Publié dans Art en Mots Editions, Chroniques de Flo, Service Presse

La naissance du phénix de Marion Fenice chez Art en Mots Editions

la naissance du phénix

vecteur calendrier22 juillet 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 164 pages

Themes_B Romance – Suspense

Art en Mots

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 2,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Une jeune femme va voir sa vie se consumer de malheur en malheur…

Qu’est-on prêt à faire par amour ? Alana le découvrira rapidement. Elle n’est qu’une jeune femme quand sa vie va complètement basculer. Ce qui devait être des moments de joies, de bonheur à l’état pur deviendront cauchemars. Une descente aux enfers, une valse de très près avec la mort qui l’abandonnera. De l’amour à la haine, il n’y a qu’un pas. De la vie à la mort aussi… Seule la naissance du Phénix permet de se relever…
Alana saura-t-elle se laisser consumer pour revenir plus forte et déterminée que jamais ?

Alana parviendra-t-elle à renaître avec force après les épreuves qu’elle traverse ? Laissez-vous emporter par cette sombre romance au suspense dévorant !

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un résumé qui m’a interpellée et donnée envie d’en découvrir plus car on sent de suite de l’on a à faire à une histoire dure, triste et poignante dont on ne peut pas ressortir indemne.

« La naissance du Phénix » est l’histoire d’un amour destructeur dont nous suivrons la descente en enfer de la jeune héroïne. Et pourtant cette dernière va nous montrer une belle leçon de vie et de courage car tel le Phénix elle saura renaître de ses cendres… mais tout cela sera possible grâce à cette main tendue qu’elle va enfin accepter !!!

Alana est un jeune fille, presque une enfant, à peine entrée dans l’adolescence qui vit le grand amour avec un grand A avec Erwan, un jeune homme bien plus vieux qu’elle… Au début tout est beau et rose, leur couple est beau, aimant et fort. Elle est prête à tout pour son amour et son couple quitte à assumer des responsabilités pas communes pour une jeune fille de cet âge. Mais son bonheur va s’assombrir et se transformer en cauchemar car Erwan va changer du tout au tout. Adieu le jeune homme tendre, amoureux et protecteur et place à une brute sans cœur. Rien que d’y penser en écrivant cette chronique j’en ai encore des frissons car j’ai ressenti le désarroi, la per, la honte et parfois la culpabilité de cette « enfant » face à son bourreau car bien évidemment ce dernier ne se contentera pas que des agressions physiques mais aussi psychologiques surtout lorsqu’il pourra appuyer sur la « faiblesse » d’Alana, la seule personne pour qui elle serait prête à donner sa vie. 

Lors de sa descente aux enfers, la jeune fille aura bien à faire avec tous les sentiments qui vont la submerger comme la honte, l’envie de tout lâcher et d’en finir avec la vie qui prendront le dessus sur l’insouciance, le bonheur et la joie que l’on devrai ressentir à cet âge-là ! Parfis j’ai eu envie de la secouer et de lui dire de quitter cet homme, et encore j’suis bien gentille d’utiliser ce mot car pour moi ce n’est qu’un moins que rien… mais on comprend vite qu’elle a peur que ça s’aggrave, elle a peur pour elle mais aussi pour les personnes qu’elle aime. J’ai enragé face à ces personnes qui voyaient en partie ce qu’elle subissait et qui n’ont jamais levés le ptit doigt. Elles mériteraient des condamnations car c’est de la non-assistance à personne en grand danger… Mais bon comment attendre une justice quand les propres personnes devant la faire respecter n’ont rien fait alors qu’ils avaient des preuves et des témoignages grrrrr ça m’a énervé et j’avais envie de distribuer des baffes moi aussi !

Alana est un personnage qui était jeune, insouciante avait la vie devant elle et qui a subi le pire qui puisse nous arriver. J’ai tellement eu envie de la prendre dans mes bras pour la rassurer, l’aider et surtout la soutenir. Parfois il suffit d’une main tendue au bon moment pour que l’on puisse trouver la force d’affronter ses « démons » et s’en sortir même si le chemin pour y arriver est long et parfois semé d’embûches… Mais Alana nous prouvera qu’elle peut être forte et puisera cette force en une personne très importante à ses yeux…

Les personnages secondaires ont tous une part importantes dans l’histoire et chacun apporte quelque chose à l’intrigue… Si certains sont attachants, il y en a certains qui m’ont horripilée, énervée et que j’ai eu envie d’étrangler.

L’auteure arrive facilement à nous faire « entrer » dans la tête de ses personnages car ils sont très bien travaillés et définis.

Vous l’aurez sans doute compris, si « La naissance du Phénix » est classée dans la catégorie des dark romance ce n’est pas pour rien car elle comporte certaines scènes très dures et sombres, parfois difficiles à supporter. Et pourtant, l’histoire m’a happée en quelques chapitres, m’a énormément émue mais aussi révoltée car je ne peux pas imaginer que l’on ait pu laisser cette jeune fille, presque une enfant comme dit précédemment, vivre toutes ces horreurs sans intervenir alors que l’on voyait qu’une issue « tragique » se profilait peu à peu pour elle.

L’intrigue quant à elle se met en place petit à petit et va toujours tout comme la détérioration du couple que formait Alana et Erwan. Elle est vraiment très bien menée et vous tient en haleine tout au long de votre lecture.

La plume de Marion Fenice est fluide, moderne, prenante et émouvante. Elle arrive à nous faire ressentir les émotions de ses personnages ce qui nous prend aux tripes surtout lorsqu’il s’agit d’Alana. Par contre, j’avoues que je n’aurai pas été contre quelques lignes supplémentaires sur la nouvelle vie du « Phénix ».

Une très belle histoire qui saura vous toucher mais aussi vous donner envie de crier !!! »La naissance du Phénix » est aussi une leçon de vie et surtout d’espoir pour toutes ces femmes victimes de leur conjoint. Ne vous enfermez pas, essayez d’accepter cette main que l’on vous tend.

En conclusion, un roman que je vous encourage à lire mais en ayant bien en tête que certaines scènes peuvent heurtées les plus sensibles donc à ne mettre qu’entre les mains d’un public averti.

Je remercie mon partenaire Art En Mots Editions pour sa confiance et ce sp ainsi que Marion Fenice pour cet émouvant moment de lecture.