Publié dans Auto-édition, Chroniques de Maelle, Service Presse

After Our Ashes d’Amélie C. Astier (by Maelle)

AFTER OUR ASHES

vecteur calendrier31 octobre 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 391 pages

Themes_B Dark romance

auto-édition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,49 € – Ebook / 16,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Aux yeux du monde, Ceres n’existe pas. Elle n’a pas de passé ni de preuves légales de son identité, si ce n’est les tatouages étranges qu’elle arbore sur une partie du corps. La jeune femme est renfermée et semble hantée par une enfance difficile qui éveille les soupçons dans la nouvelle vie qu’elle doit construire. Ceres n’est pas comme les autres, et les ombres qui la tourmentent sont ancrées en elle comme une doctrine dont il est difficile de se passer.

Pour Dante, la vie, c’est un ramassis d’emmerdes. Autrefois rebelle et impétueux, le jeune homme a passé deux ans dans le coma, et peine à se réadapter à une existence qui lui semble éphémère. Il reste cloîtré chez lui pour fuir le regard des gens et la culpabilité qui le ronge lentement. Ses maux, il les expie à travers ses œuvres et son obsession pour la mort.

Ses deux âmes torturées n’étaient pas destinées à se rencontrer. Mais lorsque Ceres débarque dans sa vie, Dante est perturbé par cette fille sombre et mystérieuse au comportement bizarre et au passé troublant. Et lorsque Ceres va sombrer, Dante ne va pas hésiter à l’aider, quitte à plonger lui aussi dans une obscurité dont il ne soupçonne pas l’existence ni la dangerosité. Mais tous les êtres écorchés ne peuvent être sauvés.

 

Attention, ce livre est une dark romance. Certaines scènes peuvent heurter la sensibilité du lecteur.

 

Avis de Maelle bis

Et voilà, Amélie m’a une fois de plus surprise avec cette histoire. C’est une dark comme on en voit peu, sur un sujet insolite. 

La rencontre de deux âmes, l’une dont la mort n’a pas voulue, l’autre qui lui voue sa vie.  

Ceres va débarquer dans la vie de Dante et la personnalité de la jeune femme est très déstabilisante pour nous lecteurs. Dante n’en sortira pas indemne non plus ! 

Au fil des pages, leurs passés se dévoilent et nous font comprendre le cheminement de chacun. Tout du long, je me suis demandée comment Amélie allait nous terminer cette histoire, si Ceres allait changer ou poursuivre sa voie. Et que dire de Dante, blessé aussi bien physiquement que psychologiquement ? Je ne peux pas en dire plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir cette histoire peu commune. On n’en ressort pas indemne, sans se questionner. 

Un roman qui se lit d’une traite, qui se dévore, qui surprend. Une plongée dans la noirceur, dans le pire de ce que l’on peut imaginer. Et l’attachement que l’on finit par ressentir pour les protagonistes (même pour Ceres passé l’incompréhension) font de cette histoire mon nouveau coup de cœur ! 

Le blog remercie son partenaire Amélie C. Astier pour sa confiance et le coup de cœur livresque de Maelle.