Publié dans Black Ink Editions, Chroniques de Flo, Service Presse

Mine tome 1 :La posséder de Caroline Gaynes chez Black Ink Editions

mine-tome-1-la-posseder-1161265-264-432.jpg

vecteur calendrier8 février 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 269 pages

Themes_B Romance – Repartir De Zéro – Playboy – Passé douloureux – Casanova – Expatriée

black ink

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 4,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Le mal incarné a tout arraché à Abbygaël : elle plaque ce qui faisait son quotidien pour recommencer sa vie à New York, mégalopole où elle espère se fondre dans un anonymat salvateur.

Son nouveau job dans un restaurant huppé lui offre une chance de se reprendre en main. Oui mais… Un grain de sable vient enrayer sa routine bien huilée. Un roc même : beau, charismatique, arrogant et affreusement sexy, Bradley est un talentueux architecte, régulièrement sous le feu des projecteurs.

Aussi célèbre pour ses innombrables conquêtes que pour son travail, et peu habitué à ce qu’on lui résiste, Abbygaël éveille l’instinct du chasseur par sa froideur.

Devenir sa proie ? Jamais de la vie. S’attacher à ce Casanova inconstant ? Encore moins. D’autant plus que le diable rôde et qu’il n’a pas dit son dernier mot.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Roman que j’avais pu découvrir lors de sa première édition mais qui a été retravaillé à fond avec ajout de chapitre… Je dois dire que je trouve les personnages plus aboutis et la plume de l’auteure a pris en maturité.  J’ai eu l’impression de la découvrir cette romance à suspens comme pour la 1ère fois je suis toujours aussi heureuse de retrouver le plume entraînante de Caroline Gaynes. Un immense coup de cœur pour ce roman.

On rencontre Abbygaël, jeune femme un peu perdue, , maladroite ce qui va donner des scènes très rigolotes, essayant de fuir un sombre passé, qui trouve enfin un super job grâce à son amie Jessy dans un restaurant de luxe… Elle a mis de côté ses études pour devenir avocate mais peut-être y reviendra-t-elle un jour après que l’objet de ses « peurs » ne soit plus en mesure de la terroriser ?

Lors de son 1er jour, son regard va croiser celui de Bradley O’Connell, architecte aussi bien connu pour son talent que ses très nombreuses conquêtes… Alors qu’elle n’arrive pas à se l’enlever de ses pensées, ce dernier va tout mettre en oeuvre pour pouvoir l’approcher de nouveau et mieux, la connaître.

Bradley est le « mâle » dans toute sa splendeur : sur de lui, autoritaire, charismatique et arrogant sur les bords. J’avoues que j’ai souvent eu envie de lui mettre des claques et le faire redescendre sur terre… Mais bizarrement, Abby, que l’on pensait fragile, va montrer un caractère fort ce qui va donner des joutes verbales fabuleuses entre eux deux. En effet, alors qu’Abby fait tout pour ne plus voir Bradley, ce dernier a pour objectif de faire craquer Abby car elle a ce petit « je ne sais quoi » qui le fait vraiment chavirer et pourrait même le faire changer. En tout cas, on voit que plus on avance dans le roman et plus nos 2 personnages changent… Abby semble s’épanouir et enfin reprendre sa vie en main… Bradley lui se montre plus prévenant et un peu plus sympathique pour nous, lecteur.

J’ai adoré le fait que l’auteure nous donne le point de vue successif des différents personnages et c’est comme cela que l’on va découvrir un autre personnage, tapi dans l’ombre, qui m’a donné des sueurs froides. Il est vraiment « grave » par ses comportements et on voit qu’il prépare vraiment un sale coup dont Abby sera la victime.

L’intrigue se met en place progressivement et est tellement bien ficelée que l’on sait qu’il va se passer quelque chose mais quoi ? quand ? où ? ça on n’en sais rien jusqu’à ce que ça se passe. Nos nerfs sont mis à rude épreuve tellement on est dans l’histoire et on a autant peur que les personnages. La fin est tout à fait surprenante et laisse place à une suite que l’on s’imagine d’or et déjà prenante, passionnante, et surtout stressante lol

Que dire de la plume de Caroline si ce n’est qu’elle est fluide, surprenante, entraînante et dynamique ce qui donne un très bon rythme à l’histoire.

En conclusion, j’ai passé un excellent moment de lecture et j’ai adoré les rebondissements qui ont mis à mal mon niveau de stress lol

 

Je remercie mon partenaire Black Ink Editions (via NetGalley) pour sa confiance et ce sp ainsi que Caroline Gaynes pour ce merveilleux moment de lecture qui m’a quand même filé quelques sueurs froides.

 

Publicités