Publié dans Non classé

Un avion sans elle de Michel Bussi chez Presse de la cité

un-avion-sans-elle-1374442

vecteur calendrier 12 janvier 2012

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 533 pages

themes_b PolarIdentitéFamilleEnquête policièreIntrigueMystère

10288753_686283328127314_1155204004901075655_n

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 12,99 € – Ebook / 21,90 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Qui est  » Libellule « , ce nourrisson, unique rescapé d’un crash d’avion ? Seul, un détective, trouvera dix-huit ans plus tard la vérité mais au prix de sa vie… Un thriller contemporain sur le thème de la quête d’identité d’un enfant, avant l’ère des analyses ADN et autres expertises.

Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias, ont baptisée Libellule.
Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l’affaire, avant d’être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.
Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu’à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante, jusqu’à ce que les masques tombent.
Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ?
Ou bien quelqu’un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?

14894477_10154716951124228_437922262_o

J’ai été littéralement scotchée par ce roman et je n’ai pu le lâcher des yeux avant la fin qui est vraiment surprenante.

L’auteur nous transporte dans une enquête pour savoir quelle est la véritable identité de « Libellule », l’enfant rescapé du crash d’avion. On se pose beaucoup de questions pour savoir ce qui s’est passé et enfin à quelle famille « appartient » Libellule. Cela ne se fera pas sans encombres car entre indices et fausses pistes notre stress sera mis à mal… et nos interrogations mettront du temps à trouver leurs réponses mais c’est cela le brio dont fait preuve Michel Bussi pour ce polar (normalement je ne suis pas du tout attiré par les polars mais là j’ai adoré).

Les personnages sont assez mystérieux et l’on en apprend un peu sur eux surtout par des flashbacks et leurs routes se croisent et se décroisent souvent ce qui nous fait douter de l’issue finale qui est d’ailleurs inattendue pour moi !!! On revit l’histoire à travers le récit de Grand-Duc. D’ailleurs qui est ce détective ??? Saura-t-il trouvé qui est Libellule ?

Les thèmes principaux de ce roman sont la question de l’hérédité (car on cherche à savoir de quelle famille Libellule est la « rescapée ») mais aussi de l’amour à la haine en un tour de main. L’intrigue est vraiment bien menée et rythme tout au long notre lecture.

Enfin la plume de Michel Bussi est fluide, addictive… C’est un vrai régal de pouvoir le lire !

Je vous conseille ce roman qui m’a beaucoup touchée et que j’ai bien souvent conseillé aux abonnés de la médiathèque où je travaille et les retours ont toujours été très positifs. D’ailleurs mon ptit doigt m’a dit que je devrais rencontre Michel Bussi cet été (en juillet, en Haute-Corse) dans le cadre de mon travail lol

Publicités