Publié dans Chroniques de Flo, Montlake Romance, Service Presse

Sur le fil du cœur de Théo Lemattre chez Montlake Romance

Sur le fil du cœur.jpg

vecteur calendrier2 juillet 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 271 pages

Themes_B Romance Contemporaine – Retrouvailles

Montlake romance Montlake romance

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook / 9,99 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Constance et Weaver, étudiants, sont amenés à travailler en binôme au sein du même stage. Le problème ? Ils se détestent, ou du moins ils en sont persuadés. Désormais contraints de se côtoyer chaque jour, les deux jeunes gens vont devoir apprendre à surpasser leur rivalité pour mieux s’entraider. Alors qu’un rapprochement semble se dessiner entre eux, un événement les amène à se perdre de vue. Cinq ans plus tard, ils se retrouvent par un curieux hasard. Parviendront-ils à se donner une chance de renouer le fil de leur destin ?

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un résumé qui m’a beaucoup plu et je suis vraiment heureuse d’avoir pu découvrir cette belle histoire et retrouver la plume « originale » de Théo Lemattre que j’ai déjà lu à travers d’autres de ses œuvres.

Sur le fil du cœur est l’histoire de 2 jeunes gens que tout oppose et qui se détestent mais qui devront pourtant apprendre à se connaître et se faire confiance s’ils veulent réussir leur année de master… Mais ne dit-on pas que de « la guerre à l’amour, il n’y a qu’un pas » ?!

Constance, 22 ans est étudiante en master de psychologie. Elle partage ses journées entre les cours et les rendez-vous avec sa bande d’amies : Mélanie et Ella qui sont en cours avec elle et Sarah, qui elle a un boulot de serveuse. Bien que chacune différente les unes des autres, elles se complètent bien et forment une joyeuse bande, toujours là les unes pour les autres… Enfin c’est ce que croyait Constance jusqu’à ce que l’une d’elle lui « plante » un couteau dans le dos et la voilà dans une vraie galère concernant son stage de fin d’études. Y a pas à dire elle n’a vraiment pas de chance dans sa « courte » vie car ses parents la délaissent, une de ses amies l’a trahi et de plus après cet événement elles se voit délaisser par ses autres copines car évidemment chacune à une vie à mener et la distance entre elles semblent s’installer. Et le pire c’est qu’elle doit partager son stage avec son pire « ennemi », Weaver…. La pauvre que de malheur pour une si jeune femme. Heureusement qu’elle peut toujours compter sur l’aide et le soutien de sa voisine Mme Poshenko, sa voisine âgée qui est assez déjantée et lui apporte un peu de joie dans sa vie qui s’assombrie de jour en jour. Oh la la je pense que beaucoup d’entre vous, tout comme moi, aurait aimé avoir une mamie comme elle mais je vous laisse la découvrir.

Constance est un personnage qui m’a autant émue qu’elle a pu m’énerver… En effet, elle a du caractère, ne se laisse pas marcher sur les pieds mais d’un autre côté elle est un brin immature et peut-être parfois un peu égoïste à certains moments.

Après c’est sûre qu’on peut comprendre qu’elle ne soit pas enthousiaste à partager son stage, mais aussi son mémoire avec Weaver, car à force de gamineries, de prises de becs et autres… leur maître de stage et professeur (dont Constance est secrètement amoureuse) et leur « employeur » les mettront face au pied du mur en leur demandant de rendre un rapport commun afin de les confronter au dur monde du travail qui les attend sous peu… Mais je pense que ces 2 là avaient déjà vu ce qui se tramait dans la tête et le cœur de nos jeunes héros bien avant qu’eux-même ne le découvrent.

Lors de la 2ème partie de l’histoire si je puis dire, c’est-à-dire 5 ans après que nous ayons rencontré Constance, la jeune femme a beaucoup pris en maturité et elle se dévoile comme une femme forte et indépendante qui ne peut que nous faire craquer. Mais l’auteur lui réserve encore quelques surprises : bonnes ou mauvaises, vous n’avez qu’à vous plonger dans ce récit pour le découvrir ?!

