Publié dans Chroniques de Flo, Service Presse

Un bonheur à la campagne de Caroline Costa

un bonheur à la campagne.jpg

vecteur calendrier27 février 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 378 pages

Themes_B Romance – Journaliste – Parisienne – Éleveur

auto-édition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

« Je m’appelle Lyn et mon truc c’est la vie parisienne, ses sorties et ses boutiques.
Je ne suis pas devenue journaliste de mode pour que mon patron m’envoie au fin fond de l’Ardèche.
Même pour interviewer un éleveur de chèvre, au prétexte qu’il a créé le buzz au Salon de l’Agriculture !
Qu’importe si son magnétisme me fait penser à un prédateur !
Et des prédateurs, je vais en croiser quelques-uns… »

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Une romance que j’attendais avec impatience car c’est toujours un réel plaisir pour moi de me plonger dans l’univers de Caroline Costa que j’apprécie énormément. Une couverture que je trouve vraiment très belle et très en phase avec l’histoire.

Un roman pleins de surprises et une rencontre explosive entre la journaliste en Louboutin, parisienne jusqu’au bout des ongles et un agriculteur, un peu style ours mal léché qui semble montrer plus de gentillesse et d’attention à ses chevrettes plutôt qu’aux humains et en l’occurrence aux journalistes qu’il exècre par dessus tout ! Entre eux, réparties, disputes et coup-bas seront monnaie courante . 

Nous rencontrons Lynette, enfin appelez-la plutôt Lyn car elle déteste son prénom, jeune journaliste charmante, qui a la tête sur les épaules et qui c’est ce qu’elle veut et surtout ce qu’elle ne veut pas. En effet, elle prend son travail très à cœur et excelle dans son « domaine » car elle est très ambitieuse mais jamais au détriment des autres car elle a du cœur. C’est la parisienne par excellence : écume les soirées branchées et alcoolisées, multiplie les aventures d’un soir et ne jure que par les grandes boutiques parisiennes, de créateur si possible lol C’est une jeune femme pétillante, enjouée et au caractère attachant, on aimerait tous avoir une amie comme elle. D’ailleurs ce n’est pas sa meilleure amie et collègue Zoé qui dira le contraire car elles se complètent et s’entendent très bien, j’ai beaucoup apprécié leurs échanges plein d’humour. Nous vivons l’histoire à travers les yeux de Lyn et quelle histoire ?!

Alors que le magazine « Tendances » où travaille Lyn a été racheté et peine à remonter ses ventes, toute l’équipe est en pleine réunion quand un événement étonnant et créant le buzz se déroule sous leurs yeux en direct du salon de l’agriculture. En effet, un éleveur, posant avec une chevrette dans ses bras ose apostropher le Ministre de l’agriculture lors de sa « parade » à travers les allées et il devient de suite un « effet » de mode. Léo Savage, le rédacteur en chef du magasine voit en cet événement un super coup de marketing et veut être le 1er magazine à avoir l’interview de « l’homme au chevreau » et qui de mieux que Lyn, une de ses meilleures journalistes mais qui sait aussi jouer de ses « atouts » charme est la mieux passer pour avoir LE reportage de l’année. Pauvre Lyn, le sauvetage du magazine pèse sur ses frêles épaules.

Loin de se laisser abattre, cette dernière se mettra en quête de cet éleveur mystère et n’hésitera pas à parcourir des centaines de kilomètre pour le retrouver et obtenir cette entrevue. Son voyage ne sera pas de tout repos et l’accueil auquel elle a droit à son arrivée à la ferme de cet éleveur ne l’aidera pas à se sentir à l’aise. 

Paul Flaviac, est le chevrier énigmatique, sexy et au combien irascible dont découle le buzz du moment. Bien qu’il est un physique de mannequin, il a un caractère de grizzly c’est-à-dire bourru, peu aimable mais en le découvrant un peu plus au fil de notre lecture, on découvre finalement qu’il a bien d’autres facettes et qu’il défend ses « idées ». C’est un personnage qui paraît dur au début mais qui nous devient en même temps attendrissant quand il laisse tomber un peu son « armure »… 

J’ai beaucoup aimé l’évolution des personnages qui ont un caractère bien à eux, fort et bien imprimé. 

Les personnages secondaires ont tout à fait leur place dans cette histoire qui la rend plus réaliste, lui donne une meilleure dynamique. J’ai beaucoup aimé Zoé, la meilleure amie de Lyn et son franc-parler. Beaucoup de moments drôles et de fous rire avec les 2 copines ! L’auteure nous décrit aussi le monde « impitoyable » des soirées parisiennes avec les « vedettes » accro à la « poudre », ceux qui se servent des autres comme faire-valoir, mais aussi et surtout l’envers du décor du journalisme avec par exemple le ptit stagiaire aux dents longues qui vendraient père et mère pour y arriver grrrrr Y a rien à dire, les personnages sont vraiment bien travaillés, chacun dans sa spécificité avec des caractères différents qui se complètent ou au contraire qui les opposent !!! 

A côté de cela j’ai beaucoup aimé la description du métier d’agriculteurs avec leurs joies et surtout leur « échec » ou la dure labeur qui les attend pour pouvoir vivre de leur métier. J’ai beaucoup apprécié de découvrir le métier de chevrier à travers Paul et surtout sa vocation car on ne fait pas ce travail sans vocation… 

Une romance qui mêle sensualité, humour, attirance mais aussi rebondissements qui m’ont agréablement surprise ce qui m’a sorti des « sentiers battus » sur fond de conflits et de remise en question !

La plume merveilleuse, toute en sensibilité et surtout envoûtante de Caroline Costa nous rend addictive à son histoire et je dois dire que la description que l’auteure nous fait des lieux est si bien définie et travaillée que l’on s’imagine finalement assez facilement la campagne ardéchoise, les chevrettes de Paul allant même jusqu’à inclure quelques expressions en patois lol On s’évade au fil des pages pour passer un super moment de détente et d’évasion. Par contre, j’avoues Caroline que j’aurai bien aimé avoir parfois le point de vue de Paul face à certaines situations ou à certains de ses comportements… 

Je vous invite donc à découvrir sans plus attendre ce roman et de suivre les aventures de Lyn à travers son périple en pleine campagne ardéchoise ou alors dans les soirées parisiennes. L’auteure a su apporter du suspens tout au long de son histoire et ce, jusqu’à la fin que l’on ne voit pas le temps passer. J’avoues que si y avait eu quelques chapitres de plus à la fin pour en découvrir un peu plus sur le quotidien de Lyn et Paul ça ne m’aurait vraiment pas déranger car je ne voulais pas les quitter lol

 

Je remercie Caroline Costa pour sa confiance, sa gentillesse et ce merveilleux moment de lecture.

Publicités