Publié dans Service Presse

A modern Cinderella de Nikki Jenkins (SP)

a-modern-cinderella-719585-264-432

vecteur calendrier 22 mai 2016

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 250 pages

themes_b Télé-réalitéRomanceRivalité amoureuseRivalitéJeune femme

logoae

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 1,99 € – Ebook / 9,02 € – Broché

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Bonsoir, ici Katy Julianson en direct pour le lancement de la deuxième saison de « The Prince ». Durant sept semaines, quatorze jeunes femmes se battront bec et ongles pour obtenir les faveurs de notre gentleman célibataire. Chaque vendredi, deux d’entre elles plieront bagages à la demande de celui-ci.

Cette année, une petite nouveauté viendra pimenter l’aventure. En présence de notre célibataire, les prétendantes seront obligatoirement masquées et ne devront, sous aucun prétexte, dévoiler leur visage, sous peine d’élimination.

Laquelle gagnera le coeur de notre prince ?

En attendant de le savoir, veuillez accueillir avec moi les candidates de cette nouvelle saison.

Alec et Azalee n’auraient jamais imaginé participer à ce genre de téléréalité. Et pourtant, les voilà, en ce moment même, face à face, dans le jardin de la magnifique demeure coloniale qui sert de décor à l’émission.

Pourquoi une jeune femme qui déteste être sous les feux des projecteurs a-t-elle accepté d’être filmée à longueur de journée ?

Pourquoi un homme riche et sexy a-t-il besoin d’un programme de télévision pour trouver sa future femme ?

Et si, au final, les enjeux n’avaient rien à voir avec l’amour ?

14894477_10154716951124228_437922262_o

Que dire à part que j’ai adoré cette histoire sur des airs de télé-réalité et plus précieusement « Le Bachelor » que j’avais découvert lors de sa 1ère diffusion.

Sauf que là Nikki Jenkins a réussi à faire cohabiter des personnages aussi différents les uns des autres surtout parmi les prétendantes et surtout notre adorable Azalée. Une jeune femme en rondeur, avec un grand cœur et qui veut réussir comme journaliste par son talent et nom de patronyme, dont elle s’est d’ailleurs éloignée.

Toutes ses prétendantes auront pour « célibataire à convoiter » Alec, jeune héritier d’un grand groupe qui n’arrive pas à se libérer de la joute de son paternel au point de laisser ce dernier régenter sa vie…

Mais ça c’était avant qu’il ne rencontre une certaine jeune femme qui va lui ouvrir les yeux et nos 2 célibataires, se livreront à tour de rôle par des chapitres leur étant consacrer avec quelques flashbacks pour mieux les connaître… et finalement leurs vies ne seront pas si différentes.

J’ai adoré la fin qui laisse au lecteur le choix de s’imaginer sa propre suite même si j’aurai aimé que ce soit un peu plus long car une fois commencée ma lecture j’étais comme une accro et ne pouvait laisser mes « chouchous »…

J’ai vraiment adoré cet univers de « m’as-tu vu » que Nikki Jenkins a si bien su recréer entre coups bas, jalousie, faux-semblants, blessures du passé et surtout amour et sentiments.

Et le ptit plus sont les 2 nouvelles avec pour « revisite » l’histoire de Cendrillon mais en versions inédites et hors du commun écrites par Pierrette Lavallée et Valérie Blue que j’ai beaucoup aimé…

Merci à Nikki Jenkins pour ce SP et surtout sa confiance.

Publicités