Publié dans Chroniques d'Elina, Editions Addictives, Service Presse

Vicious Temptation de Sonia Eska aux Editions Addictives

vicious-temptation-1179854-264-432

vecteur calendrier15 mars 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 918 pages

Themes_B Enlèvements d’enfants – Troubles obsessionnels compulsifs – Musique – Romance

13043675_1171013972932265_6539518305321662523_n Editions Addictives

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 9,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Il sera la clé de sa liberté… ou bien sa perte.

Il aura suffi d’un regard pour que la vie ordonnée de Keeva s’effondre et que la conditionnelle d’Arthus soit menacée.
L’un et l’autre s’attirent, pourtant tout les oppose. Keeva est mesurée et discrète, tandis qu’Arthus est arrogant et dangereux.
Elle l’intrigue autant qu’elle l’obsède. Il l’exaspère autant qu’il la trouble.
Entre défis et passion, ils devront faire front lorsque leur douloureux passé reviendra les hanter. Ils n’auront alors que deux possibilités : en sortir vainqueurs ou détruits.
L’attraction sera-t-elle plus forte que les fantômes de leur vie d’avant ?

 

elina

Keeva, cette jeune fille de 22 ans n’est pas comme les autres. Bien qu’elle suive des cours à l’université, qu’elle ait des amis sur qui qui compter et surtout son frère jumeau, Owen, son roc, son pilier, Keeva ne sort pas, enfermée dans l’enfer des souvenirs de son drame passé et rien ni personne ne parviens à la guérir de ses démons, seul Owen parviens à la soulager.  

Mais le jour de la rentrée, Keeva croise ce regard bleu via l’écran de son ordinateur, le regarde de ce nouveau venu, Arthus et à partir de ce jour, rien ne sera jamais plus comme avant. Il y avait eu un après le drame, il y aura maintenant un après Arthus, mais sera-t-elle assez forte pour se relever une fois de plus ???!!! 

Alors moi je me suis lancée dans cette lecture après avoir vu passer de nombreuses louanges sur le net, sais sans rien savoir de l’histoire, ben oui c’est la couv’ comme toujours qui m’a fait flashé et qui m’a fait basculée.  

Lorsque j’ai ouvert le book, ma première réaction a été waouh…. 752 pages… comment l’auteur va nous garder jusqu’au bout… et je me suis lancée… et j’ai bien eu du mal à m’arrêter. Pour tout vous avouer, j’ai commencé le livre pendant ma pause déjeuner… et j’ai loupé l’heure de  reprise, totalement absorbée par l’histoire de Keeva et Art et je n’ai plus réussi à le lâcher (sauf quand le sommeil était le plus fort – et la sonnerie du tél pour la reprise du taf :p ) ). Alors en lisant le résumé vous allez vous dire, allé encore une couple torturé par le passé et qui vont se guérir l’un l’autre… alors oui quelque part peut-être, mais cette histoire va bien au-delà de ça et l’on pourrait penser que ces 752 pages permettent de donner un avis en long en large et en travers mais non c’est loin d’être le cas aux risques de spoiler cette magnifique histoire. 

Les personnages de Sonia sont torturés, dévastés, névrosés, bouffé par le remord et la culpabilité, à tendances autodestructrices. 

L’histoire est poignante, touchante, sanglante, renversante, décadente. 

Les événements s’enchaînent et ne nous laisse aucun répit. 

Et au final nous comprenons que chacun se relève de ses traumatismes à son rythme, à sa manière, mais surtout avec celui que notre cœur aura choisi, même si la morale et la raison nous crie le contraire. 

Un énorme méga giga coup de cœur (morale et raison sont pour une fois d’accord :p )  

 

 

Le blog remercie son partenaire Les Editions Addictives pour sa confiance et ce sp ainsi que Sonia Eska pour l’énorme méga giga coup de cœur d’Elina lol

 

Publicités