Publié dans Chroniques de Flo, Nymphalis Editions, Service Presse

SOS je suis amoureuse ! de Céline Musmeaux chez Nymphalis Editions

sos-je-suis-amoureuse-1141079-264-432

vecteur calendrier15 février 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 384 pages

Themes_B Romance – Premier amour – Amour adolescent – Sexe – Young Adult – Amour

11902556_674239796044629_5203588842978652090_n

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook / 15,99 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

À dix-sept ans, Zoé est pleine d’énergie, mais également une vraie catastrophe ambulante. Tout ce qu’elle entreprend finit mal, au point que ses amis la surnomment « miss boulette ».

Lorsqu’elle rentre en terminale, elle se fixe l’objectif de créer le moins d’incidents possible, et ce, dans le but de faire taire les rumeurs à son sujet. Seulement, persuadée d’être malchanceuse, Zoé enchaîne boulette sur boulette dès le premier jour.

Après avoir bousculé un inconnu, voilà qu’elle lui marche sur le pied et qu’elle l’assomme presque d’un coup de menton, le tout en essayant de s’excuser.

Cependant, sa victime semble le prendre avec un large sourire, ce qui provoque un nouveau cataclysme, mais cette fois-ci, dans le cœur de Zoé.

Qu’adviendra-t-il de l’adolescente la plus maladroite du lycée ?

Destiné aux lecteurs âgés de 15 ans et plus.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

C’est toujours avec autant de plaisir que je découvre chaque mois le nouveau roman de Céline Musmeaux. Un roman qui m’a transportée et dont je ne suis pas ressortie « indemne » car j’ai eu mal de voir la souffrance de Zoé et que ses soit-disant « amis » ne voyaient pas mais bien pire car ils en étaient les instigateurs. 

Une fois de plus, le thème du harcèlement scolaire revient dans ce roman à l’exception ici que la « victime » semble bien le vivre et en ri même avec les autres… Ca s’est l’image que ce donne cette dernière pour se faire une place dans son lycée mais aussi pour ne pas montrer ses peurs et ses faiblesses en jouant un peu la « cruche », la fille naïve et pas très « fut-fut ». Mais l’arrivée d’un nouvel élève va tout changer car avec son regard « extérieur » il comprendra très vite que quelque chose cloche et il fera tout pour le découvrir.

Zoé est une lycéenne de 17 ans, pleine d’énergie mais aussi très maladroite ce qui lui vaut le surnom de « Miss boulette ». Elle est très timide voir carrément effacé ce qui ne facilite pas ses relations avec les autres mais surtout, elle n’a pas du tout confiance en elle : faut dire que tout ce qu’elle entreprend ou presque fini en catastrophe. C’est un personnage assez enfantin et un brin naïf qui refuse de grandir par peur de l’avenir mais aussi par peur de ne pas s’intégrer et se retrouver seule… J’ai eu un peu de mal au début avec ce personnage car j’ai eu du mal à comprendre comment, et surtout pourquoi, elle gardait le sourire avec tout ce qu’elle subissait de la part de ses « amis » toujours là pour se moquer d’elle, s’amuser de sa maladresse quitte parfois à provoquer certaines situations, et la rabaisser en faisant une sorte de « bouffon du roi » si l’on peut dire ! Grrrr que de baffes qui se perdent. Heureusement pour elle, elle peut compter sa meilleure amie même si parfois cette dernière a l’air de pas vraiment se rendre compte de la situation. Mais l’arrivée d’un nouvel élève va tout changer et surtout chambouler notre ptit « bébé » Zoé car elle commencera à ressentir des sensations et sentiments encore inconnus d’elle jusqu’à maintenant. 

Faut dire que leur 1ère rencontre leur laissera des souvenirs inoubliables car  Zoé a vraiment fait fort : elle va lui rentrer dedans, lui marchera sur le pieds et comme si ce n’était pas assez elle va lui donner un coup de menton mdr Une 1ère rencontre hilarante et j’avoue ne pas avoir réussi à retenir mon fou rire car je m’imaginai très bien la scène lol

Arthur, nouveau venu dans ce lycée veut se faire des amis assez rapidement et sa rencontre avec Zoé semble tomber à point. En effet, dès le début il remarque que cette dernière a un ptit faible pour lui et il décidera de l’approcher pour pouvoir intégrer sa bande d’amis. Grrrrr j’ai eu envie de l’étriper mais très vite, il va comprendre son erreur et changera complètement d’avis sur Zoé. Ce personnage aussi m’a fait un peu douter de ses intentions et de qui il était vraiment car faut dire qu’il est très mystérieux et que l’on en sait vraiment très peu sur lui. Puis, petit à petit, à force de côtoyer Zoé mais surtout ses amis, il semble comprendre que cette dernière se laisse « humilier » par eux pour se faire une place dans leur cercle d’amis mais surtout pour se faire accepter d’eux et que bien qu’elle sourit de ses péripéties et de leurs moqueries, elle en souffre… Il semble pouvoir lire en elle comme dans un livre ouvert et ne comprendra que trop tard qu’il commence à ressenti des choses pour elle alors qu’il s’était promis de ne plus jamais croire en l’amour après une histoire douloureuse dont il est sorti blessé et surtout fragilisé. Mais c’était sans compter sur le charme « caché » et naturel de la ptite tornade nommée Zoé qui saura se faire une place de choix dans son cœur. Arthur se révélera être un jeune homme gentil, sachant être à l’écoute des autres et protecteur envers Zoé. Il se montrera courageux et fort face à ses « bourreaux ».

Aux côtés d’Arthur, Zoé découvrira le 1er baiser, les 1ers émois et elle ouvrira enfin son cœur. Quant à ce dernier, il comprendra enfin ce qu’est un amour partagé, pur et sincère….

Les personnages secondaires ont une place importante dans l’histoire même si j’aurai préféré que ce soit pour de meilleurs raisons concernant les « amis » de Zoé… Non mais comment peut-on être aussi bêtes et méchants ?!!!! 

Sur fond de harcèlement scolaire, Céline Musmeaux nous livre une très belle histoire d’amour mais qui se veut aussi poignante face au mal-être de Zoé. On aimerait la prendre dans nos bras et l’aider à ouvrir les yeux sur certaines situations et surtout certaines personnes de son entourage. On aimerait pouvoir la protéger car on la sent sensible, perdue entre l’image qu’elle donne aux autres et celle qu’elle rêve d’être vraiment. Une histoire qui nous montre comment une relation entre 2 personnages blessées peut évoluer vers quelque chose de beau du moment où ils décident d’affronter les moments durs ensemble. Une période de notre vie, l’adolescence, où l’on aime se cacher derrière des faux-semblants pour être accepter, se fondre dans le moule et se sentir entourée.

J’ai beaucoup apprécié le point de vue alternatif entre Zoé et Arthur et je dois avouer que la plume de Céline Musmeaux a de nouveau su me toucher et m’emporter dans son univers. 

Je vous invite à découvrir cette histoire d’amour « adolescente » qui a su me toucher, me captiver et avec laquelle j’ai passé un bon moment de lecture me faisant ressentir une myriade d’émotions.

Je remercie mon partenaire Nymphalis Editions pour sa confiance et ce sp ainsi que Céline Musmeaux pour ce très beau moment de lecture.