Publié dans Chroniques d'Elina

A livre ouvert de Nikki Jenkins (by Elina)

à livre ouvert par [Jenkins, Nikki J.]

vecteur calendrier16 janvier 2019

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 119 pages

Themes_B Journal – Deuil – Remise en question – Amitié – Amour

auto-édition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 2,99 € – Ebook / 8,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

En découvrant un tas de feuilles volantes dans le tiroir secret d’une ancienne coiffeuse qu’elle vient d’acquérir, Meghan est intriguée par l’écriture ronde et soignée tracée au stylo noir. Mais surtout par ce trésor inattendu dans lequel elle n’hésite pas à plonger tête baissée. Au fil des pages, elle se retrouve projetée au côté de Maya, une jeune femme brisée après la mort de son fiancé. Elle l’accompagne à travers les lignes dans son deuil, vivant avec elle sa descente aux Enfers. Et si, tout n’était pas aussi noir qu’il n’y paraît ? Et si la vie offrait une chance à Maya de remonter sur Terre ?

 

elina

Meghan vit à New York avec son meilleur ami Elijah. Un jour elle découvre dans une coiffeuse que son ami et colocataire lui a offert, un tas de feuille où s’étale la douleur de Maya qui a perdu Joey, l’amour de sa  vie. Au fil de sa lecture, Meghan côtoie la douleur de Maya et sa plongée en enfer face à ce deuil. Mais ne dit-on pas que le temps guérit de tout…. 

Pfff je termine ce livre à l’instant avec les larmes aux yeux et un nœud dans la gorge. Nikki nous relate cette histoire assurément triste mais sans jamais tomber dans le larmoyant. Elle a réussi avec justesse et finesse à nous faire ressentir ces « étapes » que l’on refuse tous face à la perte d’un être cher, mais qui sont inévitable. 

Nous sommes plongées à différentes époques pour nous permettre de comprendre cette histoire triste mais avec un réalisme foudroyant. Et surtout Nikki nous rappelle à juste titre et cela même si c’est difficile à admettre que la perte d’un être cher n’est jamais totale. Sa présence physique n’est certes plus là mais nos souvenirs lui permette de vivre à travers nous, et surtout, et c’est le plus important, le soleil vient toujours après l’orage… 

Un conseil mes amis, vivez, aimez, pardonnez, foncez, car la vie est courte et lorsqu’on s’en aperçoit il est bien souvent trop tard….