Publié dans Interviews d'auteurs

In scontru di… G.H. David

G.H

Je remercie tout d’abord G.H David d’avoir bien voulu répondre à mes questions.

 

0511-1101-0513-4935_female_artist_painting_a_portrait_clipart_image Portrait d’auteur

Nom et Prénom et/ou pseudo d’auteur(e) :

Je m’appelle GH. DAVID et dans la vraie vie aussi ! Il s’agit de la contraction de mon état civil, Geneviève Hyaumet-David.

Si vous deviez vous présenter en quelques lignes :

J’ai 39 ans, mais on me donne souvent beaucoup moins. Je suis aussi antiquaire, passionnée d’art et d’histoire. Je suis mariée et maman de deux enfants.

Je suis une pile électrique, toujours en mouvement. Je parle beaucoup, je bouge énormément parce que mon cerveau déborde en permanence. Me canaliser est très compliqué, l’écriture m’aide beaucoup sur ce point !

Quand vous étiez petit(e), vous vouliez faire quoi plus tard ?

Ornithologue ! J’adore les oiseaux et je rêvais de vivre de ma passion retirée du monde en pleine nature.

Quand avez-vous commencé à écrire ? Et qu’est-ce qui (ou qui) vous en a donné envie ?

J’ai commencé à écrire tardivement, il y a un an et demi seulement. Une de mes meilleures amies était triste de terminer une série et elle m’a proposé d’en écrire une. J’ai commencé par lui transmettre deux ou trois chapitres, puis elle a voulu la suite et tout s’est enchaîné !

De quoi vous ne pourriez pas vous passer ?

De ma famille.

D’un point de vue matériel, je dirais de mon smartphone, dès que je l’oublie j’entre en panique !

Votre émission de tv favorite :

Top gear. Je suis fan.

Votre film favori :

Il y en a plusieurs :Gatsby le magnifique, Kill Bill, Les tontons flingueurs, James Bond (tous) et « Le hussard sur le toit ». Impossible de faire un choix…

Justement, si un film était produit sur votre vie, qui jouerait votre rôle et pourquoi ?

Eva Green parce qu’on me dit parfois qu’on se ressemble, ce qui m’amuse beaucoup. Elle a aussi joué Vesper, une de mes James Bond girls préférées.

Votre série favorite :

Je dirais « The fall ».

Votre chanson préférée :

En chanson d’amour : « A whitershade of pale » des Procolarum, en rock : « Mayonnaise » des SmashingPumpkins, en culte : « Sympathy for the devil » des Stones…

Votre idole :

Fred Vargas. Je suis insatiable ! Si Dieu est une femme, je pense que c’est elle !

Quelle est la 1ère chose que vous faites en vous levant le matin ?

Je regarde ce qui s’est passé sur Facebook. Oui, je sais, je suis atteinte.

Quels sont vos tics ou vos manies ?

Laisser traîner mes affaires. Je sème…

Quelle a été votre plus grosse honte ? Et la chose le plus drôle qui vous soit arrivé (e) dernièrement ?

A l’époque où je gérais un site patrimonial (Le château de Courtanvaux pour faire un peu de pub !) j’ai fait visiter le site à un groupe, dont une jeune femme et son petit ami. Je ne sais pas pourquoi nous avons commencé à parler d’enfants. Je lui ai dit que vu qu’elle était enceinte, elle saurait bientôt de quoi on parle. Elle m’a répondu : « Je ne suis pas enceinte ». Les larmes aux yeux, bien sûr… La visite débutait à peine et devait durer une heure : hé ben… c’est vraiment long une heure…

Croyez-vous au destin ?

Non, je crois qu’on est maître de sa vie. J’ai une volonté de titane.

Quelle est votre phrase culte favorite ? Et votre citation favorite ?

 

Elle vient des « Tontons flingueurs » :

« Mais moi les dingues, j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins d’Paris qu’on va l’retrouver, éparpillé par petits bouts façon puzzle… Moi, quand on m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite, j’disperse, et j’ventile. »

C’est jouissif, je me marre à chaque fois, Blier est mon idole, comme tous ceux qui jouent dans ce film du reste…

Quelle est votre plus grande qualité ? Et votre plus gros défaut ?

Je suis trop confiante, je vis dans le monde des bisounours.  Une optimiste née.

Mon plus gros défaut : j’ai tout dans la tête. J’ai une mémoire impressionnante. La trame de mes livres y est inscrite intégralement. Sauf que… elle est loin d’être infaillible. Parfois, ça me joue des tours !

Quel mot utilisez-vous trop souvent ?

« Putain »… désolée !

Avez-vous déjà eu un ami imaginaire ?

Oui ! Toute petite j’en avais trois. Ma mère adore raconter ça ! Comme quoi j’ai toujours eu un imaginaire débordant. Il y avait « l’autre Geneviève » (Amis schizophrènes, bonjour !) qui faisait toutes les bêtises à ma place. Le « petit crinoute » une sorte de farfadet, et « Flora » ma sœur imaginaire à qui je confiais tout.

5 Vos livres

 

Le livre que vous lisez actuellement :

« All in » tome 3 – The ring d’Alex et Maxence D.

Justement, si vous étiez un livre, vous seriez lequel ? Et pourquoi ?

Effet de Vague de Jana Rouze. Après Dieu-Vargas il y a sainte Jana… J’ai découvert le texte au tout début, sur Wattpad : ce roman a bouleversé mon écriture !

Quel est votre petit rituel pour écrire ?

Mettre mes écouteurs et écouter de la musique. L’un et l’autre sont indissociables !

Quel est votre livre préféré parmi les vôtres ?

Liz, parce que c’est mon tout premier et qu’il y a dedans une part d’autobiographie, un bout de moi. Certaines choses sont vraies, tristes et drôles.

Quel est votre personnage, parmi vos personnages, préféré ?

C’est dur, je crois vraiment que je les aime tous. Liz peut-être ? A cause de toutes les premières fois que nous avons connues ensemble et de tous les points que nous avons en commun.

Quel est l’endroit où vous aimeriez écrire ?

Un pays chaud ! Je ne supporte pas le froid…

Duquel de vos livres aimeriez-vous qu’un grand cinéaste, style Spielberg, s’inspire pour en faire un de ses prochains films ?

Si Besson ou Tarantino adaptaient LIZ, je serais pas fâchée ! Je suis une grande fan de Tarantino.

indexVos projets

 

Quels sont vos envies et projets pour l’année 2017 (et les suivantes) ?

Ecrire un livre à quatre mains avec Faustine Mazzola dans le but de soutenir l’AFM (Association France Myopathies- Téléthon). La plupart des bénéfices seront reversés pour lutter contre la maladie. Une de mes amies les plus proches ainsi que sa petite fille en sont atteintes, il ne se passe pas un jour sans que j’y pense et l’impuissance me pèse douloureusement.

Avez-vous prévu d’aller sur des salons (en exposant ou en visiteur) ? si oui, lesquels (pour que les lecteurs puissent prévoir de vous y retrouver)

Il y a deux salons prévus pour moi pour l’instant : le salon du livre de Paris du 24 au 27 mars et celui de Mazamet les 20 et 21 mai 2017.

En dehors de ces créneaux, je suis ouverte à toute opportunité de rencontre avec mes lectrices. Je réponds à tous les messages et  si l’occasion se présente, je suis toujours prête à échanger.

 

Publicités