Publié dans Non classé

In scontru di… Emilie Collins / Emilie Riger

15424415_10154851189164228_2120985370_n.jpg

Je remercie tout d’abord Emilie Collins / Emilie Riger d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

Interview en date du :  8 septembre 2019 

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

 

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Emilie Riger et Emilie Collins

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

Je suis une touche-à-tout curieuse qui aime découvrir et explorer de nouveaux univers. J’ai besoin de croire en ce que je fais. Je suis une incurable optimiste. Mon moteur c’est l’émotion, le partage. Je me nourris de l’humain, de ce qu’il est capable de faire, de sa force et de ses erreurs. Et puis bien sûr je suis maman de trois petits lutins. J’essaie de leur transmettre cette curiosité pour le monde, et l’envie de faire partie de sa lumière.

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Ecrivain a fait très vite partie de mes rêves d’enfants. Il y avait aussi pompier (mais je n’ai jamais grandi assez pour être admise ^^), éleveuse d’animaux, peintre et jardinier. Je crois que mes centres d’intérêt ont finalement peu varié !

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

J’ai commencé toute petite. Dès que j’ai su écrire en fait. Mais je ne me rappelle pas mes premiers écrits, parce que j’ai une mémoire de poisson rouge. Je ne retiens que les sensations, les émotions… Ce qui m’a fait vibrer, de bonheur ou de tristesse. Ecrire est le meilleur moyen que j’ai trouvé pour donner un peu d’unité à ce que je suis et me construire. Cela me permet de transmettre et partager ce que je récolte de mes explorations. En fait, écrire me permet de comprendre le monde et de l’apprivoiser.

De quoi ne pourriez-vous pas vous passer ?

De mes stylos et de mes cahiers. J’en ai toujours une réserve dans mon bureau et dans mon sac. Parce que je ne sais jamais quand une idée ou une phrase va me tomber dessus.

Votre émission de tv favorite :

Aïe ! Je regarde très peu la télé ! Mais j’aime bien les émissions de déco, l’impression de renouveau qu’elles donnent. Comme un nouveau départ.

Votre film favori :

Un seul ?? Outch, c’est dur ! J’ai adoré La couleur des sentiments, et mon dernier coup de cœur est Bohemian Rhapsody.

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Euh… Meg Ryan ? Je me retrouve en elle, à la fois légère et gaie, tout en traversant des passages sombres et douloureux.

Votre série favorite :

Il n’y a pas de date de péremption j’espère ? ^^ Prison Break.

Votre chanson préférée :

J’t’aimerais de Serge Reggiani. Mais en ce moment c’est Giant de Calvin Harris. Et LP. OK…. Je n’arrive pas à choisir ^^

Votre idole :

Philippe Djian. Cet écrivain me fascine. Je le suis depuis mes 15 ans. Quand je traverse une période difficile, je me replonge dans Maudit manège, 37°2 le matin ou Marlène, et je retrouve mes repères.

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Après avoir maudit mon réveil ?? Je prends mon petit déjeuner.

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Je finis rarement mes tasses de thé, ce qui fait râler mon entourage. J’ai trouvé la parade en utilisant les fonds pour arroser mes plantes ^^ Quand je commence un roman avec un stylo, je le garde jusqu’au point final : s’il se vide avant la fin, je suis malheureuse jusqu’à avoir trouvé son remplaçant (je suis capable de me bloquer en plein roman à cause de ça !). J’ai appris dernièrement qu’un stylo bille peut écrire sur environ 8 km… Je n’ose pas imaginer combien de kilomètres j’ai déjà parcouru ! Je travaille plus sur mon canapé que sur mon bureau. Je dors toujours avec la fenêtre ouverte même en hiver sinon j’étouffe.

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose la plus drôle qui vous soit arrivé(e) dernièrement ?

Honte ? Je ne sais pas. Je suis régulièrement dans des situations embarrassantes, parce que je suis perdue dans mes pensées et j’ai du mal à garder les pieds sur terre pour gérer le quotidien. Du style la caissière qui a scanné tout votre caddie et vous réalisez que vous avez juste oublié votre carte bleue au moment où elle vous annonce la note… Et drôle ? Alors il y a quelques jours, j’ai voulu me faire un masque. N’ayant plus de produit tout prêt, j’ai préparé un mélange en ouvrant une gélule de charbon. Je me suis dit que ce serait parfait pour détoxifier… Alors j’ai un tuyau pour vous : c’est très efficace pour avoir un teint clair quand la fatigue le brouille un peu, mais surtout ! ne pas prévoir de sortir tout de suite après car le charbon colore très bien la peau. D’un très beau noir intense… Il m’a fallu frotter un bon moment pour retrouver une couleur naturelle ^^

Croyez-vous au destin ?

