Publié dans Chroniques à 4 mains, Service Presse

Jumelles tome 2 : En balade de Ludivine Delaune

Jumelles En balade

vecteur calendrier28 juin 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 27 pages

Themes_B Jumelles – Différences – Regard des gens

logoae

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 1,49 € – Ebook / 6,99 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Inna et Mey ont quatre ans et sont jumelles.
Elles aiment se balader mais les passants les regardent souvent.
Pourtant, elles ne sont pas différentes des autres…
Elles vont alors apprendre que chacun est unique à sa façon !

Retrouvez la deuxième histoire tirée d’une histoire vraie, celle de deux sœurs !

 

Chroniques mère-fille

Après avoir découvert Inna et Mey, nos ravissantes jumelles à l’école dans un 1er tome, nous les retrouvons ici en balade au marché où le regard des gens leur pèse beaucoup. En effet, elles ont parfois l’impression d’être vues comme des « bêtes de foire »… Et si les gens prenaient plutôt le temps d’apprendre à les connaître, ils verraient que derrière leur ressemblance se cache pleins de différences car chaque être est unique et les jumeaux-jumelles le sont aussi !

L’auteure nous montre cette fois-ci le regard des adultes, après que l’on est eu celui des enfants dans Jumelles : Mais pas que…, et je trouve vraiment leur attitude ridicule. Pffff comme si parce que ces 2 fillettes sont jumelles et se ressemblent elles devraient être exactement pareil même pour leurs caractères, leurs goûts. Inna et Mey m’ont beaucoup fait rire par leur répartie et j’ai beaucoup apprécié cela car elles ne se laissent pas faire et n’hésitent pas à mettre en avant leurs différences. D’ailleurs dans chaque tome, le lecteur arrive à bien les différencier car elles ne sont pas habillées pareil lol

Les illustrations sont très belles (bravo à Anaïs Girod pour son talent d’illustratrice) et les questions posées au cours de la lecture sont pertinentes et font réagir l’enfant qui découvre l’histoire.

Ma fille Carla, 9 ans 1/2, avait adoré le 1er tome et attenait avec impatience celui-ci… Mais je vous laisse découvrir par vous même son avis qu’elle a rédigé toute seule pour faire comme maman lol

 

Avis de Carla

37276627_10212116860172859_5759852981352660992_n.jpg

Je remercie Ludivine Delaune pour sa confiance et le merveilleux moment de lecture partagé avec ma fille. A quand la prochaine aventure ?! lol

 

 

 

Publicités
Publié dans Chroniques à 4 mains, Service Presse

Rendez-vous à l’Infini de Karine Vitelli

rendez-vous-a-l-infini-1012414-264-432

vecteur calendrier3 février 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 136 pages

Themes_B Novella –   Randonnée – Romance – Guide – Nature – L’amour à l’état sauvage –Reconstruction

logoae

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 0,99 € – Ebbok (offre de lancement) puis 2,99 €

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Il y a six ans, Chloé a tout perdu : avenir inouï, amour éternel, projets… Mais elle a fait une promesse : ce rendez-vous à l’infini.

Elle part en randonnée, seule avec un guide en terre sauvage, durant huit jours. Huit jours, confrontés au froid, au chaud, aux insectes, mais huit jours pour trouver un nouveau but à son existence. Elle est loin d’être la candidate parfaite pour ce séjour qui demande une expérience aguerrie, mais elle fera tout son possible pour finir son périple. Quitte à mentir et à garder pour elle ses douleurs. Elle a besoin de retrouver le goût de vivre, et dans cette forêt, avec le strict minimum, elle appréciera la simplicité que la vie lui offre… mais ça sera loin d’être paisible. Qui a dit que « la vie est un fleuve tranquille ? » Personne. La vie est un combat, une montagne à gravir, un Ironman à finir, mais qui vaut d’être affrontée pour en sortir plus grand, plus robuste.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un immense coup de cœur pour ce novella qui sonne comme un message d’espoir, une magnifique leçon de vie sublimée par la plume de la talentueuse Karine Vitelli.

Bon, après avoir commencée ma lecture avec quelques petites larmes que je n’ai pu retenir face à la tristesse et le désarroi de Chloé, j’ai beaucoup apprécié de la voir enfin essayer de reprendre sa vie en main (bon elle aura quand même mis 6 ans avant de se décider) et de tenir la promesse faite à son amour disparu trop tôt.

Chloé se veut forte mais qu’est-ce qu’elle m’a fait rire car elle a pris par dessus « la jambe » sa préparation pour cet éprouvant périple à travers la jungle et ses « dangers » avec pour seul compagnie son guide Maxan, qui n’était pas celui prévu au programme… Les premiers instants sont durs pour tous les 2 car ils ont du mal à se parler, semblent chacun à sa façon énervés et avoir envie d’en finir. Faut dire qu’avec Chloé, inexpérimenté, qui s’attaque à une randonnée faite pour les plus chevronné marcheurs, leur ascension ne sera pas sans surprise surtout avec certaines péripéties qui leur sont tombés dessus mais qui m’ont tant fait rigolé lol Bon pas sûr que si j’étais à leur place j’aurai réagi de la même manière et parfois j’ai eu mon rythme cardiaque qui a dangereusement accéléré et ayant même eu quelques loupés tellement j’ai eu l’impression de vivre ce voyage en la compagnie de Chloé et Maxan… 

A travers, ce voyage Karine Vitelli nous offre une très belle leçon de vie comme un dernier adieu à sa vie d’avant pour Chloé et surtout l’accomplissement de soi pour trouver la force de recommencer à vivre et non plus à ne faire que survivre. Je trouve que c’est vraiment un merveilleux thème que l’auteure a bien su exploité en le magnifiant de cette rencontre inattendu mais qui serait comme un « électrochoc » pour nos 2 personnages… Chacun comprenant qu’il devait et pouvait compter sur l’autre.

