Publié dans Service Presse

Des fleurs dans tes maux de Cathy Vallet avec les illustrations de Charlotte Lacroix

cathyvecteur calendrier23 avril 2018

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 367 pages

Themes_B Univers médical – Passion – Tranches de vie – Séparation – Attirance

logoae

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 2,99 € – Ebook / 12,99 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Nicolas est interne losqu’il rencontre Violette, infirmière en herbe. Le temps joue contre eux et la vie leur inflige son lot d’obstacles qui n’arrange rien dans leur relation. De rebondissements en fuite, de fuite en désillusion, ce roman trace la vie de deux personnes qui ne se connaissent que dans les affrontements : ceux de leurs peurs, de leurs envies et de leurs démons…

« J’ai connu deux tyrans dans ma vie.

Le premier, Edmond Torrès, mon chef, l’était de façon naturelle. Il émanait de lui le pouvoir et la perfidie ; de ses pores transpirait l’envie cuisante d’humilier son prochain, ses yeux secs transperçaient quiconque osait soutenir son regard, de sa bouche jaillissaient les pires horreurs. Il imposait le silence, l’ordre : il régnait. J’ai vu bon nombre de mes collègues plier sous son poids, moi, il me faisait plutôt rire. Intérieurement, ça allait de soi : si j’avais eu l’intention de le faire ouvertement, il aurait été capable de me réduire en miette. Ce genre de personne ne m’impressionnait pas : je craignais moins le chien qui aboie que celui qui vous fixe, sagement assis.

Le second l’était devenu sans que je ne comprenne comment. De l’homme habile et discret qu’il était, il n’était plus que l’ombre de lui-même : disgracieux, cynique, arrogant et méprisant.
Comment le devient-on ? Y-a-t-il une goupille que l’on extrait du cerveau, qui vous formate définitivement le disque dur, qui efface tout ? Le chemin en sens inverse est-il accessible ou celui qui sombre dans les affres de la tyrannie est-il condamné à y rester ?
Nicolas n’avait rien d’un Edmond quand je l’ai rencontré. Dans sa chute, son tourbillon, il m’a happée à mon tour.
Comment était-ce arrivé ? Une histoire banale, une torpille dans le contenu, un assaut désespéré, une explosion de deux êtres… »

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Une histoire qui m’a captivée autant par ses personnages que par la plume de l’auteure que j’avais eu l’occasion de découvrir avec son précédent roman Mademoiselle June. L’auteure nous livre à travers ce roman pas seulement une romance mais elle nous emporte dans l’envers du milieu médical avec ces hommes et ces femmes qui se battent chaque jour pour sauver des vies… On voit que Cathy Vallet maîtrise bien le sujet et c’est ce qui rend cette histoire et ses personnages si réalistes. On est rapidement pris dans notre lecture qu’on « avale » les pages à grande vitesse et on n’a qu’une envie, vite tourner la page pour connaître la suite lol

En effet, l’histoire est très bien écrite, prenante et bien ficelée, et l’intrigue est bien menée. J’ai beaucoup aimé que certains pans de l’histoire soient mis en avant à partir d’un événement passé.

Pour ne pas spoiler l’histoire, je vous dirai que c’est la rencontre de 2 âmes « blessées » qui à 1ère vue n’ont rien en commun si ce n’est l’amour de leur métier… Alors que leur collaboration est des plus difficiles de part leur caractère mais aussi leur manque de communication, une attirance qu’ils essaieront de repousser naîtra alors entre Violette l’infirmière « croqueuse d’hommes », grande gueule et réputée de « vipère » et le pointilleux et mystérieux interne en chirurgie Nicolas Barlota. Alors que leur passion les rapprochera, un rebondissement ou une personne se mettra sur leur chemin déjà parsemé de bien d’embûches et les éloignera…

Se retrouveront-ils un jour ? L’amour sera-t-il aussi fort que l’éloignement et les années passées ?

Les personnages secondaires auront une part importante à l’histoire et en disant cela je pense surtout à Aymeric (j’adore lol) et bien d’autres… Mais chut je ne vous en dirai pas plus car c’est à vous de vous en faire votre propre idée !!!

Outre le milieu médical, l’auteure nous invite à découvrir également les voyages, le don de soi envers les autres à travers l’humanitaire, les missions mais aussi les conséquences du manque de communication.

J’ai beaucoup aimé l’alternance de narration qui nous donne le point de vue de nos personnages principaux mais aussi et surtout, qui nous tient en haleine jusqu’à la fin du roman. Lors de ma lecture, je suis passée du rire aux larmes, du stress au soulagement, de l’espoir à la déception donc autant vous dire que niveau émotions vous en verrez de toutes les « couleurs » mais vous en redemanderez aussi !

La plume de l’auteure Cathy Vallet est fluide, moderne, précise, sans fioritures, agréable, entraînante, passionnante et même envoûtante. Les illustrations de Charlotte Lacroix sont très belles, simples et sans chichi ce qui colle parfaitement au roman.

J’ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman que je vous recommande sans plus attendre.

 

Je remercie Cathy Vallet pour sa confiance et ce merveilleux moment de lecture.

 

 

Publicités