Publié dans Service Presse

Mademoiselle June de Cathy Vallet

515VmtcIUfL

vecteur calendrier17 janvier 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 295 pages

themes_b Romance ContemporaineAccidentRééducation physique

logoae

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 2,99 € – Ebook / 11,95 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Je suis Anna June et j’ai tout pour plaire : je suis drôle, sensible et … célibataire. Mes amies me qualifient de « virtuose de la catastrophe amoureuse » et c’est bien ce qui me définit. Les rencontres fortuites, les méprises et les malentendus sont le cocktail habituel que j’endure depuis trop longtemps…
Jusqu’au jour où, à l’aube de reprendre mon travail de conseillère clientèle, je tombe dans les bras d’Alexandre Meyers, homme d’affaire aussi brillant que sexy.
Pour moi, l’enjeu est de taille : comment ne pas définitivement passer dans le côté obscur de la femme la moins fréquentable de l’année?

Laissez-vous porter par une héroïne adorable face au charisme et à la malice d’un homme à faire chavirer les cœurs.
Accompagnés d’un entourage aussi craquant, tous naviguent dans la vie avec tendresse, humour et solidarité.

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un super moment passé avec cette « romance » pleine de tendresse, de rebondissements mais surtout d’humour… Mon dieu j’ai souvent eu les larmes aux yeux tellement je rigolais en imaginant les scènes et faut dire que dans le genre « gaffeuse » notre belle Anna en est presque la « number one » !!!

Le début de l’histoire est un peu triste car notre héroïne, Anna June est victime d’un assez grave accident et elle devra se rétablir pendant 6 mois… Entre hospitalisation puis rééducation elle se renferme bien souvent sur elle-même ce qui met son moral à zéro. On verra une Anna qui ne mâche pas ses mots et ne se laisse pas marcher sur les pieds (Lenny en sait quelque chose lol). C’est une jeune femme peu sûre d’elle qui a du mal à se voir telle qu’elle est c’est-à-dire belle, intelligente et tout de même brillante dans son travail et qui ne croit surtout plus en l’amour suite à une rupture amoureuse quelques années auparavant qui lui a laissé une « cicatrice » encore à nue… Mais le destin va en décider autrement et lors de sa 1ère sortie extérieure « solo », une situation comique pour nous mais « extrêmement gênante » pour elle (elle se retrouvera à terre dans la rue et sous la pluie) la fera rencontrer « son » prince charmant et là plus rien ne compte à ses yeux… Elle en oublie même son sentiment de honte après que le bel Alexandra l’ait « ramassée ». Et ce ne sera qu’un début dans les maladresse d’Anna face à ce bel Apollon mdr  Le reverra-t-elle ? Pourquoi lui fait-il ressenti, alors qu’ils ne se connaissent pas, de drôles de sensations ?

C’était sans compter sur le destin, ou la chance, qui n’aura de cesse de les mettre sur la route l’un de l’autre !!!

Alexandre Meyers qui dirige sa propre entreprise avec son frère Nicolas est l’archétype du beau gosse qui a tout réussi : une belle carrière, de l’argent, des femmes « à gogo » sous son charme mais on ressent comme un vide… Qui est vraiment Alexandre ? Que cache-t’il ? Au début il m’a laissé un peu dubitative car je ne savais jamais sur quel pied dansé avec lui, surtout vis à vis de ses réactions envers Anna mais petit à petit il se dévoile et là on voit quelqu’un très prévenant, attendrissant.. enfin quoi le presque Prince charmant lol Mais sera-t-il redonner confiance à Anna en la gente masculine ? Sera-t’il sincère envers elle ?

Les personnages secondaires ne sont pas oubliés et ils auront une place importante dans l’histoire. En effet, comment ne pas être attaché à Sarah, la meilleure amie d’Anna qui est un peu sa « conscience » et la pousse à profiter de la vie, sans oublier Mathis et Flore qui m’ont beaucoup émus. Celui que j’ai le plus aimé est John, le patron d’Anna et ami d’Alexandre, qui sera une sorte de « cupidon » entre les 2 et sera toujours une oreille attentive et de bons conseils…

Entre amour, humour, quiproquo, tristesse et révélation, je vous conseille de vous laisser tenter par la plume de Cathy Vallet qui est fraîche, simple (sans fioriture) et tellement vraie. Un pur moment livresque !!! Mais petit bémol (qui n’est que mon point de vue), j’aurai aimé dans l’épilogue en savoir aussi un peu plus sur nos autres « couples » mdr

Je remercie Cathy Vallet pour sa confiance en me confiant son SP.

Publicités