Publié dans Service Presse

Raven de Caroline Gaynes (SP)

raven

vecteur calendrier 2 septembre 2016

livre-russe-de-rotation-de-pages-boucle-42239691 72 pages

themes_b Prison – Vengeance – Agent spéciale – Amour

logoae

20717-euro-symbol-on-a-shopping-bag1-200x200 0,99 € – Ebook

 

 

14922926_10154716934704228_1542764148_o

Son nom : Raven Banks
Age : 28 ans
Description : Blonde, yeux bleus, filiforme, adore les vêtements qui lui permettent de s’adonner à sa passion en toute liberté
Son métier : Ex agent de la CIA
Sa famille : …
Sa passion : Les arts martiaux
Elle aime : Se battre
Elle déteste : L’injustice, sa mère

Raven a été confrontée, très jeune, à la rudesse de la vie.
Certains auraient pu baisser les bras mais pas elle. Raven a fait preuve de courage face aux obstacles qui se mettaient en travers de son chemin.
Se battre, lutter, être toujours la meilleure, voilà ce qui importait, il fallait qu’elle soit forte pour deux, son petit frère et elle.
A 24 ans, elle a rejoint les rangs de la CIA.
Un soir, Raven va recevoir l’appel qui va bouleverser sa vie…

14894477_10154716951124228_437922262_o

Un coup de coeur pour moi car j’ai autant adoré l’histoire, que les personnages et j’avoues que l’intrigue m’a prise de suite et jamais je ne me serai attendu au dénouement lol

Raven est une jeune femme qui a du apprendre très jeune à se construire toute seule et a s’occuper de son jeune frère. A force de travail et de courage, elle rejoindra les rangs de la CIA où elle sera un excellent élément.

Mais une nuit tout va basculer. On apprend donc à connaître Raven 18 mois après cette terrible nuit.

Par de savants flashbacks, on peut découvrir des brides du passé de Raven et on comprend enfin ce qu’il s’est passé et pourquoi elle a une telle soif de vengeance.

Mais c’était sans compter sur Mike, son coéquipier « et plus si affinités » au sein de la CIA, qui sera là pour empêcher Raven d’assouvir sa vengeance !!!

Entre intrigue et rebondissements, cette histoire est très bien ficelée, l’écriture simple et efficace donne un bon rythme à la lecture si bien que l’on arrive plus à s’en détacher avant d’avoir enfin vu le mot FIN.

Merci à Caroline Gaynes de m’avoir permis de découvrir Raven et merci pour sa confiance.

Publicités