Publié dans Chroniques de Flo, Librinova, Service Presse

L’empreinte du passé de Ninon Amey chez Librinova

empreinte

vecteur calendrier6 novembre 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 182 pages

Themes_B Lettre – Aïeule – Descendance – Secret – Vérité – Tendresse – Amour

1743573_736583776365996_2133253531_n Librinova

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x2001,99 € – Ebook / 9,99 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

« La vie nous réserve parfois bien des surprises! »

Camille est une jeune infirmière qui partage son temps entre son travail à l’hôpital et ses visites à ses grands-parents : Émile, qui vit seul dans son petit appartement, et Suzanne, atteinte de la maladie d’Alzheimer et placée dans un centre adapté.
En quelques mois, son existence va être totalement bouleversée : belle rencontre, chagrins, révélation de secrets de famille…

Cette histoire est une fiction librement inspirée de la découverte, en septembre 2016, d’une lettre d’amour datant de 1922 dans un bâtiment en chantier à Nice.
L’auteur de cette lettre, Antoinette, écrivait à son amour, Ernest.

 

14894477_10154716951124228_437922262_o

Une histoire douce, agréable, remplie de sensibilité et d’émotion. J’ai beaucoup apprécié ce roman et j’avoue avoir eu du mal à le lâcher une fois commencé car on a vraiment hâte de connaître le fin mot de l’histoire !

J’ai beaucoup aimé le passage entre passé et présent dont l’auteure a su se servir avec brio car pas une seule fois on ne se perd entre les époques et les personnages qui en font partie.

Dans ce roman, nous rencontrons Camille, jeune infirmière, aimée aussi bien dans le cadre personnel que professionnel, dévouée sang et âme à son travail et sa famille. Effectivement elle se partage entre les différents services de l’hôpital où elle est infirmière polyvalente ainsi que ses grand-parents âgés dont sa grand-mère atteinte d’Alzheimer et placée dans un institut spécialisé. Son métier n’était pas franchement une vocation mais il s’est imposé à elle comme une évidence. Pourquoi a-t-elle voulu être infirmière ? Qu’est-ce qui aurait pu motiver son choix ?

Notre belle célibataire, fière de l’être car elle ne veut pas s’attacher de peur de souffrir et/ou perdre l’être cher, sera ébranlée par une rencontre, un malade de son service qui, faut bien le dire, lui fait un léger rentre-dedans… Alors qu’elle le remet en place et refuse de le connaître vraiment, des discussions nocturnes vont s’initier entre eux et l’attirance viendra au fur et à mesure. Mais Camille ne veut pas outre-passer son rôle d’infirmière donc aucune relation plus qu’amicale avec un patient mais ça c’était sans compter sur l’obstination de cet homme ! Alors succombera-t-elle à la tentation ou pas ? Qui est cet homme qui la trouble tant ?

Alors que l’on pourrait croire que le thème principal de ce roman est cette rencontre qui changera la vie de Camille, et bien non pas vraiment… L’intrigue commence après la disparition de la grand-mère de Camille, Suzanne, notre infirmière ne sera pas au bout de ses surprises et découvrira à travers un journal vieux de plusieurs dizaine d’année, l’histoire de sa famille et surtout l’héritage dont elle est enfin l’héritière. L’action est très bien ficelée ce qui rend le roman encore plus prenant, envoûtant et touchant… 

J’ai beaucoup aimé le style de narration choisi par l’auteure qui passe de Camille, narratrice du présent à son archi-aïeule Jeanne à travers une sorte de journal intime pour la partie concernant le passé. 

Les personnages sont bien aboutis et attachants. Ils jouent chacun à leur façon un rôle dans l’intrigue. J’avoue avoir eu un ptit coup au cœur en découvrant cette pauvre Suzanne car ayant eu une grand-mère ayant souffert de la même maladie je sais combien il est dur de les voir partir « ailleurs », dans leur monde et surtout déconnecté de la réalité. J’ai compris les peurs et le désespoir de Camille.J’avoue avoir même eu les larmes aux yeux à certains moments assez intenses niveau émotion.

Enfin la plume de l’auteure, Ninon Amey, est fluide, moderne, sensible, délicate et surtout poignante dans certains passages… si bien que l’on ne s’ennuie pas et ne voyons pas les pages défiler !!!

Un roman que je vous conseille de découvrir… Une auteure à suivre de plus près.

 

Je remercie Ninon Amey pour sa confiance et ce moment de lecture toute en sensibilité.