Publié dans Service Presse

Ces mots qui me blessent de Céline Musmeaux chez Nymphalis Editions

41hVx-ju8AL._SY346_

vecteur calendrier 15 mars 2017

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 387 pages

themes_b AmourDifficultés scolairesFin de l’adolescence

11902556_674239796044629_5203588842978652090_n

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 5,99 € – Ebook / 15,99 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

« Parfois, il suffit de mots pour guérir nos maux… »

Le deuxième trimestre a commencé. Cassandra n’en peut plus d’aller en cours. Entre les profs et ses camarades de classe, c’est l’enfer.

Personne ne comprend ses difficultés scolaires. Pire, ils la méprisent sans cesse pour lui rappeler qu’elle est dyslexique.

Parfois, c’est trop dur d’encaisser tout cela. Alors, au moment où elle craque, c’est le toit qu’elle choisit comme refuge.

Cependant, ce lieu semble être déjà l’endroit favori d’Enzo, un garçon en terminale comme elle. Celui-ci n’a pas la réputation d’être un élève assidu. Au contraire, il fait partie des parias comme Cassandra.

Pourtant, lorsqu’il pense qu’elle est au bord du suicide, il intervient pour la « sauver » puis il la prend sous son aile, lui offrant ainsi un peu de compassion.

Que peut-il naître d’une telle rencontre ?

Destiné aux lecteurs âgés de 15 ans et plus.

14894477_10154716951124228_437922262_o

Comme souvent Céline Musmeaux nous donne des frissons et des émotions fortes avec encore une histoire d’amour sur la base d’un sujet sombre, qui n’est autre que le « harcèlement psychologique » mais ce qui est grave c’est que même les professeurs s’y mettent en rabaissant cette pauvre Cassandra… On oublie trop souvent que les mots prononcés peuvent faire aussi mal que les coups reçus surtout pour des personnes sensibles telle que Cassandra et Enzo…

En effet, Cassandra est une jeune fille à fleur de peau, elle est proche du point de rupture car elle est bien trop souvent rabaissée, incomprise, harcelée jugée aussi bien par ses camarades de classe mais aussi par ses professeurs. J’ai été choqué de voir le comportement de ses profs qui au lieu de l’aider et prendre en compte sa dyslexie, lui enlève des points, lui prédise un avenir des plus sombres avec des mots durs et trop souvent déplacés, ils la font se sentir comme un moins que rien…

Mais un jour alors qu’elle craque, le destin mettra sur sa route, le jeune Enzo, lui aussi mis en marge des autres lycéens qui le critiquent et le jugent sans le connaître.  Pour eux, ce dernier est un délinquant « notoire » et même un junkie alors que personne ne le connaît vraiment. C’est un jeune homme blessé, détruit par son environnement familial « dur » qui essaye de s’en sortir tant bien que mal et tout seul dans la vie… On ressent qu’il a un véritable besoin d’amour et c’est tout naturellement qu’il fera tout pour aider Cassandra et lui faire entrevoir un avenir lumineux. Mais cette dernière aura bien du mal a vraiment lui faire confiance. 

Céline Musmeaux a réussi le coup de maître de faire de cette histoire sombre, faite de violence (aussi bien physique que verbale), de méprise, de non-dits, une belle romance entre ces 2 personnages blessés et fragiles sous forme d’un combat acharné pour un avenir meilleur et radieux.

En effet, bien que le relation entre eux connaîtra des hauts et des bas, c’est ensemble qu’ils se construiront un avenir « lumineux » grâce au lien unique qui les relie. Ils ont su faire de leur faiblesse une force énorme qui malgré des coups durs, les fera avancer main dans la main. De plus, la musique a une part importante dans ce récit et les textes des chansons sont très forte en émotion car elles reflètent leur ressenti et leur sentiment… J’ai aimé le pied de nez qu’ils ont fait face à ceux qui n’ont jamais cherché  à les connaître vraiment et qui ont tout fait pour les blesser. C’est une belle revanche sur la vie qu’ils ont pu prendre. J’en ai vraiment eu les larmes aux yeux.

La plume de Céline Musmeaux est toujours aussi sensible, addictive et tellement réelle avec des sujets « difficiles » toujours aussi bien traité. C’est une belle leçon de vie car pour moi la morale de cette histoire serait que même si la vie est triste, elle vaut toujours le coup d’être vécue car bien souvent le destin mettra sur ton chemin la force de surmonter tes difficultés mais aussi de rendre ton existence plus belle…

Je remercie Céline Musmeaux pour sa confiance et surtout la valeur de ces récits partant toujours de sujets sensibles de société mais qu’elle arrive à sublimer par une belle romance qui donne, en fin de compte, une très belle leçon de vie.

Publicités