Publié dans Chroniques de Flo, Evidence Editions, Service Presse

Hell Riders : Ayden de Stéphanie Jean-Louis chez Evidence Editions

hell riders

vecteur calendrier23 mai 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 216 pages

Themes_B Motards – Romance Contemporaine – New Adult – Spin-off

EE

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 5,99 € – Ebook / 14,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Spin-off de Rebel Bikers

À tout juste 22 ans, Ayden a connu des moments difficiles. Son père, T.J, chef de gang de motards corrompus, lui a mené la vie dure. Après la mort de celui-ci, Ayden se doit de reprendre les rênes des Hell Riders. Aucune place pour la pitié, il va devoir faire ses preuves dans un univers sombre, dangereux ou règne le chaos. Mais lorsque l’on a plus rien à perdre et que la rancœur nous submerge, peut-on vraiment être sauvé ?

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

C’est avec grand enthousiasme que je me suis « jetée » dans la lecture de ce « spin off » de Rebel Bikers, une série que j’ai vraiment adoré. Ca m’a tout de même fait bizarre de retrouver Ayden dans un rôle que je ne lui connaissais pas mais également de découvrir sa face sombre ainsi que des pans de son passé. C’était mon chouchou parmi les personnages de Rebel Bikers et même si dans Hell Riders il m’a parfois fait froid dans le dos je dois dire que son charisme m’a de nouveau attirée…

Alors que dans la série Rebel Bikers, pour moi, Ayden c’était le gars cool, foncièrement gentil, calme, conciliant, l’ami que l’on aimerait tous avoir tant par sa loyauté que pour son côté protecteur et bien là je dois dire que je suis tombée de haut avec son nouveau rôle de Président qu’il doit endosser après la mort de son père même s’il ne l’a pas vraiment choisi car il l’a fait en « sacrifice » pour sauver son meilleur ami… Fini le gentil Ayden et bienvenu à un être froid, cruel, capable d’atrocités juste pour prouver son statut de chef et se servant des femmes à sa convenance avant de les jeter comme des vulgaires mouchoirs… Faut dire qu’il doit faire ses preuves afin de prouver qu’il est digne de prendre la place de son père même si cela lue fera douter car il ne veut surtout pas ressembler à ce dernier et malheureusement pour lui il sera sans cesse comparé à ce dernier ! Il aura du mal à trouver sa place parmi sa nouvelle « famille » et il devra essuyer des trahisons mais également la jalousie d’autres « clubs » voulant étendre leur territoire. Heureusement pour lui il sera épauler par le bras droit de son père qui se montrera fidèle à toute épreuve mais également ses anciens amis qui seront là pour le remettre sur la route en lui filant un bon coup de pieds aux fesses quand il en aura bien besoin. J’ai eu beaucoup de peine pour Ayden car on le sent torturer par ce qu’il doit faire et prouver et ce que lui aimerait faire et surtout être !!!  Et comme si cela n’était pas suffisant, une rencontre le chamboulera et il devrai faire des choix…

J’ai vraiment été transportée par ce tome car on découvre le côté sombre et de côté sombre et dangereux de la nouvelle vie d’Ayden entre trafiques, trahisons, manipulations, guerre de gangs mais aussi l’espoir de pouvoir faire changer les règles et les mentalités du club… Et puis dans ce monde fait de noirceur, l’amour n’est jamais vraiment bien loin !

La plume de l’auteure, Stéphanie Jean-Louis est toujours aussi fluide, moderne, rythmée, passionnante, prenante mais surtout super addictive. Tellement que j’avais déjà eu du mal à quitter les Rebel Bikers mais alors là avec Ayden ce fût pire.

Je vous conseille donc ce « spin off » ainsi que la série des Rebels Bikers (si vous ne l’avez toujours pas découverte) qui ne vous laisseront pas de marbre car tous les éléments pour vous prendre aux tripes et faire monter le stress sans oublier vous tenir en haleine tout au long de votre lecture sont réunis avec brio par l’auteure.

Je remercie mon partenaire Evidence Editions pour sa confiance et ce sp ainsi que l’auteure Stéphanie Jean-Louis pour ces éprouvants moments de lecture dont celui-ci qui m’a tant touchée !

 

 

Publicités