Oui. Des chemins sont écrits. Mais ils ne sont pas gravés dans la pierre, chacune de nos décisions peut les modifier. Le destin est pour moi une série de carrefour qui se présentent à nous.

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

Ma phrase culte : Un bon livre est un livre qui vous aide à traverser la rue. Elle est de Philippe Djian.

Ma citation favorite : S’adapter à un monde malade n’est pas un signe de bonne santé. De Krishnamurti.

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Ma qualité ? L’empathie. Mon défaut en est le revers de la médaille : l’hypersensibilité. Bon, d’accord, je suis aussi un peu bordélique ^^

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

« Oui »

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Non. Mais vu que nous sommes déjà plusieurs dans ma tête, ça aurait fait un peu trop

 

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement (à la date de réponse au questionnaire) :

Les simples, de Yannick Grannec. Je me régale ! Herboristerie, combats de femmes dans un monde d’hommes au 16e siècle, intriques, j’adore.

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Si c’est un homme, de Primo Levi. Je l’ai en double dans ma bibliothèque, pour l’avoir toujours sous la main même quand je le prête. Il contient pour moi l’essence de l’être humain : les horreurs dont il est capable, sa capacité de résistance et de foi illimitée, sa force qui lui permet de revenir de l’enfer et de trouver la voie de la résilience. La solidarité, le partage. Tout est dans ce livre.

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Lovée dans un coin de mon canapé, avec un mug de thé, un cahier, un stylo. Un plaid. Des coussins pour me caler. Et du calme pour laisser mes idées s’épanouir. Donc j’écris quand les lutins sont à l’école ou quand ils dorment ^^

 

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

Oh non, ça c’est impossible comme question ! Ce serait comme de me demander de choisir entre mes enfants, je ne peux pas !

 

Quel est votre personnage préféré, parmi vos personnages ?

Pareil ! Vous imaginez la douleur pour tous ces personnages que j’ai créés s’ils m’entendent ? J’ai donné le meilleur de moi-même pour créer chacun d’eux, ils font résonner différentes facettes de ce que je suis, de mes humeurs, de mes émotions. En choisir un, c’est me découper en morceaux.

 

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

Je rêvasse parfois à un chalet dans la montagne au printemps, loin de tout. Mais en fait je ne sais pas si j’arriverais à écrire dans un tel cadre. La beauté a tendance à me couper la chique. Devant un paysage somptueux, les mots me paraissent de peu de poids.

 

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Woua ! Alors je crois que mon univers ne se marierait pas très bien avec celui de Spielberg. Mais si Guillaume Canet me demandait de produire Le Temps de faire sécher un cœur, je serais d’accord pour en discuter avec lui ^^

 

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2019 (et les suivantes) ?

J’ai très bientôt une surprise en collaboration avec quelqu’un que mes lectrices commencent à bien connaître… Erge ! J’ai hâte de vous en parler. J’ai aussi deux romans en cours d’écriture ou prévus pour 2020, un signé Emilie Riger, l’autre Collins. Pour l’instant, c’est tout ! Mais en fait je m’attends à de nouvelles surprises, car 2019 s’annonçait calme et finalement les sorties se sont multipliées. Alors je me concentre au mieux sur ce que j’ai prévu et je reste ouverte aux opportunités qui croiseront ma route 😉

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

J’ai choisi un programme allégé pour la fin 2019 et pour me consacrer un peu plus à mes lutins qui ont beaucoup donné l’année dernière. Mais je serai bien sûr présente pour de beaux rendez-vous, car j’adore ça ! Donc…

12 et 13 octobre 2019 : salon du Livre de Niort

19 octobre : salon du livre de Sens

20 octobre : salon du livre d’Orléans

30 novembre et 1er décembre : Festival du livre romantique de Dunkerque

S’y ajouteront des dates près de chez moi, à Montargis, Gien et Auxerre pour des rencontres plus intimes en librairies.

Publicités