Publié dans Chroniques de Miss C.

Something about you de Mily Black chez Harlequin &H

something-about-you-1021495-264-432

vecteur calendrier10 janvier 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 347 pages

Themes_B New AdultRomance

&H Harlequin

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 3,99 € – Ebook / 4,99 € – Poche

 

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Elle est le genre de femme que personne n’ose contrarier. Personne, sauf lui

Jo n’a pas l’habitude qu’on lui tienne tête. Il faut reconnaître qu’avec ses cheveux bleus, ses nombreux tatouages, son franc-parler et son expertise en mécanique, la plupart des gens qui la croisent détournent le regard. Mais pas Andrew Anderson. Le bras droit de Mme Nichols – la puissante femme d’affaires qui vient de la recruter comme chauffeur particulier –   aurait même tendance à la défier  ; une attitude hautement risquée de la part de cet homme charismatique qui donne au costume-cravate une tout autre dimension. Jo ne s’y trompe pas  : sous ses dehors policés, Andrew Anderson dissimule un tempérament de guerrier. Et elle a bien envie de tester le self-control de son nouveau collègue…

 

Avis de Miss C

Les personnages

Joséphine dite Jo est le personnage principal, mais aussi la narratrice de cette histoire. Grande gueule au caractère fort, seul le lecteur connaitra ses peurs, ses doutes et ses faiblesses. Elle n’a rien d’une jeune fille en fleur qu’on croise parfois dans la romance. Observatrice et délurée, dans le bon sens du terme, elle ne laisse pas indifférent.

Sa rencontre avec Andrew (surnommé Andy-chou ^^) déclenchera forcément des étincelles et donnera lieu à des échanges savoureux. A côté de Jo et de ses cheveux teints en bleu, il parait presque normal malgré son existence dorée. Sous ses abords autoritaires, je l’ai trouvé patient et attachant.

Les personnages secondaires ont toute leur place dans l’histoire. Bien construits, ils apportent de la crédibilité à l’héroïne.

Une mention spéciale pour Sam, la meilleure amie de Jo, car je sais que l’auteure nous réserve quelque chose à son sujet…

L’histoire

La vie de Jo est plus que compliquée et difficile en France. A tel point qu’elle craint pour elle et son entourage. Finalement, elle décide de prendre sa vie en main et de partir pour les Etats-Unis. Contre toute attente, la nana des banlieues s’adapte très bien à sa nouvelle existence. L’histoire prend des allures de rêve américain, sans faire cliché.

On suit Jo dans une suite de petites scènes de la vie de tous les jours, parfois cocasses mais aussi plus piquantes grâce à Andy-chou.

Plusieurs incidents émargeront l’intrigue, mais toutes les réponses ne seront pas données. Normal, un deuxième tome est en préparation…

L’auteur

Comme nombre d’auteurs, Mily Black aime la lecture. Elle est venue à l’écriture grâce à la fanfiction (écrits prolongeant ou transformant un roman, ou bien s’inspirant d’une célébrité).

Exilée à l’étranger pour son travail, elle rentre en France pour devenir maman, puis professeur de maths sciences en lycée professionnel mais surtout écrire et encore écrire.

L’aventure deviendra vraiment sérieuse quand Harlequin publie son premier roman.

Grace à ses histoires modernes mais néanmoins romantiques bien d’autres suivront.

Dynamique et enthousiasme, Mily est une personne aussi attachante que ses héroïnes.

Le style de Mily est rafraichissant. Elle déroule les petits moments de la vie comme un fil qui nous lie à ses personnages. Comme ce n’est pas le premier livre que je lis de cette auteure, je crois pouvoir affirmer qu’elle prend plaisir à casser les codes de la romance (serait-elle aussi rebelle que Jo ?)

J’ai aimé

En caricaturant on pourrait comparer « Something about you » à « Pretty woman » : l’héroïne sans filtre qui débarque dans le milieu aisé du personnage masculin, un milieu dont elle ne connait rien.

Néanmoins, j’ai trouvé cette histoire plus crédible, plus proche de nous. Certes Andy-chou est riche, très riche. Mais la force de Mily Black est de relater le quotidien avec des personnages secondaires qui nous ressemblent.

J’ai moins aimé

Si la couverture peut correspondre à l’histoire, elle pourrait également correspondre à bien d’autres romances du moment. Pas d’originalité donc, on reste dans la mode actuelle.

Et avec « Something about you » on prolonge cette tendance de titre anglo-saxon. Rien de très original et c’est un peu dommage car Jo aurait mérité un titre plus percutant.

Le talent de Mily Black est de nous raconter une histoire qui aurait pu être cruelle avec légèreté. Des thèmes sérieux sont abordés (adoption, drogue, vengeance…) sans « pathos ».

 

 

 

Publicités

Un commentaire sur « Something about you de Mily Black chez Harlequin &H »

Les commentaires sont fermés.