Publié dans Chroniques d'Abby, Service Presse

La poupée de Stéphanie Delecroix

la-poupee-1094157-264-432.jpg

vecteur calendrier24 juillet 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 326 pages

Themes_B Romance – Violence – Littérature sentimentale – Action – Premier amour –Suspense

auto-édition

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 0,99 € – Ebook / 11,60 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Las Vegas, ville de tout les possibles, et pour ce qui ne l est pas, vous pouvez faire appel à l’Organisation, un réseau dirigé par Gabe White. Sacha aspire à en devenir un membre haut placé, elle a été élevée et formée pour ça par son oncle, premier lieutenant de Gabe. Belle, létale, entraînée à ne ressentir aucun sentiment, à obéir à n’importe quel ordre sans poser de question, elle part pour sa première mission avec son binôme, Chris, qui provoque en elle des sensations interdites. Rien ne se passe comme prévu et elle va devoir affronter des vérités et des sentiments auxquels elle ne s’attendait pas.

 

Avis Abby

J’ai décidé de lire ce roman, pour découvrir l’univers de Stéphanie avec qui j’ai discuté, il y a quelques jours. Je m’engageai donc dans une toute nouvelle aventure sans le moindre apriori.

L’histoire intrigante est suffisamment hors des sentiers battus pour attiser ma curiosité.

Nous voilà donc embarquée dans le monde tendu et faux de Sacha. Elle travaille pour dans une organisation de crimes organisés et a été façonnée pour être un bon petit soldat. Façonner n’étant d’ailleurs pas le bon mot, j’irai jusqu’à utiliser embrigader voir a subi un lavage de cerveau. On l’a conditionné pour ne rien ressentir et ses seuls objectifs sont d’intégrer définitivement l’organisation qui est pour elle sa seule famille.

Je ne révélerai rien de plus sur le déroulée pour maintenir le suspense de l’histoire. Je dirai par contre que l’histoire est bien menée même si j’avoue que parfois trop c’est trop. Stéphanie nous livre une version intéressante de la mafia et de ses travers noirs. J’ai regretté à plusieurs reprises la rapidité dans l’exécution pour un passage d’un état à un autre. Tout comme j’ai grimacé pour certains passages me semblant peu vraisemblable.

J’ai par contre vraiment apprécié la fin et sa mise en œuvre. Stéphanie est allée au bout des choses et c’est appréciable. Bien que ce ne soit pas un coup de cœur, j’ai passé un bon moment de lecture et remercie l’auteur pour sa confiance.

En conclusion :

Il s’agit pour moi d’un bon moment, même si j’aurai apprécié un peu plus de consistance pour rendre l’ensemble plus vraisemblable. Merci pour votre confiance