La plume de Karine Vitelli est belle, fluide, sensible et tout en profondeur surement du au fait du thème principal qui est la mort et la façon de survivre à la disparition d’un être cher… Bon je sais que c’est le concept de la novella d’être assez courte mais moi j’avoue que j’en aurai bien aimé plus !!! 

Je vous conseille donc de découvrir cette pépite sur l’après perte d’un être cher et surtout la reconstruction de soi !!!

 

Mais comme je n’ai pas été la seule à avoir découvert cette histoire, je vous présente donc une chronique à 4 mains et laisse la place à Maelle.

 

Avis de Maelle bis

Voici une histoire dépaysante. Une histoire qui démarre plutôt tristement avec le décès du fiancé de notre héroïne.

Il lui fait promettre, avant de s’éteindre, de le retrouver à l’infini. 6 ans après, elle décide de sortir de sa léthargie pour peut-être enfin dire adieu à son passé et repartir de zéro. voici donc Chloé parti pour une expédition dans la jungle. Une randonnée de quelques jours, perdue dans la nature avec comme seul compagnie son guide Maxan.

Elle se retrouve donc dans les pas de son fiancé qui a lui même effectué ce trajet.

Lors de ma lecture, j’ai voyagé. J’étais avec eux, dans la jungle… J’ai ressenti le rapprochement presque obligatoire entre Chloé et Maxan ( j’aime d’ailleurs beaucoup ce prénom…) Bien sûr il ne peut pas y avoir de périple sans péripéties… et notre randonneuse inexpérimentée va en faire les frais!

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Ce « voyage d’adieu » est poignant il en ressort une sorte de remerciement envers son fiancé qui l’oblige à voir la beauté du monde et à ne pas rester enfermée et triste. C’est une belle leçon de vie que nous offre Karine. Nous faire comprendre que la mort d’un être cher est douloureuse mais que la vie continue, que le monde est beau et qu’il faut parfois ouvrir les yeux et laisser de nouveau son cœur battre pour aller de l’avant… Une très belle histoire sur la reconstruction de soi!

Nous remercions Karine Vitelli pour sa confiance et ce merveilleux moment de lecture et cette leçon d’espoir.

 

 

Publié dans Chroniques à 4 mains, Service Presse

Mon plus beau Noël de Yan Robel

noel

vecteur calendrier 5 janvier 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 68 pages

Themes_B Seconde Guerre Mondiale – Romance historique – Lettres d’amour

logoae

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 0,99 € – Ebook / 7,99 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

« Ne pas oublier. »
Cette phrase tourne dans ma tête comme un refrain quand je me souviens des horreurs de la guerre.
Tant d’hommes sont morts pour notre liberté, laissant derrière eux bon nombre d’épouses et de mères éplorées…
Personne ne peut rester insensible aux sacrifices de ces héros anonymes.
Mon histoire vogue parmi les autres, mais je tenais à vous faire partager ces lettres que j’ai retrouvées.
La détresse et l’amour. Les deux sentiments qui guidaient la plume de ce jeune Américain.
Un soldat bien plus proche de moi que je ne l’aurais cru…

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Une histoire prenante, touchante et racontée par William, un jeune homme de 23 ans, qui en rangeant le grenier de sa mère, découvre un tas de lettres qu’il décide de lire.

Il découvre alors la correspondance entre un soldat sur le front qui raconte avec beaucoup de lucidité et des mots parfois durs la réalité de cette guerre qui fait rage. Il n’a pour seule « lumière » dont ce chaos sa correspondance avec son aimée Odile. 

A travers ces lettres, William apprendra des pans de son histoire qui lui était inconnue jusqu’ici…

Une correspondance passionnante, toute en sensibilité dans les espoirs de ce jeune soldat qui vit l’horreur et côtoie l’enfer jusque jour, qui m’a beaucoup touchée si bien qu’arrivée à la fin j’me suis dit « Oh non pas déjà lol »… j’aurai tellement aimé d’autres lignes tellement j’étais emportée pour cette histoire.

Je découvre ici la plume de Yan Robel qui se veut légère, moderne, fluide, sensible et surtout émouvante. De plus, l’auteur m’a gentillement conseillée d’écouter les musiques citée en début de chapitre ce que j’ai fait et a rendu ma lecture encore plus poignante.

Je vous recommande de découvrir cette nouvelle qui ravira votre cœur à n’en pas douter.

 

Avis de Maelle bis

Voici une nouvelle touchante où un jeune homme découvre de vieilles lettres dans le grenier de sa mère. Il y découvre ainsi ses origines.

On ne peut qu’être touchée par la lecture de ces lettres dans lesquelles nous faisons connaissance avec Adam, son père.

J’ai été touchée par l’amour qu’il semble éprouvé pour Odile et les espoirs qu’il fonde dans leur retrouvailles. Les descriptions des scènes qu’il vit sont poignantes et retranscrives bien son état d’esprit.

Une nouvelle agréable et rapide à lire qui me ferait presque dire  » encore ».

 

Nous remercions Yan Robel pour sa confiance mais aussi pour ce merveilleux moment de lecture.