Publié dans Chroniques de Flo, Service Presse

Thérapie par les mots de DarkAngel

thérapie par les mots

vecteur calendrier21 décembre 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 42 pages

Themes_B Poésie – Bout de vie – Thérapie

auto-édition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 2,99 € – Ebook / 5,26 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Des mots pour soigner des maux

Un torrent d’émotion tel un flot

L’écriture a été ma thérapie

C’est grâce à elle si, aujourd’hui, je suis en vie

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un recueil de poésie qui a été l’échappatoire de l’auteure qui grâce à l’écriture a soigné ses maux… 

Je me doutais au vu du titre que ce ne serait pas un recueil prônant l’amour, un monde où tout est beau… mais je ne pensais pas que ce serait aussi triste, réel car c’est tellement dur pour nous d’imaginer ce que l’auteure à pu vivre pour en arriver à de tels mots, de telles blessures mais aussi pourquoi elle a eu besoin de poser ses « maux – mots » pour être toujours en vie !

Ce recueil regorge de plusieurs poèmes assez courts mais tellement poignants et bien souvent bouleversants. On sent que l’auteure a choisi avec soin ses mots, et que bien qu’elle traite de thèmes assez tristes elle a pris le parti de les rendre moins dur et moins larmoyant dans sa manière de les aborder.

A travers ce recueil, et ses poèmes, l’auteure se met à nu en nous laissant entrevoir des moments passés douloureux mais qui ont fait d’elle ce qu’elle est à ce jour. Je ne sais pas si j’aurai réussi à me dévoiler autant face aux autres et ce pour cela que je la félicite. Une plume qui se veut fluide et très agréable à lire. 

Vous l’aurez compris, Thérapie par les mots, est un recueil qui ‘a touchée, émue mais que j’ai malheureusement trouvé un peu trop court, pour moi la boulimique de lecture… Je ne doute pas que pour l’auteure ça a du être long et sûrement dur de se dévoiler de la sorte surtout pour nous livrer une partie d’elle.

 

Je remercie DarkAngel pour sa confiance et ce moment de lecture intense et je m’excuse pour le retard que j’ai eu pour publier ma chronique.

 

 

Publicités