Publié dans Chroniques de Flo, Séma Editions, Service Presse

La vieille dans les rouages d’Hélène Mercier chez Séma Editions

la-vieille-dans-les-rouages-1192238-264-432

vecteur calendrier19 février 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 59 pages

Themes_B Souvenirs – Voisinages – Destruction d’un immeuble – Evénement inattendu

téléchargement

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 2,99 € – Ebook / 9,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

L’ancien doit faire place à la nouveauté. C’est le cycle de la vie. Pour rénover un quartier, le maire a décidé de raser un immeuble et d’en faire le chantier de son mandat. Oui, mais voilà. Philomène en a décidé autrement. Après s’être fait la belle de sa maison de retraite, elle décide de retourner dans son appartement. On ne se débarrasse pas des vieilles choses si facilement.

Que faire face à cette révolte aussi inattendue que dérangeante ?

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un résumé qui m’a bien étonnée et une couverture que je trouve vraiment très belle qui m’a aussi envie d’en découvrir plus. J’avoue qu’en commençant ma lecture je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre et c’est avec curiosité que je m’y suis lancée et je dois dire que j’en ai été bien surprise. Vraiment une lecture agréable et sympathique.

Afin de rénover un quartier, le maire a décidé de raser un vieil immeuble pour redonner un coup de jeune à ce quartier mais rien ne se passera comme prévu car, alors que les hostilités vont lancées, une présence est identifiée dans l’immeuble censé tomber d’ici quelques instants. Tout le monde se demande de qui il s’agit mais aussi et surtout comment cette personne a réussi à déjouer la sécurité pour pénétré sur les lieux qui étaient pourtant bouclés.

Au fil de « l’enquête », nous apprenons que « l’indésirable » n’est autre qu’une vieille dame ayant habité cet immeuble quelques années auparavant. Philomène, car il s’agit de son prénom, est une vieille dame adorable ayant été placé en maison de retraite par sa fille car elle commençait à perdre la tête et ne pouvait plus vivre seule, s’est échappée de son EHPAD pour retourner à son ancien domicile avant que l’immeuble qui l’y abrite ne soit détruit. Malgré le fait qu’elle parle peu, on s’attache facilement à ce personnage qui n’est autre qu’une ptite mamie mignonette qui nous livre en fait ses pensées, ses souvenirs et même ses rires et l’on arrive facilement à comprendre son geste : toute une vie de souvenirs qui va bientôt partir en poussière et elle ne peut accepter cela avant d’avoir pu remettre les pieds chez elle et se rappeler les souvenirs des jours heureux passés ici avec son défunt époux mais aussi ses enfants. 

En parallèle à l’histoire de Philomène, nous avons les « interventions » d’anciens habitants de ce même immeuble qui se rappellent les souvenirs qu’ils en ont gardé et certains décideront même de ce joindre à notre ptite mamie pour dire « adieu » à une partie de leur vie. 

J’ai beaucoup apprécié les explications de l’auteure mais aussi d’avoir le ressenti de toutes ces personnes qui vont voir partir en éclat une partie de leur « vie ». On a l’impression de vivre ce dur et émouvant moment avec eux…

L’histoire est vraiment bien menée et le récit parfaitement rythmé avec l’intervention de toutes ces personnes que ce soit Philomène, les anciens habitants de l’immeuble, la maire, les employés de l’entreprise de destruction, les gendarmes censés déloger les derniers « récalcitrants » mais qui seront finalement touchés eux-aussi pour le geste de ces derniers. En fin de compte, on va se rendre compte que Philomène est le fil conducteur de cette histoire mais aussi entre toutes ces personnes.

La plume d’Hélène Mercier, que je découvre à travers ce roman, est simple, fluide et elle nous touche tous sans aucune hésitation. D’ailleurs, même si Philomène est le personnage central de l’histoire, l’auteure donnera la parole à de nombreux autres personnages qui nous donneront chacun leur tour leur ressenti, leurs émotions, leur vision de la situation. Du coup, j’ai beaucoup apprécié le fait que l’auteure alterne le point de vue de plusieurs personnages.

Je vous conseille donc de découvrir ce roman court et original qui nous livre une belle leçon de vie mais aussi de société.

 

Je remercie Séma Editions (via SimPlement Pro) pour sa confiance et ce sp ainsi qu’Hélène Mercier pour cette agréable moment de lecture.

 

Publicités