Weaver est le personnage qui m’a donné du fil à retordre dès le début car j’ai eu un peu de mal à le cerner. En effet, il est très secret et solitaire. Dès sa 1ère rencontre avec Constance je l’ai trouvé bien agressif, irrespectueux, arrogant et détestable… Mais je ne sais pas pourquoi même s’il ne se gênait pas pour faire des coups bas et toutes sortes d’humiliations pour discréditer Constance face à leur maître de stage et leur employeur, j’avais l’impression qu’il cachait quelque chose sous ses airs de bad boy et j’avoues avoir bien fait de persévérer à essayer de résoudre son « mystère ». De plus, faut dire que sa tentative de mettre en échec la jeune femme n’a pas marché comme il le voulait car il est tombé sur quelqu’un d’aussi jouer que lui, qui ne se laisse pas faire et qui n’hésitera pas à lui rendre coup sur coup mais toujours avec « classe » mdr Leurs joutes verbales sont à mourir de rire et je les ai bien aimé car elles m’ont beaucoup amusées et diverties.

J’ai apprécié le travail que l’auteur a fait sur ses personnages car bien que différents les uns les autres ils forment un tout homogène et qui se complète parfaitement. D’ailleurs on peut facilement s’identifier à l’un d’eux et nous nous retrouvons assez rapidement proches d’eux.

Sur le fil du cœur est une histoire addictif, avec des rebondissements savamment distribués là et surtout quand il le faut mais aussi des personnages attachants qui sauront vous faire rire et vous émouvoir.

L’histoire est pour moi divisée en 2 parties :

  • La 1ère est la rencontre avec nos personnages mais aussi leur « rencontre » forcée. Dans cette partie, on apprend surtout à connaître Constance à travers sa vie, ses amis et ses sentiments. Elle nous livre sa déception pour le stage de rêve qu’elle convoitait avec l’aide de son amie et sa déception quand elle doit du jour au lendemain « travailler » en binôme avec Weaver… car de l’issue de ce stage va dépendre leur année scolaire entière. Au fur et à mesure de leur collaboration, une entende et même une amitié va naître entre eux mais malheureusement, alors que tout semblait aller pour le mieux, un événement va les éloigner au point de se perdre de vue.
  • La 2ème partie se situe 5 ans après le début de l’histoire quand par hasard Constance et Weaver vont se revoir et gagner un drôle de cadeau. Et c’est à partir de ce moment de l’histoire que l’on commence à avoir le point de vue de Weaver, ce que j’ai beaucoup apprécié car on en découvrir plus sur lui mais aussi les raisons qui l’ont poussés à se comporter comme un sombre « crétin » quelques années auparavant envers Constance. 

J’ai vraiment apprécié cette histoire authentique, réaliste et très bien écrite car l’intrigue est menée à bien (je dois même dire que la fin m’a vraiment surprise). Les thèmes abordés sont nombreux et variés comme l’amitié, l’amour, les erreurs de jeunesse, les regrets, les peur et les doutes… le tout agrémenté d’humour, de malice, de situations cocasses… sans oublier des émotions pures, fortes et intenses qui ne pourront vous laisser de marbre.

La plume de Théo Lemattre est toujours aussi belle, envoûtante et originale car elle est unique et sait vous toucher dès les 1ers chapitres et vous tenir en haleine jusqu’au dernier mot.

En conclusion, Sur le fil du cœur, est une comédie romantique fraîche et pétillante que je vous recommande surtout si vous avez envie de passer un ptit moment de détente sans prise de tête.

Je remercie mon partenaire Montlake Romance (via NetGalley) pour sa confiance et ce sp ainsi que Théo Lemattre pour ce beau moment de lecture.