Publié dans Chroniques de Kristel, Hugo roman

Archer’s voice (by Kristel) de Mia Sheridan chez Hugo Roman

archer

vecteur calendrier4 février 2016

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 320 pages

Themes_B Romance – Amour – Érotisme – New Adult – Drame – Meurtre

logoae

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 9,99 € – Ebook / 17,00 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

La vie n’a pas été tendre, ensemble ils vont se reconstruire.

Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix.

Archer’s voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour.

 

Avis Kristel

Pour se reconstruire après un drame dans sa vie, Bree se lance dans un road trip… mais s’arrête dès la première ville, Pelion, sous le charme de laquelle elle tombe complètement. C’est ici qu’elle va rencontrer Archer, ce mystérieux garçon sans voix qui vit comme un reclus. Tout le monde le connaît mais personne ne sait qui il est réellement.

Bree va tenter de l’apprivoiser et de l’ouvrir au monde.

J’ai été très touchée par cette histoire et surtout par Archer. Archer qui survit plus qu’il ne vit, puisqu’il ne sait pas ce qu’est la vie. Son innocence et sa naïveté m’ont parfois attendri, parfois agacé, mais ne m’ont jamais laissé indifférente.

J’ai aimé la détermination de Bree aussi, qui (pour une fois…) n’est pas juste une petite chose fragile (enfin pas tout le temps).

J’ai aimé l’amour entre eux, cet amour pur, cet amour salvateur… mais…

Mais tout va trop vite!! C’est pour moi le gros point noir du récit, celui qui m’a empêché de vibrer complément… J’ai dû lever les yeux au ciel plusieurs fois durant mon récit. Tout est trop rapide, à la limite du manque de naturel. Je ne dis pas que l’amour au premier regard est impossible, mais là j’ai eu l’impression d’être dans le TGV des émotions et je suis un peu restée à quai. C’est dommage Parce que je suis persuadée que, plus doucement, le récit n’en aurait été que plus touchant. J’ai aussi été moins séduite par les scènes de sexe, trop nombreuses et trop… « fausses » à mon goût (il faut que ces messieurs sachent qu’en général il nous faut plus de 5 secondes pour monter au septième ciel, ce qui n’est visiblement pas le cas de l’autrice, si l’on en croit son récit!)

En résumé, une lecture agréable, des personnages touchants mais un certain manque de naturel dans le récit.

 

 

 

Publicités