitter : https://twitter.com/MBAuteure

Publicités